Encore quelques nouveautés de plus à présenter dans ces lignes : deux amplis Alo, le nouveau Rx et le Continental dual mono, la mise à jour du T50RP de Fostex et l’impact que cela créé, le casque Kokoon pour dormir et de nouveaux connecteurs pour les IEM chez The Custom Art. Et tout ça dans […]

[Brèves] Marty #57 : Alo, T50RP3, casque Kokoon et T2 et MMCX chez Custom Art

Encore quelques nouveautés de plus à présenter dans ces lignes : deux amplis Alo, le nouveau Rx et le Continental dual mono, la mise à jour du T50RP de Fostex et l’impact que cela créé, le casque Kokoon pour dormir et de nouveaux connecteurs pour les IEM chez The Custom Art.

Et tout ça dans une seule machine à remonter dans le temps !

ALO Continental Dual Mono & ALO Rx

Cela fait déjà plusieurs années que le store de la boutique Alo Audio est peuplé par des produits faits maison, qu’il s’agisse d’amplis sédentaires ou d’appareils nomades. Le dernier en date est présenté comme nomade, même si on pourra voir que ce n’est pas tout à fait ça quand même : il s’agit du Alo Continental Dual Mono, un combo DAC/ampli nomade.

La première particularité de cet appareil est de présenter un capot en partie transparent (oui, comme un PC de Jacky), ce qui laisse admirer les entrailles de la bête et, en particulier, une paire de tubes ! Il s’agit en effet d’une conception hybride : l’étage de gain est un étage à tubes, utilisant une paire de micro-tubes 6111, alors que l’étage de conversion en tension utilise lui des transistors. Pour la partie conversion numérique/analogique, c’est une puce Wolfson 8741 de Cirrus Logic qui est à pied d’oeuvre : elle permet une compatibilité, via l’entrée micro-USB avec les flux PCM de 44.1 à 192kHz, ainsi que le DSD64. L’appareil peut être relié à un ordinateur mais aussi à un téléphone, iOS ou Android, respectivement avec un câble micro-usb/micro-usb OTG et le Camera Kit. Il est à noter que l’appareil coupe l’alimentation de toute la partie numérique lorsque le cable USB n’est pas branché, pour économiser les batteries.

Continental dual mono

Les tubes sont donc visibles, mais ils impactent aussi la conception de l’appareil : les circuits électroniques sont derrière un capot spécifique pour éviter les interférences (lui aussi est visible au travers de la fenêtre) et l’alimentation fait appel à trois batteries Panasonic 18650 (dont on ne connait pas la capacité) mises en série pour permettre l’alimentation des tubes, soit 4.5V environ. Ils poussent aussi le continental à l’obésité : 145x82x25mm, ce n’est pas exactement facile à placer dans une poche, d’autant qu’il y a fort à parier que les tubes chauffent un peu.

Continental - chassis

Reprenant les codes de Astell&Kern au niveau de la connectique, le Continental est équipé d’une double entrée TRS 3,5mm asymétrique et TRRS 2,5mm symétrique. On retrouve ces deux types de connexion en sortie, assurant à l’appareil un fonctionnement entièrement symétrique (et assurant également un passage en boutique pour trouver un câble line-out TRRS 2.5mm). On trouve également un connecteur pour une alimentation externe en 12,6 volts, le connecteur micro-USB, donc, un commutateur de gain et un commutateur d’entrées.

Viennent alors les doutes : peut-on encore parler d’appareil nomade ? Doit-on s’inquiéter du fait que le constructeur ne présente pas de données pour l’autonomie de sa dernière création ? Que penser des chiffres de voltage ? En asymétrique : 80mW sous 32 ohms / 95mW sous 50 ohms / 75mW sous 150 ohms / 60mW sous 300 ohms. En symétrique : 125mW sous 32 ohms / 145mW sous 50 ohms / 110mW sous 150 ohms / 95mW sous 300 ohms. Pourquoi n’y a-t-il aucune linéarité de la tension de sortie en fonction de l’impédance ? Cela cache-t-il, comme le suspecte notre Gouroulubrik adulé, un buffer anémique ? (A tout le moins, l’impédance de sortie est faible, puisqu’annoncée inférieure à 1 ohm.) Dernière question : pour quelle utilisation ? L’appareil parait gros pour partir en balade, et rentre un peu dans la même catégorie, au final, que le Hugo. Ça tombe bien, remarquez : à 1495$, le Continental Dual Mono est proposé à un prix proche de l’appareil de Chord…

Nous n’en avions pas encore parlé mais depuis quelques semaines, Alo propose également une nouvelle déclinaison du Rx, dédiée aux IEMs. Dernière évolution en date d’un produit que la marque propose depuis 2009, il se présente de manière assez classique : un potentiomètre de volume, une entrée micro-USB pour la charge et un couple d’embases jack 3,5mm pour l’entrée line-in et la sortie casque. Il parait assez logique de ne pas trouver de réglage de gain sur un appareil dédié aux écouteurs intra-auriculaires.

Rx face et arrière

Avec une alimentation de 15 volts, l’amplification doit être assez loin de l’anémie même si la puissance de sortie est limitée à 28mW. L’impédance de sortie est annoncée comme étant ultra-basse et permet de raccordement d’écouteurs ayant une impédance aussi basse que 5 ohms. La bande passante est annoncée à +/- 0.6dB comme allant de 20hz à 50kHz, le tout avec un taux de distorsion + bruit de 0.002%.

Rx 3/4

L’appareil est proposé à 299$ en noir, et 349$ dans une version electroless nickel à la teinte assez proche du champagne.

Fostex T50RP mk3

C’est chose courante dans le domaine de l’audio : Fostex a annoncé la sortie prochaine d’une nouvelle version de son casque T50RP, un MK3 dont l’évolution est encore inconnue. Oui mais voilà : le T50RP sert de base à de nombreuses modifications : qu’il s’agisse de ZMF, de MrSpeakers ou d’un nombre très importants d’amateurs dans le monde, nombreux sont ceux qui produisent des casques basés sur le T50RP. On peut imaginer que pour les amateurs, c’est une aubaine et de nouvelles perspectives de DIY. Pour les professionnels, en revanche, qui commercialisent leurs casques modifiés, l’annonce de l’arrêt du T50RP mk2 est plutôt une douche froide.

C’est dans ce cadre que MrSpeakers, dont toute la réputation s’est faite sur la commercialisation de casques moddés (Mad Dog, Alpha Dog, etc.), a annoncé l’arrêt pur et simple de toute sa gamme, à l’exclusion notable du Ether qui, vous le savez si vous lisez régulièrement ces brèves, est basé sur un haut-parleur de conception interne. Tout le reste de la gamme est stoppé, et si vous voulez vous trouver un Mad Dog Pro ou un Alpha Prime, il va falloir se dépêcher.

Il faudra aller d’autant plus vite que tous ces modèles sont soldés :

  • Mad Dog : 269.99€ (-30$) ;
  • Mad Dog Pro : 379.99€ (-70$) ;
  • Alpha Dog : 499.99€ (-100$) ;
  • Alpha Prime : 799.99€ (-200$).

Projet Kickstarter Kokoon

Le casque Kokoon est un peu différent de ce que l’on a l’habitude de présenter ici. S’il est équipé d’une réduction de bruit, il ne s’agit pas d’un casque nomade mais bien d’un casque sédentaire et sa conception n’est pas optimisée pour une qualité d’écoute optimale, mais pour une utilisation très, très particulière : aider son porteur à dormir.

Kokoon technologies, c’est le nom de la start-up londonnienne qui a présenté le projet sur kickstarter, en s’appuyant sur Onkyo pour fournir les hauts-parleurs et l’électronique. Partant du double constat que de nombreux traitements du sommeil sont basés sur la musicothérapie et que les casques actuels ne sont pas du tout adaptés à un port dans le lit, ils ont conçu un casque ouvert, aux cups souples et dont l’électronique est repoussée dans l’arceau.

Kokoon kickstarter image

Le casque est muni d’un capteur permettant de réaliser un électro-encéphalogramme pour adapter son comportement à l’activité du cerveau du porteur. Il est également fourni avec une application pour smartphone permettant de programmer le fonctionnement du casque et aussi d’analyser les données prises pendant le sommeil (activité cérébrale, réaction aux différents types de musique, longueur des cycles de sommeil, etc.) pour adapter et optimiser son fonctionnement. Le volume s’adapte en cours d’endormissement, et la réduction de bruits active évite le porteur d’être réveillé par des nuisances externes. Enfin, le couple casque/application permet de vous réveiller de manière optimale en dehors de vos cycles de sommeil profond, pour vous proposer, par exemple, de faire une sieste optimisée.

kokoon in plane

Le projet kickstarter demandait 100 000$ et ce sont déjà 430k$ qui ont été réunis ! Le prix de lancement est de 139$ pour les participants, la sortie officielle étant prévue pour février 2016, à un prix de 198$.

T2 & MMCX chez Custom Art

Notre partenaire The Custom Art nous annonce qu’il est désormais possible de commander des CIEM munis de prises T2 ou MMCX. Le changement de connecteurs (depuis le connecteur 2-pins initial) vous coutera 5€. Il en faudra 25 de plus pour munir votre précieux d’un câble Linum music.

Pour l’instant, le connecteur T2 est lui réservé aux CIEM en acrylique, soit les Ei.3 ou les reshells. Le MMCX, lui, peut être adapté sur les intras acrylique ou silicone.

Après EarSonics, c’est donc au tour de Custom Art de proposer des alternatives : les jours du connecteurs 2-pins seraient-ils comptés ? Ce n’est pas moi qui le pleurerai.

Une réponse à “[Brèves] Marty #57 : Alo, T50RP3, casque Kokoon et T2 et MMCX chez Custom Art

  1. Comme d’hab super article, pour parler un peu du ALO Continental Dual Mono. Qui achète ce genre d’article ? Le mec qui bouge régulièrement, qui a une paire d’intra sympa ou un OPPO PM-2 dans mon cas et qui veut un son de haut niveau avec son PC portable. Mais quand même à ce niveau de prix on peu aussi acheter un bon DAP genre Plenue 1 , AK100/120, Calyx etc … Mais en fait au bout du compte un peu comme au PMU on joue comme on l’aime , il doit y avoir une partie de clientèle friqué qui achète sans trop approfondir les spec du matos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: