On a cherché dans le coffre de la DeLorean, et on a trouvé un casque orthodynamique économique, une carte son audiophile inattendue et un DAC/ampli sans fil. Mais pas de corde. On cherche encore… Hifiman HE400s La gamme des casques HE d’Hifiman, tout autant que la gamme des LCD d’Audeze, a sonné le retour des […]

[Brèves] Marty #59 : Hifiman HE400s, Devil HDX, Shanling H3

On a cherché dans le coffre de la DeLorean, et on a trouvé un casque orthodynamique économique, une carte son audiophile inattendue et un DAC/ampli sans fil. Mais pas de corde. On cherche encore…

Hifiman HE400s

La gamme des casques HE d’Hifiman, tout autant que la gamme des LCD d’Audeze, a sonné le retour des casques orthodynamiques sur le devant de la scène, et leur a offert en prime une accessibilité assez appréciable. Depuis, d’autres acteurs sont arrivés sur le créneau et Oppo offre une gamme assez similaire mais avec un modèle en plus, le PM-3 fermé et nomade (dans le sens : pouvant être alimenté par un DAP puissant ou un ampli casque portable). De son côté Audeze a présenté l’EL-8 qui répond à la même demande. Et côté Hifiman ? Rien.

Enfin rien jusqu’à présent, puisqu’avec le HE400s, c’est exactement sur le même segment que la marque chinoise se lance. Enfin presque : le HE400s est un casque ouvert. C’est donc un casque nomade pour les environnements calmes, pour la maison, quoi. Un casque sédentaire nomade. À 350g, ça reste lourd (pas de headbanging sous peine de cervicales en vrac), mais un PM-3, de son côté pèse 320g. Lourd et ouvert, mais sensible : avec une sensibilité de 98dB et une impédance de 22 ohms, on pourra le faire fonctionner avec nos DAPs (j’ai plus de doutes sur la capacité d’un téléphone à l’alimenter, ça reste de l’orthodynamique).

Hifiman HE-400s

À l’intérieur, on retrouve un transducteur qui profite des innovations apportées sur le fleuron de la gamme, le HE-1000, puisque c’est un driver « single sided » (les aimants sont placés d’un seul côté, plutôt que de part et d’autre comme c’est souvent le cas) également, même si l’objectif ici est certainement plus une baisse du coût qu’un absolu acoustique. Le câble, bilatéral, est détachable et, ô joie, n’utilise pas les traditionnels et ennuyeux connecteurs vissant de la marque, mais des jacks TRS 2,5mm.

Au final, est-ce vraiment un casque nomade ? Pas vraiment : ouvert, relativement lourd et encombrant, il n’aura pas sa place dans un métro ou au boulot. Pour qui alors ? Peut-être, précisément, pour tout le monde. Proposé à 299$, facile à alimenter alors que ses confrères (le HE-6 peut-être plus que tout ce qui existe d’autre au monde) demandent parfois des monstres de puissance, il pourra être un très intéressant ticket d’entrée dans le monde des casques orthodynamiques. S’il sonne bien, certes (si on en croit Tyll de innerFidelity, c’est le cas et pas qu’un peu).

PowerColor Devil HDX

De plus en plus de personnes utilisent leur PC non plus comme source audio occasionnelle mais bel et bien comme source principale, en alternative à un lecteur de CD ou un serveur audio. Certains constructeurs se sont lancés dans un marché en plein essor, certains comme SotM spécialisés dans les cartes de sortie USB alimentées et filtrées ou dans le travail sur l’alimentation, d’autres en proposant des cartes son internes qualitatives.

Hors du monde pro (Lynx, RME, …) il demeure Creative avec sa série SoundBlaster, Asus avec sa série Xonar et… Powercolor, depuis très peu. Le modèle Devil HDX est même leur premier essai dans le domaine de l’audio. Pour autant, il semble que la compagnie, dont la gamme Devil comporte initialement des cartes vidéos pour joueurs, se soit donné les moyens de parvenir à un bon résultat. À l’instar de l’ASUS Sonar STX II dont elle se présente en concurrente, elle est munie d’une carte fille comportant les connexions sur jack 3.5mm (5.1 + entrée micro). Sur la carte elle-même, les connecteurs, plaqué or, sont peu habituels sur une carte interne : un connecteur casque au format jack 6.35mm, deux connecteurs RCA (stéréo frontale) et deux connecteurs SPDIF (un sur RCA, un autre sur toslink).

Powercolor Devil HDX

Côté connexion interne, c’est un connecteur PCI-Express 1x qui se charge de communiquer avec la carte mère, alors que l’alimentation est fournie par un connecteur spécifique Molex, à l’instar de ce qu’on trouve sur les cartes graphiques, l’objectif ici n’étant pas (ou pas seulement) de répondre à un besoin de puissance mais de s’assurer une bonne stabilité des tensions. On trouve également des connecteurs spécifiques pour relier la carte fille.

Sur la surface de la carte, les condensateurs donnent un air sérieux à la conception et le montage des amplis-op sur des supports DIP-8 permet de pratiquer un « AOP-rolling », pour adapter la sonorité de la carte à ses propres goûts. Par défaut, ce sont des Texas Instrument LM4562 de bonne facture. Le DSP est un CM8888 de Cmedia, capable de traiter des flux jusqu’à 192kHz et 24bits. La conversion numérique vers analogique est confiée à un DAC Wolfson WM8741. Le tout est recouvert par un carter qui permet à la fois de protéger des interférences (si on en croit le constructeur) et d’assurer à la Devil HDX un look compatible avec les cartes graphiques monstrueuses de la marque ou, au vu du code couleur, avec les cartes-mères pour gamer ASUS RoG.

Détail Devil HDX

On l’annonce à 160$, ce qui est à peu près 50€ de moins que l’offre comparable chez ASUS. Ce modèle est assurément une bonne nouvelle dans un marché un peu sclérosé depuis l’avènement des chipsets audio sur les cartes-mères.

Shanling H3

On l’avait raté, et c’est bien dommage : Shanling a sorti un combo DAC/amplificateur nomade plutôt innovant, le H3. L’innovation n’est pas à chercher du côté du form factor, assez traditionnel (un – certes élégant – parallélépipède de 123x60x16mm muni d’une grosse molette de réglage de volume), ni du côté de l’électronique. Certes, le DAC est à peu près ce qui se fait de mieux en nomade, à savoir le Sabre32 ESS9018K2M, associé à une interface USB XMOS, pour une compatibilité PCM 384kHz / 32 bits et DSD128. Certes l’amplification est confiée à un couple Burr-Brown OPA2134 (gain) + BurrBrown TPA6120A2 (amplification) ce qui assure une puissance de 210mW sous 32 Ohms et 30mW sous 300 Ohms. Mais l’essentiel est ailleurs…

Shanling H3

La vraie nouveauté, c’est la présence d’une compatibilité Bluetooth 4.0 (dont le codec APT-X) permettant un appairage sans fil avec un téléphone ou un baladeur compatible. Ceux qui préfèrent le filaire pourront le connecter soit via une prise line-in sur jack 3.5mm soit par USB (la compatibilité avec les appareils Android et iOS semble assurée).

H3 noir ou argent

Vous direz, si vous lisez régulièrement les Marty, que Celsus Sound, avec le Companion One, a présenté un appareil similaire. Ce à quoi je vous répondrai, moi, que la comparaison est un peu biaisée par le fait que le Shaling est, puisqu’il est disponible à 299€, près de 200€ moins cher que le Companion One, tout en présentant une partie numérique identique et une puissance de sortie supérieure. Le Companion justifie son prix par un bundle plus poussé et surtout par une connectivité wifi assortie d’une double compatibilité DNLA / AirPlay. A vous de voir, en fonction de votre utilisation.

6 réponses à “[Brèves] Marty #59 : Hifiman HE400s, Devil HDX, Shanling H3

  1. parfait!
    je voudrais juste revenir sur la comparaison un peu rapide du Shanling H3 et du Celsus Sound Companion 1
    Ok pour la difference de prix,
    mais le support IOS pour le Shanling est inexistant. et pas de liaison Wifi.
    le Celsus est le seul DAC filaire et sans fil Wifi. DLNA et Airplay.
    Le companion One supporte les fichiers audio 24/192 en Wifi, mais également le 16/48 de l’Airplay.
    et si votre connexion n’est pas suffisante, si la bande passante est pauvre en sans fil, il suffit de brancher une tablette en usb direct sur le Celsus pour en faire une base audio de qualité, pilotable avec BubbleuPnP.
    Tous les cables sont fournis, même le petit câble micro USB vers lightning Apple
    http://www.celsus-sound.com/index.php/product/companion-one
    Victoire 4-2…
    Pourquoi pas un test de cette merveille!!?

    1. Mea culpa Ben, tu es tout à fait dans le vrai, j’ai oublié quelques points de comparaison :)
      Pour la merveille, tu parles du Shanling ou du Celsus-Sound ?

  2. Je viens de l’acheter ce Shanling H3, et le reçois dans les prochains jour, avec toutefois un regret, que ce ne soit pas le nouveau APT-X HD, mais juste le APT-X, je ferais le point, si un minimum de qualité est présente ^^

    Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: