Le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet.[1] Nenni, pas de repos pour les braves ! En même temps, l’actualité est plutôt faiblarde cette semaine, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent : LEAR présente un nouvel intra au fit « hybride » d’un côté, et on apprend que iBasso […]

[Brèves] Marty #64 : Lear Hybrit fit, l’arrêt des DX

Le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet.[1] Nenni, pas de repos pour les braves ! En même temps, l’actualité est plutôt faiblarde cette semaine, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent : LEAR présente un nouvel intra au fit « hybride » d’un côté, et on apprend que iBasso va cesser la production de sa série de DAP DX.

LEAR LHF-AE1d

Originaire de Chine, avant de pendre sa crémaillère à Hong Kong, LEAR est une compagnie spécialisée dans l’audio portable, dans un premier temps via ses amplificateurs nomades puis, depuis 2011, au travers de ses écouteurs intra-auriculaires, universels ou moulés. Citons, parmi ceux-ci, le fleuron[2] de la gamme, le LCM-BD4.2, un modèle hybride comportant 2 drivers dynamiques et 4 transducteurs à armatures équilibrées, salué unanimement et caracolant en tête du classement de TheHeadphoneList.

À l’autre bout de la gamme, ou presque, le LHF-AE1d partage avec son grand frère un nom à coucher dehors. Dans les deux cas, la patronymie reflète le goût de LEAR pour les acronymes. Ainsi, si LCM-BD4.2 signifiait Lear Custom Made – Balanced / Dynamic 4.2 (en gros : Moulé Fabriqué par Lear avec 4 armatures équilibrées et 2 dynamiques), LHF-AE1d (c’est la dernière fois que je l’écris) signifie : Lear Hybrid Fit – Ajustable Exchangeable 1 dynamic. Et là, tout est dit, on peut passer à la brève suivante.

Ok, pas tout de suite. Commençons par la fin du nom : 1d n’est pas ici le raccourci pour le nom d’un boys-band pour adolescentes[3] mais signifie qu’on a affaire à un modèle n’utilisant qu’un seul haut-parleur, un modèle de 10mm de diamètre. Cela se traduit par une bande passante allant de 20Hz à 20kHz et une sensibilité de 110dB pour une impédance de 33ohms.

Lear LHF-AE1d

Continuons avec le AE : la partie ajustable, c’est la signature sonore puisqu’à l’instar du haut de gamme (non, je ne remettrai pas son nom), et de manière assez similaire à ce qu’on trouve sur un EarSonics Velvet, on retrouve une petite vis de réglage qui permet de régler le niveau des basses fréquences. La partie échangeable, c’est la canule, qui est vissée et qui peut être démontée et remontée à l’envi, en fonction du port que l’on souhaite adopter.

On en arrive donc au début du nom et ce fameux hybrid fit, ou port hybride. L’idée derrière ce concept est que les deux types de construction classiques des intra-auriculaires, à savoir universels ou moulés, présentent des défauts. Les premiers présentent un confort aléatoire et une restitution dépendant de l’adaptation du couple canule/embout au conduit auditif, alors que les seconds ne peuvent pas aisément être revendus et peuvent présenter des variations de sonorité en fonction du moulage. L’idée derrière le port hybride est de proposer la possibilité de remplacer la canule universelle par une canule moulée, dans un matériau dur. Sur le principe, cela se rapproche des earmolds, mais avec un écouteur prévu directement à cet effet.

Lear - Package

Disponible en précommande sur le site de LEAR, on le trouve à 1488$ HK dans la version universelle pure, et à 1988$ HK pour une version avec 2 canules (une universelle et une moulée), soit respectivement environ 175 et 235 de nos zeuros. Et si vous aimez bien les textes qui flashent sur des photos et l’anglais approximatif, je vous conseille la visite de la page de présentation sur le site LEAR. C’est très kitsch.

DX no more

iBasso avait lancé une mode avec le DX100, un DAP véritablement audiophile et capable de tenir des casques réputés difficiles. Par la suite, la marque avait étendu sa gamme vers le bas, avec des DX50 et DX90 qui avaient certes présenté leurs lots de bugs et qui n’avaient pas nécessairement fait l’unanimité niveau son (surtout le petit) mais s’étaient installés, avec le temps et au gré des mises à jour, assez confortablement dans le marché des baladeurs. Pourquoi le passé ? Parce que c’est fini.

DX90

Doit-on voir là une réaction à la sortie, chez FiiO de la deuxième génération des daps concourant dans les mêmes catégories (X3k et X5 2nd gen) ? Quoi qu’il en soit, il semble que le constructeur chinois soit décidé à discontinuer les deux derniers modèles (le DX100 n’apparaît plus au catalogue depuis plusieurs mois). Rien d’officiel pour le moment, mais l’information est confirmée par le représentant d’iBasso sur le forum Head-Fi. Aucune rumeur de remplacement non plus, mais il y a fort à parier que la gamme ne restera pas vierge de DAP très longtemps.

À suivre, donc.


Mauvaise réputation : Georges Brassens : https://www.youtube.com/watch?v=Cz9NOhwK1yo (retour)


Fleuron : petite note pour signaler que oui, il existe une traduction de « flagship » en français : c’est fleuron.(retour)


1D : one-direction, le truc le plus malencontreux arrivé à la musique depuis Tokyo Hotel. (retour)

Une réponse à “[Brèves] Marty #64 : Lear Hybrit fit, l’arrêt des DX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: