L’engin apparut dans un éclair et deux trainées parallèles de flammes. Il s’immobilisa, dans un crissement de pneus, devant les quatre hommes qui semblaient n’attendre que lui. Le regard interrogateur, ils encerclèrent le véhicule en se gardant bien de le toucher : il était recouvert d’une couche de givre et fumait dans la douce moiteur […]

[Brèves] Marty #68 : Gungnir Multibit, Ether C, FiiO M3 et Big Sound 2015

L’engin apparut dans un éclair et deux trainées parallèles de flammes. Il s’immobilisa, dans un crissement de pneus, devant les quatre hommes qui semblaient n’attendre que lui. Le regard interrogateur, ils encerclèrent le véhicule en se gardant bien de le toucher : il était recouvert d’une couche de givre et fumait dans la douce moiteur de cette fin de journée de septembre. Le métal cliquetait furieusement et on pouvait entendre des bourdonnements électroniques qui couvraient le bruit du moteur dans le compartiment avant du véhicule. Une porte bascula vers le haut et un homme en jaillit comme un diable de sa boite, ôtant rapidement le casque de sa combinaison anti-radiations. « C’est bon, les gars : pour cette semaine encore, j’ai du lourd ! »

Gungnir Multibit

Schiit a décidément été très actif cet été. Plutôt que se prélasser sur des plages à se faire masser par des naïades dénudées pour fêter le succès de leur Yggdrasil (en rupture de stock continue depuis sa sortie), Mike Moffat et Jason Stoddard nous ont préféré sortir de nouveaux produits. On a pu voir le Mjolnir 2 la semaine passée, c’est maintenant au tour du Gungnir Multibit de venir nous rendre visite.

Schiit Gungnir

Le Gungnir est longtemps demeuré (jusqu’à la sortie de l’Yggy) le sommet de la gamme DAC du constructeur américain. Avec une conception entièrement symétrique, une paire de DAC delta-sigma AKM4399 précédant un étage de sortie JFET (qui a été décliné par la suite dans le Bifrost über) et la première occurrence de l’Adapticlock, le Gungnir est assez costaud. Le nouveau modèle n’en est pas un : c’est une option qui a été ajoutée à l’original.

Cette option, multibit donc, laisse inchangée les cartes d’origine : l’alimentation, l’étage de sortie analogique et la carte USB sont les mêmes. Il est à noter, pour cette dernière, qu’elle n’est plus disponible en option, mais embarquée d’office (visiblement, les acheteurs la prenaient systématiquement ou presque, rendant inutile son ajout optionnel). La nouvelle carte est une carte DAC qui n’embarque plus une paire de DAC delta-sigma, mais un quad de DAC R2R (oui, on peut s’en douter vu l’appellation Multibit). La formule employée est assez proche de l’Yggdrasil, mais si son DSP (et son fameux filtre) est repris, la puce elle-même est différente mais de nature similaire : les 4 puces Analog Devices AD5191BRUZ ont été remplacées par de (visiblement bien) moins coûteuses Analog Devices AD5181BRUZ (regardez mieux), d’une précision moindre mais au fonctionnement identique. Au final, le seul reproche qu’on pourra adresser à Schiit est d’avoir conservé l’interface USB gen.2, là où l’Yggdrasil s’est affranchi de cette limite pour adopter la 3ème génération.

Schiit Gungnir Multibit

Le surcoût est de 400€, poussant le prix du Gungnir de 849 à 1249€. Pour ceux qui ont déjà un Gungnir, séchez vos larmes : la mise à niveau est possible ! Pour 500€, vous pouvez transformer votre Gungnir en Gumby (le petit nom sexy du Gungnir Multibit). Et pour ceux qui ont un Bifrost, sachez que des rumeurs circulent sur une future version multibit du petit frère. Wait and see.

Ether C

Il y a quelques mois de cela, MrSpeakers annonçait son intention de laisser de côté ses productions basées sur les Fostex T50RP pour se concentrer sur les modèles développés de zéro, comme l’Ether ; pour autant, les Alpha Doc et Mad Dog apparaissent toujours au catalogue (et en stock). Cela n’empêche pas le constructeur de présenter un nouveau modèle, l’Ether C (C pour closed, comme fermé), ce alors qu’arrivent les premiers retours sur l’Ether ouvert, plutôt… contrastés.

Plus lourd de 20 grammes (394g contre 375g), le modèle fermé présente une coque visiblement en fibre de carbone. Pour le reste, on annonce des haut-parleurs identiques mais avec un réglage spécifique pour s’adapter à la conception fermée et, inévitablement (c’est listé pour tous les casques fermés) des basses plus présentes et une image stéréo plus précise et plus étendue. Voilà.

Mr.Speakers Ether C

Le prix est strictement identique à la version ouverte, entre 1500 et 1650$, en fonction des options de câblage choisies.

FiiO M3

Après une révision sensible de ses deux DAPs de milieu et de haut de gamme (pour l’instant), la marque chinoise a décidé de tout refaire, ou presque. La gamme va en effet évoluer en profondeur et toutes les références auxquelles on avait été habitués sont modifiées.

FiiO 2015

Du côté des DAPs, les X1, X3II et X5II demeurent inchangés (c’est déjà ça) et un X7 est confirmé pour 2015. Du côté des amplis portables, la valse des noms commence : ainsi le E6 de 2010 va laisser sa place à un A1 ; le E11k, sorti l’année dernière, est remplacé par un A3. Quant au E12A, il pourrait se voir remplacé par un A5. Pour les amplis/DAC, c’est un peu la même chose : le E07 est remplacé par un Q1, qui, étrangement, semble dépourvu d’écran, alors que les E17K et E18 céderaient (notez le conditionnel) leur place à, respectivement, un Q3 et un Q5. Difficile à l’heure actuelle de savoir si ces produits sont de toutes nouvelles productions ou s’il s’agit principalement de renommage de références existantes (pour le A3, cette dernière hypothèse semble la plus probable). Au moins, la gamme semble plus cohérente ainsi, et plus lisible pour le consommateur.

En sus de ces appareils, on voit apparaître un nouveau DAP, le M3. Et il se trouve qu’on a quelques informations sur ce petit appareil. Petit, il le serait puisque FiiO le place sur le segment des iPod Shuffle ou des Sansa Clip. Et effectivement, la taille est faible : muni d’un écran de 2 pouces et mesurant 74mmx40mmx9mm, il reste assez pratique puisqu’il adjoint, à sa mémoire interne de 8 gigaoctets, la possibilité de placer une carte micro-sd d’une capacité maximum de 64 Go.

FiiO M3

La surface plane de la façade accueille de vrais boutons qui, on ne s’en étonnera pas trop, ne présente pas de molette ni la désormais traditionnelle présentation en X des boutons. Les entrailles, elles, recèlent un DAC Cirus Logic CS42L51 et FiiO promet une puissance de sortie, respectable, de 36mW à 16 ohms (oui, on est loin du Mjolnir 2 de la semaine dernière). Proposé à 55$, il constituerait une alternative concurrentielle dans l’entrée de gamme sans trop phagocyter les ventes du X1.

Innerfidelity Big Sound 2015

On peut se reconnaître, ou pas, dans les tests publiés sur InnerFidelity ainsi que dans leur goût pour les mesures, mais on peut au moins accorder au site et à Tyll Hertsens une approche intelligente, informative et très cultivée. On a dans ces colonnes à plusieurs reprises présenté du contenu publié sur ce site, parce que leurs articles théoriques sont généralement assez riches. Aussi, quand le site met en place une initiative aussi ambitieuse que son big sound 2015, il semble difficile de le taire.

Le big sound, à la base, c’est le prétexte pour rassembler un gros tas d’appareils parmi ce qui se fait de mieux dans le domaine de la reproduction sonore casquée. Listons les forces en présence.

Les casques :

  • Sennheiser HD800
  • Audeze LCD-3
  • Audeze LCD-X
  • JPS Labs Abyss AB-1266
  • Stax SR-009
  • Stax SR-007
  • Hifiman HE-1000
  • Mr. Speakers Ether
  • Enigmacoustics Dharma
  • Audio Zenith PMx2 (c’est un mod basé sur le OPPO PM2).

Les amplis et les DACs:

  • Auralic Vega
  • Auralic Taurus MkII
  • Simaudio Moon Neo 430 HA
  • HeadAmp GS-X mk2
  • Schiit Ragnarok
  • Schiit Yggdrasil
  • Burson Audio Conductor Virtuoso
  • Woo Audio WA-234
  • Chord Hugo TT
  • Antelope Audio Zodiac Platinum DSD DAC + Voltikus Power Supply & Rubidium Atomic Clock (sic)
  • Apex High Fi Audio Teton
  • Eddie Current Black Widow
  • Violectric V281
  • Bakoon HPA-21
  • Kevin Gilmore Solid State Special Reviewers Edition E-Stat Amp

Ajoutez à cela une source dématérialisée, des conditionneurs de courant, des câbles et vous avez sans doute de quoi faire briller les yeux du plus blasé des passionnés.

Big Sound 2015 (contenders)

Originellement, l’idée était de faire des séries d’écoutes pour déterminer le vainqueur, avec la possibilité de faire des écoutes à l’aveugle (sauf pour les casques, forcément). Au-dessus de cette initiative déjà ambitieuse, est venue se greffer la venue de passionnés amateurs, sélectionnés par Tyll sur les forums (principalement Head-fi et Changstar). Chacun est soumis à une série de blind-tests (reconnaître des amplis sur un HD800 et un HE-1000, faire la différence entre une DAC delta-sigma et un R2R – Zodiac vs. Iggy -, etc.) puis peut jouer à son aise. Il en ressort une série d’articles avec des vidéos, des classements, beaucoup de considérations sur le matériel et sur les écoutes en aveugle et, en prime, quelques articles théoriques qui valent franchement le détour.

Pour accéder à la série d’articles, c’est par ici. Bonne lecture !

Une réponse à “[Brèves] Marty #68 : Gungnir Multibit, Ether C, FiiO M3 et Big Sound 2015

  1. « Difficile à l’heure actuelle de savoir si ces produits sont de toutes nouvelles productions ou s’il s’agit principalement de renommage de références existantes (pour le A3, cette dernière hypothèse semble la plus probable) »
    C’est même sûr : le A3 est juste une modification du E11k sortie un peu plus tôt, modification aussi de la couleur et texture de la coque pour aller avec la robe grise du Fiio X1.

    A lire ici : http://m.fiio.net/en/stories/275

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: