En ces périodes troublées par les scandales, nous tenions à vous rassurer : non, notre machine à voyager dans le temps n’est pas équipée d’un moteur Volkswagen. D’ailleurs, elle ne consomme pas du diesel mais du super et du plutonium. Elle ne rejette ainsi quasiment pas de dioxyde d’azote. Seulement du monoxyde de carbone et, […]

[Brèves] Marty #72 : Audeze King, Hifiman Edition X & Edition S, Noble K10u Alu & SLA

En ces périodes troublées par les scandales, nous tenions à vous rassurer : non, notre machine à voyager dans le temps n’est pas équipée d’un moteur Volkswagen. D’ailleurs, elle ne consomme pas du diesel mais du super et du plutonium. Elle ne rejette ainsi quasiment pas de dioxyde d’azote. Seulement du monoxyde de carbone et, certes, quelques radiations…

Le coffre à bagages n’est pas vide, par ailleurs, puisqu’on y trouve cette semaine le nouvel ampli Audeze (le King), les nouveautés Hifiman (l’Edition X et l’Edition S), les Noble en aluminium (le nouveau K10u) et les Noble imprimés.

Audeze King

Vous vous êtes jetés sur le LCD-4 mais, depuis, vous hésitez sur la voie à suivre pour l’amplifier… Le Deckard de la marque semble un peu trop peuple par comparaison? Audeze vous propose la voie royale : le King.

La marque américaine, mieux connue pour ses casques planar-magnétiques que pour son expertise en électronique, s’est adjointe les services d’un grand nom en ce domaine : Bascom King. La conception du King (l’ampli, pas l’homme) est originale puisqu’il n’utilise pas, pour son étage de sortie, des paires de transistors Mosfet à canal N et canal P, mais uniquement des N, afin de garantir une plus grande homogénéité des mesures. Le gain est effectué par un double étage d’entrée, des tubes ECC88 suivis par des transistors Mosfet à canal P. L’amplificateur est muni d’un couplage direct sur tous ses étages, avec un circuit servo chargé de maintenir le courant de polarisation à 0 V, au millivolt près. Il comporte enfin un circuit de contre-réaction global, permettant d’éliminer la plupart des harmoniques impaires.

Audeze The King

En sortie, ce sont 6 watts qui sont promis sous 20 ohms de charge. L’impédance de sortie de 0,3 ohms pourrait augurer une compatibilité avec les intra-auriculaires les plus sensibles, mais aucun réglage de gain n’est signalé sur cet appareil.

Côté fonctionnalités, on est plus du côté du minimalisme : deux entrées, une symétrique et une asymétrique. (L’entrée symétrique est ici présente par pure commodité puisque le fonctionnement de l’amplificateur, complètement asymétrique, impose que les entrées soient dé-symétrisées.) Deux sorties casque sont présentes ainsi qu’un potentiomètre pour régler le volume, des vu-mètres en façade… et c’est tout!

Les gens d’Audeze prétendent qu’à l’état de prototype, le King était déjà le meilleur amplificateur qu’ils aient jamais écouté (juste avant d’affirmer qu’ils ont à peu près tout entendu) et que cela justifierait le tarif de la bête : 3995 $ . Pour ceux que l’engin tenterait mais que son prix effaroucherait, une bonne affaire est peut-être à tenter du côté d’Indiegogo où le le King sera commercialisé au prix de 2950 $ pendant quatre semaines. (Les dix premiers acheteurs l’ont même obtenu à 2750 $). Audeze propose aussi des packages avec des LCD-2, des LCD-3 et 3 packs avec un LCD-4 à seulement 6950 $ . (Pas très intéressant? Euh, oui, certes… mais on ne peut pas tout avoir,  n’est-ce pas?)

Hifiman X et S

La marque chinoise n’en finit plus de présenter de nouveaux modèles… Comme si les HE400s et HE1000 n’avaient pas suffi, ce sont deux nouveaux casques qui ont été annoncés depuis le RMAF 2015 : le Hifiman Edition X et le Hifiman Edition S. Si les noms laissent penser qu’Hifiman a tout copié sur Tesla, ces modèles sont loin d’être inintéressants.

Si la sortie du HE1000 semblait suivre la mode récente des casques inabordables (Abyss, Odin et LCD-4 plus récemment), son arrivée dans la gamme a créé un fossé avec les autres casques de la marque que ne pouvait plus combler le trublion HE-6, devenu obsolète. Reste que l’Edition X présente quelques arguments contredisant son rôle de simple bouche-trou.

Hifiman Edition X

Déjà et même si c’est complètement subjectif, je le trouve beaucoup plus élégant que son grand frère. Il reprend la forme générale du HE-1000, tout en remplaçant le bois de ce dernier par un matériau (métal ? plastique ?) recouvert d’une peinture chromée très sombre, aux reflets violets rappelant le HE-6, et sa grille présente désormais une finition mate du plus bel effet. La forme ovale demeure et le bandeau, par son aspect comme par son fonctionnement, paraît identique.

Hifiman Edition X

Difficile, à l’heure actuelle, de savoir en quoi l’Edition X diffère du HE-1000, aussi bien techniquement qu’à l’’écoute. Certains prétendent qu’il en est très proche mais en plus chaud, sans donner plus de précisions. La plus grosse surprise provient d’Hifiman qui affirme que le casque a été prévu pour être moins gourmand que le HE-1000, plus sensible et qu’il pourrait être alimenté par des sources nomades… On a encore le temps d’en savoir plus d’ici sa commercialisation, prévue pour novembre ou décembre, au prix annoncé de 1799 $.

De l’autre côté de la gamme, ou presque, l’Edition S est lui en rupture totale avec les habitudes de la marque puisqu’il s’agit ici d’un casque muni d’un haut-parleur dynamique. Esthétiquement, également, il ne ressemble à rien de connu chez Hifiman.

Hifiman Edition S

Pouvant être utilisé en mode ouvert ou équipé de caches qui en feront un casque fermé, l’Edition S est doté d’un câble détachable (à connecteur mini-jack TRS), peut se plier pour prendre moins de place dans le cadre d’un usage nomade et semble viser une nouvelle clientèle appréciant les sonorités plus engageantes et riches en basses.

Le modèle présenté au salon n’était pas définitif, il faudra donc probablement attendre encore quelques semaines pour mieux cerner la personnalité de ce casque qui sera proposé à 199 $.

Il est à noter que le nom de ces deux modèles n’est pas définitif mais doit s’inscrire, selon la promesse de la marque, dans une nouvelle politique de dénomination des produits Hifiman.

Noble K10u & SLA 3D

On a déjà parlé à plusieurs reprises des Noble K10u (K pour Kaiser, 10 pour le nombre de transducteurs et U pour universels), Space Cowboy les a même disséqués dans un feedback que vous pouvez retrouver ici. Jusqu’à présent, la version universelle des écouteurs intra-auriculaires haut-de-gamme de Noble reprenait la coque en plastique (avec les 4 vis dorées) commune à tous les modèles. Ce n’est désormais plus le cas, puisque c’est maintenant une coque en aluminium usiné qui accueille les 10 armatures équilibrées des K10u. Noble annonce en outre un temps de production réduit par rapport à l’ancienne version en plastique.

Noble K10U

Le prix reste lui inchangé : 1599$ pour ce modèle que l’on ne peut pour l’instant que pré-commander. Reste à savoir si le changement de matériau modifiera les propriétés acoustiques de ces intras et si la nouvelle coque emportera l’unanimité par son confort aussi bien que par son aspect.

Du côté des intra-auriculaires moulés, c’est une nouvelle méthode d’impression 3D des coques qui est annoncée, pour une gamme nommée « SLA » (pour stéréolithographie). Cette méthode a pour avantage un temps de production et un coût réduits : ce sont au maximum 10 jours ouvrés (2 semaines) qui seront nécessaire pour la mettre en œuvre.

Quant à la réduction des tarifs, elle permettra d’obtenir les Noble 3SLA à 499 $, les Noble 4SLA à 599 $, les Noble 5SLA à 850 $, les noble 6SLA à 999 $, les Savant SLA à 1199 $ et les Kaiser K10SLA à 1399 $.

Cela ne va pas sans contraintes, puisque la personnalisation est réduite à portion congrue : noir opaque, fumé, rouge et bleu sont les seules couleurs disponibles. L’inconnue restante est la qualité du matériau utilisé et de l’impression elle-même. Dernier point, loin d’être anecdotique : cette méthode permet aussi l’envoi des empreintes sous forme dématérialisée, avec des fichiers au format STL, ce qui simplifiera leur expédition (à condition de pouvoir les numériser, ce qui n’est pas forcément donné à tout le monde, et que Noble indique la résolution souhaitée, ce qui n’est toujours pas le cas).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: