Il n’y aura pas trop d’une brève dédiée pour présenter les nouveautés nombreuses présentées par Sennheiser au CES: quatre nouveaux Momentums, un Urbanite sans fil, une gamme de casque sportifs et le renouvellement de sa gamme de casques sédentaires sans fil. Rien que ça !   Momentum « M2 » La gamme Momentum, de Sennheiser, […]

[Brèves] Marty@CES #4 : les nouveautés Sennheiser

Il n’y aura pas trop d’une brève dédiée pour présenter les nouveautés nombreuses présentées par Sennheiser au CES: quatre nouveaux Momentums, un Urbanite sans fil, une gamme de casque sportifs et le renouvellement de sa gamme de casques sédentaires sans fil. Rien que ça !

 

Momentum « M2 »

La gamme Momentum, de Sennheiser, répond à la demande grandissante du marché pour des casques nomades « avec style » tout en préservant la qualité du son. Loin de l’austérité affichée par d’autres produits de la gamme germanique, les deux modèles (Momentum le circum-aural et Momentum On-Ear) présentent un look attrayant, mêlant inox et cuir dans des teintes plutôt qualitatives.

Momentum M2

Si la qualité du son a été saluée, certains ont regretté que le casque ne soit pas pliable du tout, ce qui réduisait son caractère nomade. La nouvelle version, baptisée « M2 » par la marque, corrige cette caractéristique en présentant une charnière permettant de plier le casque en trois, exactement comme un Solo de Beats. Autre changement, la taille des cups semble légèrement augmentée et les coussins redessinés pour plus de confort. Il est difficile de savoir dans quelle mesure ces changements affecteront la signature des casques.

Momentum M2

Leur disponibilité est annoncée pour janvier (mais plus tard dans le mois), au même prix que la génération précédente (soit 199€ pour la version « on ear » et 319€ pour la version « over ear »).

Momentum « sans fil »

A partir des modèles M2, Sennheiser a également développé une paire de modèles wireless, fonctionnant en bluetooth. Compatibles avec la norme Bluetooth 4.0 et le codec Apt-X, ils pourront s’appairer facilement, via NFC, avec les appareils compatibles.

Momentums Wireless

Ils sont également équipés d’un système propriétaire de réduction active des sons extérieurs, appelé « NoiseGard », déjà présent sur la gamme PXC de la marque mais dans une nouvelle version Hybrid dotée de 4 micros.

Momentums Wireless

Les premiers retours évoquent une signature sonore identique aux modèles filaires alors que la batterie rechargeable promet 22h d’autonomie après 3 heures de charge (connecteur micro-USB). Les prix publics annoncés, 349€ pour le modèle on-ear et 449€ pour le modèle over-ear paraissent un peu élevé. Ils seront également disponibles à la vente avant la fin du mois.

Urbanite XL Wireless

A l’instar des Momentums, l’urbanite XL coupe le cordon.

Urbanite XL Wireless

Si ce modèle est démuni de réduction active des bruits ambiants, il présente lui aussi le trio BT 4.0 / AptX / NFC. Alors que les Momentums se contentent de boutons physiques sur le pourtour des cups, l’Urbanite XL Wireless est doté d’un contrôle tactile (visiblement de plus en plus à la mode depuis le premier Zik de Parrot) sur une des oreillettes, permettant plusieurs types de manipulation : tapotages ou glissements, pour régler le volume, changer de piste, prendre un appel, ou mettre en pause.

Urbanite XL Wireless

Avec 25h d’autonomie (chargement par micro USB), une signature sonore reprise sur le modèle filaire (comprendre : basseuse) et un prix honnête sinon raisonnable de 279€, le modèle est assez intéressant. Il sera disponible dès ce mois-ci, mais seulement dans sa livrée noir&blanc.

Gamme RS

Sennheiser a également profité du CES pour renouveler sa gamme de casques sédentaires sans fil : les RS 160, RS 170 et RS 180 sont remplacés par, respectivement, le RS 165, le RS 175 et le RS 185. Le RS 195 fait son apparition, alors que le RS 120 et le RS 220 semblent rester au catalogue du constructeur.

La gamme RS

Du côté des points communs entre les quatre nouveaux produits, on retrouve le fait que la base émettrice sert aussi de support de recharge, qu’elle est munie d’entrées analogiques et numériques (même si la fiche technique du RS165, en contradiction avec sa présentation, ne mentionne qu’une entrée jack 3.5mm), que la cup droite est munie de commandes (en fonction des fonctionnalités du casque) et que la communication entre la base et le casque utilise une transmission propriétaire numérique.
Les différences donnent une bonne idée de ceux à qui sont destinés les casques. Si le RS165 est un peu le modèle « nu » de la gamme avec pour seul réglage une amplification des basses, ses trois grands frères présentent :
– Des fonctionnalités « surround » pour le RS175, sans doute destiné aux amateurs de cinéma.
– Une conception ouverte (les trois autres sont des casques fermés), une entrée ligne (sur RCA), un réglage de volume manuel et une balance pour le RS185, plus orienté vers l’écoute musicale.
– Des modes DSP de compression du son, d’augmentation de la dynamique ou de réduction des bruits (augmentation du niveau relatif des voix) sur le RS195.
Les quatre pèsent entre 300g et 340g, offrent une portée très théorique de 100m (ce qui réclame un très grand appartement pour être vérifié mais permettra de faire des aller-retours dans la galerie des Glaces sans interruption du son) et une autonomie de 18h. Les prix annoncés sont de, respectivement, 199€, 249€, 349€ et 399€.

Gamme Sports

Sennheiser présente 4 modèles orientés « pratique sportive », arborant un vert anis particulièrement acidulé et dotés de dénominations propres à faire rager le plus bouddhiste des rédacteurs de news : MX 686G Sports, CX 686G Sports, OCX 686G Sports et PMX 686G Sports. Ils sont tous présentés comme solides, résistants à l’eau et à l’humidité et sont munis de bonnettes ou d’embouts antibactériens.

Urbanite XL Wireless

Le MX et le PMX sont des modèles ouverts type « oreillette », histoire d’éviter que les joggeurs se fassent renverser par des bus qu’ils n’auraient pas entendus, alors que les CX et OCX sont fermés, de type intra-auriculaires, pour que les abonnées aux salles de sport puissent prétendre ne pas entendre les conseils et autres remarques des gros lourdauds qui les draguent.
Les MX sont des oreillettes simples alors que les PMX sont dotés d’un tour de cou. Les CX sont des intras classiques à porter avec le câble vers le bas, alors que les OCX sont munis de tours d’oreilles.
A 60€ les MX et CX, et 99€ les PMX et les OCX, on pourra douter du fait que la quantité de plastique gris ajoutée aux modèles à 3 lettres justifie de tels écarts de prix quand les caractéristiques laissent penser que les transducteurs sont identiques. C’est d’autant plus dommage que les modèles OCX et PMX semblent les mieux conçus pour bien tenir dans l’oreille pendant une activité remuante. Mesquin.

TU ou VOUS ?

Petite digression : je ne sais pas pour vous, mais dans un support publicitaire ou commercial, je déteste le tutoiement. Ça fait faussement complice et j’ai toujours l’impression que l’on s’adresse à moi comme si j’étais un adolescent crédule.
Visiblement, les traducteurs œuvrant sur le site français de Sennheiser ont eu du mal à se décider : si les gammes « sports » et « RS » restent sur un vouvoiement de bon aloi, les textes accompagnant les photos des nouveaux Momentums alternent le vous et le tu. Ainsi « Il ne te reste plus qu’une chose à faire toi-même : profiter du son » précède de peu « Vous pouvez aussi brancher le nouveau casque Momentum comme un casque traditionnel ». Le plus étonnant, dans ce cadre, est l’absence complète de tutoiement pour la gamme Urbanite, sensément plus urbaine et plus « jeune ».

3 réponses à “[Brèves] Marty@CES #4 : les nouveautés Sennheiser

  1. Effectivement, il semblerait que je me sois enflammé, parce que si Sennheiser annonce une disponibilité en « janvier 2015″, il semble qu’il vaut mieux comprendre « fin janvier ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: