Tout les oppose sinon le fait que les deux arborent des noms de légende : Quincy Jones d’un côté, pour le AKG N90Q, Marshall de l’autre, pour le Marshall Major II. Voici les deux nouveautés qui ont valu un aller-retour TN / Las Vegas de plus. Cette huitième Marty@CES clôt la série et dès marty […]

[Brèves] Marty@CES #8 : AKG N90Q et Marshall Major II

Tout les oppose sinon le fait que les deux arborent des noms de légende : Quincy Jones d’un côté, pour le AKG N90Q, Marshall de l’autre, pour le Marshall Major II. Voici les deux nouveautés qui ont valu un aller-retour TN / Las Vegas de plus. Cette huitième Marty@CES clôt la série et dès marty mardi prochain, vous retrouverez vos brèves hebdomadaires habituelles.

 

AKG N90Q

Est-il vraiment besoin de présenter AKG ? Le trigramme (qui signifie Akustische und Kino-Geräte Gesellschaft, vous voilà renseignés) est associé à une réputation enviable de haute qualité sonore pour les casques. La marque allemande, dans le giron du groupe Harman depuis 1994, a annoncé en 2010 un partenariat avec Quicy Jones pour la production d’une gamme de casques « signature ».
L’aboutissement de ces 5 ans de collaboration a été dévoilé au CES, sous la forme du N90Q.

AKG N90Q

L’engin est présenté comme le résultat des expertises croisées d’Harman (pour le traitement du signal), d’AKG (pour les transducteurs dynamiques) et de Quincy Jones (pour la qualité du son ?). Avant d’être un casque audio, le N90Q est surtout un monstre de technologie : bardé d’électronique, il présente un système actif d’atténuation des sons ambiants, des modes d’égalisation permettant d’adapter la signature du casque au gout de son propriétaire ainsi que – et c’est semble-t-il la première fois que c’est proposé dans un casque – une fonctionnalité d’auto-calibration baptisée TruNote.

L’idée derrière TruNote est d’adapter le rendu du casque à la morphologie de l’utilisateur. À l’instar des amplificateurs Home Cinema qui modifient les courbes des voies pour adapter le son au local, le casque va adapter sa réponse en fréquences à la forme de l’oreille de son porteur. Il dispose à cet effet de deux micros placés à l’intérieur de l’oreillette.

AKG N90Q

Le système de réduction des bruits ambiants est annoncé comme complètement analogique, promet une atténuation de 20dB et permettrait surtout de combattre les distorsions apportées par le transducteur ou les coussins du casque. Dernier miracle de l’électronique embarquée, le Finetuning permet une modification de la réponse en fréquences (niveaux relatifs de basses et d’aigus) sans distorsions ni dégradations, à en croire AKG.

Les transducteurs sont de conception fermée, dynamiques, en papier japonais (impossible de savoir s’ils sont adaptés aux origamis) et font 53mm de diamètre. Ils sont excentrés pour favoriser l’image stéréophonique et AKG annonce un fonctionnement en piston parfait. Aussi discret et sobre qu’un flacon de parfum de Paco Rabanne, le N90Q devrait sortir cet été à un prix de 1300€. A ce tarif, la concurrence offre des merveilles et il faudra que les promesses soient tenues, aussi bien du côté de l’acoustique du casque que des fonctions de traitement du signal.

Marshall Major II

À sa sortie, le Major de Marshall avait déçu : si les amateurs attendaient une qualité semblable aux amplificateurs de guitare de la marque, ils en étaient pour leurs frais, puisque le casque, produit par les suédois de Zound, sonnait plus comme un super-urbanears (autre « marque » de Zound) qu’autre chose. Un tarif raisonnable et un design réussi et emblématique lui ont néanmoins offert une belle réussite commerciale. Aussi, quand Zound Marshall annonce un nouveau modèle dont la principale différence est un changement de signature, on peut se réjouir.

Marshall Major II

L’aspect reste très proche du premier, même s’il parait plus arrondi. Les charnières « à la plattan » demeurent, mais on nous promet un pliage plus efficace et un arceau plus flexible et plus solide. Comme sur les urbanears (décidément…), on retrouve le « zoundplug » qui permet de chainer les casques pour écouter OneDirection à plusieurs, et le câble, désormais détachable, pourra être branché à gauche ou à droite.

Marshall Major II

On nous promet avec ceci une signature plus équilibrée (la première version était très portée sur les médiums), avec une basse plus percutante et plus d’énergie dans les aigus.
Disponible en trois couleurs (noir, blanc et marron), il devrait nous arriver à la fin du mois, pour 120€, ce qui fait cher pour un urbanears.

Une réponse à “[Brèves] Marty@CES #8 : AKG N90Q et Marshall Major II

  1. Ouch 1300€. A ce prix on a des supers intras ! A voir quand meme si la qualité sonore est vraiment bonne et aussi niveau isolation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: