Après leur prometteuse première mixtape D.R.U.G.S et le banger « Thug Waffle », on attendait impatiemment la sortie de leur prochain projet, les morts vivants du Flatbush sont ressortis de leurs tombeaux le 11 septembre 2013. Les Flatbush Zombies sont trois amis se connaissant depuis l’école primaire : Meechy Darko, Zombie Juice (les rappeurs) et Erick Arc […]

Dans ma platine : Flatbush Zombies

Après leur prometteuse première mixtape D.R.U.G.S et le banger « Thug Waffle », on attendait impatiemment la sortie de leur prochain projet, les morts vivants du Flatbush sont ressortis de leurs tombeaux le 11 septembre 2013.

Les Flatbush Zombies sont trois amis se connaissant depuis l’école primaire : Meechy Darko, Zombie Juice (les rappeurs) et Erick Arc Elliot le beatmaker, qui est aussi rappeur épisodiquement. BetterOffdead est leur deuxième mixtape gratuite, à ne surtout pas sous-estimer, car le contenu est solide, très solide. Elle contient 19 titres essentiellement produit par Erick Arc Elliot, on notera qu’Harry Fraud a placé une prod. dans le projet.

Tout d’abord, le Flatbush qu’est ce que c’est ? Rien de mieux qu’une explication de leurs potes de The Underachievers originaires du même coin : « C’est un endroit multiculturel, parce que Flatbush est la seule avenue qui traverse Brooklyn d’un bout à l’autre. Il y a tellement de gens différents qui y vivent, parce que Brooklyn est énorme ! Tu peux commencer au début de Flatbush dans un quartier blanc et tomber dans un appartement d’hipster, puis […] juif, puis asiatique, et enfin dans un quartier noir ».

Avec Erick Arc Elliot aux manettes, les 2 MC’s nous font partager leurs délires qui tournent pas mal autour d’un thème que vous saurez deviner assez facilement. Sur des productions parfois sombres comme sur Bliss par exemple, le style du groupe est le courant que l’on appelle horrorcore, on peut les affilier à ce que pouvait faire Gravediggaz par exemple. Cependant, quelques morceaux sortent du cadre comme Thugnificense avec son tempo très lent et ses voix vocodées, Palm Trees aussi dépareille avec l’univers sombre et psychédélique de l’ensemble. Mais quand Drug Parade se lance, nous avons là tout le concentré de folie et de ténèbres que le groupe a voulu mettre dans ce projet, Danny Brown est invité sur le morceau et pose un de ces couplets de martien dont lui seul a le secret. La mixtape se termine dans le calme, mais avec un morceau qui n’est pas le choix le plus pertinent.

La surprise passée après leur première mixtape, le groupe confirme de fort belle manière le potentiel placé en eux. D’ici à un album officiel, nous avons hâte de les retrouver dans les festival hip-hop à partir du printemps prochain.

Téléchargez gratuitement BetteroffDEAD

Bliss

Drug Parade feat. Danny Brown

Thugnificense

A découvrir aussi leur 1ère mixtape D.R.U.G.S :

Téléchargez D.R.U.G.S

2 réponses à “Dans ma platine : Flatbush Zombies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: