Dunu DK-3001 Pro    La des DK-3001 Pro est plus en V que celle des DK-4001 et montre encore trop d’acidité à mon goût. C’est une signature néanmoins assez sage mais pas trop fade. Elle est aussi affectée d’une coloration montante qui déforme le signal (cela s’entend en particulier dans les aigus, qui ont pas […]

DK-4001 / DK-3001 Pro / FiiO FH7 / ISN AUDIO H40 – Le match des hybrides venus d’Asie

Dunu DK-3001 Pro

 

DUNU-DK-3001

 

La sonorité générale des DK-3001 Pro est plus en V que celle des DK-4001 et montre encore trop d’acidité à mon goût. C’est une signature néanmoins assez sage mais pas trop fade. Elle est aussi affectée d’une coloration montante qui déforme le signal (cela s’entend en particulier dans les aigus, qui ont pas mal de duretés) mais elle n’est pas trop analytique comme celle des 4001. La restitution de ces intras est très « technique », très « Pro », justement : on sent le bon élève qui veut bien faire, ce qui est respectable… mais peu inspirant.

 

Les graves des DK-3001 Pro sont beaucoup plus charnus et plus réalistes que ceux des DK-4001, plus présents et plus étendus aussi. Ils auraient même tendance à exhiber une sorte de gonflement un peu artificiel vers 200-250 Hz, lequel s’entend en particulier dans le morceau de Swell. Néanmoins, de manière générale, les mid-graves sont bien articulés et savent rester à la place qui leur est dévolue dans le mix. En résumé, le bas registre des DK-3001 Pro est tenu mais pas asséché ni amaigri comme sur les DK-4001.

 

Les médiums de ces intras et notamment leur restitution des voix sont encore un peu trop en retrait à mon goût et les hauts-médiums gardent l’« aigreur Dunu ». Ce registre est moins plein que celui des FH7.

 

De même les aigus sont-ils encore un peu trop durs et stridents, même si les DK-3001 Pro restituent les cymbales avec autant de détail, de réalisme et de précision que leurs grands frères.

 

Leur soundstage, fort heureusement, est plus proche de l’auditeur que celui des DK-4001 et sait se montrer large et profond quand il le faut — sans pour autant être d’une précision clinique, notamment dans la dimension latérale : la séparation de ces intras manque de précision, rendant  la localisation des sources parfois difficile sur le soundstage et leur contour relativement flou. Cette inexactitude du détourage en est même arrivée à me donner  l’impression que les deux écouteurs n’étaient pas tout à fait en phase ! Toutefois la scène de ces intras est bien enveloppante et pas du tout distante comme sur les DK-4001, ce qui pour moi représente déjà un gros progrès.

 

La fidélité dynamique des DK-3001 Pro est peut-être l’une des plus techniques de ce comparatif et produit un résultat assez flatteur en termes de résolution générale. Les attaques des aigus sur ces intras sont moins anémiques que sur les DK-4001, du coup les interventions dans ce registre paraissent être mieux définies et s’imposer avec plus d’autorité car leur impact est plus incisif. De façon similaire, les attaques dans les médiums m’ont semblé plus lourds et plus pleins que sur les DK-4001, en particulier les frappes de caisse claire. Comparativement aux FH7, les DK-3001 Pro proposent également des impacts plus secs qui, pour autant, ne se laissent jamais aller à la surmodulation : si, en un sens, ces intras n’ont pas l’« élégance » des FH7, ils présentent un rendu globalement plus précis et plus contrôlé.

 

Les timbres des hauts-médiums produits par les DK-3001 Pro sont un peu aigres et manquent du moelleux nécessaire pour le folk « velouté » de Swell, par exemple. Les mid-médiums, en revanche, ont de la présence, du corps et de l’ampleur. De manière générale, les DK-3001 Pro m’ont paru mieux respecter les résonances naturelles des instruments que les DK-4001 ; je pense notamment aux voix dont ces intras offrent une restitution que j’ai trouvée presque aussi authentique (mais peut-être moins émouvante) que celle des ISN Audio H40.

 

Une réponse à “DK-4001 / DK-3001 Pro / FiiO FH7 / ISN AUDIO H40 – Le match des hybrides venus d’Asie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: