Dans un contexte différent des retours qu’on trouve habituellement dans ces colonnes, je viens aujourd’hui vous faire un petit retour sur les protections auditives de la marque J-Ears. Dans le cadre d’un voyage aux USA fin novembre, Samuel, un des deux associés de J-Ears, nous a gentiment proposé, à mon épouse et à moi, de […]

[Feedback] Protections auditives J-Ears

Dans un contexte différent des retours qu’on trouve habituellement dans ces colonnes, je viens aujourd’hui vous faire un petit retour sur les protections auditives de la marque J-Ears.

Dans le cadre d’un voyage aux USA fin novembre, Samuel, un des deux associés de J-Ears, nous a gentiment proposé, à mon épouse et à moi, de tester la gamme de protections auditives de J-Ears. À la base, il s’agit de produits faits pour être utilisés en boîte de nuit par les DJs, ou en concert pour éviter d’y laisser un tympan (ou deux). Dans notre cas, il s’agissait surtout de les utiliser dans l’avion, mais, finalement c’est dans la ville très bruyante qu’est New York qu’elles nous ont été le plus utile (pour dormir).

La gamme en question comprend deux familles de produits :

  • une protection « simple », en silicone ou en acrylique, qui prend toute la conque (J-Ears « motus »), ou plus discrète façon intra-auriculaires (J-Ears « hide »),
  • une protection « avancée » en acrylique (J-Ears « set up »), dont l’atténuation est réglable.

La protection simple (J-Ears « hide »)

Comme vous le verrez sur les photos, il s’agit d’un bouchon en silicone, qui prend cependant moins de place dans l’oreille qu’un intra moulé. C’est tout petit et la matière est assez semblable au silicone que l’on retrouve chez Custom Art ou Spiral Ears.

silicone

Samuel les a recommandées à mon épouse car celle-ci est une parano des oreilles, en particulier pour le sommeil – elle ne supporte quasiment rien, et encore moins la nuit.

J-Ears nous annonce une atténuation « jusqu’à -40 dB ». Je n’ai pas de sonomètre ni d’équipement pour le vérifier scientifiquement, mais la promesse est en tout cas tenue pour ce qui est du confort et de l’isolation : madame les a adoptées durant tout le séjour, et il lui arrive même de les chausser à la maison quand notre petite fait trop le cirque la nuit (faites des enfants qu’ils disaient).

silicone dessus

Pour résumer, rien d’absolument incroyable, mais un produit qui est léger, confortable et qui fait super bien le boulot, pour un prix raisonnable de 90€, empreintes comprises (chez Audiotor, dont la réputation ne me semble plus à faire en la matière).

La protection réglable (J-Ears « set-up »)

Voilà une bête qui pourrait intéresser un peu plus les audiophiles que nous sommes.

En effet, le marché des protections auditives passives est assez peu développé et comporte à ma connaissance deux familles de produits :

  • les protections « bouchon », qui, comme leur nom l’indique, se présentent comme une mousse qu’on vient tasser tant bien que mal dans nos petits conduits,
  • les protections « à restitution linéaire », qui, comme leur nom l’indique, visent à reproduire un son de manière globalement linéaire (par l’utilisation d’un atténuateur qui présente une courbe d’atténuation sensiblement inverse de la courbe d’amplification de l’oreille humaine).

Ces protections peuvent être plus ou moins réglables – en général moins que plus –, par l’utilisation de filtres interchangeables… Ce qui n’est globalement pas très pratique selon moi (qui a envie de se trimbaler trois filtres et de les changer au cas par cas ?).

Avec les J-Ears « set-up », l’idée est très différente : une molette située sur le côté de chaque protection permet de régler le degré d’isolation, entre -10dB et -41dB d’après le constructeur.

acrylique dessus

Force est de constater que ça marche : lorsque la molette est à fond, je suis totalement isolé du monde extérieur et je n’entends vraiment presque rien à part des sons basse fréquence.

Et si je souhaite avoir une conversation, rien de plus simple : je tourne la molette en sens inverse, et je suis soudainement capable de tenir une conversation si le milieu est calme et que je fais attention à bien écouter.

acrylique dessous

En discutant avec Samuel, celui-ci m’a également informé que le filtre des J-Ears « set-up » est très différent de celui des protections « à restitution linéaire », dans le sens où le but est de ne pas altérer le son, et seulement d’en atténuer l’intensité.

Pour être honnête, je serais bien incapable de vous dire si cela est vrai ou pas : je ne sors plus en boîte depuis quelques années, et ne vais que très rarement à des concerts. Pour couronner le tout, je n’ai jamais utilisé que des protections « bouchons », et jamais de protections « à restitution linéaire ».

En revanche, il est indéniable pour moi que les J-Ears « set-up » présentent un confort et une qualité d’isolation très nettement supérieure à celle des protections « bouchon ». Somme toute, il vaudrait mieux, puisqu’il vous en coûtera entre 160€ (sans personnalisation) et 200€ (avec personnalisation), empreintes comprises (chez Audiotor là encore). C’est bien plus cher, mais ça vaut son prix à mon avis.

Le packaging et la personnalisation

Les protections J-Ears sont fournies avec une petite pochette qui permet de transporter les protections auditives.

M100 close-up

Dans le cas des J-Ears « set-up », un petit cordon permet de relier les deux protections entre elles, ce qui est bien pratique quand on décide de les enlever temporairement.

bundle

Les protections en acrylique peuvent être grandement personnalisées (couleur, gravure, brillants en surface, etc.), comme vous pourrez le constater dans la galerie photo du site de J-Ears. Les protections en silicone peuvent également être personnalisées (couleurs transparentes, gravure). Je vous invite à vous rapprocher directement de Samuel pour plus de détails.

paire de face

Un dernier point et pas des moindres : les fondateurs de J-Ears sont issus du monde de l’audioprothèse, ce qui les amène à considérer des ports sur de très longues durées. Dans ce cadre, J-Ears recommande plutôt l’utilisation de l’acrylique, qui entraîne une sudation moindre que le silicone, et donc moins de risques bactériens. Dans tous les cas, J-Ears n’appose aucune laque sur ses protections auditives et/ou intra-auriculaires car celle-ci pourrait selon eux se dégrader dans le temps et être source de plus de problèmes qu’autre chose.

2 réponses à “[Feedback] Protections auditives J-Ears

  1. C’est une honte cet article … Je viens de faire faire des j ears set up et l’attenuation du son est très faible … C’est de la merde à 160 euros ça vaut même pas des protection howard leight à 15 euros les 50 paires. Je suis dégouté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: