1, 2, 3, 4, 5, 6

Message [Test] Jds Labs C421 : l'énergie propre ! 08 Nov 2012 21:59

Si un terme ou une expression vous semble obscur le Lexique de test de Tellement Nomade est là!


En préambule de ce test TN et moi même souhaitions remercier Jds labs qui, fort gentiment, a accepté non seulement de nous permettre de tester ce petit ampli mais qui a également proposé que le C 421 en test puisse vous être proposé à la vente sur la base de 50% de son prix habituel. A ce titre vous trouverez très bientôt le C421 que j'ai eu le plaisir de tester dans les petites annonces. Soyez donc vigilant ...

Jds Labs C421 : l'énergie propre


Image


Intro


Dans la famille des amplis nomades on croisait jusqu'à présent, grosso modo, trois catégories :

- Des amplis artisanaux, pas cher (moins de 100 euros) , plutôt encombrant, au rechargement quelques fois compliqué et très souvent moddable . On pense évidemment aux célèbres C'Moy ou au PA2V2 voire au Mini 3 de minilabs.

- Des ampli mieux finis, souvent plus fin et plus petit, pas très chers non plus puisque dans la même gamme de prix , Fiio avec ces E5, E6, E11 symbolise parfaitement ce type d'appareil, simple d'usage et d'une qualité de fabrication déjà toute professionnelle.

- Des amplis classés plus haut de gamme, souvent de tailles plus réduites encore, parfois dotés de fonctionnalités que ne proposent pas forcément leurs concurrents, mais dont le prix est forcément beaucoup plus élevé et dépasse allègrement les 300 euros (Pico, TTVJ, Ray Samuel…)

Entre ces trois familles,  à vrai dire, pas grand chose à se mettre sous la dent ou plus exactement sur la sortie ligne de son Lecteur.

Personnellement je n'ai jamais trouvé grand intérêt aux produits Fiio que je juge quelque peu brouillon ( E5 et E11) , inutile (E5) ou trop sombre (E11) et il faut bien admettre que les amplis artisanaux ne sont pas toujours simple ni pratique à vivre ou à recharger.

C'est ce manque, que JDS Labs avec son C421 tente de combler en proposant un ampli bien fini d'une taille adaptée au nomade  pour un tarif médian (140 euros).


Qualité de construction


Image


Tout en métal brossé le C421 présente plutôt bien ; de la taille d'un Iphone mais un poil plus épais il parait tout à fait utilisable couplé avec un baladeur.

Sur la face avant on trouvera les branchements : deux prises mini jack destinées à raccorder à la fois le baladeur et le casque, un bouton de gain, un de bassboost et enfin la molette de réglage sonore
Sur la partie arrière : le bouton d'allumage, un témoin et une sortie USB destinée au rechargement.
A noter que les prises minijack sont situées aux deux extrêmes de la façade, ce qui est est franchement pratique quand les câbles de raccordement de nos précieux sont dotés de jacks coudés . Très agréable enfin, l'ampli est suffisamment isolé pour ne pas subir les perturbations générées pas les ondes de nos smartphones.


Caractéristiques


Pour cela rien de plus simple que de vous laisser découvrir les spécifications fournies par le constructeur

Run-Time: 11+ hours
Charge Time: 2 hours to 80%, <5 hours to 100%
Frequency Response: +0.01, -0.41 dB (20Hz-20kHz)
SNR: Exceeded test equipment*, > 110 dB (20-20kHz)
THD: Exceeded test equipment*, < 0.0041%
Crosstalk: Exceeded test equipment*, < -57dB
Volume Potentiometer Taper: 3B
Enclosure Size: 97.5 x 14.0 x 62.5mm
Weight: 4 oz  


Jds Labs annonce une autonomie d'une douzaine d'heures : celle - ci me parait tout à fait réaliste. Quant à la durée de rechargement, elle ne dépasse pas les 3 heures.

Et le son dans tout ça ?


Le C421 aura été testé une bonne quinzaine de jours essentiellement sur mon Ipod 5g avec les casques suivants : Sennheiser HD25 , ATH ESW9 et Westone 4

J'y ai fait tourner ma musique habituelle composée essentiellement de Country , de Country -rock, de blues-rock et de Folk music, avec à chaque fois le sentiment que non seulement l'ampli donnait de la puissance à l'écoute mais qu'à plusieurs égards les casques y gagnaient en densité en détail et en séparation des instruments.

Clarté, équilibre , douceur et énergie ;  ce sont les quatre mots qui à mon avis caractérisent le mieux ce  petit ampli qui propose une restitution très propre , très nette, à mon sens particulièrement équilibrée et sans une once d'agressivité mais avec suffisamment de fermeté pour rendre mon ATH ESW9 un poil mou du genou dans la partie basse du spectre beaucoup plus énergique ; de manière globale le C421 permet d'animer avec bonheur et energie le HD25. Avec les Westone4 j'ai noté que l'espace sonore restitué au travers de l'amplification était sans doute meilleur que celui proposé par un simple branchement sur mon Ipod.

En terme de rendu sonore l'ampli offre des sonorités plutôt raffinées, privilégiant un bon équilibre pour un rendu sonore qui ne met en avant aucune des parties du spectre au dépend des autres, mais qui offre une musicalité tout à fait réjouissante.

Basses : fermes ou raffermies quand il s'agit de celle de l'ATH ESW9 elles sont efficaces, bien meilleures en terme d'impact, elles restent tout de même rondes et certains pourraient le leur reprocher.

Médiums : doux et ronds  ils permettent une très bonne restitution des voix féminines notamment et offrent à l'ensemble un rendu sonore à la fois chaleureux  aéré et particulierement musical.

Aigus : sans sibilance ils offrent à l'écoute aération et clarté sans agressivité  avec un rendu qui me parait plutôt fidèle.

Souffle : je n'ai rien remarqué à ce sujet ce qui est plutôt une bonne nouvelle, même avec les très sensibles Westone 4.

Mais on pourrait lui reprocher quoi à ce petit ampli ?


A vrai dire pas grand chose si ce n'est un niveau de finition encore perfectible au regard de ce que propose la concurrence : des angles aigus, quelques aspérités pour un assemblage qui aurait pu être mieux intégré.

Je n'ai pas non plus trouvé grand intérêt à la fonction bassboost qui ne me semble pas suffisamment travaillée et qui de mon point de vue fait perdre une bonne partie des qualités de cet ampli par son caractere plutôt brouillon . Pas indispensable donc.

Conclusion


Image


Dans la continuité de ses très réputés  C'moy au formfactor charmant mais désuet, Jds Labs nous propose un ampli mature et intégré, aisément transportable et à même de concurrencer des modèles plus huppés. Sa clarté, sa définition, sa musicalité me semblent à même d'apporter du peps , de l'énergie à nos casques et ce dans le respect de l'équilibre musical de l'auditeur. Et ça c'est déjà beaucoup !

Note : 16/20

Message 08 Nov 2012 22:00

:jap:

Message 08 Nov 2012 22:12

Excellent test!

Bref je le veux pour mon fuze+, je suis dans les starting bloc des PA  :mrgreen:

Message 08 Nov 2012 22:21

Merci pour ton CR, synthétique autant que précis (de plus, je trouve qu'il est à même de s'adresser autant au béotien qu'au TN-geek) !

Par rapport à ton PA2V2, quel gain/saut qualitatif as tu trouvé (basses; medium, aigus, soundstage, séparation, ...) ?

A quels jour & heure cette annonce ?

Message 08 Nov 2012 22:22

Excellent test cela confirme tout le bien que je pensais de cet ampli et moi aussi je suis dans le starting bloc pour acheter ce super ampli...

Message 08 Nov 2012 22:22

Un design qui se rapproche de l'iBasso D-Zero !! :)

Très bon test, clair et complet !! Merci Jxh :jap: (et merci à JDS Labs bien entendu !!! :) )
Un ampli qui offre une vraie alternative à ce qui existe dans la catégorie où il boxe ^^

Jxh : les photos sont de toi ??

Message 08 Nov 2012 22:40

merci pour vos retours  :jap:

et pour tenter de répondre à quelques interrogations :

non, les photos ne sont pas de moi je les ai piqué sur le web. Je suis en déplacement pro sans APN et de toutes façons incapable de faire aussi bien

Par rapport au PA2V2 que dire ?

ils n'appartiennent pas à la même catégorie en terme de présentation de finition ça c'est une évidence ; en terme de son le PA2V2 sera un peu plus chaud un peu  moins défini, moins net mais sans doute tout aussi musical . Le C421 est plus nerveux  plus clair, plus équilibré aussi. Il offrira en sus  un niveau de détail plus élevé, une plus grande aération et une séparation que me parait plus évidente.

Message 08 Nov 2012 22:46

Merci :)

Message 08 Nov 2012 23:01

Et par rapport au D-Zero (partie ampli bien sûr) ? Comme dit LapinMath ils se ressemblent étrangement !

Message 08 Nov 2012 23:12

Très intéressant, jxh. Test bien mené, bien écrit et clair, comme toujours. (Y)
Maintenant, ce n'est pas ce que tu dis de ce fort sympathique C421 qui va me faire renoncer à mon CMoy (même si ce n'est pas l'avis de Mike sur Headfonia, puisque à la question d'un des lecteurs de son test du C421: "is it worth to upgrade cmoy jds labs to c421 with this price tag???", il a répondu: "I think so, but everybody's wallet is different. Not only do you get better sound but also better features and a more portable enclosure." Il précisait même, dans le corps de son test: "the C421 makes the Cmoy sound congested so it is clearly better." Pour moi, cependant, la versatilité offerte par la possibilité du changement d'op amp est un atout majeur.)

A ce propos, peut-on lui changer le(s) op amp(s), à ce produit des JDS Labs?
Et merci à eux, d'ailleurs, pour ce prêt/promotion à un tarif très alléchant. Cela confirme tout le bien que je pensais déjà de ce concepteur-fabricant américain.

Message 08 Nov 2012 23:30

JDS Labs propose deux puce différentes pour son ampli

celle du test est celle qui est recommandée à la fois par headfonia et Jds labs elle équipe aussi leurs Cmoy   (OPA2227)

l'autre serait moins chaleureuse et probablement plus neutre (AD8620)

après est ce que l'on peut bidouiller soit même, aucune idée

Message 09 Nov 2012 06:28

fpp a écrit:Et par rapport au D-Zero (partie ampli bien sûr) ? Comme dit LapinMath ils se ressemblent étrangement !


leur forme est effectivement assez proche même si le d-Zéro est tout de même à la fois plus petit et plus fin. Il est aussi moins adroitement conçu notamment parce que les branchements casque et baladeur sont très proche l'un de l'autre.

Sa musicalité est un peu moins bonne , son autonomie supérieure (20 heures) et il est doté d'un dac.

Message 09 Nov 2012 09:43

jxh a écrit:Par rapport au PA2V2 que dire ?

ils n'appartiennent pas à la même catégorie en terme de présentation de finition ça c'est une évidence ; en terme de son le PA2V2 sera un peu plus chaud un peu  moins défini, moins net mais sans doute tout aussi musical . Le C421 est plus nerveux  plus clair, plus équilibré aussi. Il offrira en sus  un niveau de détail plus élevé, une plus grande aération et une séparation que me parait plus évidente.

Merci pour ta réponse.
-> Par rapport à mes goûts, ce C421 est donc clairement un matériel qui me tente (dans l'optique de l'achat d'un Sansa, pour avoir une sortie ligne qui manque au J3) !

Message 09 Nov 2012 13:39

Le couple Sansa Fuze + CMoy avec AD823 en op amp est, pour moi, une source de délices constante...
Je ne suis pas sûr, par ailleurs, que la line out du Fuze ait une qualité qui mérite mieux qu'un "simple" CMoy. :sleep:

Message 09 Nov 2012 14:09

OK, merci ; je retiens ta remarque.
Et, dans l'hypothèse où je pourrais acquérir ce C421, je considérerai un lecteur en cohérence.
1, 2, 3, 4, 5, 6