Page 1 sur 1

Message [Feedback] iFI ICAN SE 20 Fév 2017 18:20

Simple lecteur et amateur de TN depuis pas mal de temps, je me risque à mon premier post un peu plus long pour vous livrer mes impressions sur l'iFI ICAN SE. Les tests étant en cours, j'éditerais ce post au fur et à mesure qu'ils progresseront. Si vous avez des idées/ commentaires n'hésitez pas.

Préambule
J'ai la chance d'avoir la petite bête en test depuis un peu plus d'une semaine. Celle-ci m'a été généreusement prêtée par Elohim d'Elite-Diffusion alors que je tentais de me renseigner sur des solutions DAC et amplification pour monter une configuration de faible encombrement sur mon lieu de travail.  

Un grand merci à lui.

Récapitulatif des impressions (pour ceux qui ne veulent pas lire tout le reste)
J'ai été très surpris par ce que peut produire le petit iFI. Il ne pèse pour ainsi dire rien, drive tout ce que j'ai pu lui connecter sans aucun effort, a été exempt de tout problème d'interférence durant les tests et m'a soufflé par son dynamisme, son niveau de détail et de séparation. Du côté des points noirs, une clarté qui tend vers la brillance sur certains enregistrements, un son qui peut sembler artificiel et digital et un niveau de détail qui peut nuire à la cohérence des morceaux.

Si l'on prend en compte le rapport qualité prix, c'est le grand gagnant des solutions que j'ai pu avoir entre les mains: à 339 euros neuf, je ne vois pas trop quoi lui reprocher et je n'ai de toute façon pas le recul pour le comparer à beaucoup d'autres solutions.

Un peu plus sur moi
Enfant des années '90 j'ai grandi avec Michael Jackson, l'essor du rap français, de la french touch electro, de la brit pop et des parents qui emplissaient la maison de Léo Ferré et d'Astor Piazzolla. Cela a alimenté une curiosité pour les genres qui m'amène à écouter un peu de tout à l'exception de la pop et du classique.
Comme beaucoup de personnes ici je suis passé du walkman, au discman, au lecteur de mini disque, à l'ipod, au lecteur de MP3 pour finalement jeter mon dévolu sur des DAPs plus haut de gamme.

Environnement de test
Bureau en open space spacieux et relativement bruyant sans être assourdissant.

Matériel utilisé:
- Sources/ DAC : Tidal Master ou HIFI / Onkyo DPX1 / AK320 / MOJO
- Amplis: Burson Soloist SL MK2 / Feliks Audio Espressivo (lampes: AH30P Electro Harmonix gold pin + NOS Siemens CCa)
- Casques: Focal Elear (ouvert) / Fostex THX00 Ebony (fermé) / Oppo PM-3 (fermé)

Matériel nomade le plus souvent utilisé:
- AK320 + Campfire Vega / Andromeda

Testeurs:
- moi: trentenaire écoutant principalement du hip hop et de l'electro.
- Isma: collègue de 27 ans écoutant principalement du rock et de la variété française.
- Benoit: collègue d'une quarantaine d'années élevé au jazz.

Les tests

Morceau 1: Beyonce - Daddy lessons MASTER Quality TIDAL PC via MOJO sur THX00
- iCAN SE VS Burson: sur l'iCAN SE la voix est plus haute, les instruments sont mieux séparés et le rendu est plus dynamique. Le son semble plus fort et plus clair, comme si on passait d'une prestation dans une petite salle à une salle plus grande avec une acoustique mieux maitrisée.
L'avis de mes collègues: 2 avis divergents, le plus jeune aimant mieux le rendu de l'iCAN SE pour son détail et l’élargissement de la scène sonore quand l'autre a préféré le coté intimiste et moins fatigant du Burson.
- iCAN SE VS Espressivo: Le son est assez clair et détaillé sur les deux avec un avantage à l'iCAN SE au niveau des détails. On retrouve un léger supplément d'âme avec le tube, mais les différences entre les deux sont minimes. Le tube semble descendre plus bas et monter un poil plus haut en maitrisant moins bien les percussions.  
L'avis de mes collègues: Prestation très bonne des deux appareils et peu de différences si ce n'est un son un peu plus chaud sur l'Espressivo.

Morceau 2: The Black Keys - Lonely Boy MASTER Quality TIDAL PC via MOJO sur THX00
- iCAN SE VS Burson: les différences entre le Burson et l'iCAN SE sont moins visibles que sur le premier morceau. On garde le coté un peu plus ouvert et un peu plus clair sur l'iCAN SE avec un niveau de détail légèrement au-dessus.        
L'avis de mes collègues: le rendu est assez similaire mais le niveau de détail est plus important coté iCAN SE.
- iCAN SE VS Espressivo: le son reproduit par les deux appareils est quasi identique. Les tubes gomment du détail mais rajoute un peu de chaleur et d'énergie là où la précision de l'iCAN SE provoque l'émotion par la précision du rendu.        
L'avis de mes collègues: prestation identique.

Morceau 3: Lauryn Hill - Jerusalem (FLAC 16bit 44.1 kHZ) depuis l'AK320 connecté en optique au MOJO sur l'Elear
- iCAN SE VS Burson: sur l'iCAN SE la salle semble plus grande, la voix est plus claire et le niveau de détail est plus important. La voix donne un peu plus d'émotion mais l'ensemble perd en chaleur, on perd le coté intimiste et la sensation d'être au centre face à la scène que l'on peut avoir avec l'ampli australien.
L'avis de mes collègues: on a plus de détails et une sensation de maitrise sur l'iCAN SE mais cela rend la musique moins vivante. Par moins vivante, ils parlent de la différence que l'on peut retrouver entre un rendu studio versus un rendu live.
- iCAN SE VS Espressivo: Le son est un peu plus froid sur l'iCAN SE. La taille de la salle est comparable mais le tube rend la voix un peu plus ronde, plus claire et le son semble de manière générale un peu plus chaud. L'Espressivo reproduit moins bien les détails mais le son ne parait pas brouillon pour autant. Après le morceau ne présente pas beaucoup de complexité sur le plan du dynamisme et de la séparation des instruments.
L'avis de mes collègues: le son est plus chaud sur les tubes et il serait difficile de faire la distinction entre l'Espressivo et l'iCAN SE si les deux amplis n'étaient pas côte-à-côte.

Message 21 Fév 2017 09:30

Hello EvilMind,

merci pour ton CR :-)
Je te place dans les revieweurs sur le fil Officiel iFi Audio pour répertorier ton feedback !
Page 1 sur 1