Pour débattre sur tous les sujets audiophiles, ou poser vos questions sur l'audio

Message Re: Format de vos fichiers DSD, Flac, etc 27 Juil 2018 10:32

Je peux me tromper, mais il me semble que le MP3, contrairement au FLAC ou à d'autres conteneurs, impose la forme du signal utile, et que la limite est 16 bits, 48kHz et 2 canaux.

Message 27 Juil 2018 10:33

burndav a écrit:Je peux me tromper, mais il me semble que le MP3, contrairement au FLAC ou à d'autres conteneurs, impose la forme du signal utile, et que la limite est 16 bits, 48kHz et 2 canaux.


Ok

C'est bien ce qui me semblait, mais j'avais un doute.

Message 27 Juil 2018 19:55

Moi le 128 j’ai trouvé ça dégueulasse, dès le début. D’ailleurs ça a tout de suite calmé mes compulsions de téléchargement dès les années 2000.
D’ailleurs pendant des années ça m’a presque coupé les envies de musique jusqu’en 2006 quand j’ai eu mon kit HC.

Message 31 Juil 2018 08:55

Tu as toujours été un précurseur, MrButchi, toujours en avance sur ton temps !


Sinon, ce n'est pas l'article auquel je pensais, mais ce support de formation Yamaha est vraiment une bible !
http://www.yamahaproaudio.com/europe/fr ... _universe/

On y voit notamment ceci :
Image

La partie intéressante est surtout la partie temporelle aussi bien sur la détection de phase, avec une sensibilité de 6 micro-secondes (c'est la période d'une fréquence de 166kHz, pour info) que sur la mémoire échoïque, de 20 secondes.

Message 31 Juil 2018 09:37

Il serait assez simple de réaliser des fichiers sous un éditeur comme Audacity pour montrer concrètement cette sensibilité au déphasage : tu prends un signal mono primaire (une sinusoïde par exemple) que tu splittes sur deux canaux et tu retardes simplement l'un des canaux par rapport à l'autre jusqu'à ce que le déphasage soit perceptible... Maintenant, il m'étonnerait quand même que tu puisses descendre jusqu'à la microseconde ! :-O
Dans mon souvenir, il y a une vingtaine d'années, quand je fabriquais encore moi-même mes sons sur la base d'ondes simples, il me fallait au minimum un décalage d'une centaine d'échantillons (samples) pour provoquer un effet perceptible, soit une vingtaine de millisecondes... ce qui est déjà pas mal àmha !

Message 31 Juil 2018 10:51

DarkZunicorn a écrit:Il serait assez simple de réaliser des fichiers sous un éditeur comme Audacity pour montrer concrètement cette sensibilité au déphasage : tu prends un signal mono primaire (une sinusoïde par exemple) que tu splittes sur deux canaux et tu retardes simplement l'un des canaux par rapport à l'autre jusqu'à ce que le déphasage soit perceptible... Maintenant, il m'étonnerait quand même que tu puisses descendre jusqu'à la microseconde ! :-O


Là, je ne sais pas dire : l'expérience de Kunchur a pris le parti de déplacer les enceintes pour avoir un déphasage "physique" et de ne pas dépendre des autres paramètres, sachant que le décalage temporel est plus "facile" à mesurer dans ce cas, et surtout plus facile à effectuer (je ne suis pas plus que toi certain qu'audacity te permette de créer un déphasage et de le modifier en continu à l'échelle de la microseconde).