Au Bistrot, on parle de tout et de rien... Mais surtout de rien !
1, 2, 3, 4, 5 ... 17

Singapour, le pays Loco des intras ! Et du nomade... 15 Fév 2018 16:35

Salut les TNiens,

Comme je suis à Singapour en ce moment pour des vacances en famille, j'avais envie de partager avec vous mes écoutes dans ce beau petit état (démocratie autoritaire  :mrgreen: ) qui est un vrai supermarché de l'audio.

Je vais donc vous détailler ici le matos sur lequel je vais jeter une oreille lors de mes sorties audio. On ne peut pas parler de vrai feedback car les écoutes ne sont pas assez longues, mais juste quelques remarques et commentaires, au fil de mes découvertes.

Voili voilou, à très bientôt pour la suite  (Y)(Y)

Message 15 Fév 2018 16:36

Bon alors on va commencer avec une marque que j'ai découverte musicalement parlant dans le premier shop ou je suis allé : Utimate Ears.

J'ai eu la chance de poser mes esgourdes sur 3 de leurs modèles.

Ultimate Ears UE 11 Pro - courbe ici

Image

Ultimate Ears UE18+ Pro - courbe ici

Image

Ultimate Ears Pro Reference Remastered - courbe ici

Image

Les U11 tapent trop fort pour moi dans les basses. Après ce qui est étonnant c'est que malgré ces basses très impactantes, le reste du spectre est étonnamment équilibré, avec des aigus magnifiques de naturel et pas du tout écourtés.
En terme de largeur de scène et profondeur, on est quand même bien en dessous des PP8.

Entre les Reference et les U18, mon cœur balance. J'ai eu l'impression de rechausser les Maestro V2 mais en plus propre. Le fond paraît plus net. Les 2 modèles partagent une scène large et profonde et un naturel confondant quoique un peu court dans les aigus. Mais les Reference manquent d'impact dans les basses et les 18 d'un poil de médiums. Dans tous les cas une très belle découverte avec un rendu très technique mais pas surjoué.

Ensuite on va parler de 2 géants en terme de tarif et de qualités.

64 Audio Tia Fourté - courbe ici

Image

Empire Ears Arthur + câble Excalibur  courbe ici

Les Arthur sont pour moi des des Zeus XIV recablés, un poil retunés, avec un câble qui apporte autre chose que le BTG Starlight de base.
Le résultat est très bon. Un peu plus cohérent que les Zeus, le son est plus "dense" dans le sens ou on a plus l'impression que tous les instruments jouent vraiment ensemble là ou sur les Zeus on peut trouver que chaque instrument est plus détaché des autres. La scène est large et, je dirai, moyennement profonde. On perd un peu de définition par rapport au Zeus mais je pense que c'est à cause des aigus qui tombent un peu plus tôt.

Les Fourté, on entre en terme de réalisme de la scène sonore dans une autre dimension. Que c'est large, que c'est profond, que c'est beau. Tout est tellement facilement localisable et la définition est encore supérieure aux Arthur, du niveau des Zeus pour moi. Les voix féminines sont un poil en retrait par contre par rapport aux Arthur je trouve mais restent en avant par rapport à une signature de référence.
Vraiment 2 intras qui donnent du plaisir, les Arthur vont faire un heureux TNien il me semble  :lol:


Lime Ears Aether – courbe ici. Je préfère sans le boost des basses.

J’ai pu re-jeter une oreille sur cette paire que j’avais découverte au meeting parisien du 20 janvier.

Image

Comme lors de mon écoute parisienne, j’ai été déçu du rendu de ces intras. La réponse est plutôt équilibrée et engageante, même si les aigus me paraissent un peu court, le swing est très sympa et la dynamique vraiment bonne notamment dans les basses. Mais les timbres n’y sont pas pour moi. Il y a comme une résonance métallique sur les guitares, et la scène n’est pas assez large même si relativement profonde.

Passons maintenant aux DAP.

Image
WMZ moddé et SP1000 Copper

WM1Z Moddé

Un de mes objectifs était d’écouter le WM1Z moddé par Music Sanctuary afin de me décider quand à la réalisation de l’opération sur le mien. J'ai testé le 1Z avec le Mod Premium c'est à dire 8 brins de PW1960 sur la sortie balanced et 4 brins sur la sortie standard.
J'ai surtout axé mes écoutes sur la sortie standard qui est celle que je connais par cœur et utilise actuellement, même si je me suis délecté aussi de l'apport sur la balanced que j’utiliserai bientôt !

Alors pour faire simple, ce n'est pour moi pas un mod subtil quand on peut comparer en 1 changement de jack. Quel apport  :bravo: … Que ce soit en symétrique ou en standard, le gain est net et les différences sautent aux oreilles.
Tout d'abord le background. On gagne en "silence", les silences sont juste silencieux, c'est assez étonnant en fait car je n'ai jamais eu l'impression que c'était "bruité". Je sais pas si c'est clair mais j'ai du mal à expliquer ce point.
Ensuite, le message est plus subtil, plus raffiné, le son semble moins agressif, "couler" plus librement. On a l'impression que c'est plus doux, plus fluide tout en étant plus détaillé, mieux défini, plus net.
Pour moi, on gagne aussi un peu en largeur de scène et un peu plus encore en profondeur.
Les basses semblent encore un poil améliorées notamment dans leur rapidité et les médiums perdent leur léger embonpoint.
Contrepartie à tout cela, on perd je trouve un peu de dynamique globale.

Conclusion, le mod est commandé et je laisserai mon WM1Z en partant  :hb:

A&ultima SP1000 Stainless Steel et Copper

La définition / résolution du SP1000 est incroyable, plus large, plus profond que le 1Z. La séparation des instruments est du même acabit que le 1Z. Les médiums sont plus contenus, certains diraient équilibrés, on est un moins organique avec un son moins plein, moins dense.

Après je trouve que le SS sonne un peu creux, moins plein, moins juste en comparaison du 1Z ou du 1Z moddé, et même du Copper. Pour être franc je préfère le Copper qui retrouve un petit côté organique là ou le SS est plus dans l’analytique.

C’est clairement du très haut niveau, avec des aigus inégalés pour moi et une résolution de fou. AK a encore frappé un grand coup. Mais je n’ai pas 4000€ à mettre dans un DAP  :mrgreen:  !!!

Message 15 Fév 2018 16:36

Bon on continue avec un petit retour dédié à 2 câbles. Mes repères sont le PW Sevenfold Hybrid que j'ai eu sur mes Zeus pendant 6 mois et le Effect Audio Léonidas que j'utilise sur mes PP8 depuis 1 semaine.

PW1960

Image

Le PW1960 est le flagship de la marque. On le trouve à un tarif que je ne suis pas encore prêt à mettre pour un câble  |-) . C'est un pur Cuivre qui, aussi incroyable que cela puisse paraître, sonne comme un câble argent.
Ce qui frappe immédiatement sur ce câble c'est dans l'ordre : la douceur, le fond noir, la définition.
Douceur : tout coule avec tellement de facilité, pas de dureté, pas de heurts, juste une évidence.
Fond noir : je n'avais jamais ressenti cela en Hi-Fi nomade, mais le niveau de bruit résiduel sur les enregistrements n'existe plus  :-O   le vide intersidéral
Définition : whaouuu, la claque. Quel apport, quelle netteté, quelle précision.
On peut rajouter à cela une très bonne tenue des basses, des aigus qui filent super haut, plus large, plus profond... Vraiment une évidence pour ceux qui veulent du haut de gamme (suivez mon regard  :mrgreen: ).
Seuls petits défauts je dirai, une petite perte de dynamique générale par rapport à mes repères habituel et un câble souple mais pas trop (tout à fait comparable à un Léonidas).
Il est à noter que l'on retrouve dans le mod du Z1 fait avec le PW1960 le même effet mais en moins poussé.

Han Sound Audio Redcore

Image

La très très bonne surprise pour le tarif c'est le Han Sound Audio Redcore. Marque de Taiwan, ils fabriquent pour Music Sanctuary ce câble Hybrid Argent Cuivre d'une très grande souplesse.
Les résultats à l'écoute sont très bons. Alors nous ne sommes certes pas au niveau du PW1960 mais on se régale tout de même d'un rendu qui pousse dans toutes les mêmes directions et particulièrement sur la douceur et la définition. Par contre c'est moins noir mais plus dynamique. En somme, un petit 1960 à prix très doux. La synergie avec le WM1Z modé et les PP8 est vraiment top.

Du coup, les différents Effect Audio que j'ai ramené avec moi de France pour les rendre à la boutique font bien pâle figure à côté. Eros II+, Thor Silver II+, Lionheart et Léonidas sont trop chers pour la restitution qu'ils proposent à mon avis.


Ça faisait longtemps que je voulais jeter une oreille sur les modèles suivant, c'est enfin fait :

Noble Audio Kaiser Encore - courbe ici

Image

Noble Audio Katana - courbe ici

Image

La définition sur les Encore est magnifique. La densité (qui m'est si chère) des médiums est incroyable. La scène est large et profonde. Les timbres sont très beaux. Vraiment très impressionné par les qualités de ces intras. Cependant, les basses sont un peu en retrait et les aigus piquent vraiment trop pour moi. Le pic dans la zone de sibilance m'arrache littéralement les oreilles.
Ça tombe bien, les Katana ont exactement les mêmes qualités mais un tunning qui corrige, à mes oreilles, les points faibles des Encore. Les basses sont mordantes, les aigus lissés, tout ça sans modifier la qualité des médiums. Typiquement le genre d'intras qui pourraient me tenter à l'avenir. Le deuxième vrai coup de cœur après les Fourté.


Ensuite j'ai pu jeter une oreille sur 4 modèles Unique Melody, marque que j'avais découverte grâce à Flo au meeting du 20/01 à Paris.

Unique Melody Maestro V2 - courbe ici - 12BA

Je retrouve les écoutes faites à Paris. Définition, équilibre, de bons aigus bien définis. La largeur et la profondeur sont bonnes sans être exceptionnelles. Les basses sont un peu molles et je trouve qu'on manque un peu de densité, de poids dans les notes.

Unique Melody Mason V3 - 16BA / une molette de tunning des basses / 2 câbles livrés (copper/silver)

Image

J'ai écouté avec le câble argent. Je suis vraiment déçu du rendu de ces intras. C'est simple je ne trouve rien de meilleur que les Maestro 2 en dehors des basses qui sont plus présentes et plus rapides. La définition n'est pas meilleures, les aigus sont un peu trop présents pour moi, les voix sont un poil en retrait par rapport au reste. Et toujours ce manque de poids. Passer à 16 drivers pour ce résultat me semble être complètement inutile.

Unique Melody Mentor V3 - 12 BA / une molette de tunning des basses.

Image

Les Mentor de Flo (V1 ou V2 ?) m'avaient semblé bien en deçà des Maestro V2. Ce n'est plus le cas pour la V3. Je dirai même que les ressemblances sont étonnantes entre les 2. En dehors des basses plus présentes et plus fermes quand réglées au max, je ne vois pas vraiment de différence. Peut-être un peu plus loin dans les aigus. Donc avantage au Mentor qui du coup sont à mes oreilles des Maestro V2 améliorés. Par contre, encore et toujours ce son un peu maigre manquant d'intensité pour moi.

Unique Melody Legacy - courbe ici - 12BA tunning spécial Stereo Singapour

Image

Certains les portent en haute estime comme crinacle par exemple. Pas moi  :DD
En dehors de leur taille ridiculement petite pour 12 BA et de médiums plus incarnées, plus épais, les Mentor V3 me plaisent plus. La scène est plus intimiste, moins large et profonde que les V3. Les basses sont aussi un peu plus discrète et les aigus ne me paraissent pas très éloignés en terme de rendu.

Finalement, après ces écoutes, je sais que les UM ne sont pas pour moi sauf à sortir un modèle avec les mids des Legacy et les qualités des Mentor V3. Et encore, techniquement on est pas au niveau des UE qui je trouve partagent la même philosophie mais sont plus propres, plus définis.


Enfin, pour terminer, le "freak" du jour :

Audeze LCDi4 - courbe ici

Image

Je vais être franc, je suis très mitigé sur ces intras.
Ce qui me choque immédiatement, c'est le placement de la scène sonore, quelque part au dessus et en arrière de la tête  :'(
Et le vendeur ressent la même chose, je sais au moins que je ne suis pas fou...
Ensuite, le médium peut être un peu criard sur certaines voix féminines (je viens juste de voir la courbe, je comprends pourquoi...).
En dehors de ces 2 points, c'est naturel, large, très agréable car très cohérent. On a la sensation d'avoir un casque ouvert sur les oreilles et l'isolation est nulle, mais la texture du son et la définition sont exemplaires.

Je dirai clairement un essai mal transformé pour ma part. Les Fourté sont quand même bien au dessus au global.

Message 15 Fév 2018 16:36

Alors voici le retour sur les intras du jour !

Tout d'abord j'ai eu la chance d'écouter une partie des nouveaux modèles Empire Ears. D'après les infos qui m'ont été données, les anciens modèles existants vont s’arrêter pour laisser place aux nouveaux arrivants. Mais quand ? Je n'ai pas eu de réponse et à vrai dire je ne sais pas si l'info est bonne. Tous les modèles sont livrés avec le câble Effect Audio Ares II.

Empire Ears ESR - 3BA
Image

Empire Ears Phantom - 5BA
Image

Empire Ears Legend X - 2DD 9mm / 5BA
Image

Commençons dans l'ordre de prix croissant.

Les ESR sont vendus ici à Singapour 750€. Mon premier constat, le son est mat et il y a comme un voile sur la musique. La résolution est bien en dessous des PP8, la transparence n'y est pas. Les basses manquent de dynamisme, le médium n'a pas de consistance avec un effet bizarre sur le bas médium (câble Ares II ?), et les aigus sont loins d'être agressifs... Pas d’émotions sur les voix qui sont en retrait. Pas de sibillance non plus. Scène assez étroite et relativement peu profonde. Pour faire court, et d'après mes souvenirs, je préfère aux Spartan IV mais à ce tarif on a je pense beaucoup mieux et beaucoup plus musical.

Les Phantom sont vendus ici à Singapour autour de 1700€. Et fort heureusement, ils font tout mieux que les ESR. Les basses sont très bonnes, bien texturées. Ça cogne quand il faut en étant ni sec ni mou. Les médiums sont plutôt bien rendus, épais, avec le grain qu'il faut dans la voix de Melody Gardot. Les aigus sont plus présents que sur les ESR mais toujours très doux, pas de risque de se faire mal. La résolution est très supérieure aux ESR mais on reste loin des Zeus et en dessous des PP8 pour moi. La scène est plus large que sur les ESR mais pas beaucoup plus profonde. On est sur quelque chose de type petite salle qui ne rend pas forcément hommage à un orchestre symphonique. La aussi, les PP8 font mieux. 2 choses me dérangent un peu : les timbres, notamment sur les attaques du Sax de Cannonball Adderley et la douceur du gratté de cordes de guitare de la fratrie Stones...

Enfin j'ai testé le nouveau fleuron de la marque, les Legend X vendus autour de 2200€.
Première impression, les basses abyssales. Non de non, ça cogne fort  :-O . Sur certains morceaux de tests je suis même surpris de la quantité de basses. Par contre c'est très très propre. Je trouve les médiums un peu moins agréables que sur les Phantom car un poil plus en retrait. Les aigus sont à peu près équivalents sur les 2 modèles. Pas de risque d'arrachage de tympan. La scène sonore est un peu plus large et surtout plus profonde que les Phantoms. Les timbres sont bons. La définition est améliorée aussi mais pas au niveau des Zeus. Et puis parler de définition quand la FR est si déséquilibrée...

Bon vous l'aurez compris, ce n'est pas le franc coup de cœur pour la nouvelle gamme. Je ne m'y retrouve pas dans leurs flagships. Je regrette vraiment d'avoir vendu mes Zeus... :lool:
Avec les Zeus et les Arthur, on joue une classe au dessus, au moins.


La suite avec 2 modèles de chez Dita :

Dita Truth - courbe ici
Image

Dita Dream - courbe ici
Image

Je dois dire que ce qui frappe en premier, c'est l'espace. La scène sonore est monstrueusement large et sur les 2 modèles. Je ne suis pas sûr d'avoir déjà entendu ça sauf peut-être pour les Fourté et les LCD4i. En revanche en profondeur, je dirai que c'est dans la moyenne. Et pas de trou particulier au centre de la scène.
Sur les Dream, la résolution est excellente et, tour de force, cela avec uniquement 1 seul driver. Les basses sont bien présentes mais moins envahissantes que les Legend, un peu moins rapides aussi. Les médiums sont en retrait, les voix manquent de saveur pour qui aime particulièrement cet instrument. Les aigus sont magnifiques, avec une extension incroyable et cela sans aucune sibillance à mes oreilles. Les timbres, du fait je pense des médiums en retrait, manquent un peu d'épaisseur et d'incarnation mais sont plutôt justes. Je n'ai pas joué avec l'EQ mais je pense qu'en comblant un peu le trou de 300Hz à 2,5kH, et si le driver suit, on doit obtenir quelque chose de vraiment très bon et plus homogène.
Sur les Truth, la résolution est moindre, et la dynamique aussi. Les basses sont un peu plus baveuses, les médiums moins nets, mais les aigus sont comparables. Toujours le même retrait sur les voix et une incarnation un peu légère.

Pour du monodriver, le résultat est quand même fort acceptable. Ça ne remplit pas mon cahier des charges mais quelle largeur et quelle résolution sur les Dream  :bravo:


On continue avec du monodriver.

Beyerdynamic Xelento - courbe ici - 1 DD Tesla

Pour être franc, je dois dire que j'ai été assez étonné par les Xelento  :8
La scène sonore est là aussi assez impressionnante en largeur et plutôt moyenne en profondeur. Le rendu me semble plutôt équilibré malgré des basses boostées mais sans l'effet too much des Legend. Les médiums sont bien là, les voix sont naturelles et agréables. Les aigus sont fins et détaillés sans pour autant être agressifs.
Le tout est très naturel, chaque registre est relativement précis et clair. Nous ne sommes pas en présence des intras les plus résolvants du monde mais on est happé par le côté joueur et plaisant du son. Sans être au niveau technique des PP8, l'homogénéité du rendu est fort agréable.
Et tout cela encore une fois avec un seul driver et surtout une taille minuscule permettant sans problème de dormir avec.
Rien d'autre à rajouter à part bravo Beyerdynamic  (Y)


Voici maintenant le matériel que j'ai testé le dernier jour.

Place tout d'abord aux intras Jomo qui sont livrés avec un câble Effect Audio Ares II. J'ai pour ma part réalisé les écoutes avec un Effect Audio Leonidas.

Jomo Haka - 1BA - vendu 500 S$ soit 310€
Image

La présentation de la scène sonore est plutôt intime, pas trop large, pas trop profonde. Le son est dans la tête, relativement détaillé mais la résolution reste moyenne. Les basses me semblent un peu légères, tout en étant propre mais pas sèches. Les médiums sont à la fois mats, chauds et un peu bouché sur le bas-médium. Les aigus sont plutôt courts et sans aucune agressivité. Les timbres sont pas mal et la dynamique un peu en retrait.
Au final le rendu est agréable mais on est derrière des Onkyo E900M ou des FLC8s pour moi.  

Jomo Samba - courbe ici - 8BA
Image

La, dès les première notes, on sent que l'on change de catégorie. Je suis même frappé d'un petit effet whaouuu  :8
La scène est plutôt large et profonde. Après un retour aux PP8, on est moins large mais bien plus profond. La résolution est incroyable, tout est d'une telle clarté que l'on visualise parfaitement le positionnement des instruments ! Et chacun ressort avec une grande facilité. A cela s'ajoute une dynamique et une rapidité hors du commun. Ça tape fort, ça cogne même sur les attaques de notes. Les basses ne sont pas en excédent mais suffisantes pour apprécier les infras. Elles sont cependant moins bien tenues que sur les PP8. Les médiums sont agréables même si ils manquent un peu de chaleur. Les aigus sont bien présents, voir à la limite du douloureux pour moi sur certaines chansons. Les timbres sont plutôt bons sans être exceptionnels en raison de la présentation globale un peu bright.

Jomo Flamenco - courbe avec switch des basses on ici - 11BA
Image

D'emblée, je constate que les Flamenco sont plus doux et moins rentre dedans, plus musicaux que les Samba. Les voix sont vraiment mises en avant comme sur les Zeus XIV, on a du grain, de la matière. Et du coup, les timbres sont plus justes. Les basses sont à peu près équivalentes, mais les aigus bien moins étendus. La scène s'en ressent et est un peu plus intime, moins large. La dynamique est un peu moindre alors que la rapidité ne change pas. Par contre, et c'est un tour de force, la résolution et le "layering" sont encore améliorés. Nous sommes au niveau des Zeus XIV sur ces points.

Vraiment de belles découvertes que ces Jomo  (Y)(Y) , avec une mention spéciale pour les Flamenco  :(l)

Message 15 Fév 2018 17:19

Viennent ensuite les 2 flagships de la société allemande Vision Ears.

VE 6X Control - courbe avec switch X1 ici
Image

VE 8 - courbe ici

Les VE 6X ont été testés avec le Leonidas. Les basses sont douces, légères et pas agressives. Vraiment le minimum vital pour moi sur ce plan. Les médiums sont un peu en avant par rapport aux PP8. Les aigus sont assez courts et n'occasionnent aucune gène. La scène est un poil moins large que les PP8 et moins profonde que ce que proposent les Jomo.
La dynamique est moyenne et la rapidité très bonne. Les timbres sont excellents, quel plaisir sur les voix féminines, sur les sax ou la contrebasse. Enfin la résolution est de très haut niveau sans atteindre tout de même celle des Jomo
Avec le Effect Audio Horus, on gagne en résolution. Les médiums sont un peu asséchés, la scène s'élargit et la dynamique augmente.

Les VE 8 ont été testés avec le Effect Audio Horus suivant les conseils d'Eric d'Effect Audio. Ceci amène quand même le combo à 4300 S$ soit environ 2650€.
La première impression est étrange et agréable. Ça ressemble beaucoup, mais vraiment beaucoup aux PP8 en terme de réponse fréquentielle et de philosophie.
On retrouve la justesse des timbres des VE 6X, les basses sont un peu plus prononcées et tapent comme il faut. Mais j'ai le sentiment que c'est un poil moins maîtrisé que les PP8. Les médiums sont beaux et équilibrés. Les aigus, un peu court encore, ne sont jamais agressifs. La scène est moins large que les PP8 mais plus large que les Flamenco. La dynamique est accrue par rapport aux VE6 et du niveau des PP8. La rapidité me semble supérieure à celle des PP8 par contre là ou la résolution est excellente et tout à fait comparable.
Enfin, la légère mise en avant des bas médiums donne du corps, du poids aux notes. Cette épaisseur est très agréable sur des ensembles musicaux relativement réduits et non amplifiés.

Une fois encore, je découvre avec les VE8 un modèle avec lequel je pourrai faire un bout de chemin  :p


J'ai donc eu la chance de tester 2 câbles très HDG de chez Effect Audio :
- le Horus , dans la gamme depuis quelques temps
- le Janus, petit nouveau de la bande pas encore en vente

Le Horus, en argent OCC plaqué or, est un câble dont l'apport est excellent sur les différents intras que j'ai testé avec.
Contrôle des basses, légère mise en retrait des médiums, extension dans les aigus sont flagrants sur la réponse fréquentielle. En terme de résolution, on a l'impression qu'on gagne encore en précision et netteté des instruments. Enfin, il apporte un surplus de dynamique appréciable et un fond plus noir que le Leonidas. Une très bonne pioche  :jap:

Le Janus vient d'être présenté en avant première mondiale à la CanJam de New-York le week-end dernier.
Image
C'est un câble qui est à la fois en argent plaqué or et en palladium, ce qui semble être une première mondiale. Il est composé de 8 brins. Il est donc bien épais mais plutôt souple. Il pèse cependant un poids certain ce qui est clairement un obstacle pour moi. Nous sommes ici en présence d'un câble beaucoup plus lourd que le PW1960 par exemple. Il devrait être décliné avec moins de brins.
Le Janus sera normalement disponible en 2 versions. Le Janus D pour Dynamic et le B pour Bass. J'ai eu l'opportunité de tester le D sur mes PP8. Il apporte les mêmes choses que le Horus avec une dynamique un peu supérieure, une rapidité accrue et des médiums un peu plus en avant. Les basses me semblent par contre un poil en retrait.
D'après les informations transmises par Eric, le prix devrait être inférieur à l'Horus.

Il apparaît évident à l'écoute que ces 2 derniers câbles vont plus loin que le reste de la gamme Effect Audio que j'avais pu tester jusqu'ici  (Y) . Mais le tarif atteint des sommets que je ne suis pas encore prêt à investir dans un câble.


J'ai ensuite, à la demande de TD310, testé des modèles HDG de 4 fabricants que je ne connaissais pas.
Comparaison par rapport aux Inear Prophile 8 (PP8) pour les EM6W.

Eternal Melody EM6W
Image

La présentation des EM6 est plutôt agréable avec des timbres un peu mats. La présentation est plutôt mid-centric avec des voix mises en avant. Les aigus sont présents et pas agressifs. Les basses sont légères et dynamiques, bien texturées. La résolution est moyenne plus, tout comme la largeur de scène. Par contre la profondeur est plutôt bonne. C'est un modèle qui fait tout plutôt bien  :sleep:  mais rien de manière exceptionnelle !

EM5H (courbe ici)
Les EM5H testés très rapidement sont plus neutre, avec une présentation épurée des EM6W. Le reste est techniquement comparable aux 6W.

Inearz Nirvana - courbe ici - 8BA
Image

La présentation des Nirvana est ample, large, plus autoritaire mais moins profonde que les EM6W. La résolution est meilleure que les 6W mais bien moins bonne que les PP8. Les basses sont sèches mais un truc me gène sur les timbres, une résonance sur le bas médium. Les aigus sont légers mais définis.
L'ensemble est de bonne facture aussi, homogène  :) . Mais pas d'étincelles...

QDC Gemini - courbe avec switch basses on ici - 8BA
Image

De suite on est au dessus d'un point de vue de la résolution qui est de haut niveau. La musique coule, le rythme est là. Les aigus sont fins et expressifs, sans sifflantes. Le son manque cependant d'un peu d'épaisseur, de poids, peut-être à cause des basses qui sont un peu plus molles. La dynamique est agréable, les attaques sont franches. La profondeur de scène est bonne avec un bon rendu de l'étagement des instruments.
Au final, un modèle agréable et plutôt très bon je trouve   :headphone: , qui se rapproche un peu des PP8 sans l'assise.

Clear Tune Monitors CT-500 Elite - courbe ici - 5BA
Image

Le son est très équilibré, voir un peu trop. Le rendu est très plat avec des aigus écourtés et des basses très légères. Cela donne une scène qui n'est pas trop large. Les voix sont plutôt biens rendues, les timbres sont agréables. La résolution est en dessous des Nirvana. Ca manque quand même un peu de corps, de vie, d'expressivité  :mellow: .
Je ne suis pas emballé ici, la signature ne me convient pas.

Force est de constater que les flagships des marques écoutées ce matin sont au dessus des modèles de l'après-midi avec tout de même une mention spéciale pour les QDC Gemini.


Vient enfin le dernier modèle écouté. Alors que je dois laisser mon WM1Z pour le mod, le staff de Music Santuary me tend une paire de CIEM au bout d'un câble PW1960. Pas de nom, pas de marque précisée, pas de photo autorisée, les faceplates sont masquées. Je lutte 2 minutes pour me rentrer ces customs dans les oreilles, mais rien n'y fait. Je finis par les insérer à l'envers mais je suis obligé de les tenir pour obtenir le seal et éviter qu'ils ne tombent. Et même là c'est douloureux. Autant vous dire que dans ces conditions j'ai écouté tout au plus 5 minutes..

Dès les premières notes je prend une belle baffe. Non de non, mais c'est meilleur que tout ce que j'ai écouté aujourd'hui  8-D  VE8, Flamenco, tout est balayé d'un coup. Quelle scène, quel réalisme, et quelle résolution. La signature me semble plutôt descendante avec des bonnes basses texturées, rapides et fermes. Les médiums sont magnifiques et les aigus tout autant. Ça chante, ça groove tout en étant dynamique. Je ne discerne pas de point faible, au contraire, chaque élément est au niveau du meilleur de ce que j'ai pu écouter durant ce séjour  (l)
Quel dommage que ce ne soit pas une paire d'universels  :-S

Music Sanctuary m'explique alors que c'est le tunning définitif d'un modèle qu'ils développent avec un fabricant afin de faire sensation à la CanJam Singapour fin mars. Leur objectif, ni plus ni moins, sortir la meilleure paire d'intras jamais construite.
Je ne dirai pas que le pari est tenu vu la longueur de mon test, mais on peut dire que ça marche très très fort  (Y)(Y)


Voilà, c'est finit. Je suis depuis rentré chez moi et j'ai retrouvé mon train train quotidien, loin de ce paradis pour audiophiles qu'est ce petit état Singapourien. J'espère que vous avez eu autant de plaisir à me lire que j'ai pu en prendre à retranscrire mes écoutes. Je ne suis pas le plus expansif des testeurs mais j'ai essayé d'être juste et honnête sur mes ressentis.

Merci encore à TN de m'avoir ouvert les portes de ce monde qu'est la Hi-Fi Nomade  :hb:

Message 15 Fév 2018 17:23

:jap:

Message 15 Fév 2018 17:36

Super initiative ce post  (Y)(Y)

Mais est-ce que ça n'aurait pas plus sa place dans la section intra ?

Message 15 Fév 2018 17:55

Il va y avoir des DAP et des câbles  aussi... On s'est posé la question de l'emplacement avec Kooka. Sans trop savoir  :loool:

Message 15 Fév 2018 18:15

MrLocoLuciano a écrit:
les Arthur vont faire un heureux TNien il me semble  :lol:
Image

Message 15 Fév 2018 18:16

Wayne Shelton a écrit:
MrLocoLuciano a écrit:
les Arthur vont faire un heureux TNien il me semble  :lol:
Image

Il ne parle pas de toi :loool:

Message 15 Fév 2018 18:38

Ultimate Ears Pro Reference Remastered, le shell est top en cône.

Message 15 Fév 2018 19:13

sausalito a écrit:
Wayne Shelton a écrit:
MrLocoLuciano a écrit:
les Arthur vont faire un heureux TNien il me semble  :lol:
Image

Il ne parle pas de toi :loool:
M'en fous !  J'ai bien le droit d'être amoureux de mon bel Arthur et de sa grosse dague , non ?  :mrgreen:

Message 15 Fév 2018 19:31

MrLocoLuciano a écrit:On s'est posé la question de l'emplacement avec Kooka. Sans trop savoir  :loool:

Oui, et si quelqu'un sait où mettre ce topic, on prend !  :bravo:

Message 15 Fév 2018 19:47

Moi déjà... je comprends rien au titre, alors !  :sleep:

Message 15 Fév 2018 19:56

Image

;-/
1, 2, 3, 4, 5 ... 17