Au Bistrot, on parle de tout et de rien... Mais surtout de rien !

Message Re: Le topic des supporters du PSG 18 Mai 2018 09:55

MrLocoLuciano a écrit:Ouais, je doute un peu là...
Édit : de l'intérêt de l'opération j'entend...

C'est une légende ce mec, peut-être pour "encadrer" les jeunes gardiens, ça peut aider Areola à décoller (enfin...).

Message 18 Mai 2018 10:06

La question des 4 joueurs issus du centre de formation n’est pas gênante. Enfin sauf sanction qui ferait passer le nombre de joueurs inscrits pour la C1 de 25 à 21, comme ça a déjà été le cas lors de la première sanction.

Parce que tant qu’il ne sera pas imposé de mettre des joueurs dans le groupe du match, tu pourras toujours avoir 21 internationaux, en mettre 18 dans le groupe et laisser 4 gamins devant la télé.

Message 18 Mai 2018 10:41

Rabiot se traine une sale image (enfant gâté,...) dont je ne suis pas vraiment persuadé qu'elle soit réelle. De toute façon, quand tu joues au PSG tu t'exposes à plein de trucs que tu n'aurais pas ailleurs, la sur-exposition médiatique et ses dérives : ça toujours été comme ça.  :levit:

Message 18 Mai 2018 10:56

Le gamin a toujours exigé plein de trucs, alors même qu'il n'avait rien prouvé.
Il a du caractère, c'est bien, c'est l'un des seuls à avoir tenu tête à Zlatan jusqu'à s'embrouiller avec lui.
Mais il doit être beaucoup plus exigeant avec lui même, il a encore beaucoup trop tendance à la facilité, à la nonchalance, au manque de dépassement.

Message 18 Mai 2018 11:01

En même temps je le trouve pas moins méritant que Veratti...

Message 18 Mai 2018 11:05

Il n'a que 23 ans, il est une "star" au PSG depuis ses 20 ans : pas si simple que ça a géré. Il manque de maturité ? Hé mais c'est un "gamin" comme tu dis. Ca viendra (peut-être pas au PSG, ailleurs, plus tard dans sa carrière...). Déjà, ne pas être sélectionnée en EDF devrait lui remettre les idées en place ! (Y)

http://www.paristeam.fr/interviews/rabi ... -34678.htm

"Personnellement, je m’attendais à une liste sans surprise et au final, il n’y en a qu’une, c’est l’absence de Rabiot. Et d’ailleurs, est-ce vraiment une surprise ? On le sentait quand même un peu venir ces dernières semaines. Tout le monde sait que le sélectionneur n’avait pas apprécié ses déclarations en Bulgarie, lorsqu’il avait dit qu’il avait eu froid et peur de se blesser. Et puis bon, il n’a pas non plus été inoubliable lors des trois derniers matchs et c’est donc le Sévillan Nzonzi qui prend sa place. C’est une douloureuse piqûre de rappel pour le Parisien. Le talent et la technique c’est une chose, mais il faut aussi se montrer généreux sur le terrain."


Tout est dit : il faut bosser encore pour être le joueur de très haut niveau qu'il aspire à être.

Message 18 Mai 2018 15:18

https://www.eurosport.fr/football/trans ... tory.shtml

Selon La Gazzetta, le club de la capitale a promis au quadragénaire un contrat de deux ans assorti d'un salaire autour de 7-8 millions d'euros/an. Une information confirmée par le Corriere della Sera. De plus, il pourrait devenir, dans la foulée de son aventure parisienne, l'ambassadeur de la Coupe du monde au Qatar.

Message 19 Mai 2018 01:02

Depuis le temps que je cherchais un endroit où parler de ma passion pour le PSG  :(l) ! On s'affole pas  :levit:  je connais la sortie  :p ... La prochaine fois je viendrais vous parler du Parti Socialiste Gabonais, voire aussi du Guyanais si vous êtes sages  :vieux:

Le plan simple de gestion est un document qui peut être réalisé en France soit par un propriétaire riverain de cours d'eau non domanial, soit par un propriétaire forestier privé. Il constitue un acte d'aménagement forestier (au sens large).

Cours d'eau non domaniaux

L'article L215-21 du Code de l'environnement français (Partie Législative) institue un « programme pluriannuel d'entretien et de gestion », dénommé « plan simple de gestion », qui peut être soumis à l'agrément du préfet (après avis, le cas échéant, de la commission locale de l'eau instituée en application de l'article L. 212-4) par tout propriétaire riverain d'un cours d'eau non domanial et toute association syndicale de propriétaires riverains.
« Le bénéfice des aides de l'État et de ses établissements publics attachées au curage, à l'entretien et à la restauration des cours d'eau est accordé prioritairement aux propriétaires qui établissent un plan simple de gestion ou y souscrivent ».

Ce plan comprend :
Un descriptif de l'état initial du cours d'eau, de son lit, des berges, de la faune et de la flore ;
Un programme annuel de travaux d'entretien et de curage et, si nécessaire, un programme de travaux de restauration, précisant notamment les techniques employées et les conséquences sur l'environnement ;
Un plan de financement de l'entretien, de la gestion et, s'il y a lieu, des travaux

Forêt privée

La législation française a institué le plan simple de gestion (PSG) en 1963 et a confié la mise en œuvre de cet outil de développement et d’encadrement de la forêt privée française aux propriétaires forestiers eux-mêmes, par l'intermédiaire du Centre régional de la propriété forestière. Présenté depuis quelques années comme l'une des « Garanties de gestion durable », ce document réglementaire est un guide pour la gestion forestière réalisé par le propriétaire pour sa forêt sur les parcelles concernées par ce « plan ».

C’est aussi un document de mémoire, qui permet d'assurer la continuité de la gestion et la transmission de l’expérience acquise. La loi de 2001 a confirmé le rôle essentiel du PSG dans le développement de la forêt privée française et l'a intégré dans la politique de gestion durable de la forêt française. La LOI n° 2014-1170 du 13 octobre 2014 d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (votée en 2014) le rend nécessaire pour les propriétaires souhaitant constituer un groupement d'intérêt économique et environnemental forestier

Tout propriétaire d'une forêt de moins de 25 hectares ne faisant pas encore l’objet d’un Plan Simple de Gestion est invité à souscrire à un Règlement Type de Gestion (RTG) proposé notamment par les coopératives forestières, ou à librement adhérer au Code des bonnes pratiques sylvicoles, rédigé par le CRPF de sa région (et validé par les préfets de cette région), ce qui correspond à un engagement décennal, renouvelable à terme valant affichage d'un souci de gestion durable. Ceci permet aussi au propriétaire de faciliter ses contacts avec les organismes de la Forêt Privée, de recevoir l’agenda des réunions techniques organisées par les CRPF, et d'accéder aux aides publiques pour les investissements forestiers, et aussi de bénéficier de mesures fiscales pour les donations, les successions et l’ISF.

Les forêts concernées

Les forêts privées de plus de 25 hectares doivent disposer d’un plan simple de gestion agréé par le conseil du Centre régional de la propriété forestière (CRPF). Le CRPF peut aussi agréer les PSG déposés volontairement pour les forêts privées d’une surface comprise entre 10 et 25 hectares et les PSG déposés par plusieurs propriétaires forestiers pour atteindre au moins la surface de 10 ha (PSG collectifs).

NB : La loi de modernisation agricole du 27 juillet 2010 a supprimé l'ancienne notion de "seul tenant", entrainant une augmentation importante du nombre de propriétés concernées par l'obligation de PSG.

Le décret d’application du 25 mai 2011 précise les conditions d’appels de ces nouveaux plans : "Un ensemble de bois, forêts et terrains à boiser appartenant à un même propriétaire doit faire l’objet d’un PSG dès lors que la surface cumulée de la plus grande des parcelles forestières et des parcelles forestières isolées situées dans la même commune et sur le territoire des communes limitrophes de celle-ci est égale ou supérieure à 25 hectares". Les parcelles forestières isolées de moins de 4 hectares ne sont pas prises en compte pour le calcul de cette surface cumulée. Précisons que pour le législateur, une parcelle forestière est un îlot, un ensemble boisé indépendant, qui peut être constitué de plusieurs parcelles cadastrales.

Les aspects légaux

Le propriétaire rédige son document lui-même ou avec l’appui d’un professionnel (expert forestier agréé, bureau d'étude forestière, coopérative forestière). Établi pour une durée de 10 à 20 ans, il doit être conforme aux prescriptions du schéma régional de gestion sylvicole (SRGS) qui définit les pratiques sylvicoles adaptées à la région. Les SRGS sont disponibles auprès des CRPF qui peuvent aussi proposer un plan-guide et une aide à la rédaction.

Pour faire agréer son PSG, le propriétaire le transmet au CRPF qui a un délai de six mois pour se prononcer. Le CRPF vérifie sa validité réglementaire, puis en fait l'étude technique sur le terrain, avec le propriétaire ou son représentant. Il est ensuite présenté au conseil du CRPF. Celui-ci, constitué principalement de propriétaires forestiers élus, agrée le PSG s’il est conforme au code forestier et au schéma régional de gestion sylvicole. Lorsque le propriétaire a des engagements spécifiques vis-à-vis de l’État (subventions, réductions fiscales), l’accord du représentant de l’État est nécessaire à l’agrément du PSG. Les services forestiers de l'État sont chargés de vérifier la bonne application de la réglementation forestière.

Le PSG agréé par le CRPF permet d’avoir accès aux réductions fiscales spécifiques à la forêt, liées aux mutations à titre gratuit et aux investissements forestiers (certains travaux forestiers et certains achats de parcelles boisées).

Il est aussi une garantie de gestion durable des forêts, indispensable pour l’adhésion à la certification forestière PEFC des forêts de plus de 25 hectares d’un seul tenant. Il est obligatoire (avec un chapitre sur l'environnement) pour une écosociocertification de type FSC

Lorsqu'une forêt pour laquelle le PSG est obligatoire n'en dispose pas, celle-ci est soumise au Régime d’Autorisation Administrative (RAA). Aucune coupe n’est possible dans la forêt sans en avoir demandé l’autorisation préalable auprès des services forestiers de l'État.

Contenu

Le code forestier précise le contenu du PSG. Celui-ci comprend, principalement :
les renseignements administratifs concernant la forêt (propriétaire, surface, localisation),
une brève analyse des enjeux économiques, environnementaux et sociaux,
le bilan de la gestion passée,
la description des peuplements présents sur la forêt et la carte de ces peuplements,
les objectifs et les directives de gestion correspondantes pour chacun des types de peuplements,
le programme annuel, par parcelle ou sous-parcelle, des coupes et travaux correspondant aux objectifs fixés,
la stratégie de gestion des gibiers soumis à plan de chasse.

Certains CRPF recommandent d'y intégrer les produits forestiers autres que le bois (trufficulture, produit de la chasse..) ainsi que les aspects biodiversité et environnement, paysage, loisirs en forêt, gestion sylvo pastorale, accueil du public, agroforesterie, restauration des terrains incendiés...

Intérêts et enjeux

Un document pour prévoir

Au delà de son aspect réglementaire, le plan simple de gestion est un outil technique à l’usage du propriétaire. Sa rédaction est l’occasion de faire le point sur l’état de sa forêt et sur les résultats de la gestion passée. Cette première étape de réflexion permet de définir les objectifs et de mettre au point le programme de gestion pour les 10 à 20 prochaines années. Descriptif des peuplements au moment de sa rédaction et guide de gestion, le PSG est un projet d'objectifs à atteindre, avec les techniques pour les réaliser.

Décidé par le propriétaire, il est spécifique à chaque forêt, puisque les choix, dans le cadre de la législation, sont déterminés en fonction des contraintes liées au terrain et à l’état des peuplements. Mémoire de la forêt, le PSG est un document fondamental qui doit permettre au propriétaire et à ses successeurs de mieux connaître et mieux comprendre leur forêt.

Un document pour gérer

Le PSG est un outil prévisionnel réalisé pour 10 à 20 ans. En pratique, le propriétaire met en application le programme de gestion prévu dans son document sans autre formalité, en se faisant aider si besoin par des professionnels (experts forestiers, coopératives forestières...). Les dates des coupes prévues peuvent être avancées ou reculées de 5 ans. Cela permet d’adapter le programme tant en fonction de l’évolution des peuplements que des variations du marché. À tout moment, en cas d’imprévu, le PSG peut être modifié ou des coupes extraordinaires réalisées, après accord du CRPF.

Pour les propriétés de moins de 25 ha, si le PSG s'avère trop lourd à créer pour un particulier, il peut alors adhérer à un code des bonnes pratiques sylvicoles qui permet de simplifier la gestion et de bénéficier des aides de l'État ou déposer un RTG (Règlement Type de Gestion).

Histoire et origine

En 1963, Edgard Pisani, le ministre de l'agriculture de l'époque, avait voulu soumettre toutes les coupes forestières à une autorisation administrative.

Les syndicats de propriétaires forestiers ont vivement réagi en proposant plutôt l’institution de plans simples de gestion rédigé par le propriétaire lui-même, et à défaut, qu'une autorisation administrative de coupe soit obligatoire. Le rôle du PSG dans le développement de la forêt privée française a toujours été confirmé, tant par la loi de 1985 que par celle de 2001.

Depuis 2001, il est aussi encouragé par les Chartes forestières.

Message 19 Mai 2018 02:40

:bravo:  :bravo:  :bravo:  :bravo:  :bravo:  :bravo:

"Déjà, ne pas être sélectionnée en EDF devrait lui remettre les idées en place ! "

Après l'explication de texte et la remise dans le contexte du PSG; Si vous souhaitez savoir si il est toujours possible de bénéficier des offres de tarifs règlementés tel le tarif bleu en EDF je vous renvoi vers cet intéressant article.

https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... 177152.php

J'attends avec impatience des informations sur l'état du Parti Socialiste Girondin.  :mrgreen:

Message 19 Mai 2018 07:21

:loool:  :loool:  :loool:

Merci cher confrère pour ce complément d'information.

Bref faut renommer le topic Paris Saint Germain et supprimer les acronymes pour éviter toute ambiguïté  :vieux:

Message 19 Mai 2018 08:45

Cool un topic pour les fans du PSG.
Perso je suis fan depuis le quart retour de l'UEFA contre le Real et la mythique tête de Kombouaré.
Je regardais beaucoup le foot à l'époque (avoir canal ça aidait) et je n'aimais pas Marseille et leur mentalité de bourrin... puis bon fier d'être Marseillais perso ça me gonfle, ce n'est pas ma mentalité.

Un peu déçu de Neymar quand même, je ne pensais pas qu'il était aussi "con".... c'est dommage car il avait quand même montré des bonnes choses au tout début dans son travail avec l'équipe, j'entends.
Après je me dis qu'il s'est rendu compte du niveau/mentalité de ses coéquipiers et ça l'a dégouté :mrgreen:

Pour l'entraineur, il prenne encore un "jeune" entraineur qui doit tout prouver (ou rien comme le cas de Emery). J'aurais préféré un entraineur confirmé voir même un retour de Ancelotti

Message 08 Juin 2018 10:52

Bon et si au lieu de vendre Guedes, le Psg le rapatriait ?

Message 08 Juin 2018 11:01

Le PSG a besoin d’être à l'équilibre à cause du fair play financier ( le transfert de Mbappé et donc le paiement de son transfert se fait maintenant ) et Guedes a la cote à Valence, le PSG peut en espérer 40/50M, à cause de cela je ne pense pas que le club va le récupérer.

Message 08 Juin 2018 11:13

J'arrête pas de le dire, tu vends si maria, pastore voir verrati si grosse offre et rabiot s'il prolonge pas, tu ramène guedes, tu laisse de la place pour Draxler, lo celso... et tu rachète un "hargneux" au milieu  (Y)(Y)

Message 08 Juin 2018 12:14

ttaazz a écrit:et tu rachète un "hargneux" au milieu

Ouais ! Ramos au Psg !!