Message [Review] FiiO E17 Aspen : rencontre au sommet! 07 Juin 2012 20:46

Si un terme ou une expression vous semble obscur le Lexique de test de Tellement Nomade est là!


Review FiiO E17 Aspen : rencontre au sommet!


Image


Avant de commencer cette review je voudrais remercier la boutique Audio Garden et nanotechnos pour le prêt du e17 sans qui ce test n’aurait pas été possible.


La marque FiiO est connue par tous nomadiens à la recherche d'amplificateurs portables ou d’amplis/dac depuis de nombreuses années avec un rapport qualité/prix des plus intéressants. L’e17 Aspen vient se placer tout en haut de la gamme de FiiO et il est l’évolution attendue depuis longtemps du e10.

Vous trouverez sur la toile de nombreux tests du e17 face au e10 ou encore au e7 mais cet ampli/dac encensé par la critique face à ses prédécesseurs méritait un vrai duel, en fait, plus précisément deux.

Si cet e17 est un vrai « must have » dans sa catégorie que vaut il face à un amplificateur nomade et face à un ampli/dac sédentaire?

Les adversaires du jour :

- Sur le ring nomade se présente l’ampli FiiO e11, connu de tous pour être l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans sa catégorie.
- Sur le ring sédentaire se présente l’ampli/DAC Aune X1, qui est un ampli/DAC d’entrée de gamme d'excellente qualité.

Les règles des combats sont simples :

- En nomade la source sera un Sansa Clip + Rockboxé avec pour casque le HD 25-1-ll. Seule la partie amplification sera comparée!

Image


- En sédentaire, la source sera mon PC et le casque, un Akg k701 réputé difficile à driver. Les parties DAC et amplification seront alors comparées!

Image


Bien sûr différents styles musicaux seront au centre des débats : rock, métal, électro, classique, jazz.

Pour le prix, Le FiiO e17 se place dans une zone tarifaire plutôt haute pour du nomade, il se trouve aux alentours de 130€. Son adversaire nomade le FiiO e11 se négocie dans les 70€ et son adversaire sédentaire l’Aune X1 est à 159€.

Trêve de blabla, si on commençait par faire les présentations de nos concurrents?

Packaging

Image


Généralement le packaging des amplis nomade est souvent réduit voir inexistant. Par exemple le FiiO e11 est fournit dans une petite boite en aluminium, une petite doc, un câble mâle-mâle jack 3.5mm et un bracelet en  caoutchouc pour fixer l’ampli sur le lecteur. De l’autre côté en sédentaire, le packaging du Aune X1 est tout aussi simple, une doc, un câble USB et une alimentation.

L’e17 est fournis avec un grand nombre de connectiques : un câble USB, un adaptateur optique, un adaptateur spdif, un câble mâle-mâle jack 3.5mm. On retrouve aussi une petite doc très complete et un bracelet caoutchouc pour le fixer sur un lecteur ou téléphone. Petit luxe, une petite pochette en velours qui permet d’y ranger l’e17 et son lecteur. En fait rien ne manque, à part peut être un petit câble optique ou spdif mais là je chipotte!

Pour moi FiiO ne s’est pas moqué de nous, l’e17 est très complet avec son packaging!

Fabrication/Design

L’e17 est un bel objet moderne et design tout d'aluminium vêtu. Les lignes de cet ampli/DAC sont dans l’esprit d’un  l’Iphone 4.

La finition noire aluminium brossée est classe et discrète. Une petite LED bleu rehausse le bouton d’allumage du e17. Je trouve que ce produit est l’un des mieux finis de la marque, ça respire la qualité de fabrication et la robustesse. Quand on voit la finition du e11, avec sa coque aluminium peu épaisse et le plastique, il n’y a pas photo (le potentiomètre de volume du e11 est quand même plus agréable que deux simples boutons de commande du e17).

Les boutons sont aussi en aluminium et semblent solide, ce produit donne vraiment la sensation qu’il va résister aux aléas de la vie nomade!

Le grand plus de cet ampli est son blindage électromagnétique que j’ai trouvé assez performant qui permet d’épargner à l’utilisateur de grands moments de souffrance auditive!

Au niveau connectique rien ne manque : USB, entrée jack femelle, entrée spdif/optique, sortie casque et une connectique adhoc. Bref se produit est complet, un vrai couteau suisse de l’écoute audio!

Confort de navigation/fonction

L’écran OLED du e17 est très agréable et lumineux. On peut y lire de nombreuses informations, le taux d’échantillonnage du dac, un indicateur pour le programmateur d’arrêt et un indicateur de batterie.
La sélection de l’entrée est précisée en gros ainsi que le volume (compris entre 0 et 60).

Le menu du e17 est très intuitif et facile à prendre en main. Via le bouton menu, on retrouve un équaliseur, le gain, la fonction sleep et par le bouton input, la sélection de l’entrée.  Un produit  complet et abouti!

Le son

Les adversaires sont prêts, le combat peut commencer!


En musique

Wolfmother – Dimension



Nomade:

On commence avec l’e17 et l’on pose le HD25 sur les oreilles! Tout de suite c’est très détaillé. La batterie est très agréable, la grosse caisse ample qui ressort bien. La batterie comparée au reste de la musique est placée légèrement en retrait. La basse est discrète, très ronde avec peu d’impact. Les guitares sont vraiment présentes sans pour autant envahir l’espace et la voix du chanteur se détache bien! La spatialisation est bonne et la scène sonore est légèrement profonde, donc parfait pour le rock! Mais il manque quelque chose à l’ensemble pour me faire remuer la tête ; pourtant le hd25 est réputé pour être dynamique. On va voir de suite ce que nous réserve le e11.

Tout de suite plus pêchu ! Tout en gardant le même rendu instrumental. Je trouve que le rendu entre le e11 et le e17 est très proche, le e11 est plus chaud et plus puissant, alors que le e17 est légèrement plus neutre avec un chouillat de détail en plus. L’e17 a une extension plus importante dans les aigus mais le e11 a plus de patate. J’ai l’impression que ces deux là vont se tirer la bourre selon le style de musique écouté.

Pour le rock, la prestation du e11 a été plus convaincante mais c’était serré.

Sédentaire:

Je branche le k701 sur le e17, je monte légèrement le volume environ à la moitié (30/60), le e17 a assez de cojones pour le k701. La batterie est sèche et dynamique comme à l’accoutumée avec le k701, la section rythmique est bien précise et le son bien tendu. La basse quand à elle est discrète, elle a un peu plus du mal à sortir du mix générale. Les guitares et la voix sont vraiment excellentes beaucoup de corps et de détails. La scène sonore n’est pas exceptionnelle par sa largeur mais les instruments sont bien à leurs places.

La puissance de l’Aune est déconcertante, le volume est seulement sur 10/100 et le casque envoie déjà. L' Aune est moins porté sur le medium que le e17, Le son est  globalement plus froid et neutre. La batterie est très semblable à celle entendu  avec un son légèrement plus naturel et des cymbales plus amples et riches. La basse ressort plus dans le mix générale, ce n’est pas énorme mais c’est déjà ça de gagné. Les guitares sont un peu plus en retrait alors que la voix reste légèrement en avant, Ils sont tous les deux très bien définis. Petit plus pour la voix qui tend un peu plus dans les aigus. La scène sonore est plus large et ample, on ressent vraiment l’espace et la spatialisation est excellente mais globalement je trouve que le e17 est beaucoup plus entrainant que l' Aune X1 : groovy tout en restant globalement neutre.

Encore un autre combat serré, tout dépend du gout du juge mais pour moi le e17 gagne ce round.

Lamb Of God – Now You’ve Something To Die For



Nomade:

Ce type de musique à besoin d’un son très détaillé et articulé, le e17 est dans son élément! La batterie est très dynamique et détaillée, le son peut être un peu sec, mais ce style de musique cherche avant tout une grande précision vue sa complexité . La basse s’entend et elle est aussi bien définie! Tout ce background laisse beaucoup d’espace aux guitares pour s’exprimer! Elle sonne de façon bien définies et la séparation des deux voix est excellente. Le chant quand à lui est légèrement en retrait par rapport aux guitares et la voix du chanteur sonne de façon naturel. Bref, le e17 convient très bien au style par sa clarté!

Le e11 est tout de suite plus chaud! La batterie est plus ronde et présente, les grosses caisses ressortent beaucoup dans le mix général. Il en résulte une basse difficile à distinguer, dommage. Les guitares sont au même plan que la batterie et ressemblent beaucoup à celles entendues avec le e17. Le chant est quand à lui légèrement plus en avant avec un timbre très proche de celle précédemment délivrée par le e17. Concrètement, je trouve que le e11 manque de définition, la batterie est trop présente pour que le rendu soit aussi  détaillé qu’avec le e17.

Sédentaire:

Le e17 est certes légèrement moins précis que le Aune mais tout sonne de façon bien distincte et définie. La batterie est toujours bien précise et la basse légèrement en retrait. Les guitares et le chant en avant mais je sens un léger voile sur le chant, cela doit être du au medium plus présent sur le e17. La scène sonore,quant à elle, manque d’ouverture et de profondeur et les instruments mériteraient d’être plus séparés. Mais j’avoue que les guitares sonnent très bien!

Avec l'Aune on a tout de suite plus de profondeur et de séparation entre les instruments. On arrive à distinguer et situer beaucoup plus d’éléments sonores. La batterie a plus d’amplitude en gardant toujours le son typique du k701, on a vraiment l’impression d’être derrière les futs  avec la spatialisation des sons. La basse reste difficile à cerner comme avec le e17. Les guitares sont légèrement mieux définies, un poil plus amples et mieux séparées que sur le e17. La voix quand à elle perd sont léger voile et en entend très distinctement l’effet de réverbération que je n’arrivais pas à entendre avec le e17. La scène sonore nous entoure vraiment, le relief entre les instruments est très bon. Je trouve que le couple Aune X1/Akg k701 est vraiment excellent.

Deadmau5 – Animals Rights



Nomade:

Le e17 sonne de façon très propre! Toutes les parties sont bien distinctes. La partie rythmique est présente et dynamique sans être opulente ! Les mélodies dans les mediums avec les distorsions sont bien définis et propre, le e17 sonne de façon très neutre, aéré , un vrai plaisir! Bref, ça groove!

Avec le e11, le discours n’est pas le même ! Les basses sont trop présentes à mon goût et alourdissent la musique! La section rythmique paraît moins dynamique et tendue que sur le e17. Les mélodies avec les distorsions sont trop opulentes et perdent en détails. Les aigus sont agréables comme sur le e17 mais légèrement moins étendus. Le bas du spectre est trop mis en avant.

Sédentaire:

Dès les premiers mesures le e17 est très immersif. Dès l’entrée de la section rythmique il arrive à me faire remuer la tête. Pas la tâche la plus aisé avec un k701! La section rythmique est dynamique et a du corps. Les mélodies et effets sont très bien répartis, aucune agressivité dans les aigus. Les instruments sont bien séparés et on arrive à distinguer facilement les effets. L’e17 me surprend et en bien!

L'Aune a une réponse beaucoup plus analytique et  toujours cette extension plus poussée dans les aigus. Le rendu est très proche du e17, j’ai vraiment du mal à les départager. L"Aune a pour lui une spatialisation supérieure en contre partie d’un aigu qui peut être légèrement fatiguant avec le k701 surtout sur les musiques électroniques qui poussent dans les registres haut du spectre.  

Ray Charles – Hit The Road Jack



Nomade:

L’e17 nous offre une très belle prestation! L’instrument sonne d’emblée très juste et de façon très définie! La grosse caisse est légère, les « cross stick » à la caisse claire sont secs et dynamiques. Quelle ride, ça chante! La contre-basse est douce avec une légère dynamique qui appuie bien la section rythmique. Les cuivres sonnent bien. Les voix sont excellentes et les timbres sont vraiment bons, on entend même la légère réverbération apposé sur la voix de Ray. Ray est bien en avant avec les cœurs en léger retrait et les instruments sont  derrière. La scène sonore est raisonnablement profonde et nous englobe bien, de plus l’e17 sépare facilement les différents instruments! Section rythmique à gauche avec la batterie, contre-basse et piano, sur ma droite on retrouve les cœurs féminins et les cuivres. La voix de Ray Charles est légèrement sur la gauche de l’auditeur. J’ai vraiment eu beaucoup de plaisir à l’écoute pour cet artiste.

L’e11 et le e17 ont vraiment une signature proche mais les basses sont plus présente sur le e11, ce qui à tendance à déséquilibrer l’écoute vue que la section rythmique/basse est restituée à la gauche de l’auditeur. Les voix ont aussi plus de mal à ressortir notamment les cœurs féminins, les aigus sont légèrement plus poussé sur le e17. Le piano est aussi plus recouvert par la contre-basse. La séparation est tout aussi bonne, la scène sonore est moins profonde et plus proche de l’auditeur : il en ressort légèrement moins de relief entre les instruments.

Le e17 gagne ce round par sa signature plus appropriée et sa scène sonore plus agréable!

Sédentaire:

On rentre dans les terres du k701!

Le e17 sonne de façon très juste! Une batterie douce, une caisse claire sèche et une cymbale baveuse. Enfin la section basse qui peut sonner, la contre basse se fait plaisir et sonne de façon feutrée et douce. Les cuivres sont justes. Et les voies, les cœurs sont légèrement en retrait par rapport à notre Ray qui envoie toujours autant! Le tout est subtil et détaillé mais le son manque d’envergure, la scène sonore reste trop proche et située autour des oreillettes.

Le Aune est plus clair, je savoure encore plus les voix qu’avec le e17 et sa sonne grand! La batterie est exactement la même. La contre basse quand à elle est plus compressée, légèrement plus dynamique que précédemment. Les cuivres sont légèrement plus doux  Je sens les voix encore plus libérées qu’avec le e17.
Et la scène sonore est vraiment un délice, j’en reprends une deuxième part pour la peine!

Hans Zimmer – The Battle (Gladiator)



Nomade:

L’e17 sonne tout de suite de façon très douce et l’on découvre une profondeur de scène que je n’avais pas entendue avec les précédents styles de musique. La section rythmique et cuivre est très majestueuse et puissante en opposition aux cordes et bois qui sont beaucoup plus lissés, les nuances sont très bien retranscrites. Les différents instruments sonnent de façon très fluide, il manque peut être de relief entre les différent instruments mais l’on distingue la plupart des timbres et on se laisse facilement absorber par la musique.

Sur le e11, la scène est moins large et moins profonde. Sa tendance au grave et bas medium fait encore plus ressortir les percussions et les cuivres ce qui apporte une restitution plus puissante du morceau mais les bois et les cordes ont du mal à s'imposer face à la cohorte de cuivres. Je trouve que les nuances sont plus fines sur le e17 mais le niveau de détail est semblable.

L’e17 remporte cette manche avec une restitution plus approprié pour les grands ensembles.

Sédentaire:

Un autre style où le k701 est agréable!

Avec le e17, on entend tout de suite ce léger voile dans les medium, je ne vais pas réussir à m’y faire! Mais l’orchestre sonne, les pupitres sont bien détaillés et les cuivres chantent de façon puissante mais manque de brillance. Le morceau en impose par les différentes nuances qui le compose mais lorsqu’il est chargé le son manque d’articulation pour bien distinguer chacun.

L'Aune est beaucoup plus aéré, les cuivres retrouvent leurs son caractéristique. La musique paraît plus riche, raffinée mais surtout plus ample et quelle immersion! J’ai vraiment la sensation d’une prestation plus pure et plus profonde, un vrai régal! Bref l'Aune m’a vraiment conquis.

La signature


Le spectre

L’e17 a, à mon gout, une signature équilibrée en nomade qui se marie bien avec le HD25. J’ai vraiment apprécié l’écoute de ce combo et j’ai préféré l’écoute avec le e17 face à un e11 qui nous a fourni une prestation certes proche mais moins neutre et plus directe. En sédentaire, je trouve la signature du e17 légèrement différente avec une petite bosse dans les mediums qui pose parfois un léger voile sur les voix, je lui préfère le Aune X1 sur ce point.

Scène sonore/Détails

Le e11 a une restitution très proche de l’auditeur alors que le e17 nous permet d’avoir un peu plus de profondeur, en tout cas en nomade le e17 est vraiment un excellent produit. De l’autre côté, en sédentaire, le e17 se fait largement distancer par l'Aune X1 qui a une scène sonore beaucoup plus large et moins centrée sur les oreilles ce qui offre une écoute très immersive.

L’e17 et le e11 sont proche sur ce point : Chaque instrument pris individuellement est bien restitué mais lorsqu’il est replacé dans l’ensemble, le relief entre les instruments n’est pas significatif. Là où le Aune X1 nous restitue un grand nombre de relief l’e17 nous offre une prestation plus linéaire, cela est due à la restitution plus aéré et une largeur de scène plus importante. Le Aune X1 a une restitution plus fine que le e17.

Dynamique

Le e17 et le Aune X1 sont vraiment proches sur ce point, j’ai eu du mal à trouver des différences voir pas du tout ce qui est vraiment bien. Entre le e11 et le e17, le premier est légèrement plus dynamique sur certains styles et plus maitrisé sur d’autres, ce qui crée une belle alchimie entre le e17 et le HD25.

Conclusion

J’aime :
- Le design
- Le packaging très complet
- Très bon couteau suisse
- Le son globalement neutre, équilibré, détaillé et dynamique
- Il est bon dans tous les styles
- Drive des casques réputés difficiles
- Le blindage électromagnétique

Les limites :
- Le medium qui parfois pose un léger voile sur les voix (en sédentaire)
- Une scène sonore qui manque un peu de largeur
- Moins bon sur des musiques chargées
- Ces dimensions/poids pour le nomade

Le e17 a vaincu mais aussi perdu tout en gardant la tête haute. Il a même l’audace de remplacer le e11 dans mon cœur mais face aux qualités et à la prestation du Aune X1, il n'a pas fait le poids!

Que retenir de ces rencontres : le e17 est vraiment un produit à part entière avec une finition et une qualité audio non négligeable, il est pour moi l’un des meilleurs ampli nomade que j’ai pu essayer mais il n’arrive pas à me convaincre pour ce qui est du sédentaire.

Si vous êtes un baroudeur cet ampli vous suivra et vous survivra sans problème mais si votre écoute est surtout sédentaire, un produit comme le Aune X1 vous offrira une toute autre dimension dans l’écoute.

Je vois vraiment le e17 comme un ampli/DAC nomade qui peut être utilisé en sédentaire, concrètement c’est un couteau suisse fait pour l’aventure plutôt que pour rester sagement à la maison!

Message 07 Juin 2012 21:42

joli, le comparo, solide et argumenté de quoi éclairer l'amateur que je suis devenu de ces petits amplis

Ce E 17 fait vraiment envie , n'était son tarif  un peu élevé sans doute du à un   DAC  dont je n'ai pas l'utilité et qui le renchérit de mon point de vue inutilement .

Ah si Fiio nous proposait en remplacement de son E11 un E quelque chose aux capacités identiques à celle de son E17 dans la minute je craque parce que les qualités que tu lui trouve me paraissent vraiment interessantes en mode nomade.

En tout cas super boulot , très abordable et très éclairant sur les qualités et les limites respectives de ces 3 amplis  (Y)(Y)

Message 07 Juin 2012 21:43

Très beau test bien complet, bien informatif. Franchement, grâce à toi, Ony, j'ai l'impression d'avoir pour partie intégré les spécificités du E17.
Excellent boulot. (Y)
Merci, gars.

Message 07 Juin 2012 21:46

Merci à toi jxh  (Y)

C'est vrai qu'un ampli dans la zone tarifaire et du gabarit du e11 avec la signature du e17, j'achète de suite!

Merci DarkZenith  :jap:

J'apprécie vraiment  ;-/

Message 08 Juin 2012 12:09

Bravo Ony,

ça fait plaisir de voir du test de qualité "à l'ancienne" !

Toutafait d'accord avec ta conclusion, le E17 est un couteau suisse. Il ne remplace pas du sédentaire pur, mais au boulot c'est incommensurablement mieux que la carte son intégré et ça peut se substituer à un ampli en nomade.

Faudra que je remette une oreille sur l'Aune X1 aussi, je commence à me faire une config sédentaire :)

Message 08 Juin 2012 19:53

Je trouve que le couple Aune X1/Akg k701 est vraiment excellent.


Vu ce qu'il y a dans ma signature ci-dessous, je ne peux que plussoyer :-)

Merci pour ce bel article !

Message 09 Juin 2012 00:05

nanotechnos a écrit:Bravo Ony,

ça fait plaisir de voir du test de qualité "à l'ancienne" !

Toutafait d'accord avec ta conclusion, le E17 est un couteau suisse. Il ne remplace pas du sédentaire pur, mais au boulot c'est incommensurablement mieux que la carte son intégré et ça peut se substituer à un ampli en nomade.

Faudra que je remette une oreille sur l'Aune X1 aussi, je commence à me faire une config sédentaire :)


Merci encore à toi nano pour le prêt et le Old School y'a que ça de vrai  :lol:

Le Aune X1 vaut vraiment le détour surtout pour débuter une installation sédentaire  :jap:

fpp a écrit:
Je trouve que le couple Aune X1/Akg k701 est vraiment excellent.


Vu ce qu'il y a dans ma signature ci-dessous, je ne peux que plussoyer :-)

Merci pour ce bel article !


Merci fpp! Ben tu vois nano, y'a plus qu'a essayer  :p

Message 09 Juin 2012 13:25

Ony a écrit:
fpp a écrit:
Je trouve que le couple Aune X1/Akg k701 est vraiment excellent.

Vu ce qu'il y a dans ma signature ci-dessous, je ne peux que plussoyer :-)
Merci pour ce bel article !

Merci fpp! Ben tu vois nano, y'a plus qu'a essayer  :p


Si je peux me permettre un petit hors-sujet, je crois bien que je suis le premier membre "normal" de TN (non fondateur, non testeur patenté, non audiophile fou, etc. :-) à m'être équipé du Aune X1...

Il me semble que j'ai découvert Audiophonics dans une discussion de l'an dernier au sujet des Audio-GD NFB12 et consorts. En fouillant dans leur catalogue j'étais tombé sur cet ampli-DAC tout mimi et très complet, et j'avais posé plusieurs fois la question de savoir si d'aucuns le connaissaient et ce qu'ils en pensaient, sans réponse aucune...

Il y avait d'ailleurs très peu de chose à son sujet sur le Web en général, mais les quelques retours que j'avais trouvés étaient plutôt enthousiastes.

Puis il y a eu le comparatif d'ampli casques de Tonio sur Tupperwav, dont le NFB12 et le X1 qui en sortait vainqueur, qui a fini de me décider, et j'ai craqué vers vers la mi-février (en même temps que la SB Touch :-)

Je me sens bien incapable d'expliquer ce que j'entends et ressens comme vous le faites tous, d'autant que c'était ma première expérience et que je n'ai aucun point de comparaison (à part que c'est le jour et la nuit avec le matos précédent :-), ce qui n'empêche que depuis je me régale chaque soir...

Ma principale frustration à ce stade, dont on a déjà beaucoup parlé aussi, est de ne pas trouver de source portable avec une sortie numérique, qui me permettrait de faire pareil avec un E17 ou un iBasso D-Zero en nomadisme !

Message 23 Juin 2012 06:43

c'est vrai que ces tests donnent envie, surtout que pour le coup, on traite du matos " accessible "...
Ma musicothèque possédant quelques morceaux cités dans ce test, je me suis amusé à tester à mon oreille, mais d'un coup un doute est apparu....
Comment relier le sansa clip+ au Fiio E11 ???? perso, je relie ma sortie casque du sansa sur la line in du Fiio.
Pour ce test, ton sansa rockboxé, sur quelle valeur d'EQ était il réglé ???? EQ sur off ?

Je pense que mon prochain et premier achat sédentaire sera cet Aune, et ce, suite à ce test. Moi, ça me donne vraiment envie !!!!  (Y)(Y)

Message 23 Juin 2012 09:02

Lol pour le couple  Clip + , E11   oui t'as pas le choix tu passes par la sortie casque,  tu n'as pas de line out sur le Clip +   ;-/

Message 23 Juin 2012 09:18

ok ok, bon ben c'est bien ce que je faisais pour mes essais....
Dés lundi ( et le retour au calme de la maison ), je me refais un petit test....  ;-/

Et l'EQ, je le coupe, hein, c'est mieux ??????

Message 03 Juil 2012 13:36

Bravo Ony pour ton test.

Puisqu'il y a un feedback sur le E17, et que je n'ai pas envie de faire un comparatif (et que je n'ai plus de matos pour, pour l'instant), j'ajouterai quelques remarques de ma part.

Au sujet du blindage magnétique, il est très bien, mais pas parfait, je lui donne 4/5, 0 étant le plus mauvais, et 5 je n'entends aucune perturbation. Ce n'est pas parfait, mais c'est très bien (à titre de comparaison, le Electric avenue PA2V2 est à 0 sur mon échelle).

@Darkzenith : pour la signature sonore de l'ampli, je te dois des excuses, lorsque je t'avais dit que l'ampli sonnait plutôt dark ou un truc du genre, comparé au Fiio E1. En fait, j'ai testé le Fiio E17 avec les Earsonics SM3 qui ont déjà un rendu dark, et l'ampli ne fait que le renforcer. Et avec les 1964-T, ça me donne une signature toute bizarre que je ne saurai pas décrire. En testant le E17 avec le spirit one de Focal, et les SM2, bah, je constate que l'ampli est relativement neutre ! Et ce sont les SM3 qui m'ont induit en erreur.

Ensuite, Ony n'a pas parlé de l'equalizer intégré qui est une vraie merveille selon moi. Je peux diminuer les basses de tous mes intras pour en avoir juste assez, et assécher encore la signature de mes 1964-T. Même si ca ne fait pas de miracles (les aigües des 1964-T me vrillent toujours l'oreille, mais en baissant les aigües, ça me les vrille... moins  :)  )

Juste une petite remarque sur ton feedback : tu parles de la tessiture pour caractériser le chant. Or, la tessiture définit la plage de notes qu'un instrument peut atteindre, et dans ce cas précis, la voix. Je doute qu'un ampli va couper dans la musique elle-même, vu qu'elle ne fait que amplifier ce qu'on lui donne. Je pense que tu voulais dire qu'on entend moins les extensions vers les aigües et graves de la voix, me trompe-je?

Message 03 Juil 2012 17:40

raf a écrit:@Darkzenith : pour la signature sonore de l'ampli, je te dois des excuses, lorsque je t'avais dit que l'ampli sonnait plutôt dark ou un truc du genre, comparé au Fiio E1. En fait, j'ai testé le Fiio E17 avec les Earsonics SM3 qui ont déjà un rendu dark, et l'ampli ne fait que le renforcer. Et avec les 1964-T, ça me donne une signature toute bizarre que je ne saurai pas décrire. En testant le E17 avec le spirit one de Focal, et les SM2, bah, je constate que l'ampli est relativement neutre ! Et ce sont les SM3 qui m'ont induit en erreur.
C'est noté: merci pour la précision. :jap:  (HS: et on écrit "me trompé-je". :diplome: )

Message 03 Juil 2012 22:17

raf a écrit:Bravo Ony pour ton test.

Puisqu'il y a un feedback sur le E17, et que je n'ai pas envie de faire un comparatif (et que je n'ai plus de matos pour, pour l'instant), j'ajouterai quelques remarques de ma part.

Au sujet du blindage magnétique, il est très bien, mais pas parfait, je lui donne 4/5, 0 étant le plus mauvais, et 5 je n'entends aucune perturbation. Ce n'est pas parfait, mais c'est très bien (à titre de comparaison, le Electric avenue PA2V2 est à 0 sur mon échelle).

@Darkzenith : pour la signature sonore de l'ampli, je te dois des excuses, lorsque je t'avais dit que l'ampli sonnait plutôt dark ou un truc du genre, comparé au Fiio E1. En fait, j'ai testé le Fiio E17 avec les Earsonics SM3 qui ont déjà un rendu dark, et l'ampli ne fait que le renforcer. Et avec les 1964-T, ça me donne une signature toute bizarre que je ne saurai pas décrire. En testant le E17 avec le spirit one de Focal, et les SM2, bah, je constate que l'ampli est relativement neutre ! Et ce sont les SM3 qui m'ont induit en erreur.

Ensuite, Ony n'a pas parlé de l'equalizer intégré qui est une vraie merveille selon moi. Je peux diminuer les basses de tous mes intras pour en avoir juste assez, et assécher encore la signature de mes 1964-T. Même si ca ne fait pas de miracles (les aigües des 1964-T me vrillent toujours l'oreille, mais en baissant les aigües, ça me les vrille... moins  :)  )

Juste une petite remarque sur ton feedback : tu parles de la tessiture pour caractériser le chant. Or, la tessiture définit la plage de notes qu'un instrument peut atteindre, et dans ce cas précis, la voix. Je doute qu'un ampli va couper dans la musique elle-même, vu qu'elle ne fait que amplifier ce qu'on lui donne. Je pense que tu voulais dire qu'on entend moins les extensions vers les aigües et graves de la voix, me trompe-je?


Merci raf  :jap:

Il est vrai que je n'ais pas cité l'équalizer même si je l'ai utilisé. Je n'aime pas trop équalizé pour rester au plus proche du son du matériel que j'utilise et j'ai toujours, peut être à tord, peur que cela détériore le signal audio donc j'ai pris l'habitude de ne pas l'utiliser  :headphone:

Ta remarque est très pertinente, le mot que je voulais utilisé est timbre et non tessiture (la définition que tu donnes est exacte) donc je m'empresse de corriger cela. D'ailleurs un lexique devrait être publié demain matin sur le vocabulaire et expression qu'on utilise régulièrement dans les tests pour les néophytes qui découvre TN!

Message 21 Sep 2012 21:18

Je déterre le topic pour deux petites questions qui me sont venues tout à l'heure :

La première : quid de l'autonomie du e17 ?? on est plus large que les quelques 10/15h du e11 ??

La deuxième : je me demandais si l'entrée usb fonctionnait en nomade (et donc le DAC de fait) avec la sortie ligne du Fuze, puisque celui-ci à l'audio sur la sortie usb ??