1, 2, 3, 4, 5, 6

Message Re: Audeze LCD-4Z 20 Fév 2019 00:06

Hello Julien, qu'est ce qui fait selon toi que l'on puisse trouver le LCD-4 plat, bouché et je ne sais plus quel autre qualificatif employé par d'autres qui dans le même temps vont adorer le Susvara et vice versa? Je pense que c'était l'interrogation de Popof: comment peut-on avoir des avis si tranchés sur deux casques objectivement très bons techniquement qui plus est entre des personnes qui ont a priori une bonne expérience du son des instruments en live. Tu vas me répondre les goûts et les couleurs...  :lol:

Message 20 Fév 2019 06:26

C’etait la question. Très honnêtement pour mes oreilles le Susvara n’a pas grand chose à voir avec la réalité. Je comprend bien évidemment que l’on puisse l’aimer pour d’autres qualité: la douceur de la restitution, sa belle image sonore, sont côté feutre, le plaisir qu’il procure à l’ecoute mais je ne retrouve rien de ce que j’entends en concert classique ou Jazz. Je retrouve évidemment la chanson mais pas les paroles. Sur aucun instrument écouté je ne retrouve la texture sonore que je recherche. Je ne cherche pas un casque qui fasse le beau mais quelque chose qui essaye de ressembler à la réalité même si elle n’est pas t’elle qu’on l’imagine ou telle qu’on la souhaiterait. Force est de constater, malheureusement que le Susvara n’est pas ce que je recherche même si je lui reconnaît d’autres qualités qui peuvent le placer en tête pour nombreux audiophiles.
Si tout est effectivement affaire de compromis entre le Susvara et le LCD4 je risque de garder l’Audeze qui me semble plus avoir les pieds sur terre.

Message 20 Fév 2019 07:24

C'est aussi parce que chacun ne recherche pas forcément à tout prix la réalité.
Tu es particulièrement exigeant et tu attends d'un casque qu'il te procure les mêmes sensations qu'en catégorie 1 rang A dans le parterre de la philharmonie de Paris.

J'ai regardé récemment la vidéo de Pierre Paya sur le he1000. Lorsqu'il parle des timbres, il explique qu'il ne cherche pas forcément à savoir si ils sont naturels, l'important c'est qu'ils plaisent à ses oreilles.

Message 20 Fév 2019 11:09

Jeanluc a donné une partie de la réponse. Moi même pour une écoute plaisir j'utilise des EQ qui donnent mes casques planar descendants à la mesure... invariablement la zone 3 khz est en retrait et les aigus au dessus de 10 khz aussi.. légèrement. Mon HD600 lui par contre mesure droit et je l'entends droit....
Donc l'autre partie c'est que je suis intimement convaincu que l'interaction entre la morphologie de l'auditeur et la technologie du casque, ainsi que la profondeur de sa chambre acoustique, son rayonnement émissif, change le rendu dans la zone critique, car la plus sensible à l'oreille, les 2-7khz.
à cela s'ajoute le type de musique écoutée, la façon dont elle est produite. La restitution en niveau de l'aigu qui se situe à 2 voir 3 cm du tympan pour des fréquences très directives varie forcément beaucoup dans le décodage de notre cerveau qui a l'habitude d'avoir de la distance entre la source et le tympan, ainsi qu'un angle à 90° par rapport au pavillon pour une source venant de face ( ce qui est le cas de ce que l'on écoute.. ). Donc si on écoute une guitare enregistrée avec un micro mono à 20 cm de l'instrument, avec reverb artificielle, et une guitare enregistrée en stéreo d'intensité et de phase ( cas type en prise AB) à 2,50 de l'instrument, le niveau perçu de l'aigu au casque sera très sensiblement différent, différent dans son niveau mais aussi dans sa phase.. donc l'image sera aussi très différente, avec beaucoup plus de profondeur (même au casque) dans le deuxième cas.

Le Susvara a des drivers parallèles aux oreilles, les LCD et l'Utopia ( ou la gamme HDG focal en général ) sont avec un angle de 10° environ, la variabilité perçue sur le spectre fréquenciel est non négligeable, même pour 10°. Il y a 5dB de différence à 4-5khz pour 45° d'angle.

9816

voici des mesures faites avec mon rig MiniDSP EARS, la courbe violette c'est la mesure des enceintes en champs proche ( 50 cm) captée avec un micro omni DPA 4006. 0° est l'angle par rapport au champ auditif, donc de face ( ce qui signifie à 90° par rapport au pavillon ) 90° est de côté ( soit 0° par rapport au pavillon).

Donc parler d'image au casque dans l'absolu c'est assez vague, car très dépendant de la technique de captation, de la morphologie, et des attentes de l'auditeur.

Aussi bien l'Utopia que les gammes LCD donne pour mes attentes et le type de captation que j'affectionne (qui donne la part belle au naturel, prise stereophonique plus que privilégiée ) ont une image casque tout à fait satisfaisante et crédible, même tridimensionnelle pour les prise de type semi-coincident comme l'ORTF. Dans une captation binaurale ( tête artificielle ), un casque à driver parallèle comme le HD600 sera plus crédible. Dans du multimiking en stéréo d'intensité pure, aucun casque ne sera crédible. Le son sera dans la tête, car il manquera la variation de phase nécessaire à la profondeur... ce que donneront des enceintes.

Message 20 Fév 2019 11:28

Très intéressant  :bravo:

Message 20 Fév 2019 12:01

J'adore ce post ! (Y)(Y)

Ce que tu appelles "stéréo d'intensité", cleriensis, est bien la variation d'intensité sonore (de "volume") entre les deux canaux de la prise d'une seul source ? Et "stéréo de phase", le déphasage ou décalage temporel (infime mais perceptible) entre les signaux de chaque canal de cette même prise ?

Message 20 Fév 2019 12:53

yep c'est exactement ça. Donc qui dit stéréo d'intensité pure, dit captation monophonique (un micro) panée en stéréo sur la console. L'ennui c'est que le cerveau a besoin du mix entre intensité et phase pour reconstruire une image en profondeur, puis il a besoin de variation timbrale, c'est là que les pavillons et l'angle du son perçu, puis tout le corps et les diffractions qu'il engendre sont indispensables. Au casque tout est "faux" par rapport à la réalité, l'angle, la diffraction.. etc etc, donc l'image au casque reste une image au casque.. HD800 ou pas, Abyss ou pas.. sauf si celle-ci est captée en binaural, avec un manequin et une tête avec la reproduction exacte morphologique.. ou alors il faut "synthétiser" ce manequin via des HRTF, ce que s'applique à faire les frère Smyth, et c'est très très compliqué. Certaines personnes disent entendre le positionnement vertical aux enceintes.. je veux bien les croire... mais c'est impossible physiologiquement.. c'est là que la psychoacoustique rentre en jeu.. et elle est absolument non négligeable extrêmement complexe et passionnante, car nous sommes des êtres éminemment psychologiques.. des pros de l'illusion.

Message 20 Fév 2019 14:51

Ton propos et tes diagrammes sont édifiants. (Y)

Message 20 Fév 2019 16:33

pour illustrer l'impact d'une diffusion plane en charge close sur le placement ( LCD-2 EQ "natural listen", courbe du bas), versus une diffusion en trompe en charge ouverte ( HD600 stock courbe du haut ).
9822
courbe verte en arrière, courbe rouge au centre. 5 mm de déplacement vers l'arrière. On a un différentiel de près de 5 dB sur la plage 1-4khz pour le LCD-2 avec 2dB d'écart à 3 khz, la zone la plus sensible de l'oreille !

Il faut imaginer que la modification de la largeur de l'oreille, la profondeur de la conque, le décollement pavillonnaire plus ou moins marqué... à mon avis ça influence de manière non négligeable le rendu et de manière encore plus marquée sur les casques planars ( ou estat ), et pas que dans la réponse fréquencielle..

Message 20 Fév 2019 21:17

Merci Julien, très intéressant comme toujours  :jap:

Message 20 Fév 2019 21:25

Question, est-ce que les intras permettent de s'affranchir partiellement de ces aléas ?

Message 20 Fév 2019 23:18

les intras s'affranchissent de la résonance pavillonnaire, mais pas de la résonnance du conduit. Néanmoins celle-ci est beaucoup plus stable. Par contre la miniaturisation des armatures ne permet pas (encore) un niveau de performance digne d'un très bon casque.

Message 20 Fév 2019 23:39

OK, c'est ce que je pensais et qui justifie mon partiellement.
Quels intras connais-tu ?

Message 21 Fév 2019 06:49

cleriensis a écrit:les intras s'affranchissent de la résonance pavillonnaire, mais pas de la résonnance du conduit. Néanmoins celle-ci est beaucoup plus stable. Par contre la miniaturisation des armatures ne permet pas (encore) un niveau de performance digne d'un très bon casque.

Oui et non. Si l’on parle du grave ou de l’impact oui, je ne connais pas d’intras capables de rivaliser. Après je trouve qu’il existe avec les intras un côté immersif que l’on a pas au casque. De manière étonnante le sentiment de présence de la musique est meilleur pour moi avec des intras qu’avec un bon casque alors qu’il est moins bon que sur un bon système salon pour mes oreilles. Ce sont, je trouve, deux modes complémentaires mais je ne saurais dire si les intras sont plus ou moins performants. Si je veux y croire je choisirais les Flamenco. Si je veux quelque chose de plus impactant ce sera le casque.
Et si il ne fallait garder qu’un mode d’ecoute? Au risque de me faire sortir je pense que je sacrifierais l’impact et garderais les Flamenco sur un Hugo2, c’est vraiment l’association qui me plonge le plus dans la musique.

Message 21 Fév 2019 07:17

Popof94 a écrit:Et si il ne fallait garder qu’un mode d’ecoute? Au risque de me faire sortir je pense que je sacrifierais l’impact et garderais les Flamenco sur un Hugo2, c’est vraiment l’association qui me plonge le plus dans la musique.


Grosse semaine dans les PA à venir.
Un sr009
Un susvara
Un LCD 4
Un Utopia
Un viva 845
Faites vos jeux.
1, 2, 3, 4, 5, 6