Message Ultrasone HFI-780 13 Juin 2016 00:36

Bonsoir !

Jamais deux sans trois, comme on dit !  Après avoir amené ma curiosité sur les modèles Performance 820 et Pro 550, c'est désormais sur le HFI-780 que je poursuis ma quête personnelle.
J'avais au préalable lu quelques retours par endroits, en tirant comme semi-conclusion que ce casque n'était pas spécialement à poser sur toutes les oreilles, à cause de son rendu qualifié de « bright » et « harsh ».  Tiendrais-je enfin l'Ultrasone à l'aigu piquant et extrêmement agressif ?

Alors que je branchais le casque sur la sortie casque de mon Meizu Mx4, je fus quelque peu crispé par une légère appréhension et un certain goût de méfiance, comme si mes oreilles allaient subir une sorte de détartrage abrasif.  Qui sait, peut-être que la faucheuse de tympans au cri strident se dissimule au sein des drivers au revêtement doré de ce casque ?
Alors, invoquons-la de ce pas !  Je mis au minimum le volume de mon Meizu, sélectionnai un morceau, et tapotai le plus délicatement possible la touche lecture.  Mes yeux se fermèrent, tandis qu'une froideur me remontait la colonne vertébrale.  
« Là, des basses, je les distingue aisément.  Je vois aussi une note de piano se former.  Elle me semble bien trop claire par rapport à ce que j'ai connu.  Les aigus vont précipiter, je dois me préparer davantage.  Là !  Un sifflement, un SSS !  Il n'est pas écarté, ni renforcé par rapport au reste, il me faut le vérifier...  J'atteins la moitié du volume, que déjà le son me semble trop fort.  Quelle clarté !  Mais je ne suis pas aveuglé encore...  Les sibilances n'ont toujours pas frappé, où sont-elles ?  Et quelle ardeur dans cette voix, qui ne me semble pas aspergée d'acidité...  Je tente désormais le tout pour le tout, et provoque vaillamment les éléments en montant le volume aux trois-quarts.  Et je fis alerté après quelques secondes par un petit déchirement, semblable au bruit d'un gaz carbonique s'échappant soudainement.  ...C'est tout ? »

La faucheuse de tympans au cri strident ne semble donc pas se trouver au sein de cet Ultrasone. C'est du moins ce que j'ai pu confirmer après une première session d'écoute sur 15 minutes.
Plus sérieusement, vous l'aurez compris, je n'ai toujours pas mis la main sur l'Ultrasone agressif à l'aigu glaçant.  Je n'irai pas jusqu'à dire le contraire, c'est très loin d'être un casque reposant, et croyez-moi, son message sonore vous le sentirez passer, si vous n'êtes pas habitués à quelque chose de percutant et de très dynamique.
Justement, c'est la première évidence que j'ai vu se dessiner, alors que j'avais encore le volume au minimum : le son avait l'air fort, déjà très aéré et bien frappant.  En montant le volume, le plaisir se décuple d'autant, et il me semble que la signature en V prononcée n'y est pas étrangère.  Je craignais également pour le médium, lisant dans beaucoup de retours qu'il était en retrait par rapport au reste, et venant d'un Grado Sr-60, le changement aurait pu être redoutable.  Et bien non !  Le médium est joliment fleuri, avec une belle texture et une tonalité plaisante, et s'accompagne d'une certaine joie, ponctuée par une belle expression et une définition tout à fait exemplaire.  Il aurait pu sonner froid, voire vitreux, comme sur le Pro 550, mais non, ici c'est différent.  Par contre, oui c'est vrai, il est retrait, géographiquement, du moins par rapport au Grado, mais je m'y suis rapidement fait.
La signature en V autorise le déploiement d'un superbe registre grave, que je qualifierais de rapide, gorgé, mais surtout nerveux, rebondissant, et un peu plus sec que sur le Pro 550 et le Performance 820.  L'aspect boom-boom machine apparait sur des morceaux déjà très chargés, autrement je trouve qu'il y a ce qu'il faut, voire un peu plus que nécessaire.  Toutefois, ce registre n'est pas impétueux, il n'envahit jamais le reste, il est juste sensiblement renforcé, mais de façon plutôt linéaire je dirais, avec propreté.  

Le HFI-780 sait se montrer flashant également, mais sa clarté retransmise ne me semble pas artificielle.  Le haut-médium n'est pas enduit d'une acidité décapante, bien que les voix féminines prennent un aspect « sifflet » par moment, lorsqu'elles sont largement sollicitées.  Ce registre ne sonne pas de façon similaire à celui du Pro 550, qui en comparaison semble à la fois plus épais et ample, mais également plus pâle et désincarné, comme si une légère brume dissipait légèrement la définition des voix.  Un peu plus haut, la même emphase sur le 4-5Khz est partagée sur les deux modèles, mais l'attaque plus tranchante, couplée à la clarté supérieure du HFI, rend les syllabes en « SSHHH » un peu plus déchirantes sur ce dernier, et peuvent fatiguer l'oreille à la longue.  Ce n'est pas systématique, et bien évidemment c'est l'enregistrement qui sera le vecteur de cette agressivité ponctuelle, mais ça mérite d'être signalé.  Je pense que les qualificatifs du genre « Harsh », souvent employés dans les review visent cette zone-là, parce que plus haut, je l'affirme en toute confiance, je n'ai absolument rien à signaler côté agressivité.  
L'aigu aux alentours des 10Khz ne sonne ni métallique, ni strident.  Mais bon sang, quelle netteté dans l'attaque !  Alors oui justement, l'attaque des cymbales est un peu cassante, comme sur le Pro 550, et les sifflements des voix sont nets, voire parfois crispant, mais ils ne sont pas exagérés, ni encore moins écartés par rapport au reste, façon Focal Spirit One (qui transforme les « SSS » en « ZZZ ») ou AKG K550.  Je note en revanche que sur des morceaux compliqués et chargés dans le 10Khz, le HFI-780 a l'air (je dis bien, a l'air) de s'emmêler un peu les pinceaux.  Du moins, sur des musiques contemporaines rapides, lorsque plusieurs sonorités en « tic tic tss ting » jouent en même temps, je peine à les distinguer, alors que sur le Grado j'y parviens mieux, idem sur le AKG K400.  Je préfère ne pas tirer de conclusions, et dans tous les cas, j'oserai pas avancer que l'aigu est brouillon, seulement que j'ai du mal à tout suivre.

À côté de cela, il m'est très facile de distinguer plusieurs mélodies et instruments à la fois, et j'identifie avec joie que la scène sonore est large, mais aussi...  Profonde !  Enfin !  Après deux Ultrasone qui m'ont paru un peu limite sur ce point, en voilà un qui sait bien mieux hiérarchiser les plans, et faire ressortir tout un tas de bruissements, de réverbérations et de fins de notes au fin fond d'un lieu !  Ici encore, le S-Logic fait un travail formidable en permettant un détachement net des instruments, tout en prodiguant une image sonore à la fois large, profonde, dense au milieu, mais toujours aussi holographique et 3D.  Une vraie réussite à mes oreilles, pour un casque fermé à 150€.  Respect.

Avant de récapituler, je tiens à mentionner que je trouve cet Ultrasone extrêmement facile à driver.  Pour preuve, même mon Galaxy SII et la Realtek de mon PC autorisent la dynamique tapageuse du casque à s'exprimer.  En revanche, il faut veiller aux associations.  Le haut-medium et le début de l'aigu sont sensibles, dès lors, évitez de brancher le casque sur ce genre de sources, ou sur des DAC basés sur de la puce Sabre ES9023 d'entrée de gamme, non pas que ça sera inécoutable, loin s'en faut, mais ça sonnera peut-être trop abrasif, je pense.  
Ah oui aussi, le HFI-780 est largement plus chaleureux que le Pro550, et ne semble pas avoir un bas-médium aussi troué.  Du coup, évitez de l'associer sur un ampli un peu trop chaud.  Sur mon Bluebird U6, ça devient trop corpulent, et ce trop plein de douceur se répercute aussi sur la rapidité du registre grave...  Là encore, une mauvaise association ne rendra pas l'écoute totalement pachidermique, mais vous perdrez un peu en rapidité, ce qui constitue justement, à mon sens, l'avantage concurrentiel de ce casque.
Par ailleurs, en regard de l'aspect matériel cette fois, j'ai trouvé le port de l'Ultrasone un peu pénible, au bout de seulement une demie-heure d'écoute parfois.  La faute probablement à des coussinets en simili-cuir qui manquent de souplesse et de douceur, mais également d'un manque de profondeur des mousses, qui rapidement laissent mes oreilles toucher légèrement les parois du transducteur.  Il y a largement pire ailleurs, mais aussi mieux.  Ah par contre l'isolation assure, on est pas loin du niveau d'isolation d'un casque Focal !

Pour résumer, le HFI-780 est un casque au tempérament fougueux, qui vous sort un son un peu bestial et féroce, mais aussi très contrôlé, technique, et sauvagement détaillé.  Vous entendrez beaucoup de choses, notamment dans le médium, et en arrière-plan.  Vient s'ajouter à cela une réelle clarté, en rien aveuglante certes, mais qui peut jouer quelques tours, notamment au niveau de certains syllabes des voix, ainsi qu'une scène sonore holographique, vaste, mais qui ne s'évade pas pour autant.  Rapidité, muscle, grande clarté, grande aération, je pense que ces quatre mots définissent parfaitement ce qu'est ce casque.  Ce n'est ni un casque particulièrement fun, façon Performance 820, ni un casque sensiblement froid, ni, paradoxalement, un casque très équilibré.  Il y a de l'emphase dans tout le bas du spectre, dans le haut-médium, mais aussi dans le sur-aigu, ce qui fait du HFI-780 un casque très plaisant à écouter, capable de délivrer une énergie renversante, mais avec maîtrise !  Néanmoins, cette écoute ne me semble pas adapté sur de grandes durées, en raison d'un bas du spectre fatigant à la longue, et d'un port un peu trop ferme, qui chauffe trop les oreilles.

Message 13 Juin 2016 07:42

J'ai pas encore tout lu mais ca a l'air détaillé comme cr, merci :jap:

Message 13 Juin 2016 16:54

Merci pour ton compte rendu
Le 780 a un excellent rapport Q/P pour qui cherche un casque vivant  :hb:
Casque très facile a drivé mais attention comme toujours chez Ultrasone à l'association afin qu'il ne devienne pas trop dure dans le haut du spectre
Perso vu la taille du casque il reste à la maison ! :mrgreen:

Message 01 Juil 2016 19:45

Bonsoir à vous, quelqu'un pourrait me faire des photos détaillées des cups, des articulations et des passages de câble d'un côté à l'autre svp  :mrgreen:

Message 01 Juil 2016 21:09

ttaazz a écrit:Bonsoir à vous, quelqu'un pourrait me faire des photos détaillées des cups, des articulations et des passages de câble d'un côté à l'autre svp  :mrgreen:

Bizarre comme question....

Message 01 Juil 2016 21:11

Tu trouve aussi :mrgreen:

Message 01 Juil 2016 21:12

Regarde Image

Image

Image

Image

Image

Message 01 Juil 2016 21:15

Nickel merci  (Y)
Le câble côté droit ne passe que d'un côté, y a qu'un fil qui rentre dans la cup, c'est bien ça

Message 01 Juil 2016 21:17

Oui

Message 01 Juil 2016 21:21

Ok super  (Y) Merci plein  :headphone:  :jap:

Message 30 Aoû 2016 14:32

Florence75 a écrit:Merci pour ton compte rendu
Le 780 a un excellent rapport Q/P pour qui cherche un casque vivant  :hb:
Casque très facile a drivé mais attention comme toujours chez Ultrasone à l'association afin qu'il ne devienne pas trop dure dans le haut du spectre
Perso vu la taille du casque il reste à la maison ! :mrgreen:


Tout à fait d'accord avec Flo. Je le tete en ce moment et avec le Hidizs M3, le mariage n'est pas génial. Ses turbulences dans le haut du spectre sont trop mises en évidence, même en ajustant l'égaliseur prévu à cet effet. Je vais le tester sur mon fixe, avec mon Aune T1 avec un tube russe 6N23p, qui en théorie devrait tempérer ses ardeurs.

Message 30 Aoû 2016 14:55

stryper a écrit:
Florence75 a écrit:Merci pour ton compte rendu
Le 780 a un excellent rapport Q/P pour qui cherche un casque vivant  :hb:
Casque très facile a drivé mais attention comme toujours chez Ultrasone à l'association afin qu'il ne devienne pas trop dure dans le haut du spectre
Perso vu la taille du casque il reste à la maison ! :mrgreen:


Tout à fait d'accord avec Flo. Je le tete en ce moment et avec le Hidizs M3, le mariage n'est pas génial. Ses turbulences dans le haut du spectre sont trop mises en évidence, même en ajustant l'égaliseur prévu à cet effet. Je vais le tester sur mon fixe, avec mon Aune T1 avec un tube russe 6N23p, qui en théorie devrait tempérer ses ardeurs.


Tu fais bien ce que tu veux avec tes casques mais perso je les mets sur ma tête moi  :loool:

Message 30 Aoû 2016 17:52

Le pic à 4-5Khz est vraiment casse-couilles sur ce casque, d'où la nécessité de bien le coupler avec une source qui lui adoucit cette zone là.

Message 14 Sep 2016 20:57

ttaazz a écrit:
stryper a écrit:
Florence75 a écrit:Merci pour ton compte rendu
Le 780 a un excellent rapport Q/P pour qui cherche un casque vivant  :hb:
Casque très facile a drivé mais attention comme toujours chez Ultrasone à l'association afin qu'il ne devienne pas trop dure dans le haut du spectre
Perso vu la taille du casque il reste à la maison ! :mrgreen:


Tout à fait d'accord avec Flo. Je le tete en ce moment et avec le Hidizs M3, le mariage n'est pas génial. Ses turbulences dans le haut du spectre sont trop mises en évidence, même en ajustant l'égaliseur prévu à cet effet. Je vais le tester sur mon fixe, avec mon Aune T1 avec un tube russe 6N23p, qui en théorie devrait tempérer ses ardeurs.


Tu fais bien ce que tu veux avec tes casques mais perso je les mets sur ma tête moi  :loool:



Encore une qui devrait partir en "Hall Of Fame". Je n'y étais pas encore, ça mériterait une promotion :PP

Message 14 Sep 2016 21:26

Bon j'ai pu tester un petit peu ce casque grâce au prêt de notre Karrthus national et je l'en remercie chaleureusement.
J'avais dans l'idée de le confronter Sennheiser HD 25 (registre radicalement différent mais même nature bestiale)  en ma possession dans différentes configurations. En nomade avec le Shanling M3 ou le Xduoo X2, en sédentaire avec mon ampli dac Aune T1 (tube russe).

Le Hfi 780 est un casque beau avec ses coques argentées ça en jette, bien construit, confortable mais sans plus. C'est vrai que la densité des mousse simili cuir auraient pu être plus importante. J'aime bien la section câble large (qui a parlé de Grado?). Habitué au HD 25 qui vous étrangle la tête, l'Ultrasone ne serre pas trop au prix peut être d'une moins bonne isolation.
Point de vue son, je ne rappelle pas ce qui a été dit fort justement sur son haut du spectre non le haut médium (riche, détaillé, bien clair) mais les aigus à mes yeux gâchent tout. Ce "tsss tsss" est vraiment trop pénible sur les cymbales et les voix hautes perchées, même si ce n'est trop accentué, une source chaude a tendance tout de même a minimiser cette tendance. Les médiums et leur jonction avec le haut médium est un régal sans pour autant en faire des tonnes. C'est très réaliste. Quant aux bas médiums et les basses, c'est du rapide, de l'impactant à souhait mais je m'attendais à pire. Pour moi, le HD25 fait mieux en terme de mandales.
J'ai trouvé par contre une scène sonore plus resserrée que précédemment décrite, la qualité des enregistrements doit jouer.

C'est un casque vraiment attachant, joueur et plutôt analytique qui vous découpera au scalpel un bon Blind Gardian les yeux fermés!