Message Re: Sony IER-Z1R, IER-M9 and IER-M7 01 Aoû 2020 10:14

Il va tout revendre :loool:

Message 01 Aoû 2020 10:17

Et moi commencer à économiser. :p

Message 01 Aoû 2020 11:10

Ils méritent en tout cas d’être essayés. Par ces fortes chaleurs je délaisse l’Egoista et j’avoue ne pas être frustré par ces intras associés à l’Hugo2go. J’en suis même le premier surpris. Ils sont très agréables à écouter. Autant j’étais resté sur ma faim avec les EX1000 ou le casque Z1R, autant, sur ce coup là je suis assez bluffé par ce que Sony a produit.

Message 01 Aoû 2020 12:14

c est bien le probleme : la chaleur ; le D8000 chauffe trop , les autres un peu moins mais c est difficile dans la duree

l attente pour les sony : 3 semaines chez cobra

autant attendre l avis de loco , ....s il les recoit ??!! ..mdr

ca va loco tu t impatientes pas trop ?

Message 01 Aoû 2020 13:49

Ha ben c'est Storm qui les a. J'écoute ça la semaine du 15 août  :jap:

Message 01 Aoû 2020 13:49

Et justement Storm... Qu'en penses tu ?

Message 20 Aoû 2020 12:41

Intéressé par ces z1...
Possesseur des Andromeda que j’aime bien (ayant eu aussi les SE846 que j’ai revendu) , j’hésite avec les Grace, solaris 2020 et les A8000 ; un avis éclairé ?  :-?
Merci pour vos retours éventuels

Message 20 Aoû 2020 13:05

Grace très bien, Solaris bien, A8000 connais pas, Z1R très très bien.

Message 20 Aoû 2020 13:41

Ma préférence va également aux IER-Z1R. J'aime aussi beaucoup les Grace. Pour ces 2 paires pas de risques de se tromper. Les Solaris c'est pas mal mais ça reste en dessous des 2 paires précités amha. A8000 connais pas non plus.
Ceci dit les Andromeda ont pour eux un un rapport qualité prix quasiment imbattable pour ceux qui tombent sous leur charme.

Message 20 Aoû 2020 16:50

Popof94 a écrit:Yes we can. Le grave est très présent et à mon avis le gros point fort de ces intras. C’est possiblement le meilleur grave que j’ai entendu sur une paire d’intras. Il a toutes les qualités pour moi d’un bon grave, il est très précis, dynamique et rapide. Il occupe bien l’espace et sur du jazz en club par exemple pour ceux qui ont la chance d’y aller on se rends rapidement contre que la contrebasse ou la guitare basse prennent une place prépondérante dans l’équilibre instrumental, beaucoup plus présent que ce que l’on entends sur de nombreuses paires. On ressent bien cette impression sur les Sony. Le grave descend bas et monte bien sans baver ni déborder. Ce grave omniprésent même sans que l’on s’en rende vraiment compte donne à la lecture un côté doux et précis sans être trop technique ou trop analytique. Les extensions des aigus sont lissées par les hauts médiums et ne se perçoivent qu’au travers du relief et des micro détails apportés à la restitution. L’ensemble donne donc un côté très cocooning, douillet, accueillant et genereux à la musique sans que ce soit chaud ou à l’inverse décortiqué à l’extrême, note par note, instrument par instrument. On est littéralement à l’inverse d’une paire de Kaiser encore par exemple ou le manque cruel de registre grave associé à une hyper technicité irréelle donne une lecture inhospitalière, irritante et rapidement fatigante pour moi.


bonjour, je me posais justement la question par rapport au Noble Kaiser Encore, que le YouTube Porta fi aime beaucoup. j'écoute du jazz et du classique, donc plutôt des sons acoustiques...
Sur vos conseils j ai acheté les UM Miracle, dont je suis vraiment trés content.
Par souci de comparaison, je me pose la question d une autre paire de trés bons IEM dans les 1000/1200 € , quels conseils me donneriez vous ? ( j ai un FIIO M11 et plein de bons fichiers High Res) merci

Message 20 Aoû 2020 19:06

kristo13 a écrit:Ma préférence va également aux IER-Z1R. J'aime aussi beaucoup les Grace. Pour ces 2 paires pas de risques de se tromper. Les Solaris c'est pas mal mais ça reste en dessous des 2 paires précités amha.


J'ai les 3 paires aussi et je mettrais les Grace et IER-Z1R au même niveau mais les Solaris 2020 un poil au dessus même si je reste un grand fan incondtionnel du son Earsonics.
IER-Z1R et Solaris avec Lavricable et les Grace avec un FAW.

Message 08 Nov 2020 21:13

13408

:soumis:

Message 08 Nov 2020 21:42

Il faut mettre à jour la liste des intras dans ta signature maintenant  (Y)(Y)

Message 20 Nov 2020 20:45

Je colle mon retour sur les Z1R, ça pourra être utile à quelqu'un peut-être :

rudra a eu la gentillesse de mes prêter ses Sony IER-Z1R que je chausse donc présentement.

Alors au niveau isolation, j'ai été surpris d'entendre... ben justement pas grand chose des RER qui passaient. Je précise quand même que je me suis également surpris a écouter (bien ?) plus fort que mes niveaux habituels, ça doit jouer... Mais niveau isolation, ça va, j'avais peur de la catastrophe.

Sur le son, je n'ai rien à dire, on retrouve des basses assez incroyables, physiques voire physiologiques. Ca prend aux tripes et c'est bien ce point qui me fait monter le son. A côté de ça, les mediums ne sont heureusement pas en reste. Les guitares saturées ont leur part du gâteau dans le message sonore, évidemment légèrement mises en retrait par la proéminence des coups de grosse caisse. Ensuite, on monte dans les fréquences et attention, ça peut piquer.

Je sais, je me lamente suffisamment souvent pour dire que ça manque de mordant, mais là, je suis servi. Je dois être peu sensible sur les fréquences les plus élevées, et un peu plus sur un pic précis que je ne connais pas précisément. Car comment expliquer autrement que je trouve par moment ces Sony à la limite, alors que les NT6 ne me dérangent pas sur ce point, plutôt sur leur manque de corps par moment ? Bref, ça peut piquer, et c'est variable selon les enregistrements, très clairement. J'ai pris du black metal bien démoniaque en la personne de [b]Numinous[\b] et les coups de caisse claire (!! oui, étonnamment) ou même les parties les plus stridentes de guitare agressaient. Pas du tout sur du [b]Opeth[\b] par exemple.

Donc je pense que ces intras ont des pics bien précis qui peuvent se révéler gênants pour certains. En l'occurrence ça me fait réagir, mais ça ne me bloque pas. En tout cas sur le court terme, à voir sur des écoutes plus prolongées.

Sinon sur le reste des caractéristiques de ces intras, j'ai tout de suite noté, en plus de vos commentaires, les fameux 96dB/mW de sensibilité. C'est PEU, surtout couplé à 40ohms d'impédance, ce qui commence à titiller. J'ai donc pris la décision de directement passer en High gain sur mon fidèle LPG. Grand bien m'en a pris ! Les basses prennent alors tout leur corps. En Low gain, je n'ai pas voulu pousser le potard car je ne voulais pas aller trop haut, ça servait à rien de saturer. Donc clairement une paire exigeante sur l'amplification amont. Mais j'ai le matos pour.

Pourtant, je suis à 99% sûr de ne pas en vouloir. Pourquoi ? L'ER-GO-NO-MIE didiou !!! Si Popof se les insère comme des cotons doux moulés sur-mesure, personnellement c'est une galère. Déjà, j'ai l'impression que seuls les embouts silicones fournis par Sony avec les intras les font sonner à leur pleine mesure. A ma grande désillusion, les Sedna pour la première calent lamentablement. Et toutes les autres m* d'embouts que j'ai ne font pas le boulot non plus, bi ou tri-flange, forme en olive etc...  Embouts Sony donc. Sauf que dilemme : à gauche je chausse du M, et ça tient à peu près. Mais à droite, M ou MS ou S ? Difficile, j'ai l'impression d'un entre-deux ingérable. En M, ça finit invariablement par ressortir. En S je dois les rentrer trop profondément pour les faire tenir, et en MS... ben c'est précisément la taille que rudra n'a pas, remplacés par des Spinfit. Alors ça tient en sortie de canal, mais ça n'est pas la même sensation que les embouts Sony.

Et on en vient au point qui m'empêche(ra) de les envisager : les douleurs. Si j'appuie pour les enfoncer afin qu'ils tiennent, au-delà de l'aspect sonore, j'ai mal en entrée de canal. Si je n'appuie pas, ça va avoir tendance à sortir (en plus de ces *&!!/:! de connecteurs MMCX qui tournent !! Je déteste je crois, ou alors j'ai pas compris un truc). Et en plus, à gauche, la partie arrière de la coque repose sur mon cartilage... donc gêne à force.

Bref, je préfère donc ne pas me faire trop de noeud au cerveau pour regretter un son que je pourrais apprécier car ces intras ne me conviennent pas au niveau le plus fondamental : la morphologie. Dommage, car il y a un vrai beau potentiel, même si cette attaque frontale du bas aigus, ou le proéminence des basses... je ne sais pas, il faudrait évaluer sur du long-terme si c'est vraiment non-fatiguant à mes oreilles.

J'ai peut-être des oreilles difficiles, mais j'ai du mal à comprendre ce qui est passé par la tête des ingénieurs Sony. Leur public est en partie l'Asie l'air de rien, donc niveau petites oreilles, ils doivent être pourvus. Pourtant, de par son design, ces Sony sont faits pour des cavités d'un fort beau gabarit. C'est vraiment se couper d'une partie non négligeable du public à ce niveau. D'autant que si la taille n'est pas tout, ces intras ont l'air de rien des arêtes saillantes qui auraient gagné à s'arrondir.

Message 20 Nov 2020 21:28

Stravigor a écrit:
Popof94 a écrit:Yes we can. Le grave est très présent et à mon avis le gros point fort de ces intras. C’est possiblement le meilleur grave que j’ai entendu sur une paire d’intras. Il a toutes les qualités pour moi d’un bon grave, il est très précis, dynamique et rapide. Il occupe bien l’espace et sur du jazz en club par exemple pour ceux qui ont la chance d’y aller on se rends rapidement contre que la contrebasse ou la guitare basse prennent une place prépondérante dans l’équilibre instrumental, beaucoup plus présent que ce que l’on entends sur de nombreuses paires. On ressent bien cette impression sur les Sony. Le grave descend bas et monte bien sans baver ni déborder. Ce grave omniprésent même sans que l’on s’en rende vraiment compte donne à la lecture un côté doux et précis sans être trop technique ou trop analytique. Les extensions des aigus sont lissées par les hauts médiums et ne se perçoivent qu’au travers du relief et des micro détails apportés à la restitution. L’ensemble donne donc un côté très cocooning, douillet, accueillant et genereux à la musique sans que ce soit chaud ou à l’inverse décortiqué à l’extrême, note par note, instrument par instrument. On est littéralement à l’inverse d’une paire de Kaiser encore par exemple ou le manque cruel de registre grave associé à une hyper technicité irréelle donne une lecture inhospitalière, irritante et rapidement fatigante pour moi.


bonjour, je me posais justement la question par rapport au Noble Kaiser Encore, que le YouTube Porta fi aime beaucoup. j'écoute du jazz et du classique, donc plutôt des sons acoustiques...


Hello Stravigor,

Je viens de voir ton message.

Ça tombe bien, j'ai les Encore depuis plusieurs années, donc je les connais "un peu"  :loool:

D'abord cette histoire de grave absent = n'importe quoi.

Je les ai eu en même temps que des Fitear 334 ou des Andromeda, je me serais aperçu d'un problème avec les graves  :lol: .

Pour comparaison, le niveau des graves est grossi modo celui des Jomo Flamenco switch grave off. C'est à dire un vrai grave, très rapide et très texturé, à sa place, mais avec peu de sous grave (rumble modéré) et un decay très rapide... Très BA.

Ceci étant posé, intras très rapides, très techniques, grosse résolution, clarté, séparation, focalisation... mais qui demandent du doigté pour les dompter (c'est le mot).

1) Avec des dap analytiques, mauvais choix : cela devient "trop". Reste à trouver la perle rare dans le "ni trop, ni pas assez".
2) Idem avec les câbles. Le meilleur match que j'ai entendu avec était le Lionheart chez Effect Audio, c'est à dire un hybride cuivre plaqué or et argent = ensemble superbe. J'utilise pour l'instant  un câble Penon GS 849... qui est un hybride de la sorte. Je cherche un Lionheart.
3) Le choix des embouts est déterminant car le fit n'est pas forcément évident (mais quand c'est trouvé, c'est parfait : il m'a fallu du temps), et il faut donc trouver des embouts qui ne renforcent pas les qualités analytiques très poussées de cet intra, mais qui les respectent sans les entraver. Perso, les Sedna Xelastec, si on les fitte évidemment, sont une découverte avec les Encore = synergie. Texture, clarté, équilibre des registres, dynamique, tous les voyants sont au vert. Ça sonne.

Donc si je résume, intras très délicats, qu'il faut comprendre et dompter, mais qui, si l'on sait les marier avec les bons éléments, donnent une restitution sur le fil du rasoir absolument fantastique.

Du coup je les écoute pour tous types de musiques.

Si tu veux mp et l'on échange au tel, sans doute plus simple et plus sympa  (Y)