Message [Vision Ears] VE3.2 06 Juin 2020 15:18

VE3.2
3 BA
Tarif : 1090€
https://vision-ears.de/product/ve-3-2

Specs :
Image

Message 17 Juin 2020 14:43

Bon pour commencer des que je les ai sorti de la boite je suis dit que j'allais avoir beaucoup de mal a parlé des VE 3.2 pour l'unique et simple raison une énorme canule.
Heureusement j'avais sous la main des tips sedna short ss qui m'ont permis de les chausser.

Contrairement au psi que j'avais reçu peu de temps auparavant, je me suis totalement retrouvé dans ces intras.

... En gros j'étais un poil déçu. je m'attendais à avoir beaucoup d'impact et en fait non.
Alors ils ne sont pas "chiants" juste qu'à mon avis ils ne se destinent pas à tous les styles de musique. le Classique, le Jazz c'est très bien pour le reste et bien je prendrai autre chose.

Je retiendrai 3 choses:
-Espace, une belle scène sonore avec suffisamment de profondeur pour ne pas être collé aux instruments.
-Clarté, la séparation des instruments permet de tout entendre et c'est juste jouissif là ou certains ont tendance à restituer une espèce de pagaille où tout s'entremêle.  
-Voix, sublime qui se détache bien .

Alors on achète?
Pour 1090€ oui mais j'aurais besoin d'une autre paire pour d'autres styles de musique.

PS j'aimerais beaucoup avoir vos ressentis par rapport à la taille de la canule.

Message 17 Juin 2020 15:26

Merci jp  :jap:

Message 17 Juin 2020 20:39

J'ai commencé à me faire des notes pour une review plus détaillée mais contrairement à toi JP, la canule est parfaite de mon côté

Pour le son, on se rejoint complètement  ;-/

Message 24 Juin 2020 14:19

A mon tour de laisser un petit feedback sur cette jolie paire.
Ceci sera d'ailleurs mon premier ressenti et en tant que néophyte, je tiens à m'excuser par avance si les termes ne sont pas suffisamment évocateurs et détaillés, je n'ai ni la prose ni les oreilles de certains membres que je lis avec passion ici.

En préambule et parce que c'est quand même le principal, je remercie chaleureusement toutes les personnes impliquées dans l'organisation de ce prêt tournant et particulièrement MrLoco. C'est vraiment appréciable de pouvoir poser nos oreilles sur des paires qu'on aurait jamais pu s'offrir (ou pas, j'y reviendrai plus tard) ou même essayer, habitant loin des grandes métropoles.

Mais rentrons dans le vif du sujet

Les VE 3.2 sont livrés dans un packaging simple mais qui va à l'essentiel : boite metallique circulaire, divers tips (que j'ai laissés dans leur sachet, hygiène oblige) et le câble.

Et déjà la première chose qui m'a frappé c'est ce câble : très fin, TROP fin à mes yeux. Je possède plusieurs câbles de chez ISN que j'aime beaucoup et en comparaison avec le câble stock livré avec les 3.2 , ils paraissent tout simplement énormes !
Ici pas de comparaison en terme de sonorité malheureusement car je n'avais pas les connecteurs adequats, mais en terme de qualité je trouve dommage de fournir un câble aussi fin, qui semble très fragile, avec des intras de cette gamme tarifaire

Les intras en eux-mêmes sont très jolis avec ces coques transparentes qui laissent apparaître l'électronique  :(l) et des faceplates orangées sympas. Le design général fait plutôt dans la sobriété et c'est une qualité !

Un mot sur le fit et sur le port que j'ai trouvé fantastiques. Ils s'insèrent facilement, quels que soient le type d'embouts que je leur ai adjoints, et une fois dans les oreilles on les oublie complètement. Ils sont très légers et leur form factor contenu est un gros plus. Vraiment un point essentiel pour moi.

Concernant ce qui nous intéresse le plus, à savoir leur sonorité, un peu de description avant : je me considère comme un basshead et j'écoute principalement des styles où la dynamique est un critère primordial : électro, metal, rock, symphonique, classique. J'aime les basses, les détails et les voix chaudes. Je suis un amoureux éternel de la signature des DAP  et casques Sony. J'ai dailleurs pour ce test couplé les 3.2 uniquement avec le Wma1a sur fw moddé Solis

Et donc, ça dit quoi ces VE 3.2 ?
C'est neutre, très neutre, trop neutre à mon goût, sur les genres que j'ai cités plus haut. Pas de foot tapping ici, pas de fun, une signature clairement droite à laquelle mes oreilles ne sont pas habituées. Mais malgré tout, ce changement si déroutant au début ne m'a pas rebuté complètement, car le corollaire de cette signature est le fait qu'on peut les écouter des heures sans jamais trouver l'écoute fatigante ! Tout est transparent, équilibré, les timbres sont justes.
Ça doit être une paire vraiment agréable sur du jazz, de l'acoustique...Un côté raffiné je trouve

J'ai dit que c'était neutre mais peut-être un peu midcentric finalement car les voix sont superbes avec ces 3.2 et légèrement mises en avant. Sur du Alanis Morissette, c'est sublime par exemple

Pour le Soundstage, c'est bon, pas extraordinairement large mais j'ai souvent du mal à ressentir et donc décrire la largeur/profondeur. On sent bien l'aération et le placement des instruments sur le Live à Prague d'Hans Zimmer

En comparaison directe avec les ISN H40, c'est logiquement moins fun mais plus transparent, légèrement plus détaillé. Ils sont plus confortables par contre, c'est indéniable.

Faciles à driver, ne présentant aucun souffle, cette paire d'intras est je pense un bon all-rounder si on n'écoute pas de genres trop dynamiques et une bonne entrée pour moi dans le HDG.

Je garde mes ISN H40 au rqp largement favorable mais ça donne envie de creuser l'idée de financer une paire dans cette gamme de prix tant j'ai apprécié leur finesse et leur confort incroyable

Merci TN !

Message 24 Juin 2020 14:23

Merci HxClad  :jap:

Message 24 Juin 2020 14:45

:-)

Message 24 Juin 2020 15:55

Merci HxClad! Avec les 4.2 tu seras Comblé!  :mrgreen:
Par contre, je vois que tu insistes sur le fit, mais à la base ce sont des Custom! Donc le fit sera encore meilleur  ;-/

Message 25 Juin 2020 13:06

Merci HxClad !

Message 25 Juin 2020 13:18

kyo9999 a écrit:Merci HxClad! Avec les 4.2 tu seras Comblé!  :mrgreen:


:loool:

Merci pour le retour  :jap:

Message 02 Juil 2020 13:24

J'avais pas fait gaffe en recevant ces VE 3.2, nice touch !Image

il reste chez lui il a tout compris !!!

Message 09 Juil 2020 20:21

Je crois que je suis fan (Y)(Y)  Très content d'avoir ce modèle en test  :headphone:

Message 12 Juil 2020 10:02

Introduction :

Les VE 3.2 m’ont toujours intrigué pour plusieurs raisons. De part leur prix plutôt accessible par rapport à la gamme d’intra chez Vision Ears, mais aussi leur fréquence qui me paraissait équilibrée. Ce sont mes premiers intra écoutés chez VE et ils m’ont vraiment séduit. Je remercie Tn et Vision Ears de me permettre de découvrir ces superbes intras. Autant être honnête,  j’ai eu un coup de cœur et vous allez lire du bien (et un peu de mal) ...

Présentation du produit :

Vision Ears est une marque Allemande, implantée à Cologne et née en 2013. Marcel Schoenen et Amin Karimpour sont les fondateurs de Vision Ears.

Il existe deux gammes d’intra custom chez Vision Ears : VE Custom Line (VE 2, VE 3.2, VE 4.2, VE 5, VE 6, VE 6Xc et VE 8) et VE Premium Line (Erlkönig, Elysium, EVE).

Les VE 3.2 :
« The new version of the VE 3 is keeping the old values but improving them all. With smooth but detailed lows, spacious and natural mids and highs, the VE 3.2 is a true all-rounder giving you control on stage and pure enjoyment as an audiophile.
Its improved analytic sound signature is exceptional for a 3 driver system. »

Données techniques :
Technic: Three-way system
Drivers: 1 x Bass, 1 x Mid 1 x High
Sensitivity: 119dB SPL at 1 mW
Impedance: 18 Ohm ( at 1 kHz )

Site internet : https://vision-ears.de/english
Page de VE 3.2 : https://vision-ears.de/product/ve-3-2



L’intra en universel (pour le prêt) ressemble à des custom. La canule est assez longue cela dit. Je n’ai pas eu de problèmes avec. De toute manière, si vous souhaitez acheter des VE 3.2, ce sera forcement en custom.



Je les ai trouvé très beau avec une faceplate miroir orange. Le shell transparent nous permet de voir l’agencement des trois drivers !

Matériel :

Un Sabaj D5 (avec un dac sabre ES9038PRO et amp), un iFi Audio micro iDSD Black Label (avec un dac Burr Brown DSD1793 et amp).

Un câble DIY avec du litz de chez Neotech en cuivre et argent, un câble cuivre et argent de chez CEMA (sur Aliexpress) et un câble Dunu  DUW-O2 litz cuivre occ  plaqué argent.

Analyse:

A la première écoute (Sabaj D5, le cable stock et les (incontournables) triflanges) les premiers mots qui me sont venus sont : subtil, sensuel, douceur, fluide, non agressif, équilibré, non analytique, unité.

D’accord, mais encore ? Les basses ont un bel impact et ne sont pas baveuses. Sur Wild horses de Birdy, elles sont à la fois fermes ET rondes (c’est possible ca ?). Les aigus, de mémoire, ne montent pas aussi haut que ceux des Hidition NT6. Il n’y a pas d’agressivité. Ce ne sont pas des intras basseux (dark ?), mais ce ne sont pas non plus des intras clairs (montant ?). Les basses quand elles sont sollicitées répondent présentes (avec un bel impact). Peut être que les infras peuvent manquer de présences pour certains. Les voix ne sont pas mises en avant et sont positionnées à l’intérieur d’un tout. Les voix et les instruments vont dans le même sens, s’accompagnent, et sans se démarquer. Il n’y a pas de « star ». C’est une unité.

Pour les définir, je dirai que ces sont des intras avec une très belle personnalité. Les NT6 peuvent nous placer dans une sorte de contemplation (analyse), les VE 3.2 jouent tout simplement la musique (et bien).

Toutefois, cela ne veut pas dire que le son est « brouillon ». Sur Unluck de James Blake chaque contour est bien défini (notamment le cliquetis / claquement) avec une belle dynamique et un rythme jamais pris à défaut. Sur Chokin’ Kind de Joss Stone on entend distinctement les respirations, les bruits de la bouche avant que le son ne soit émis. Écouter l’album Blond de Franck Ocean est un réel plaisir, l’espace ne parait pas confiné, il n’y a pas de manque.

Écouter les VE 3.2 c’est prendre le risque de laisser ses convictions et ses certitudes de coté. Je crois qu’il n’est pas évident de définir les VE 3.2 et il n’est pas surprenant de tomber sous leur charme. C’est un son « plein » mais tout est à sa place. Sans agressivité. Quand on choisi les VE 3.2 c’est pour sa globalité. Pas pour les aigus, ou pour les graves, ou encore pour les mediums. En fait, on ne peut pas leur reprocher grand-chose…

Alors ce ne sont pas les intras parfait pour moi (il faut bien que j’essaie d’en dire du mal). Les voix peuvent paraitre trop molles (par exemple sur Love is a losing game d’Amy Winehouse). Des aigus plus fins et d’avantage d’infra basses seraient l’idéal.

Sources et câbles :



Sur le Sabaj D5, le câble en litz Neotech  semble aplanir la dynamique globale des VE 3.2. L’écoute me parait moins fatigante. Les basses gagnent en texture, les voix ont un timbre plus naturel et les aigus sont moins agressifs. Le cable Dunu DUW-O2 litz  apporte plus de présence dans les basses et les aigus. Un peu trop fatiguant à volume élevé. Le câble CEMA partage des similitudes avec le Neotech. Les basses sont moins maitrisées (moins définit, plus brouillon). La scène est plus confinée, il y a moins d’espace entre les instruments et les voix. Avec le CEMA, les aigus sont moins « marqués » (mis en avant) qu’avec le Dunu, mais plus  « dur » (moins nuancé, plus direct) que le Neotech. Le câble stock donne un son moins défini. Il est toutefois moins fatiguant dans les aigus que le Dunu. Un sentiment de voile se ressent par rapport aux autres câbles, ça manque de texture (trop lisse). Le son est terne et un peu mou au niveau des basses. A noter que j’avais des interférences avec le Sabaj D5 (branché en USB), mais le problème fut résolu avec un iFi iematch

Le iFi Audio micro iDSD Black Label (avec le câble stock) renforce les basses. Elles sont un peu plus « grasses ». Je ne suis pas très fan de cette association. Les aigus sont un peu éteints, un son que je qualifierai de « cosy ». Le Dunu contrebalance cette sensation en accentuant les aigus et en asséchant les basses. Le son gagne alors en dynamique avec un impact accentué. Avec le litz Neotech, les basses sont mieux tenues qu’avec le câble stock. Les aigus sont moins agressifs que le Dunu. Tout me parait plus dans « l’émotion » avec des voix plus intenses (charnelle) et une sensation de pouvoir écouter longtemps (pas de fatigue).

Avec le câble stock, le son est bon. Mais il ne permet pas d’exploiter au maximum les VE 3.2. Cela dépendra aussi de l’association avec la source et de la sonorité recherchée.  

Conclusion :



Je suis fan des Vision Ears 3.2. Tout simplement. Si vous cherchez des intras polyvalents, ils sont vraiment à considérer. Peut être pas pour les personnes s'orientant vers une signature dark ou vers une signature montante. Ils ne sont pas dans l’analyse et l’observation, mais plutôt neutre avec une vraie personnalité. Ce sont des intras qui peuvent vous faire « vivre » la musique. Alors oui, 1000 euros cela reste une somme. Cependant, je pense que ce sont des intras qu’on gardera (très) longtemps.

Message 12 Juil 2020 11:21

Merci pour ce retour  :jap:

Message 12 Juil 2020 11:31

Super retour complet et détaillé, avec de belles photos évocatrices.

Merci Td310.