Message [Vision Ears] VE6.X 06 Juin 2020 15:21

VE6.X
6 BA
Tarif : 1950€
https://vision-ears.de/product/ve-6-x-control

Specs :
Image

Message 09 Juin 2020 14:30

Image

:headphone:

Message 14 Juin 2020 16:37

En préambule, je tiens à remercier Vision Ears et le staff TN pour l'organisation de ce tour qui me permet d'essayer du matériel que je n'aurais sans doute pas pu croiser par ailleurs, sauf à vendre les reins de mes enfants, ce qui n'est pas (encore) à l'ordre du jour.
Mes écoutes ont été réalisées avec le FiiO M11 Pro en source.

Unboxing

Les écouteurs arrivent dans un boitier en métal cylindrique, très classe et pour le coup très protecteur. J'ai voulu rouler dessus avec ma voiture, RAS, ça protège bien. :mrgreen:

Plus sérieusement, les écouteurs sont fournis avec un câble de plutôt bonne qualité, si bien que je n'ai pas cherché à en utiliser un autre, et des embouts en silicone (des SpinFit notamment) que je n'ai pas déballés, préférant comme à chaque fois utiliser mes propres embouts, en l'occurrence des Final E. Ces derniers sont décidément ceux que j'utilise le plus souvent, en particulier avec les intras avec une canule plutôt longue, ce qui est le cas des VE6X.

Les écouteurs sont très beaux dans ce bleu-vert translucide et ses faceplates avec effet marbré. La taille des écouteurs est plutôt moyenne, moins balaise que les MMR Gáe Bolg testés il y a quelques mois. Fit et seal parfaits pour moi.



Les VE6X ont la particularité d'offrir un switch permettant de régler deux types de signatures. J'ai constaté une différence assez marquante entre les deux réglages, sans pouvoir dire quelle position est X1, laquelle est X2, puisqu'il n'y a pas de notice pour l'expliquer (je n'ai pas cherché non plus sur le net). Ce n'est pas très grave en soi, sauf peut-être pour apporter des précisions dans ce modeste feedback.
Lorsque les switchs sont positionnés à l'opposé des connecteurs 2-pin, le rendu me parait plus fun, plus ample, mais je trouve que l'on perd un peu en netteté, si bien que j'ai globalement préféré l'autre réglage (switchs positionnés vers les connecteurs 2-pin), plus naturel et clean.

Le son

Lorsque j'ai écouté les VE6X pour la première fois, j'ai été tout de suite impressionné par la largeur de scène, je n'ai pas souvenir d'avoir été marqué à ce point à l'écoute d'autres références en matière d'IEM. Après, ma mémoire me trahie peut-être.
Le second point qui me vient à l'esprit est la dynamique et l'équilibre entre grave et aigu, rendant le rendu à la fois vif et très lisible, la séparation des instruments est vraiment intéressante, sans doute aidée par la largeur de scène. Prenez l'album Taken By Force des Scorpions, tous les instruments sont parfaitement lisibles, on peut suivre chacun et apprécier le niveau de détail, la production Hard Rock '70 est vraiment mise en valeur. Je me suis d'ailleurs régalé en me repassant une partie de la disco du groupe (de Taken By Force à World Wide Live).
Sur les productions plus compressées, forcément c'est un peu plus compliqué, on va perdre en netteté et en séparation des instruments, mais ça reste très cohérent, le côté vif du rendu permet d'en prendre plein les oreilles. C'est peut-être sur ce point que le second réglage (switch vers l'extérieur, à l'opposé des connecteurs) peut apporter quelque chose, mais encore une fois, j'ai tellement kiffé l'expérience sur des enregistrements typés '70/'80, que je n'ai écouté quasiment que ça durant ma semaine de test (Kiss, Van Halen, Dokken, Wishbone Ash...). Seuls mes chouchous du moment, Chapel Of Disease ont, en matière de Metal extrême, été vraiment mis à l'honneur, sans doute parce que le batteur ne blaste pas comme un porc du début à la fin, que la guitare propose de jolies parties cleans et que la production aérée, pour du Metal extrême j'entends, permet d'apprécier chaque instrument avec une relative netteté.

Si je devais comparer les VE6X à mes EM64 (6 BA itou), bah je dirais que c'est très différent et du coup très complémentaire, ces derniers offrent un son plein, frontal et viscéral, les VE6X sont vifs, dynamiques et avec une scène sonore très large. Finalement, le seul point commun entre VE6X et EM64 est que l'on ne s'ennuiera pas avec ces deux-là.
Les VE6X m'ont un peu rappelé les MMR Gáe Bolg, si ma mémoire ne me joue pas trop de tours, mais les VE font je pense mieux niveau soundstage.

Au final

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé l'écoute des VE6X, leur équilibre, leur dynamique, leur vivacité et bien sûr leur large scène sonore. Le contraste grave-aigus est vraiment bien géré. Le medium est peut-être un poil moins mis en valeur, sans pour autant être en retrait, ce n'est pour moi pas une signature en V, non, c'est équilibré. J'y retourne.

Message 14 Juin 2020 17:50

Merci Gédéon  :jap:

Message 14 Juin 2020 20:55

Merci Gedeon! Hâte d'avoir ton retour sur les EVE du coup  :mrgreen:

Message 14 Juin 2020 21:15

Merci pour le retour ! Très intéressant  :jap:

Message 15 Juin 2020 12:37

Merci pour ton retour

Message 15 Juin 2020 17:34

Merci Gédéon, j'ai toujours été intrigué par cette paire. Je n'ai pas eu le temps de les tester lors des démos...J'en sais un peu plus maintenant  :jap:

Message 09 Juil 2020 23:17

Voici venir mon feedback sur cette paire, la plus haut de gamme des trois après avoir écouté les 3.2 et les 4.2. Le presque end-game chez Vision Ears, avant le VE8

Une nouvelle fois, je tiens à m'excuser par avance si les termes ne sont pas suffisamment évocateurs et détaillés.

Bien sûr je remercie chaleureusement toutes les personnes impliquées dans l'organisation de ce prêt tournant et particulièrement MrLoco. C'est vraiment appréciable de pouvoir poser nos oreilles sur des paires qu'on aurait jamais pu essayer, habitant loin des grandes métropoles. Et pour le coup je ne mettrais jamais autant d'argent dans des intras, j'avais presque peur de les manipuler  :charte:

Il va y avoir quelques redites par rapport à mes précédents feedbacks, toujours en terme de packaging et de câble, puisque c'est encore la même chose ici


Les VE 6 sont livrés dans un packaging identique aux autres IEM de la marque : boite métallique circulaire, divers tips (que j'ai laissés dans leur sachet, hygiène oblige) et le câble.

Même remarque que pour les 3.2 et 4.2 concernant le câble, pas assez qualitatif à mes yeux. Vraiment dommage et limite je pense pour tester la qualité de ces intras. Dans mon cas c'est un biais que je ne peux éliminer malheureusement, mes câbles étant pourvus de connecteurs MMCX.

Le design est étonnant quand on voit tous les drivers à faire tenir dans ces coques, ils sont vraiment petits et s'insèrent très facilement dans les oreilles.

Le fit et le port sont toujours aussi bons. Un vrai point fort de la marque. J'adore mes ISN H40 que je trouvais très bons en terme de fit au début mais là c'est quand même une autre gamme en terme de confort.
Une fois dans les oreilles ils savent se faire oublier. Ils sont très légers et leur form factor contenu est un gros plus. Après plusieurs essais, je les ai chaussés avec des embouts Spiral Dots, c'est ce qui me convenait le mieux.
A noter que ces intras possèdent la particularité, assez en vogue j'ai l'impression, de proposer un switch permettant de basculer entre deux signatures sonores. Si ce n'est pas le jour et la nuit entre les deux positions (heureusement !), la différence est audible avec une signature plus fun et basseuse lorsque les switchs sont positionnés vers le bas

Historique et conditions de test :
je me considère comme un basshead et j'écoute principalement des styles où la dynamique est un critère primordial : électro, metal, rock, symphonique, classique. J'aime les basses, les détails et les voix chaudes. Je suis un amoureux éternel de la signature des DAP  et casques Sony. J'ai dailleurs pour ce test couplé les 6.X uniquement avec le Wma1a sur fw moddé Solis.

Quelques titres de ma Playlist de test à titre indicatif

Envy - Blue Moonlight
The Dillinger Escape Plan - Farewell Mona Lisa
Michael Jackson - Wanna Be Startin' Something
Alanis Morissette - You Oughta Know (acoustic)
A Perfect Circle - The Outsider
Massive Attack - Special Cases
Nobuyoshi Suzuki - Ludwig, The Holy Blade (Bloodborne OST)
Keiichi Okabe - Nier Automata OST
Periphery - Rainbow Gravity
Carpenter Brut - Invasion AD
Perturbator - Satanic Rites
Hans Zimmer - Pirates of The Caribbean medley live in Prague
Max Richter - Summer 1,2,3 (Vivaldi réinterprété)
Birdy Nam Nam - Jaded Future

Après la douche froide des 4.2, je marchais un peu sur des oeufs avec ces intras, surtout au vu de leur placement tarifaire et heureusement mes doutes se sont vite dissipés.
J'ai placé les switchs vers le haut et ai vite retrouvé ce qui m'avait plu chez les 3.2, à savoir un bel équilibre sur tout le long du spectre, une neutralité efficace qui sert la musique. Tout est à sa place, c'est détaillé mais pas fatigant, la musique coule tranquillement et on est en terrain connu.
Belle spacialisation, tout est bien séparé sur les grands ensembles, ça respire.
Switchs vers le bas, on sent l'apport dans le bas du registre, c'est plus fun et plus adapté à des musiques "actuelles". Il me semble par contre que ça resserre un peu le soundstage, mais rien de rédhibitoire pour moi.

J'ai bien aimé jouer avec les switchs en fonction des conditions d'écoute, des genres musicaux, des heures de la journée.
Besoin d'écouter une musique relaxante à bas volume? Position vers le haut, on se laisse bercer par la musique, on s'endort presque (attention ce n'est pas ennuyeux, c'est une qualité à mes yeux)
Envie de se faire botter le cul pour une session ménage? Position vers le bas, ça pulse bien comme il faut

Bref, y'a mieux sûrement mieux sur tel ou tel détail, mais le fait d'avoir ce choix permet de les rendre assez universels et adaptés à beaucoup de genres pourtant assez éloignés les uns des autres.

N'écoutant pas de jazz et très peu d'acoustique, je ne peux me prononcer en revanche dans ces domaines.

Reste que ce sont des intras très chers, alors est ce qu'ils valent le ticket d'entrée demandé?
Aucune idée, c'était mon dépucelage sur du THDG (à moins que ce ne soit "que" du HDG, quand je vois les prix qui peuvent monter dans les 4 à 5000 euros).
Perso j'ai pris beaucoup de plaisir sur ces 6.X mais pas autant que sur une paire récemment acquise qui a bouleversé en 24h pas mal de mes certitudes, qui avaient déjà été ébranlées quelque peu par l'écoute des 3.2. Peut-être qu'un feedback suivra, je commence à y prendre goût  :$

En gros, maintenant je sais qu'on peut prendre autant de plaisir avec des intras qu'avec des casques et ça, c'est pour ma part une sacré révélation

Ce tour aura donc été l'occasion d'un vrai changement de paradigme pour moi et je ne remercierai jamais assez Loco pour ça
Vive TN !

Message 09 Juil 2020 23:21

Merci de ton retour Hxclad  :jap:

Message 10 Juil 2020 05:29

Retour hyper cool à lire, merci !

Message 10 Juil 2020 14:43

HxClad a écrit:Perso j'ai pris beaucoup de plaisir sur ces 6.X mais pas autant que sur une paire récemment acquise qui a bouleversé en 24h pas mal de mes certitudes, qui avaient déjà été ébranlées quelque peu par l'écoute des 3.2. Peut-être qu'un feedback suivra, je commence à y prendre goût  :$


Merci pour le retour. De quelle paire parles tu? T8ie MK2?

Message 10 Juil 2020 17:07

Oui a priori.

Message 10 Juil 2020 18:10

Exactement !
Synergie parfaite en ce qui me concerne avec le câble ISN SC 4 et le Sony Wma1a

Message 22 Juil 2020 18:52

Bonjour

Ci-joint mon retour sur les VE6 X.

Comme d'habitude, pas d'unboxing, le package reçu étant minimal.
J'ai utilisé des spinfit de ma collection qui ont plutôt bien fait le boulot.
Comme d'habitude, (encore !),  je les ai comparé avec mes autres intras : JH Audio Angie, iBasso IT01, BQEYZ Spring 1 et Alembic Jaws. Mes Campfire Vega toujours en prêt chez un ami, ne font pas partie du jeux.

Au début, j'ai été un peu étonné lorsque je les ai vus, j'avais l'impression que ce sont des customs tant les tubulures sont grosses et ovales.
Une fois en place, ils se font rapidement oublier et l'isolement est franchement bon.

Ils sont équipés d'un switch permettant de choisir entre 2 signatures : en position basse, le rendu est plus chaud, les basses sont assez nettement renforcées et j'ai l'impression d'un léger boost du volume donnant une sensation de plus grande dynamique.
Je n'ai pas pu me décider pour l'un ou l'autre rendu (X1 ou X2). Les 2 ont leur charme et c'est sympa de pouvoir varier en fonction de l'humeur du moment.

Les impressions d'écoute me font dire que c'est assez proche des Aether R : propre, détaillé et large

Mais en mieux.

Pour chaque morceau, j’ai écouté successivement sur VE6 X, Angie, IT01, Spring 1 puis Jaws.
Mais pas longtemps.
Pas longtemps parce que ces VE6 X sont les meilleurs intras que j'ai eu / testés / écoutés ! Du coup, je me suis laissé aller et je ne les ai plus quittés.

La playlist habituelle, relativement réduite :

Le Roi danse : Le roi représentant le soleil levant
Le Roi danse : Air pour les matelots jouant des trompette marines
Juan del Encina : solo de batterie
Juan del Encina : Una sonosa porfia
Birds on a Wire : La marelle
Michel Godard : Monteverdi a trace of grace : Soyeusement
Zack Hemsey : Goliath / Let them come

Les VE6 X font tout mieux que mes autres intras, Jaws compris  :oops:
Des graves aux aigus, j'ai vraiment été impressionné par le niveau de définition et de naturel. Les aigus, par exemple, sont présents mais ne sont jamais agressifs ou trop en avant. Les mediums, importants pour les voix, sont à leur place, jamais en retrait.
Enfin, les basses, peuvent se montrer telluriques sur Let them come de Zack Hemsey, c'est proprement ahurissant, j'ai l'impression d'avoir mon HE6se sur les oreilles. Les Vega sont largement dépassés ici. Par contre, il faut que le morceau soit bien enregistré, sinon, ça devient vite too much cette affaire là.
L'image stéréo est très large, mais sans caricature comme pouvait parfois le montrer les Aether R. Tout est à sa place, les instruments sont bien localisables.
La dynamique est superbe, tout en respectant les timbres. Juan del Encina : solo de batterie passe comme je ne l'ai jamais entendu jusqu'à présent.
Pfiouuuu...
Bon, je vais arrêter là, ça va devenir lassant.

Allez, je me remets un petit coup de solo de batterie.... :headphone:  :headphone:  :(l)  :(l)  :(l)  :(l)  (Y)(Y)  (Y)(Y)  (Y)(Y)

Voilà, ces trucs sont à mes oreilles exceptionnels. Je me demande ce que peuvent donner les VE8 !

La question classique : est-ce que je les achèterais ?
La réponse est oui, mais en customs, car il y a un mais, qui ne dépend que de moi : j'ai de plus en plus de mal à supporter longtemps les intras. Mes Jaws je peux les garder 2-3 heures, les universels (y compris les VE6 X) : 1 heure max. C'est frustrant !

Le prix est assez élevé mais je crois vraiment qu'ils le valent.

Merci encore à TN pour ce tours !

EDIT 24/07/2020
Je me suis amusé à comparer les VE6 X avec mes casques sédentaires : Stax SR-007Mk2, Hifiman HE6se, Beyerdynamic T1.2 et DT1770Pro.
Les VE6 X sont proches, très proches d'un croisement entre le HE6se et le T1.2 avec une touche de SR-007Mk2 dans les mediums. Le DT1770 est clairement distancé. L'ampleur de leur restitution n'a pas à rougir face à ces gros casques !