Vous n'avez pas de casque ni de baladeur, mais vous avez des accessoires MP3 et vous voulez faire un test ou un Feedback ? c'est par ici

Message Re: [Comparo] Câble USB 15 Avr 2015 13:47

Bien sure, du moment qu'il n'y à pas de coupure ou d'effet de ralentissement et que le DAC fonctionne bien en asynchrone en bit perfect via les driver ASIO ou autre pour contourné la coloration de l'OS ont s'en fout du reste puisque dans tout les cas il n'y aura pas d'incidence sur les timbres comme c'est du numérique.

Message 15 Avr 2015 14:22

Ony a écrit:J'avoue secrètement avoir toujours voulu le faire car en bon scientifique, un câble USB véhiculant un signal numérique ne pouvait avoir d'impact.

[...]


J'avoue ne pas avoir la patience de tester moi même des cables , et suis convaincu qu'il me serait très difficile d'en comparer 2 . Pourtant j'ai constaté personnellement que les divers branchements de mon installation, y compris numériques, avaient une influence sur le résultat final. Peut-être suis-je victime d'un effet placebo.

En mauvais scientifique que j'ai été jadis, l'affirmation selon laquelle  il n'y a que des 0 ou des 1 , donc il n'y a pas de problèmes, me titille un peu. Cela dit , je ne suis pas électronicien, mais j'imagine bien que les 0 ou 1 sont des impulsions électriques, donc modulés par un phénomène analogique . Mais quelque chose me dit que les beaux créneaux escomptés sur un oscilloscope ne sont pas aussi parfaits qu'on nous les vend à l'arrivée. Je peux bien comprendre cela dit qu'un système de correction est possible. Mais as-t-on le temps de le mettre en oeuvre en audio ? Une fois que l'instant de reproduire une note est passé, il est passé, c'est trop tard.

Edit: apparemment, en USB, il n'y a pas de correction.

Message 18 Avr 2015 14:57

En mauvais scientifique que j'ai été jadis, l'affirmation selon laquelle  il n'y a que des 0 ou des 1 , donc il n'y a pas de problèmes, me titille un peu. Cela dit , je ne suis pas électronicien, mais j'imagine bien que les 0 ou 1 sont des impulsions électriques, donc modulés par un phénomène analogique . Mais quelque chose me dit que les beaux créneaux escomptés sur un oscilloscope ne sont pas aussi parfaits qu'on nous les vend à l'arrivée. Je peux bien comprendre cela dit qu'un système de correction est possible. Mais as-t-on le temps de le mettre en oeuvre en audio ? Une fois que l'instant de reproduire une note est passé, il est passé, c'est trop tard.

Edit: apparemment, en USB, il n'y a pas de correction.

C'est l'idee, si tu es en 5V (sortie USB), un 0 correspondra à un 0V et un 1 à 5V, mais... en fait c'est plutôt un 0 c'est entre 0 et 0.5V et un 1 entre 4.5 et 5V (chiffres au pif), du coup même si tu altères ton signal analogique, les tolérances sont largement suffisantes pour que ça ne modifie pas l'interprétation de ton signal en sortie.
Donc un 0 n'a aucune chance de se transformer en 1 et vice-versa.

Ce qui peut arriver, en revanche, c'est des problèmes de synchronisation, mais là tu as des interfaces plus efficaces que l'USB qui gèrent ça très bien, genre l'i2s. Après, si l'interface de ton DAC est bonne, ce qu'on peut espérer si tu le paies cher, normalement elle s'occupe de "remettre les bits à leur place".

Message 26 Avr 2015 12:24

J'ai fais des teste que je partage.

-Je branche mon DAC avec mon câble USB supra de 1M, je n'envois pas de music, je met le son au maximum sur le 2A3 relié en direct au HE-6 et j'écoute:

J'ai des parasite ce n'est pas catastrophique mais il y en a. Si je sélectionne une autre source sur l'ampli ou rien n'est branché c'est le calme plat.

-Je branche mon DAC avec mon câble USB d'imprimante de 2M, je n'envois pas de music, je met le son au maximum sur le 2A3 relié en direct au HE-6 et j'écoute:

Idem, j'ai des parasite ce n'est pas catastrophique mais il y en a.

-Je coupe la gaine de mon câble USB d'imprimante de 2M à 10cm de la fiche USB (B) puis je coupe le blindage, je coupe  le fil noir et je coupe le fil rouge pour avoir l'ordinateur uniquement relié par le signale D+ et D- , je n'envois pas de music, je met le son au maximum sur le 2A3 relié en direct au HE-6 et j'écoute:

Image
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !


J'ai n'ai presque plus de parasite, il y en a mes c'est a peine audible alors que le câble n'est plus blindé à 10cm du DAC. Je n'ai donc plus les parasite de l'alimentation du PC mais juste les parasite de l'environnement.

-Je refais le blindage à l'aide d'un scotch conducteur en aluminium et d'une gaine thermo rétractable, je n'envois pas de music, je met le son au maximum sur le 2A3 relié en direct au HE-6 et j'écoute:


J'ai des parasite, moi qu'au début mais plus que quant le câble était a l'aire et pas blindé. Je pence que les parasite du PC ce propage par le blindage.


-Je retiré le positif et le négatif de l'alimentation du PC sur la fiche USB (A) coté ordinateur à l'aide d'un petit tournevis plat et une petite pince (j'arrache les contacteur). Puis je coupe le blindage à 10cm du câble et je gaine, je n'envois pas de music, je met le son au maximum sur le 2A3 relié en direct au HE-6 et j'écoute:


Image
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !

Je n'ai presque plus de parasite il faut vraiment les chercher.

-Pour aller plus loin, je rajoute un blindage à l'aide d'un scotch conducteur en aluminium et d'une gaine thermo rétractable, je n'envois pas de music, je met le son au maximum sur le 2A3 relié en direct au HE-6 et j'écoute:


Idem je n'ai presque plus de parasite il faut vraiment les chercher. Mais cela veux dire que mon D+ et mon D- sont légèrement parasité par le PC (ventilateur, carte mère, alimentation...)


-Pour aller encore plus loin, je rajoute sur le blindage en dessous de la gaine thermo rétractable un câble relié a la prise de terre de chez moi, je n'envois pas de music, je met le son au maximum sur le 2A3 relié en direct au HE-6 et j'écoute:


Gagné, c'est le calme plat, pas un seul parasite!!!!! Le silence absolu alors que le 2A3 envoi tous ce qu'il à en direct sur le casque. J'envoi de la music avec le potard à 9H pour voir si je gagne en qualité d'écoute, magnifique!!! Le son et met de chez net.

Message 27 Fév 2016 13:17

Suite à une conversation débutée au mauvais endroit (une PA...  :$ ), je C/C tout ça ici :

viewtopic.php?f=70&t=13292

kookaburra a écrit:Maintenant qu'il est vendu, je peux poser une question ?  :$

ROL33 a écrit:Il est caractérisé par une grande transparence ainsi qu'une excellente définition qui lui confèrent une musicalité évidente très naturelle.


Comment c'est possible tout ça, pour un câble qui transmet un signal numérique avant la conversion en analogique par le DAC : je ne comprend pas ce qui pourrait avoir une incidence sur le rendu sonore ?  :-? (on parle de O et de 1, on est d'accord ?)


ROL33 a écrit:
kookaburra a écrit:Maintenant qu'il est vendu, je peux poser une question ?  :$

ROL33 a écrit:Il est caractérisé par une grande transparence ainsi qu'une excellente définition qui lui confèrent une musicalité évidente très naturelle.


Comment c'est possible tout ça, pour un câble qui transmet un signal numérique avant la conversion en analogique par le DAC : je ne comprend pas ce qui pourrait avoir une incidence sur le rendu sonore ?  :-? (on parle de O et de 1, on est d'accord ?)


Le bel argument...imparable
et pourtant... :jap:


Pahra a écrit:Je me posais la même question. C'est du même acabit que le marqueur fluo sur la tranche extérieure du CD et la cryogénisation des galettes...


kookaburra a écrit:
ROL33 a écrit:Le bel argument...imparable
et pourtant... :jap:


Vois-tu, ce n'était pas du tout un "argument" de ma part. Je m'interroge et j'aimerai juste comprendre comment c'est possible, du point de vue "physique/technique/scientifique" de la chose. D'ailleurs, un comparo de câbles fait par Ony sur Tellement Nomade m'a fait encore plus douter, du coup : viewtopic.php?f=43&t=9560

Donc si tu veux bien m'expliquer comment ça serait possible (hors effet placebo, par exemple), je veux bien comprendre. Sans troll ni provocation, juste par envie de progresser dans ma compréhension de ce que j'entends avec mon matériel audio !  :headphone:

(Un test en double-aveugle entre un câble basique et ce câble, ça donne quoi ? On entend la différence, on est capable de retrouver les modifications décrites par le fabricant, on est capable de retrouver lequel est lequel et l"upgrade" entre les deux ?  :-? => voilà qui serait intéressant !)


Merci à ceux qui voudront bien éclairer ma lanterne sur ce sujet !  :jap:

Message 27 Fév 2016 13:28

Bullshitage total, de détecter la diff entre deux câbles USB à peu près corrects, de même qu'entre deux câbles de modulation entre une impédance de sortie faible et une impédance d'entrée forte.
(par contre, sur des câbles d'enceintes/casques/intra pont diviseur de courant = influence)

Message 27 Fév 2016 13:35

Peut-être pourrait-on essayer de moins laisser parler les préjugés subjectifs de chacun --- et d'adopter un langage moins puérilement violent --- pour écouter un peu ce que l'expérimentation a à nous dire sur ce sujet ?
Ony a été clair et explicite dans son rapport d'expérience:
Ony a écrit:On a perçu à chaque fois le changement de câble ou que le même câble restait en place...
Partons de là, je vous prie.

Message 27 Fév 2016 13:54

Pas d'accord, sans dire qu'on peut systématiquement entendre des différences, et ça va dépendre du système et même de ce qu'on va écouter (parce que si variation il y a ça peut être assez ciblé sur des fréquences particulières et pas dit que toutes les tracks le rendent).
Le discours scientifique affirmatif parce que c'est comme ça alors qu'on ne connaît pas tout, bof. Sans dire en contrepartie que tout peut être magique. Le perceptible peut l'être dans certaines conditions, mais aussi certaines personnes sont plus sensibles / portent une attention particulière aux détails. Certains détails peuvent faire la différence, parfois ça ne change rien au global. Autre débat.
Les scientifiques rigides aiment ne pas prendre en compte le fait qu'il y a des choses qui nous échappent / nous sont inconnues, et dire que c'est comme ça. ... jusqu'à ce qu'on découvre d'autres forces en jeu.
Edit  : sur l'usb je n'ai jamais entendu de différences mais je n'utilise que peu ce format, je l'ai constaté sur des formats autres (dont 1 duquel je n'attendais vraiment rien)

Message 27 Fév 2016 13:59

DarkZenith a écrit:Peut-être pourrait-on essayer de moins laisser parler les préjugés subjectifs de chacun --- et d'adopter un langage moins puérilement violent --- pour écouter un peu ce que l'expérimentation a à nous dire sur ce sujet ?
Ony a été clair et explicite dans son rapport d'expérience:
Ony a écrit:On a perçu à chaque fois le changement de câble ou que le même câble restait en place...
Partons de là, je vous prie.

Et j'ai expliqué dix fois dans ce topic ce qu'a voulu dire Ony à ce sujet ;-/ (Pour en avoir discuté IRL avec lui.)
Donc je répète : hors branchement du câble et passage du régime transitoire (quelques secondes), pas de différence audible.

En l'occurrence, il n'y a rien du rigorisme scientifique, simplement un peu de logique basique sur ce qu'est la transmission d'un signal numérique de manière analogique. J'ose espérer qu'en 2016 la norme USB est suffisamment correcte pour que le câble ne perde pas d'information sur quelques centimètres/mètres...
Par contre, là où il peut y avoir du jeu c'est sur les interfaces. Mais le câble numérique c'est le plus inutile des changements à faire, de loin (sauf pour l'esthétisme/solidité).

Message 16 Déc 2017 14:42

Je me permets de ressusciter ce topic pour apporter mes impressions sur le sujet. En l'occurrence faire part de la comparaison entre deux câbles USB que j'ai possédé, le Supra USB et le NEO d+ Class S, deux fois plus cher. Je m'auto-cite, directement depuis le commentaire que j'ai posté sur Amazon :

Je précise que j'ai possèdé les excellents câbles de modul d+ (XLR) de la même marque et j'ai décidé de tenter ce câble USB. Il propose des caractéristiques haut de gamme (conducteurs de forte section en cuivre OCC) pour un prix "contenu", enfin par rapport à ses concurrents!

Je précise que je n'attends en aucun cas une amélioration des performances sonores avec un câble numérique. Je m'explique: le câble USB ne peut vous apporter plus de basses, un meilleur medium etc. EN REVANCHE, il est possible qu'un câble USB transmette différemment les interférences générées par votre PC via le port USB. Car oui, un câble USB n'est pas un câble optique et il transmet AUSSI du courant en plus du flux numérique. Le blindage et l'isolation est donc important pour un câble USB (mais ne vous attendez pas à plus sur le plan sonore).

Donc, je trouvais avec mon Supra USB, branché à mon DAC/preampli, que j'entendais distinctement un sifflement en arrière plan. Quelque soit le volume, le sifflement était audible une fois l'usb branché. Je pensais naïvement corriger ce problème avec le NEO. Eh bien...

Premièrement, la finition du câble est très bonne (à ce prix, heureusement!) mais la structure plate fait que le câble n'est vraiment pas flexible. Une fois branché au DAC, premier problème: la fiche USB-B tient très mal sur l'entrée de mon DAC.

Vient maintenant le son...et là, c'est la catastrophe! Moi qui voulait supprimer les interférences du Supra, j'ai perdu le sifflement pour gagner un bourdonnement, largement audible même à 2 mètres des enceintes. J'ai switché plusieurs fois entre les deux câbles, c'est bien avec le NEO que le bourdonnement persiste!

Morale de l'histoire, il y a bien une différence audible entre deux câbles USB "Hi-Fi" mais celle ci est uniquement liée au traitement des interférences/blindage. En tout cas, je ne peux en aucun cas recommander ce modèle.

Message 18 Déc 2017 12:41

Pour apporter un peu d'eau au moulin, j'ai une lampe halogène à environ... 80cm de mon système d'écoute "de chevet" (Graham Slee Bitzie branché sur mon iPhone). Avec un câble standard, non seulement j'entends le "bourdonnement" du transfo de la lampe, mais quand je l'allume ou je l'éteins, le dac perd complètement les pédales (le champs magnétique de ce transfo doit être trop fort) et j'ai un blanc ou des parasites pendant 2 secondes environs. Depuis que j'ai changé le câble par un modèle plus haut de gamme (audioquest), la lampe n'influe plus sur mon dac.

Message 14 Jan 2018 15:24

kirasd69 a écrit:Pour apporter un peu d'eau au moulin, j'ai une lampe halogène à environ... 80cm de mon système d'écoute "de chevet" (Graham Slee Bitzie branché sur mon iPhone). Avec un câble standard, non seulement j'entends le "bourdonnement" du transfo de la lampe, mais quand je l'allume ou je l'éteins, le dac perd complètement les pédales (le champs magnétique de ce transfo doit être trop fort) et j'ai un blanc ou des parasites pendant 2 secondes environs. Depuis que j'ai changé le câble par un modèle plus haut de gamme (audioquest), la lampe n'influe plus sur mon dac.


Tout ça se tient. Que ce soit pour le câblage ou autre, je n'ai jamais contesté l'existence de efficacité d'un blindage (secteur, modul, USB). Il suffit de coller deux cables non blindés, par exemple secteur, pour entendre distinctement les interférences dans les tweeters des enceintes. Concernant l'USB, j’entends distinctement des interférences en jeux (quand ma carte 1080 Strix tourne à fond) ou que je branche mes DAC sur un hub USB et que je transfère des fichiers vers un DD externe branché sur ce même hub. Tout cela fait partie de la réalité la plus simple et ne relève en aucun cas du placebo.

Là où j'ai beaucoup plus de mal:

Prétendre qu'un cable USB va améliorer la musicalité, la lisibilité de la scène sonore, qu'un cela va transformer le système et blablabla et blabla bla...

Message 14 Jan 2018 18:16

J'ai eu un cas un peu similaire avec un micro.

J'ai un micro RODE (de bureau), la 1ère fois que je l'ai branché c'était avec un autre câble usb que celui d'origine (il fait 6m, donc bon pour un branchement à même pas 1m, j'ai voulu prendre un que j'avais qui trainé) et bien c'était pleins de parasites, j'ai mis celui d'origine et la plus de parasites.