Venez parler ici de vos films, musiques, livres,... préférés

Message Re: [Séries] Vos séries cultes vos coup de coeur du moment ? 15 Mai 2019 18:56

*tente un jet de dé sur la compétence pickpocket pour voler la bague +100000 de résistance au souffle de dragon d'Aria *
:bravo:

Message 15 Mai 2019 19:40

Sylean a écrit:
Je crois que les gens ne se rendent pas compte de l'incroyable difficulté de finir un e histoire,surtout quand elle est aussi bordélique, complexe et riche en ramification que celle initiée par Martin (qui j'en met ma main au feu est bien incapable de la finir lui même, les lecteurs ne verront jamais sa fin).

Quoi qu'il en soit GoT est une série dans laquelle chaque action avait une conséquence, a plus ou moins long terme.

Seulement voilà il faut conclure, et donc prendre des raccourcis et faire des omissions et faire faire des choix qui ont des conséquences a court terme.

Drogon crache pendant des heures ? Tant pis. Ce qui compte ce n'est pas l'exactitude, mais l'allégorie de la fureur et de la folie de Dany. Et c'est plutôt bien rendu car dans son rôle de libératrice elle était proche des gens, au contact, tandis que là tout ce que les gens voient d'elle et de sa colère, c'est un dragon et des flammes. Pour moi c'est brillamment écrit.
Pas faux.  :jap:
En fait, ce que tu soulignes, c'est l'importance de la signification symbolique des éléments du récit... et je suis assez d'accord avec toi. C'est en effet à ce niveau-là, et à ce niveau-là seulement, qu'il peut y avoir (ou non) procès en incohérence.
Finalement, c'est reconnaître en la matière la suprématie du littéraire sur le factuel.

Message 15 Mai 2019 19:48

en français dans le texte, le souffle de Drogon qui pulvérise les tours du donjon mais auquel Aria résiste, ça me chagrine un poil

Message 15 Mai 2019 20:49

DarkZunicorn a écrit:
Sylean a écrit:
Je crois que les gens ne se rendent pas compte de l'incroyable difficulté de finir un e histoire,surtout quand elle est aussi bordélique, complexe et riche en ramification que celle initiée par Martin (qui j'en met ma main au feu est bien incapable de la finir lui même, les lecteurs ne verront jamais sa fin).

Quoi qu'il en soit GoT est une série dans laquelle chaque action avait une conséquence, a plus ou moins long terme.

Seulement voilà il faut conclure, et donc prendre des raccourcis et faire des omissions et faire faire des choix qui ont des conséquences a court terme.

Drogon crache pendant des heures ? Tant pis. Ce qui compte ce n'est pas l'exactitude, mais l'allégorie de la fureur et de la folie de Dany. Et c'est plutôt bien rendu car dans son rôle de libératrice elle était proche des gens, au contact, tandis que là tout ce que les gens voient d'elle et de sa colère, c'est un dragon et des flammes. Pour moi c'est brillamment écrit.
Pas faux.  :jap:
En fait, ce que tu soulignes, c'est l'importance de la signification symbolique des éléments du récit... et je suis assez d'accord avec toi. C'est en effet à ce niveau-là, et à ce niveau-là seulement, qu'il peut y avoir (ou non) procès en incohérence.
Finalement, c'est reconnaître en la matière la suprématie du littéraire sur le factuel.


Entièrement d'accord

Message 15 Mai 2019 20:49

iranon a écrit:
en français dans le texte, le souffle de Drogon qui pulvérise les tours du donjon mais auquel Aria résiste, ça me chagrine un poil


Grave. Mais les éléments de puissance c'est toujours une plaie a équilibrer :D

Message 16 Mai 2019 03:09

GoT

C'est con j'avais plutôt bien aimé les épisodes 1 et 2 mais depuis l'épisode 3 tout fout le camp, le pire étant ce que les showrunners ont à dire (ou plutôt brasser) pendant les bonus Inside GoT de chaque épisode.

C'est pas tant les idées mises en place (ça c'est un parti pris) que leur exécution foireuse qui est vraiment dérangeant. Justifier la mort d'un dragon par "Dany avait oublié la Iron Fleet" c'est quand même de la grosse paresse d'écriture.

Alors oui il faut conclure mais même HBO était prêt à donner le temps qu'il fallait, si la production a décidé d'un format précis, j'osais croire que ce serait bien planifié mais là ça prend des raccourcis pire que dans la saison précédente.
En soi; les choix scénaristiques faits ne me dérangent pas sur le fond, mais lorsque ça balance des retournements de situation au rouleau compresseur à tout va avec l'écriture aux abonnés absents, au bout d'un moment faut savoir s'arrêter et faire le point.
C'est bien de vouloir surprendre le téléspectateur mais faut quand même pas en venir à insulter son intelligence. :levit:

Bon au moins reste une jolie photographie. :rouge:


P.S.: pour résumer en une image:
Image

Message 16 Mai 2019 08:31

DarkZunicorn a écrit:Je trouve personnellement les réserves de feu du dragon nettement plus invraisemblables que tout le reste... :sleep:
Nan, mais c'est vrai : rien qu'après avoir cramé la flotte du gigolo en pantalon de cuir noir, moi, j'aurais fait une pause casse-dalle... Où est-ce que Drogon va donc chercher toutes ces réserves de combustible ?  :-O
Pour ce qui concerne la "stratégie" de défense de Winterfell, je rejoins complètement zamilka. De toute façon, l'épisode qui précédait nous avait montré des protagonistes humains sûrs et certains de crever avant l'aube. Un baroud d'honneur était dans la logique de cet état d'esprit, non ?

Perso c'est le build up intense sur les ballistes qui m'a terriblement déçu. A elle seule cette arme était censée ré-équilibrer le rapport de force entre les deux armées, l'exemple de la perte de Rhaegal était brutal (même si un fantasque scénaristiquement) mais ramenait tellement le spectateur à la réalité de l'affrontement qui approchait.
Quand j'ai vu les remparts de king's landing hérissés de Scorpions, je me suis que la bataille allait être épique, que Dany allait en chier et probablement perdre Drogon.

A la fin qu'avons-nous eu? Un Dragon lvl 60 over 9000 capable de ruiner une flotte entière (900 navires, potentiellement 900 ballistes...) pour ensuite ravager la cité et ses remparts en mode Michael Bay. Pour moi la suspension de crédulité de fonctionnait plus. Même si GoT est une série médiévale fantastique, j'attendais un peu plus de subtilités pour ce siège.

Message 16 Mai 2019 13:13

Message 16 Mai 2019 13:18





:mrgreen:

Message 16 Mai 2019 14:50

Totalement d'accord avec Sylean et DZ (cf la mort on ne peut plus shakespearienne de Cersei et Jaime... à l'image de leurs vies). Et même si je pense que l'image peut toujours cacher davantage que ce qu'elle montre lorsqu'elle est bien utilisée (ce qui est le cas la majeur partie du temps, dans GoT), une pomme rouge, si je l'écris, sera toujours plus rouge que si je la dessine.
Par contre je ne saisi pas bien les critiques à l'encontre du « siège ». C'est annoncé depuis son arrivée à Westeros que cette idée ne convient pas à Daenerys. Tyrion et Varys auront réussit à la convaincre en ce sens, avant tous deux de perdre le peu de crédit dont ils bénéficiaient (elle n'a jamais réussi à leur faire pleinement confiance). Or Varys est exécuté, Tyrion y échappe grâce à son intelligence et Jon vient de tourner le dos à sa promise. Après avoir perdu ses deux vrais conseillers (de cœur), Jorah et Missandei, et compte tenu du sort qui a été réservé à cette dernière il paraît évident (toujours dans l'idée de respecter la psychologie du personnage et non la logique... disons humaniste, militaire, scénaristique ou autre), de détruire ce qui la fait tant souffrir depuis qu'elle a quitté son cocon estival. Plus rien ne nécessite une quelconque forme de siège lorsqu'elle débarque sur le champs de bataille, et sonner 3 cloches n'y changera rien. C'est (beaucoup) trop tard.
Finalement ce qui ressort de tout ça c'est que nos héros, tous autant qu'ils sont, se sont enfermés dans une solitude immense (ce que montre parfaitement le côté décousu des deux dernières batailles), incapables de passer outre leurs principes pour tenter de s'unir et toucher l'illusion d'un monde parfait, persuadés que leur solution est la bonne. Que ce soit la puissance d'un dragon, d'un cerveau, d'un honneur, d'une famille, d'un héritage, d'un désir de paix comme de revanche, etc., finalement chacun ne fait passer que sa personne avant le groupe. On citait Robert Baratheon un peu plus tôt, c'est fort malin car c'est lui qui, en parlant de la possible arrivée de Daenerys à Westeros, dit à je ne sais plus qui (attention, citation approximative) : « De 5 ou 1, qui l'emporte ? » Ce à quoi répond son interlocuteur (ou -trice, car peut-être est-ce Cersei...) : « 5 ». Et Robert de montrer une main ouverte : « 5 », puis le poing solidement fermé « 1 ». Voilà une phrase charnière de la saga qui montre tout de même une quête de cohérence symbolique.
Les gens de Westeros (et plus particulièrement Port Réal) œuvrent chacun dans leur coin, incapables d'agir de manière soudée pour surmonter les obstacles, avancer ensemble et embrasser leur destinée et Daenerys s'est laissée contaminer par tout ça. Elle ne veut plus. Pourquoi donc décrire une unité qui a à peine existé ? Plus que montrer les conséquences d'un désir de pouvoir, GoT parle peut-être avant tout de notre égoïsme latent, motivé par de bonnes ou moins bonnes intentions, mais toujours là et nous empêchant d'avancer vraiment. On a toujours l'impression d'avoir raison parce que nos principes parlent pour nous. Mais ces principes, à quoi servent-ils finalement, sinon à nous enfermer nous-même en attendant la fin… puisque tout Homme doit mourir.
Que Drogon ait le bide plein de feu (encore que mes connaissances soient faibles en matière de dragons :P), qu'Arya soit incroyablement résistante ou que les balistes ne soit finalement pas plus qu'un champs d'orties, tout ça fini par être anecdotique, puisque hors propos. Est-ce que ça aurait pu être amené autrement ? 9 milliards de solutions existent. Laquelle est la meilleure ? La mienne.  ;-/ Laquelle prévaut sur toutes les autres ? Celle qui m'aura amené à réfléchir à la mienne (donc la série, en attendant la proposition finale espéré de l'auteur original). :vieux:

Et aucune raison valable de signer la moindre pétition. :DD J'ai passé un bon moment et je sais que, plus j'y reviendrai, plus je trouverai de choses à découvrir. C'est ce qui m'importe dans cette œuvre (et j'irai chercher autre chose dans une œuvre différente).

Blague de footeux : en fait, GoT c'est un peu le macrocosme du PSG et de sa quête de la Ligue des Champions…

Message 16 Mai 2019 15:09

Amen. :soumis:

Et je retiens cette superbe phrase, tellement vraie : "Une pomme rouge, si je l'écris, sera toujours plus rouge que si je la dessine."

Merci pour cette belle intervention, intelligente et fine.

Message 17 Mai 2019 15:22

Je crois qu'on en n'a pas parlé ici, mais The OA est une série juste, absolument MA-GNI-FIQUE.

L'écriture, la mise en scène, le jeu. Impossible de décrocher.

Et quelle beauté, quelle empathie. Pfiouuuu

Message 17 Mai 2019 15:29

On regarde "Dead to me" en ce moment sur Netflix : une bonne première saison avec un bon scénario (à la Wisteria Lane pourrait-on dire) et deux très bonnes actrices qui font bien le job : Christina Applegate et Linda Cardellini. Le deuil, l'amitié, la réconciliation, l'acceptation, le mensonge, le pardon, que des thèmes forts.

Image

Message 17 Mai 2019 16:10

Sylean a écrit:Je crois qu'on en n'a pas parlé ici, mais The OA est une série juste, absolument MA-GNI-FIQUE.

L'écriture, la mise en scène, le jeu. Impossible de décrocher.

Et quelle beauté, quelle empathie. Pfiouuuu
Il va falloir que je la regarde de nouveau, alors, car la première fois je me suis juste ennuyé, sans être particulièrement touché ni par l'image ni par la mise en scène ni par le jeu des acteurs ni même par l'histoire... :-S
Autrement, je viens de visionner les trois premiers épisodes de la première saison de Killing Eve... et là j'accroche plutôt bien ! :p
Les actrices sont formidables (et le mot est faible), le récit bien mené, les dialogues souvent savoureux, les situation inventives, astucieuses, souvent cocasses (ce qui manque à The OA selon moi, où les situations sont trop convenues à mon goût et le montage très peu inspiré).

Message 17 Mai 2019 16:18

Je suis tombé sur ça car Mike Patton a fait la BO



Adapté ce roman complètement crade et poisseux me semble un pari risqué... La magie fonctionnera uniquement si c’est dérangeant et cette bande annonce est trop sage...