Venez parler ici de vos films, musiques, livres,... préférés
1, 2, 3, 4, 5 ... 80

Message [Lecture] Bouquins à se mettre sous la dent 01 Déc 2010 20:41

Je crée un petit topic sur les livres bons ou mauvais qui nous passent sous les mirettes  (H) Récemment, j'ai lu ça :

- Emmanuel Berl : Sylvia (1952), du très grand style et un roman autobiographique avec des passages extraordinaires (sur l'enfance et plus loin sur la mort notamment Image) malgré parfois des longueurs introspectives. Rien que la langue employée vaut le détour ! Image

Image

- Hiroshi Mitomiya : Je ne suis pas mort (2007), cette BD a un thème relativement proche du film de Sean Penn  Into the wild, peut faire aussi penser à Seton de Taniguchi, du moins pour ses deux premiers tiers très bien tenus  car le dernier tiers, avec l'arrivée d'un personnage féminin, se met à dégouliner de lieux communs et de mièvreries ce qui est bien regrettable. Tout le début vaut toutefois la lecture ! Image

Image

Message 01 Déc 2010 20:51

Un classique, mais de qualité !

Image

Impressionnant de voir a quel point la réalité peu depasser la fiction; de plus le tout est desservit par une tres belle plume.

Message 01 Déc 2010 21:28

Pour ceux qui aiment les livres d'investigation je conseille "Black list" recueil de Kristina Borjesson, ce livre réunit 15 grands journalistes américains qui ont choisi de briser la loi du silence comme Gary Webb et son enquête sur les liens entre la CIA et les trafiquant de cocaïne sud américains, Kristina Borjesson a fait une terrible decouverte dans l'affaire du vol de la TWA, la plupart de ces journalistes ont été mis sur black list avant la sortie de ce livre, les autres l'ont été aprés sa sortie.

Message 01 Déc 2010 23:06

et ba moi j'adore lire... mais surtout ( et presque exclusivement  :lol: ) de la fantasy!!  :PP
alors il y a une trilogie qui m'a particulièrement soufflé, c'est celle de  "l'ange de la nuit " de brent weeks!  (l)  alors, cette trilogie, qui se situe dans un univers assez noir, où c'est la loi du plus fort qui fait office de guide de survie, est, je trouve, d'une beauté toute en noirceur  ( Cette expression  est la seule manière que j'ai trouvé pour exprimer mes sensations de lecture, desolé si cela peut parraitre comme un non-sens :mrgreen: )qui m'en donne encore des larmes aux yeux!! même s'il est vrai que parfois l'auteur a quelques maladresses d'écritures ( en même temps, ce sont ces premiers romans !), l'histoire n'en est pas moins très bien menée ( bon, c'est de la fantasy quoi!!  :lol: )
Ou sinon, dernièrement, j'ai égalemment aprécier "la trilogie du dernier souffle "de fiano mc intosh qui a fait un vrai travail de psychologie sur ses personnages, tout commes les sagas de robin hobb ( "l'assassin royale" et " les aventuriers de la mer") et "la trilogie de l'empire" de raymond feist et janny wurts, qui , pour ma part est une oeuvres majeur de la fantasy tant l'intrigue,les personnages, l'univers .... ( tout quoi  :mrgreen: ) sont travaillé, ce qui en résulte une histoire alletante ponctuée de rebondissements et très bien menée!
voili voilou pour mes dernières lectures !!

Message 02 Déc 2010 11:24

Pour moi la meilleur sage de fantasy à l'heure actuelle c'est le "trône de fer" de George R.R.Martin.
Un côté fantasy discret, un monde très médiéval, beaucoup d'intrigue de cour, certains personnage sont vraiment très bien développer (Tyrion, Jaime) et le point de vue de personnage qui change à chaque chapitre avec ajout de nouveau point de vue permet parfois des surprises sur un personnage. Et puis l'auteur hésite pas à faire mourir certains de ces persos ^^'
Bref un truc assez réaliste au final même si l'univers et médiéval-fantasy et c'est assez "psychologique", les personnages sont très développé.

Par contre je trouve que c'est dommage de ne lire que de la fantasy, j'aime beaucoup aussi mais se borner à ça c'est passer à côté de plein d'œuvres intéressantes et puis des fois rien que les oeuvres historiques ça surpasse un bouquin de fantasy

Message 02 Déc 2010 21:19

Shyria a écrit:Pour moi la meilleur sage de fantasy à l'heure actuelle c'est le "trône de fer" de George R.R.Martin.
Un côté fantasy discret, un monde très médiéval


Je m'y suis frotté.... mais je n'ai pas adhéré   :-S Je ne sais pas pourquoi, c'est peut être le fait que je l'ai lu en pointillés.... Je vais peut être retenter de les lires  ;-/

Shyria a écrit:Par contre je trouve que c'est dommage de ne lire que de la fantasy, j'aime beaucoup aussi mais se borner à ça c'est passer à côté de plein d'œuvres intéressantes et puis des fois rien que les oeuvres historiques ça surpasse un bouquin de fantasy


Ohh, mais je ne me borne pas à la fantasy... c'est juste mon genre de prédilection!!!  :lol:  J'aime bien aussi les romans à intrigues policière ( aussi les arsènes lupin  (Y) , j'aime bien ce genre de policier mêlé à une certaine facétie  :mrgreen: ), j'aime aussi certains romans de sf, des romans d'aventures... ( j'ai à peu près tous tester... mais ce que je préfère reste et restera la fantasy  :mrgreen:)

Message 02 Déc 2010 22:40

C'est le presque exclusivement qui m'a induit en erreur :/
Sinon tu dois être la première personne qui le dit qu'il n'a pas aimé le trône de fer o_O
Le début est un peu difficile, il faut s'adapter au rythme et au changement de perso mais vraiment c'est une saga remarquable^^ (non je ne suis pas l'agent de R.R.Martin XD)

Message 03 Déc 2010 17:07

Très très bon, le trône de fer! une des rares sagas de fantasy vraiment adultes, avec une certaine profondeur au niveau psychologique et politique.

Puisque ça parle fantasy, difficile de ne pas mentionner la Compagnie Noire, de Glenn Cook.
Faut savoir qu'à la base, j'ai du mal avec la fantasy (à part avec Tolkien, mais je ne vais pas détailler sur les raisons qui me font aimer Tolkien): la majorité des sagas virent dans un manichéisme un peu idiot, un monde de méchants seigneurs noirs et d'aventuriers pleins de bonnes intentions, et au sourire Colgate White.

La Compagnie Noire, c'est la rencontre de la fantasy et du roman noir: c'est relaté sous formes de chroniques (le narrateur n'est pas toujours le même selon les volumes), les chroniques d'une Compagnie de mercenaires, qui vendent leurs services au plus offrant, et se retrouvent à travailler pour une impératrice du nord, sorcière, autoritaire, dangereuse.
Mais ce qui fait le charme de cette saga, c'est que tout est en "niveaux de gris": l'empire est autoritaire, parfois cruel, intrigant...mais il a éliminé la criminalité, la famine, et ses sujets vivent plutôt bien. La résistance est pleine de beaux idéaux...mais s'intéresse avant tout au pouvoir, et n'hésite pas à envoyer des milliers d'hommes à la boucherie....
La Compagnie a un certain sens de l'honneur...mais n'hésite à retourner sa veste lorsque le vent commence à tourner, que les rapports de pouvoir se modifient. De même, ils n'hésitent pas à faire usage de la manipulation, du meurtre, si cela sert leurs intérêts. Si le narrateur des premiers livres est un médecin, relativement calme et lettré, une partie des hommes de la Compagnie Noire sont des brutes violentes...mais aussi parfois de braves types, dans le même temps.
Le cycle tord aussi le coup à l'image du sorcier puissant, et sage: Qu'un Oeil et Gobelin, les deux sorciers en titre de la Compagnie, sont deux vieux fous, à moitié gâteux, imprévisibles, médiocrement doués, et exagérément susceptibles.

Le bien et le mal sont présentés comme très relatifs....des individus nobles sont parfois à l'origine de massacres, tandis que les pires ordures, agissant pour leur compte, sauvent parfois des milliers de vies...
De même, Glenn Cook n'hésite pas à faire mourir certains personnages centraux, brisant l'image du héros invincible. Même le meilleur guerrier, après avoir survécu à une bataillé épique, peut se manger une flèche dans le dos tirée par un soldat débutant, ou bien glisser lamentablement d'un parapet et se briser le cou.
Car peu importe ceux qui tombent, le seul véritable personnage, c'est la Compagnie.

Enfin, voilà pour la Compagnie Noire...

Sinon, mes dernières lectures (hors lectures pour le boulot, hein...), c'est Métacortex, de Maurice Dantec (j'ai plus ou moins tout lu, de Dantec, depuis ses premiers livres au Fleuve Noir en 1995 jusqu'à aujourd'hui...personnage pour le moins étrange, très critiqué, mais auteur brillant bien qu'assez cryptique), et La Carte et le Territoire, de Houellebecq.
Deux grands livres (ça m'étonne de Houellebecq, mais il a réussi à dépasser la provoc' un peu facile et superficielle dont il était coutumier. Les critiques littéraires encensent ce livre...ce qui est dommage, c'est que la moitié d'entre eux n'y a rien compris, en particulier au niveau de son originalité structurelle)

Message 03 Déc 2010 17:26

Etend donné que nous somme parti sur le fantastique autant partir sur un autre style qui se retrouvent souvents associés (meme forme de communication, "l'allegori").

Commencons par les classique tel que 1984 George Orwell. Vison perturbante de l'avancé du faschisme  a travers la manipulation mediatique, ou la difirence et tout simplement pencé est une tare. Excelent pour se familiarisé avec ce style.

Message 03 Déc 2010 17:41

Shyria a écrit:C'est le presque exclusivement qui m'a induit en erreur :/
Sinon tu dois être la première personne qui le dit qu'il n'a pas aimé le trône de fer o_O

Contradiction  :-?   :lool:  :mrgreen:
je m'explique: alors, en lecture, je fonctionne par "cycles" : j'ai des moments "policiers", d'autres " aventures"....et en ce moment, je lis surtout de la fantasy  :PP
et pour le trône de fer, je crois vraiment que je vais m'y remettre  (Y)

Black_Wolf a écrit:Faut savoir qu'à la base, j'ai du mal avec la fantasy (à part avec Tolkien, mais je ne vais pas détailler sur les raisons qui me font aimer Tolkien): la majorité des sagas virent dans un manichéisme un peu idiot, un monde de méchants seigneurs noirs et d'aventuriers pleins de bonnes intentions, et au sourire Colgate White.


Loool  :lol: ... n'empêche que je suis parfaitement d'accord!! ca en devient vraiment chi*nt parfois! :@
Une des raisons pour laquelle j'affectionne "l'ange de la nuit" de brent weeks, c'est justement le fait que tous ne soit pas en noir et blanc... (quoique pour certains personnages.... c'est caricatural, mais je crois que c'est le propre de la fantasy  ;-/ )
(EDIT /plusieurs heures après :D/ : Tous cela m'a fait penser au" cycle d'elric" de Michael moorcock, qui, pour moi, a reussi, en plusiseurs tomes a capturer l'essence même de la solitude a l'état pure, et celle du tragique  (héros manipulé par des puissances infiniment supérieur, impuissant face à celles ci, ce qui le menera vère une mort inéluctable). Cette saga a pour héros elric, dernier représentant d'une race antérieur aux Hommes qui se delecte de la souffrance et dont la cruauté est le mode de vie, héros dont le destin, forgé par les dieux, est d'amené la mort a l'humanité entière au travers d'actes qui le plongera dans le plus profond desepoir ( comme de tuer les deux seuls femmes qu'il a aimé...de sa propre lame), pour finir seul en vie sur une terre qu'il en ai venu a detester, en une vie qui le dégoute au plus au point, ce qui, fatalement, le conduira a accomplir le seul acte qui lui reste a faire, se prendre lui même la vie sur la lame qui a déjà emprisonner les âmes de tous ceux qui l'avaient approché, ami ou ennemi. )
Black_Wolf a écrit:Puisque ça parle fantasy, difficile de ne pas mentionner la Compagnie Noire, de Glenn Cook.

J'ai décidé de m'y mettre sous peu  (Y)

Message 03 Déc 2010 22:14

Je suis assez d'accord pour ton analyse de la compagnie noire Black_Wolf mais cependant je trouve que la compagnie noire c'est assez aléatoire. Il y a des tomes spuer bien et des tomes un peu en dessous. Surtout par  exemple les tomes où c'est Madame en Analyste. Toubib me manque TT

Message 04 Déc 2010 00:34

C'est vrai que c'est inégal, et ça baisse un peu en qualité au cycle de la Pierre Scintillante (hormis à la toute fin)...les meilleurs livres restant les premiers (les Livres du Nord), à mon avis...mais bon, c'est un peu le défaut de tous les cycles qui tirent en longueur: même problème chez Moorcock, chez Zelazny, chez Eddings, chez Jordan, etc...

Moi je l'aime bien, le livre de "Madame"....assez noir, tout plein d'assassinats, de manipulations...ça reste Madame, ancienne nécromancienne et impératrice du Nord, hein!
Enfin, t'inquiètes pas, tu le reverras, d'une manière ou d'une autre, Toubib, je ne t'en dis pas plus....

L'autre petit truc qu'on peut reprocher à la Compagnie Noire, c'est une qualité d'écriture (ou de traduction?) parfois un peu légère (j'avoue porter beaucoup d'attention à la forme)...mais bon, c'est fréquent en fantasy ou en SF (même problème chez Moorcock, chez Dick, etc...)...mais bon, tout le monde n'écrit pas comme Gibson, Simmons ou Damasio, et ça se lit tout de même très bien!

Message 04 Déc 2010 11:31

Bein après je vois la compagnie noire comme un journal de bord et je trouve que dans les premiers tomes on le ressent bien dans la façon d'écrire, c'est assez succinct, on n'a pas beaucoup de description, ça va à l'essentiel et parfois il y a des éludes. Par contre l'auteur arrive bien à nous faire sentir la différence d'écriture quand c'est un autre analyste je trouve mais du coup je les trouve moins bien parfois.

Message 05 Déc 2010 23:27

Mes derniers ...  :(l)

Image
L'ambiance Steampunk, retro-futuriste est excellent.

Image
a lire tout simplement..

Message 30 Déc 2010 11:09

Roger Zelazny - Le cycle des princes d'Ambre (10 tomes)



De l'héroic fantasy dans la forme (des princes, des princesses, des sorciers, des châteaux, des histoires de famille etc...), l'éternelle lutte entre le bien et le mal mais tout n'est pas si tranché il n'y a pas forcément les bons d'un cotés et les méchants de l'autre.

Mais très vite cette saga verse dans la sciences fiction avec l'introduction des multivers (le monde est composé d'univers très variés reliés entres eux par des passages et des portes), l'histoire vous transporte dans de nombreux voyages spacio-temporels.

La force de l'auteur et d'avoir imaginé un monde riche, pluriel et pourtant cohérent, écrin d'une histoire captivante qui vous fera voyager dans tout les sens du terme.

PS : ne pas abandonner la série après la lecture du tome 1 en effet ce livre peut dérouter mais le meilleur est à venir.
1, 2, 3, 4, 5 ... 80