Venez parler ici de vos films, musiques, livres,... préférés
1 ... 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77 ... 80

Message Re: [Lecture] Bouquins à se mettre sous la dent 14 Sep 2018 15:45

Je viens de m'enchainer (encore) quelques bouquins de John Le Carré : La maison Russie, Le chant de la mission, Une vérité si délicate et La petite fille au tambour.
Vraiment un de mes auteurs préférés. Ces bouquins sont plutôt anciens, mais les scénarios sont toujours excellents, le suspens présents, le contexte d'une grande justesse, les personnages sont palpables et réalistes, un brin de subversion et une écriture magnifique (simple, rigoureuse, subtile : parfaite). Des romans d'espionnages de grande qualité ; bien loin des clichés à la James Bond.  

Je sais qu'ici vous êtes globalement plutôt SF, mais, si ce n'est déjà fait, je vous conseille vivement un petit petit détour vers LeCarre.

Message 14 Sep 2018 15:56

Merci pour le tuyau :)

Message 20 Déc 2018 13:42

Artémis, d’Andy Weir.
Son second roman de SF après l’excellent Seul sur Mars. Moins bon que celui-ci, ça se laisse lire bien que ce soit finalement assez linéaire et prévisible. Reste que c’est bien écrit avec des personnages attachants, c’est de la Hard-Science donc réaliste et ça j’adore, donc on passe un bon moment avec cette lecture. Sans être mémorable.




Armada d’Ernest Cline. Là  encore un second roman après le génialissime Ready Player One. Si Player One est le roman des geeks quarantenaire, Armada se lit plus comme de la SF pour adolescents. C’est mignon tout plein mais plutôt plat et trop téléphoné. Reste que ça plaira aux amateurs de culture Pop/Geek en quête d’un roman pas prise de tête et vite lu, sans trop avoir à réfléchir. PS :
dommage pour le (presque) plagiat de La Stratégie Ender par contre...  |-)


Image

Message 07 Jan 2019 17:39

Un autre bon roman de Christopher Priest : Le Monde Inverti. Cet auteur a vraiment un univers bien à lui que l'on découvre au travers de ses autres bons romans que sont Le Prestige, L'inclinaison, Futur Intérieur ou encore La Séparation... Tous sont des lectures très recommandables.  :)

Message 30 Jan 2019 10:03

Image

Je suis en plein dans la trilogie de Liu Cixin  (Le Problème à trois corps / La forêt sombre / La mort immortelle), dans le 3e tome, et c'est sûrement une des plus grosses claques qua j'ai pris en SF contemporaine, à lire d'urgence. Après la chi-fi, les chinois se mettent à faire de la (très) bonne SF !

Message 30 Jan 2019 10:28

Connais pas, je note !  (Y)

Message 30 Jan 2019 11:16

De mon côté, je viens de terminer un grand classique de la littérature anglaise... et j'ai juste été soufflé... hanté serait un terme plus approprié en fait :

Wuthering Heights d'Emily Brontë

Traduction française la plus connue du titre : Les Hauts de Hurlevent

Honnêtement, il faut un peu s'accrocher au début, l'exposition étant un peu longue (et ne pas zapper les arbres généalogiques, sinon*...)... et "victorienne" dirons-nous. Pour être clair, le livre au départ à eu tendance à me tomber des mains.

Mais je me suis accroché, et bon Diou, quel récit puissant, quelle histoire, quels destins !!!!  :-O  :soumis:   

Pour rapidement comprendre de quoi il s'agit (le contexte est TRES important) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Hauts_de_Hurlevent

Ce bouquin d'amour et de vengeance est d'une cruauté incroyable, implacable, et en même temps, il véhicule des images tellement puissantes que oui, "hanté" est le terme si on accroche, la dernière page achevée.

Et autant j'ai eu du mal avec le début, autant j'ai littéralement dévoré les 150 dernières pages.

Et enfin, oui chef-d'oeuvre "tout court" car l'écriture est fabuleuse* (certes je parle de la traduction de 1932  :$ ), mais aussi, vu l'époque du livre... et par Emily Brontë qui a tout imaginé, c'est juste stupéfiant qu'un livre comme cela -juste - ait pu être écrit (style, thématiques, construction narrative exceptionnelle*, personnages, immoralité et amoralité, soupçons d'inceste, cruauté morale et physique, crudité... incroyable, non seulement pour l'époque, mais "tout court").

Enfin voilà, je pense le tenter en anglais celui-ci : du pur génie (Y)(Y)

* cela participe d'une structure littéraire formelle juste exceptionnelle, en miroir.

Message 30 Jan 2019 18:41

Est-ce qu'un parisien a une carte de bibliothèque ? Je cherche un ebook, "Sanchez : un conte de noël" et il est dispo en prêt sur le site de la bibliothèque de paris. Si quelqu'un pouvait me l'envoyer...  :jap:

Message 31 Jan 2019 10:11

Comme il y a des amateurs de science- fiction , fantasy ici , la série Autre-Monde de maxime chattam en 7 volumes .
Le dernier volume de nomme Genèse .
Une histoires d'ados qui doivent survivre dans un monde hostile où
la nature est devenue surdimensionnée et les adultes devenus ennemis .
Même si pas son style de prédilection ( thriller ) , cette série est vraiment captivante ...

Message 31 Jan 2019 11:41

J'espère que Chattam a  appris à écrire depuis ses débuts... :-S
Mon père était un grand fan de cet auteur dans les années 2000 et m'avait très fortement encouragé à le lire. Je m'étais attelé à je ne sais plus quel volume de sa Trilogie du Mal et le bouquin m'était tombé des mains au bout de quelques pages tellement les maladresses de style de Chattam m'avaient hérissé. J'étais déjà traducteur depuis une dizaine d'années à l'époque et j'avais d'abord cru que Maxime Chattam était un écrivain anglo-saxon mal traduit...

Message 31 Jan 2019 11:43

DarkZunicorn a écrit:J'espère que Chattam a  appris à écrire depuis ses débuts... :-S
Mon père était un grand fan de cet auteur dans les années 2000 et m'avait très fortement encouragé à le lire. Je m'étais attelé à je ne sais plus quel volume de sa Trilogie du Mal et le bouquin m'était tombé des mains au bout de quelques pages tellement les maladresses de style de Chattam m'avaient hérissé. J'étais déjà traducteur depuis une dizaine d'années à l'époque et j'avais d'abord cru que Maxime Chattam était un écrivain anglo-saxon mal traduit...


+1 , pas très fan du style lourdaud du bonhomme.

Message 31 Jan 2019 11:54

Pareil.

Message 31 Jan 2019 12:12

Idem...  :$

Message 31 Jan 2019 12:16

DaveStarWalker a écrit:De mon côté, je viens de terminer un grand classique de la littérature anglaise... et j'ai juste été soufflé... hanté serait un terme plus approprié en fait :

Wuthering Heights d'Emily Brontë

Traduction française la plus connue du titre : Les Hauts de Hurlevent

Honnêtement, il faut un peu s'accrocher au début, l'exposition étant un peu longue (et ne pas zapper les arbres généalogiques, sinon*...)... et "victorienne" dirons-nous. Pour être clair, le livre au départ à eu tendance à me tomber des mains.

Mais je me suis accroché, et bon Diou, quel récit puissant, quelle histoire, quels destins !!!!  :-O  :soumis:   

Pour rapidement comprendre de quoi il s'agit (le contexte est TRES important) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Hauts_de_Hurlevent

Ce bouquin d'amour et de vengeance est d'une cruauté incroyable, implacable, et en même temps, il véhicule des images tellement puissantes que oui, "hanté" est le terme si on accroche, la dernière page achevée.

Et autant j'ai eu du mal avec le début, autant j'ai littéralement dévoré les 150 dernières pages.

Et enfin, oui chef-d'oeuvre "tout court" car l'écriture est fabuleuse* (certes je parle de la traduction de 1932  :$ ), mais aussi, vu l'époque du livre... et par Emily Brontë qui a tout imaginé, c'est juste stupéfiant qu'un livre comme cela -juste - ait pu être écrit (style, thématiques, construction narrative exceptionnelle*, personnages, immoralité et amoralité, soupçons d'inceste, cruauté morale et physique, crudité... incroyable, non seulement pour l'époque, mais "tout court").

Enfin voilà, je pense le tenter en anglais celui-ci : du pur génie (Y)(Y)

* cela participe d'une structure littéraire formelle juste exceptionnelle, en miroir.

C'est le moment de ré écouter la chanson éponyme de Kate Bush... ;)
P.s. : Je ne connais pas l'album complet, mais il a une bonne réputation

Message 31 Jan 2019 13:58

Franck74 a écrit:
DaveStarWalker a écrit:De mon côté, je viens de terminer un grand classique de la littérature anglaise... et j'ai juste été soufflé... hanté serait un terme plus approprié en fait :

Wuthering Heights d'Emily Brontë

Traduction française la plus connue du titre : Les Hauts de Hurlevent

Honnêtement, il faut un peu s'accrocher au début, l'exposition étant un peu longue (et ne pas zapper les arbres généalogiques, sinon*...)... et "victorienne" dirons-nous. Pour être clair, le livre au départ à eu tendance à me tomber des mains.

Mais je me suis accroché, et bon Diou, quel récit puissant, quelle histoire, quels destins !!!!  :-O  :soumis:   

Pour rapidement comprendre de quoi il s'agit (le contexte est TRES important) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Hauts_de_Hurlevent

Ce bouquin d'amour et de vengeance est d'une cruauté incroyable, implacable, et en même temps, il véhicule des images tellement puissantes que oui, "hanté" est le terme si on accroche, la dernière page achevée.

Et autant j'ai eu du mal avec le début, autant j'ai littéralement dévoré les 150 dernières pages.

Et enfin, oui chef-d'oeuvre "tout court" car l'écriture est fabuleuse* (certes je parle de la traduction de 1932  :$ ), mais aussi, vu l'époque du livre... et par Emily Brontë qui a tout imaginé, c'est juste stupéfiant qu'un livre comme cela -juste - ait pu être écrit (style, thématiques, construction narrative exceptionnelle*, personnages, immoralité et amoralité, soupçons d'inceste, cruauté morale et physique, crudité... incroyable, non seulement pour l'époque, mais "tout court").

Enfin voilà, je pense le tenter en anglais celui-ci : du pur génie (Y)(Y)

* cela participe d'une structure littéraire formelle juste exceptionnelle, en miroir.

C'est le moment de ré écouter la chanson éponyme de Kate Bush... ;)
P.s. : Je ne connais pas l'album complet, mais il a une bonne réputation


The Kick Inside  (Y)(Y)

Exceptionnel album, exceptionnelle chanson*.

En fait, mon préféré d'elle, et la chanson aussi  (l)  :soumis:

* Pour la petite anecdote, il existe une reprise d'Angra excellente  :headphone:
1 ... 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77 ... 80