Do It Yourself : venez présenter vos fabrications et autres bidouillages
1, 2, 3, 4, 5 ... 17

Message Edenwood HPB (Fischer Audio FA-004) => les mods! 13 Sep 2012 17:58

Edenwood HiFi Power Bass: DZ mod.


Première partie:
présentation et réalisation


Eh, oui: c'est sans modestie aucune que j'ai le plaisir de vous présenter, conçu et réalisé par votre serviteur, le premier mod de l'Edenwood HiFi Power Bass!
D'autre suivront, à n'en pas douter, ce casque offrant en effet le triple avantage d'avoir un driver de qualité, une conception plutôt maligne (quoique perfectible ;-/ ) et d'être par ailleurs presque entièrement démontable avec un outillage de base.

A l'intention de l'indexation Google (et notamment à destination de nos amis étrangers), je me permets de rappeler que l'Edenwood Hifi Power Bass est fabriqué et conçu par Yoga Electronics qui le commercialise en marque blanche sous l'appellation Yoga CD-68.
Il a fait l'objet de nombreux rebrandings plus ou moins fameux: Fischer-Audio FA-004, Brainwavz HM3, Incipio F-38 Hifi, Maxell Retro DJ, Can Retro... et j'en passe.

Image      Image

En haut, le Yoga CD-68 (source: Yoga Electronics) en sa version bronze que proposent, entre autres, Fischer-Audio et Boulanger.
En bas, l'un de ses rebadgings: l'Incipio F-38 et la folle déclinaison de ses coloris (source: Have2Have).


L'Edenwood Hifi Power Bass, rebranding du YOGA CD-68 par la chaîne de discount d'électro-ménager Electro Depot, a été le sujet de deux topics principaux ici même, tous deux ouverts par notre camarade Tutut (qui fut d'ailleurs le premier à repérer ce casque comme un rebranding: bravo et merci encore à lui :jap: ): Fischer Audio FA-004 rebadgé & Avis sur Edenwood Power Bass ?. Il a par ailleurs été comparé à d'autres casques nomades par notre camarade cocolinho dans son Test comparatif : DJ100 Pro/Creative Aurvana Live/Edenwood.
Tout le monde ici, je crois, sait que je suis un ardent défenseur de ce casque qui présente à mes yeux un rapport q/p encore insurpassé et beaucoup de mes camarades de TN l'ont acheté sur mes recommandations et celles d'autres "convertis" sans avoir, je crois, à se plaindre de cet achat par la suite.

Image

Ll'Edenwood HiFi Power Bass (source: Electro Depot).


Les principales qualités de ce casque sont:

- son prix, en premier lieu: 13,87 € dans les magasins Electro Depot dont Edenwood est une des marques Hifi;
- sa dynamique: c'est un casque qui "cogne" et vous envoie le pâté dans les esgourdes (j'attends Google traduc là-dessus... :mrgreen: ), à l'instar d'un Sennheiser HD-25;
- sa résolution: sa restitution est détaillée, surtout dans les hautes fréquences;
- sa signature chaleureuse, soit par la présence de son médium soit à cause de sa signature en V (les avis divergent sur ce point: je suis personnellement pour la première hypothèse);
- la relative aération de son rendu;
- son isolation de l'intérieur vers l'extérieur (les personnes à proximité l'entendent peu ou pas du tout);
- sa très grande robustesse, unanimement soulignée (et que j'ai pu tester personnellement en camping :) );
- la beauté de son design (enfin, pour moi... :lol: En tout cas son aspect vintage se marie à merveille avec le look lui-même assez "rétro" de mon HM-601).

Ses défauts:

=> Coté son:
- un bas du spectre un peu flou ou pâteux: ses graves sont parfois confuses et brouillonnes, surtout à la jonction avec le bas-medium;
- des registres de transition un peu trop effacés: bas médium, justement, et haut-médium semblent en retrait à l'écoute;
- des stridences dans les aigus que le rodage atténue mais sans les dissiper complètement;
- un soundstage un tantinet "flottant" qui offre un son peut-être trop enveloppant et, surtout, qui semble "fuir" ou "couler" sur les côtés (cela peut cependant être considéré comme une qualité par certains).

=> Côté ergonomie et confort:
- l'inconfort de ses pads en simili-cuir qui manquent de moelleux;
- la pression inégale des oreillettes, qui s'appliquent en biais contre le crâne à cause de la forme circulaire de l'arceau et de l'absence d'un système de bascule des oreillettes elles-mêmes, au niveau de leur jonction avec l'arceau;
- la mauvaise conception du câble, à la fois spiralé et trop court.

Le mod que je vous propose amende une bonne partie des défauts purement acoustiques de ce casque.
Il ne corrige en rien, hélas, les défauts de son ergonomie ni n'améliore son confort, sinon à la marge. Ce sont là des problèmes qui, je l'espère, trouveront leur solution dans d'autres mods. (Si ma mémoire est bonne, la question du recâblage de l'Edenwood a été déjà été abordée par cocolinho dans Le topic du (re)câblage...)

Avant d'avoir l'idée de ce mod, j'ai commencé à démonter l'Edenwood HPB. J'en ai rendu compte en images ici.
A l'occasion de ce démontage, je me suis aperçu que ce casque était constitué d'un driver sur son support et d'une coque en deux parties, la première recevant le support du driver et la seconde les barrettes en métal de l'arceau.

Image

L'intérieur de la première partie de la coque de l'Edenwood HPB.


La premier partie de la coque, avec sa forme en conque et sa surface toute lisse, comme l'intérieur d'un coquillage, m'a paru un générateur idéal de réverbérations... le genre de réverb justement susceptible d'"engraisser" artificiellement le bas du spectre, de "gonfler sa chaleur" si je puis dire et, par ailleurs, d'étendre artificiellement le soundstage de l'Edenwood avec, à la clé, la latéralisation excessive évoquée plus haut. En outre, la dureté du plastique employé et sa finesse me paraissaient des suspects tout trouvés pour la création des sibilances en raison d'un effet "peau de tambourin"... Enfin, et même si la restitution de ce casque n'a jamais paru à personne manquer de précision dans la localisation des instruments, j'ai pensé que sa faculté de séparation ne pouvait qu'être améliorée par une élimination ou, à tout le moins, une diminution notable de toutes ces réverb.
J'ai d'abord songé à garnir cette coque d'un peu de mousse. Je me suis servi à cet effet du cercle de mousse de 5 cm de diamètre et 5 mm d'épaisseur protégeant l'avant du driver dans les oreillettes de mon casque Renkforce CD 340, cercle que j'ai calé dans la première partie de la coque du casque, juste derrière le driver donc, en prenant la précaution d'entailler la mousse pour ménager une sorte de "fenêtre" au niveau des évents internes. Le résultat ne fut pas satisfaisant: le son était étouffé, voilé, inintéressant et moins bon, en tout cas, que le son d'origine.
Toujours confiant, néanmoins, dans la justesse de mon intuition initiale, j'en ai conclu qu'il ne fallait pas tant boucher cette coque/coquillage que préserver au contraire son espace interne, son "creux", tout en empêchant le son de trop se réfléchir dedans et aussi sa paroi de trop vibrer.

Image

Le cercle de mousse emprunté à mon Renkforce CD340.


Image

L'arrière de la première partie de la coque, la deuxième partie de la coque portant le logo et le cercle de mousse entaillé.


Prenant mon courage à deux mains, je me suis donc armé d'une feuille de gommettes en Patafix (équivalent du Blutak américain) dont j'ai entrepris de tapisser tout l'intérieur de la première partie de la coque.

Image

L'arme du crime (source: UHU).


Image

L'intérieur de la première partie de la coque enduit de Patafix. (Désolé pour le cheveu... :rouge: )


Dans la foulée, j'ai eu aussi l'idée d'insérer mon cercle de mousse entaillé dans la deuxième partie de la coque, escomptant de cette opération un double bénéfice: premièrement, empêcher que cette partie de la coque qui, apparemment, sert de chambre de décompression, via les évents gommés, à l'autre partie, soit également, par effet pervers, une seconde chambre de réverbération; et deuxièmement, "freiner", grâce à cet apport de mousse, le coulissage des barrettes entre les deux parties de la coque.

Image

Les barrettes de réglage maintenues en position...


Image

... et l'application du cercle de mousse entaillé sur l'arrière de la première partie de la coque.


Le deuxième objectif a été atteint: les oreillettes de l'Endenwood "tombent" moins sur les oreilles, ce qui fait que le casque modé garde mieux la position qu'on lui assigne sur le crâne.
Pour ce qui est du premier objectif, je ne saurais trop dire, d'abord, si mon diagnostic était juste ni, ensuite, si la mousse contribue effectivement à améliorer le son du casque, et cela tout simplement parce que le résultat final, une fois le casque remonté et posé sur mes oreilles me laissa, très chers, sur le cul tant il comblait mes espoirs les plus fous!

Mais avant d'aborder ce point, je me dois de vous préciser qu'une fois, donc, le casque remonté, il me vint une dernière idée, cette fois-ci pour tenter d'améliorer le confort du casque: retrousser ses bonnnettes pour qu'ainsi ce soit leur voile et non les boudins durs des pads qui soit en contact avec mes oreilles.
Ce fut un échec cuisant... pour ce qui était du confort. Je serais même enclin à penser que les bonnettes sont ainsi plus pénibles à porter qu'à l'endroit! Ce n'est pas à cause des coutures qui, bien excentrées, ne touchent en aucun point le pavillon de mon oreille (qui n'est pourtant pas petit), mais plutôt en raison de la texture même du voile, que je trouve assez rugueuse, et aussi parce qu'ainsi retroussée, la bonnette éloigne l'oreille du driver ce qui, par simple réaction mécanique de contre-tension de l'arceau, accroît la pression transmise par les oreillettes au pavillon de l'oreille.
Pour ce qui est du son, en revanche, et pour l'avoir testée sur un Edenwood HPB non modé, je puis vous garantir que cette modeste opération de "retroussage" resserre sensiblement le soundstage et l'"affermit": grâce à cette simple manipulation, le son donne déjà moins l'impression de "s'échapper" sur les côtés: il se recule et la scène, ainsi, se creuse. Ce n'est pas frappant mais sensible. J'attends en tout cas vos témoignages sur le sujet.
(D'un point de vue ergonomique, il est aussi probable que l'augmentation de la force de serrage consécutive à ce retroussement contribue, avec le "freinage" des barrettes décrit plus haut, à l'amélioration du maintien de l'Edenwood modé sur le crâne.)

Toujours est-il que l'audiophilie l'emportant sur le souci de mon bien-être, j'ai gardé mes bonnettes à l'envers...

Image

La bonnette de l'Edenwood HPB retrousée, non retroussée puis retroussée et appliquée sur l'oreillette du casque.


Pour résumer mon mod comporte donc trois étapes:
=> enduire l'intérieur de la première partie de la coque d'une fine couche de patafix;
=> combler la deuxième partie de la coque d'une épaisseur de mousse (tout en prenant garde à ne pas boucher les évents);
=> retrousser les bonnettes!

Et bon, comme je suis crevé, là, et que j'ai envie de me boire un coup (Cabardès 2009 :p ), je vous dis à plus pour l'évaluation des améliorations acoustiques apportées par ce mod à mon Edenwood HiFi Power Bass...


Deuxième partie:
évaluation


Pour évaluer ce mod, j'ai mis à roder pendant 50 heures un deuxième Edenwood HPB avant de le brancher avec l'Edenwood modé sur un doubleur de jack 3,5 que j'ai inséré dans les différents lecteurs de ma signature. Il me suffisait ensuite, en cours d'écoute, de quitter l'un pour coiffer l'autre afin de jauger leur différence sur un même track.
En l'occurrence, j'ai utilisé pour ce test:
- mon Coxon X7 en mode "normal";
- mon Hifiman HM-601 sans effet non plus;
- mon Sansa Fuze branché en line out sur mon cMoy dans lequel j'ai mis un AD823AN, l'op amp qui est de loin le plus "transparent" de ma collection.

Vous trouverez ma play-list ici. Elle comporte près d'une cinquantaine de tracks de genres divers, à l'exception notable du classique que je n'écoute jamais.

Image

Un mariage d'amour: Hifiman HM-601 et Edenwood HPB modé (l) .


Ja vais reprendre un à un les défauts que j'évoquais plus haut et vous détailler les éventuelles améliorations que ce mod a apportées dans les secteurs évoqués.

- "un bas du spectre un peu flou ou pâteux: ses graves sont parfois confuses et brouillonnes, surtout à la jonction avec le bas-medium"
=> Tout s'éclaircit dans les basses! C'est même l'une des améliorations les plus marquantes qu'on doit à ce mod sur l'Edenwood HPB.
Imaginez simplement une photo sous-exposée prise par un APN de qualité. Souvent des détails s'y cachent que seul un traitement après coup peut révéler, sous Photoshop par exemple, en remetttant un peu de lumière dans le cliché et en accentuant son contraste. C'est exactement ce qui arrive avec ce mod sur le bas-médium de ce casque: les basses sont remises à leur place, asséchées, et permettent ainsi au registre immédiatement supérieur de respirer. Ce dernier n'est pas des plus étoffés sur l'Edenwood, il faut bien le reconnaître, mais il existe, il a une présence et, sur l'exemplaire modé, on ressent beaucoup moins un "creux" à cet endroit-là.
Surtout, les graves ne donnent plus l'impression d'être boursouflées. Elles y perdent certes en extension mais  y gagnent en texture et, plus encore, en justesse: enfin la basse du "Blind" de Korn sonne juste; enfin celle de "The Package" de A Perfect Circle participe pleinement à la rythmique de l'intro de ce morceau sans l'écraser, libérant ainsi un espace d'expression au chanteur et au timbre si subtil de sa voix.

- "des registres de transition un peu trop effacés: bas médium, justement, et haut-médium semblent en retrait à l'écoute "
=> Je viens un peu de l'évoquer pour le bas médium, que ce mod remet en avant de manière sensible, moins en le soulignant qu'en restreignant l'extension du registre inférieur, les graves.
Avec le haut-médium, la transformation est carrément spectaculaire. Ce registre, sur l'Edenwood modé, "vole" tout l'impact du casque. Les coups de caisse claire sont hallucinants de force dans le metal, les voix féminines toutes vibrantes dans le blues, les arpèges quasi transcendants dans la trance. De ce point de vue là, ce mod transfigure littéralement l'Edenwood.

- "des stridences dans les aigus que le rodage atténue mais sans les dissiper complètement"
=> J'ai l'honneur de vous annoncer que ce mod aboutit à une maîtrise quasi totale de toutes les sibilances et stridences qui peuvent être constatées par ailleurs sur les exemplaires non modés.
J'ai testé ce contrôle de la propreté de l'aigu (les sibilances étant l'impression auditive laissée par les saturations du volume dans les hauts registres) sur des test tracks extrêmement difficiles à cet égard, en particulier le "Mighty Joe Moon" de Grant Lee Buffalo. L'Edenwood modé ne les effacent pas quand elles existent, comme sur ce morceau, mais il ne les souligne pas non plus; il les contient, même. Surtout, il n'en crée plus là où il n'y en avait pas, et c'est le plus important.
Alors cela aboutit sans doute à un étêtement des registres sur-aigus: je suis mal placé pour en juger, mon oreille étant trop vieille pour percevoir encore ces fréquences. Néanmoins, jusqu'à 12KHz au moins, les aigus sont bien là, bien filés, avec un chouïa de crispation peut-être, mais sans plus aucun crissement: à défaut de couler, ça passe. Et ça passe même de façon franchement agréable. Mais bon, je ne suis vraiment pas un treble addict non plus...

- "un soundstage un tantinet "flottant" qui offre un son peut-être trop enveloppant et, surtout, qui semble "fuir" ou "couler" sur les côtés (cela peut cependant être considéré comme une qualité par certains)"
=> Le soundstage s'est resserré, c'est clair. Il est surtout devenu plus frontal, limite gradoesque, mais avec encore une belle ampleur latérale. Pour l'ambient, cependant, il manque un tantinent de largeur. Le début du "Stalker" de Rich et Lustmord, par exemple, n'est plus aussi impressionnant qu'auparavant, il a un côté moins "océanique", moins imposant aussi: ça part de moins loin à droite et à gauche et l'impact des premières nappes n'est plus aussi tsunamique. Ce n'est plus qu'une grosse vague, quoi.
Là, j'avoue avoir été déçu. Mais le casque a par ailleurs beaucoup gagné en précision (dont il n'était déjà pas dépourvu).
L'exemplaire modé m'a donné l'impression de bien mieux maîtriser le placement des interventions sonores.
Il m'a aussi, malheureusement, révélé un défaut inhérent, sans doute, au driver lui-même: un certain manque de netteté dans la restitution des pupitres qui ont ainsi tendance à "déborder" un peu les uns sur les autres. Cela se remarque notamment dans les séquences les plus "chargées" du track trance "Byron Bay" de Transwave, où l'interpénétration des thèmes en contrepoint laisse un sentiment de légère confusion: on a un peu de mal à suivre les différentes lignes de synthés enchevêtrées. Rien de catastrophique là-dedans, cela dit.
Et puis, de toute façon, je parle là dans l'absolu parce que, sur l'exemplaire non modé, c'est pire!
[Edit du 24/03/2013: en fait, à force d'écoutes et de réflexion, j'ai fini par rendre compte que c'était l'étagement des plans (séparation en profondeur) que ce mod dégradait, tout en améliorant la séparation proprement dite (en largeur). J'aurais tendance à attribuer cela à un recentrage de la phase (la position dans le temps des deux voies, gauche et droite, d'un même signal stéréo relativement l'une à l'autre). La couche de Parafix a diminué le retard d'une voie sur l'autre qui rendait la séparation en profondeur peut-être plus audible, resserrement qui a eu par ailleurs pour effet positif de rendre plus nette et mieux contourée l'émission de chaque source et de contribuer ainsi à plus grande aération de la scène. D'où aussi, je suppose, l'impression de "gradoïsation" de l'Edenwood HPB que m'a laissée ce mod, les Grado/Alessandro d'entrée de gamme se signalant justement par une très grande précision dans la distribution latérale ainsi que par une frontalité notable du soundstage.
Cette amélioration de la phase est aussi, très certainement, ce qui garantit le surcroît de dynamique.
Pour essayer de conserver dans les réverbérations intérieures un "jeu" suffisant pour garder au rendu de l'Edenwood HPB modé un minimum de pouvoir d'étagement, il faut, je pense, ne pas enduire l'intégralité de la coque de Patafix mais au contraire, comme Ony l'explique plus bas, préserver certaines parties... mais peut-être pas la couronne extérieure comme il le propose, car celle-ci maintient surtout les réverbérations du bas registre, lequel a au contraire impérativement besoin d'être "asséché"... A peaufiner. :geek: ]

Coté qualités, le mod en a souligné certaines... et estompé d'autres.
D'abord, tenez-vous bien, la dynamique est encore montée d'un cran! A tel point qu'après un certain temps d'écoute, je me suis demandé si les douleurs que je ressentais aux oreilles venaient bien des bonnettes qui m'échauffaient le pavillon et non pas plutôt de la puissance monstrueuse des coups de boutoir acoustiques que m'assénait le driver! La transition médium-haut médium a acquis avec ce mod une présence et une autorité proprement supéfiantes. Cela ne cogne plus dans ce secteur-là: ça marteau-pilonne! Et cela sans distorsion aucune, dans le respect des timbres et des hauteurs. Renversant. Mais à déguster avec précaution.
Pour ce qui est de la résolution, ensuite, je viens de le suggérer à l'instant: le mod ne l'a pas améliorée. Il a même tendance à lui avoir donné un aspect un peu en retrait, tellement il a amendé, voire renforcé les autres points positifs que possédaient déjà l'Edenwood avant modage. C'est un peu dommage: avec sa nouvelle et titanesque dynamique, ce casque aurait gagné à acquérir aussi un surcroît de précision. Mais bon, je suppose qu'on ne peut pas non plus tout demander à un morceau de mousse et une simple couche de Patafix.... (même étalée à la sueur de son front :mrgreen: ).
En revanche, l'Edenwood modé a vu son aération légèrement accrue. C'est difficile à expliquer (et plus encore à diagnostiquer), mais le resserrement du soundstage et, surtout, son raffermissement (les pupitres sont à leur place spatialement et s'y tiennent, même s'ils "bavent" un brin) procurent au final, et assez paradoxalement, une impression de plus grande clarté, de plus grande ouverture. De meilleure transparence, en fait.

En conclusion de cette deuxième et dernière partie, je ne puis que vous encourager d'acheter et de moder à votre tour ce petit casque épatant: au prix de la Patafix, c'est peanuts.
Je suis certain qu'ainsi transformé il saurait achever de séduire ceux qui chiffrent encore sa qualité à 50-60 € seulement. Là, pour le coup, il tutoie à mon avis les stars du milieu de gamme.
Je l'ai confronté, pour voir, avec mes casques de monitoring. Il m'a appris... que c'étaient des casques de monitoring: tout pour l'analyse, zéro pour le fun. Avec lui, au contraire, c'est tout du plaisir, un peu brutal certes, mais l'audiophile aime aussi être (tendrement) bousculé, n'est-ce pas?
Ce qui m'a frappé tout de même, par rapport à mon Shure et à mon Studiospares (rebranding de Fischer-Audio), c'est que comme eux, grâce à ce mod, l'Edenwood HPB avait acquis un pouvoir discriminant certain me permettant de jauger avec un minimum d'acuité la signature sonore ainsi que les limites de chacun de mes DAPs.

Message 13 Sep 2012 19:20

:bravo:
J'ai bien envie d'essayer   :headphone:

Message 13 Sep 2012 19:39

aaah, que j'aime les douces images de mods bien crades :mrgreen:

Message 13 Sep 2012 20:36

Le mien est pourtant garanti sans aucune adjonction de fluide corporel... :mrgreen:

Message 13 Sep 2012 20:51

DarkZenith a écrit:Le mien est pourtant garanti sans aucune adjonction de fluide corporel... :mrgreen:


Ça peut être un bon moyen pour alourdir ta parois ou absorber les vibrations de la coque, faut voir la viscosité  :mrgreen:

Message 13 Sep 2012 23:09

supertyto a écrit::bravo:
J'ai bien envie d'essayer   :headphone:
Fais-le vite et reviens nous donner tes impressions, supertyto. :headphone:
Il faut être plusieurs "oreilles" pour bien jauger un matos et ses modifications et donner de ses performances une image un tant soit peu fidèle.

Message 14 Sep 2012 00:07

Ton tuto donne sacrément envie DZ !!! Merci !!!  :jap:  
(du coup j'hésite un peu à me le prendre plus tard... j'avais dit que j'arrêtais pour le moment ^^ )

Message 14 Sep 2012 00:15

Si je dois faire ce mod, je ferais comme DZ, je prendrais un autre Edenwood, on peut faire une écoute comparative et si ça ne plaît pas, on garde toujours un original.

Message 14 Sep 2012 00:27

LapinMatth a écrit:Ton tuto donne sacrément envie DZ !!! Merci !!!  :jap:  
(du coup j'hésite un peu à me le prendre plus tard... j'avais dit que j'arrêtais pour le moment ^^ )
13,87 € d'Edenwood + 5,24 € de Patafix = 19,11 €. :levit:

Je n'ai pas trouvé de lien en revanche pour la mousse (un cercle de 5 cm diamètre et 5 mm d'épaisseur, je le rappelle).

Tutut a écrit:Si je dois faire ce mod, je ferais comme DZ, je prendrais un autre Edenwood, on peut faire une écoute comparative et si ça ne plaît pas, on garde toujours un original.
En fait, j'en ai trois à la maison: le modé et deux autres. :mrgreen:

Message 14 Sep 2012 10:00

joli taff et surtout sacré compte rendu , détaillé, didactique et tout et tout  :jap:

c'est qu'ils les aiment, DZ ses Edenwood  8-)

je vais attendre pour ma part que tu trouves des pads adaptables et plus confortables et ou isolant que les actuels pour bouger

Message 14 Sep 2012 10:37

Yoga Electronics for ever! :mrgreen:

Merci, jxh. ;-/

Et, oui, ces pads posent réellement problème. Je n'ai pas encore trouvé de solution pour les remplacer.
A titre d'information supplémentaire, je me permets de signaler que leurs dimensions sont les suivantes:
- le diamètre des pads tout compris est de 8,4 cm;
- le diamètre du cercle intérieur délimité par la bande de plastique s'insérant dans l'oreillette est de 6,2 cm;
- et donc la largeur de cette bande elle-même (c'est-à-dire la différence de rayon entre son périmètre extérieur et son périmètre intérieur) est de 1,1 cm.

Un dernier détail: le retroussage des bonnettes exerce une tension non négligeable sur leur voile, tension encore accrue pendant le port du casque par la pression de l'oreille, or les coutures reliant ce voile au boudin de la bonnette ne sont pas faites pour subir une telle pression et ont donc tendance à se défaire, ce qui est arrivé sur l'une de mes bonnettes.
Pour cette raison (et aussi à cause de son inconfort souligné plus haut) la "solution" du retroussage n'est donc que provisoire dans mon esprit.

Il n'est pas certain par ailleurs, comme je l'indiquais aussi dans mon tuto, que le cercle de mousse que j'ai inséré dans la deuxième chambre ait la moindre efficacité.
Il serait donc intéressant que ceux qui procéderont eux-mêmes à ce mod s'abstiennent pour leur part de l'utiliser et viennent nous rendre compte du son de leur casque simplement "patafixé"... ;-/

P.S. : ce mod étant totalement ouvert aux améliorations, je veillerai à notifier ses variantes et améliorations en éditant le tuto lui-même (et en signalant naturellement les auteurs des suggestions qui nous auront ainsi paru dignes d'être retenues :mrgreen: )

Message 14 Sep 2012 16:19

DarkZenith a écrit:
Et, oui, ces pads posent réellement problème. Je n'ai pas encore trouvé de solution pour les remplacer.
A titre d'information supplémentaire, je me permets de signaler que leurs dimensions sont les suivantes:
- le diamètre des pads tout compris est de 8,4 cm;
- le diamètre du cercle intérieur délimité par la bande de plastique s'insérant dans l'oreillette est de 6,2 cm;
- et donc la largeur de cette bande elle-même (c'est-à-dire la différence de rayon entre son périmètre extérieur et son périmètre intérieur) est de 1,1 cm.

Un dernier détail: le retroussage des bonnettes exerce une tension non négligeable sur leur voile, tension encore accrue pendant le port du casque par la pression de l'oreille, or les coutures reliant ce voile au boudin de la bonnette ne sont pas faites pour subir une telle pression et ont donc tendance à se défaire, ce qui est arrivé sur l'une de mes bonnettes.
Pour cette raison (et aussi à cause de son inconfort souligné plus haut) la "solution" du retroussage n'est donc que provisoire dans mon esprit.

À la lecture de ce compte rendu très complet, je me demande si l'influence sur le soundstage est due à la pression de l'arceau ou à l'éloignement de l'oreille par rapport au driver. Des pads plus épais, ou plus grands qu'on calerait/rembourrerait, aussi bien pour éviter qu'ils ne se baladent que pour les éloigner des drivers seraient peut être des alternatives valables.

Message 14 Sep 2012 16:38

Oui, c'est aussi mon opinion.
Mais il y a un hic: l'Edenwood ne peut accueilir a priori que des pads creux, en forme de beignet avec un trou, et il faut vraiment que ce trou soit petit pour que l'oreille ne "tombe" pas dedans, même de travers (comme c'est le cas d'ailleurs avec les pads de l'Edenwood non retroussés), or des pads avec des boudins trop larges nuiraient, je pense, à la restitution sonore en l'"étouffant".
Je pense qu'une surface voilée et surélevée (et très poreuse, naturellement) est vraiment indispensable pour maintenir l'écart dont tu parles. :diplome:

A creuser...

Message 14 Sep 2012 18:41

bref,  faut trouver les pads :headphone:

Message 15 Sep 2012 13:38

C'est pas Akg qui fait des pads creux?
1, 2, 3, 4, 5 ... 17