Message Re: Un casque peu ordinaire: l'Abyss 11 Juil 2019 16:55

Excellent retour, merci :bravo:

Message 11 Juil 2019 17:17

viking59 a écrit:Bonjour à tous !

J'ai la chance d'avoir eu successivement en prêt l'Abyss Phy puis le nouveau TC, sur une période de 1 mois.
Que mon ami Scifo en soit remercié  :soumis:   haha !!

je vous soumets mes impressions d'écoute à partir de 4 morceaux musicaux  classique et Jazz.

https://www.qobuz.com/fr-fr/album/cien- ... 9926496023
https://www.qobuz.com/fr-fr/album/live- ... 4400651092
https://www.qobuz.com/fr-fr/album/claud ... 9028076523
https://www.qobuz.com/fr-fr/album/carl- ... 9020210826

pour Mémoire l'écoute s'effectue à travers un PC en lecteur réseau, nas synology, routeur, puis connection au dac
via interface usb spdif, armature Hécate.
Le pc audiophile Windows 7 est optimisé à travers une carte son usb SOTM et son horloge dédiée séparée, alimentation externe linéaire .
La lecture s'effectue à travers JPlay sur une base Jriver
Le dac est un Audiomat  Tempo 2.8 qui attaque un Halgorythme 211 2*32 Watts en classe A2.

En préambule, je voudrai remercier 2 personnes qui ont attirées mon attention sur ce casque.
Un Forumer, Yacine, qui est un des premiers à avoir cherché et trouvé un ampli capable de driver l'Abyss.
Un ampli qui nécessite une alimentation XXL pour gérer le faible rendement de ce casque, le double mono 2A3 Halgorythme.
Et bien sur, Pierre PAYA qui m'a fait découvrir il y a 2 ans au Carreau du temple, lors d'un meeting le Phy drivé par le VIVA 845, un ampli exceptionnel, ds une mise en oeuvre technique impeccable et ss concurent à ce jour.
C'est aussi lui qui a compris le premier l’intérêt d'une amplification enceintes au service d'un casque en tout point comparable
à des monitors à faible rendement, via le Viva solista 2*25 watts A, pour ne pas le citer, qd tout le monde le prenait pour un fou  :lool:

les écoutes ont été réalisées en 2 temps,le Phy en premier avec prises de notes sur des morceaux choisis, réécoutés sur plusieurs jours à des heures différentes.Car nous savons tous combien il faut se méfier de nos ressentis tellement changeants selon l'humeur du moment.  ;-/

Aucun souffle audible pendant ou entre les morceaux joués.

j'indique le niveau de sortie ampli pour avoir une idée de la puissance nécessaire pour une reproduction Live,sans excès.
Le potentiomètre numérique possède 64 crans, 64 correspond à la puissance maximale

1)
Cien Noches,  pistes a room in the désert   et  drinking and thinking  (28/64)
Un album live enregistré ds un club de Jazz Madrilène.
au programme orgue, saxo, guitare et basse et batterie.

pour le Phy et le TC ont est subjugué de suite par l'ambiance Live restituée.
on ds la salle avec une reproduction holographique des différents instruments.
l'ambiance de salle et les échanges entre musiciens et public sont remarquables de réalisme
tous instruments sont parfaitement reproduits au niveau timbres.
on peut écouter bien plus fort ces pistes; rien ne bouge, lisibilité, localisation identiques.
Les graves de la batterie et de l'orgue sont impactants si besoin, c'est bluffant.
Le saxo est incarné, puissant ds le grave au besoin , la guitare électrique, électrique (haha !!) et la batterie ciselée.
les aigus en mélange de la batterie , du saxo et de l'orgue sont parfaitement identifiés.

Super dynamique avec à mes oreilles un bémol pour le Phy, qui peut rendre un peu plus durs les aigus de l'orgue électrique.

2)
Live inParis, Diana Krall, pistes devil may care et solo a case of you (30/64)

Ambiance Live de nouveau, on est ds la salle, près de la scène avec un accès privilégié aux instruments et voix
caractéristique de Diana , en 2001, au zénith de ses moyens vocaux.
Les duos guitare batterie sont parfait d'équilibre .C'est net , dynamique.
La reproduction des intonations, des respirations de Diana sont rendus avec une rapidité et précision de premier ordre.

a case of you est un morceau magique, unique ds la carrière de Diana.
C'est le morceau a faire écouter à ceux qui n'apprécie pas cette artiste.
L'intensité dramatique de cette balade tout en retenue et conviction est reproduit de manière superlative.
Les applaudissements en fin de morceau sont éloquents et montrent l'engagement total de Diana ds cette confession.

Phy et TC sont remarquables.
Il me semble toute fois que sur les accords plaqués aigus du piano, je perçois parfois une certaine froideur,
un coté un poil métallique que je ne retrouve plus avec le TC.
les 2 casques sont excellents, il faut juste ne pas accentuer les aigus sous peine de déséquilibrer un peu de Phy,
à mes oreilles.

3)
Debussy/Michel DALBERTO  Prélude 2ème livre, tierces alternées et feux d'artifice. (30/64)

superbe enregistrement live, ds un théâtre du nord de la péninsule en comité réduit sur un piano Fazioli exceptionnel
qui fait totalement jeu égal avec les Steinway, Bösendorfer et autres ténors actuels, ds une tessiture propreà chacun.

Le piano solo, une épreuve pour les instrumentistes, un défit  pour les prises de sons et bien souvent un cauchemar
pour les systèmes de reproductions.
L'étendu des registres, les techniques pianistiques sont redoutables.

Le premier morceau met en valeur les qualités dynamiques hors norme de l'Abys PHY ou TC.
Les graves et extrêmes graves sont stupéfiants .
Les glissandos sur tous les octaves fulgurants, précis avec une lisibilité permanente.
On se rend compte toutefois que le TC à gagne en raffinement ds les aigus.
les notes frappées sur les aigus peuvent devenir dures avec le Phy.
Ce n'est pas sanglant, c'est juste que l'on retrouve un son un poil plus numérique.
Quant à feux d'artifices, une pièce souvent confuse par moment en raison des explosions de notes simultanées, des recouvrements de registres et des niveaux sonores atteints, on conserve une lisibilité de premier ordre et une netteté de l'image quelque soit les variations d'intensité de l’exécution.
L'instrument se voit traité par moment comme une harpe avec des glissandos d'un raffinement "ouf", ou
comme un instrument de percutions redoutable ds les aigus.
Le grave augmenté grâce à la pédale d'amplification, atteint avec l'Abyss un niveau de réalisme et lisibilité étonnant.

Peu de casque sont capables de telles performances.
Le Hifiman HE1000 v2 le fait à sa manière plus impressionniste, ss atteindre à mes oreilles l'impact physique de
l'Abyss Phy ou TC.

4)
Dernière pièce, un Quatuor pour cordes et piano forte de Weber, une gourmandise musicale... (29/64)
2ème morceau, l'adagio.
les cordes violon, alto et violoncelle font un écrin autour du piano forte.
j'adore écouter les résonances des entrailles du piano forte avec la pédale d'amplification, la pédale forte.
j'adore également les aigus amplifiés légèrement écourtés sur le piano forte, instrument pour lequel a été écrite la musique romantique.
les couleurs sonores  chatoient tout au long de l'enregistrement dans un vrai raffinement de timbre.
le positionnent des cordes devant le piano forte, demeure impeccable et la balance avec le piano parfaitement lisible,
durant toute l'oeuvre.
c'est une oeuvre faite pour le raffinement du Hifiman HE1000 v2.
L'Abyss TC le rejoint ds cette nouvelle mouture.
Là, le gain en raffinement sur les cordes est évident.
Le Phy demeure excellent, mais plus droit, plus technique en quelque sorte à mes oreilles.

Voilà, fin du parcours musical pour ceux qui auront eu la patience de me lire jusqu'au bout  :jap:

Pour moi, le TC est une belle évolution vers un aigu plus raffiné, qui élargit sans restriction les genres musicaux abordés.
Plus polyvalent entre " "
Le Phy demeure une merveille sur du blues , de la guitare acoustique ou de la pop type London Grammar, superbe également ou encore du marcus Miller, Eric Bib, et bien d'autres.

Tout cela demeure sur le TC avec ce raffinement supplémentaire qui en fait pour moi, un des 3 meilleurs casques
actuels pour peu que l'on dispose du set adéquat.
L'ampli est fondamental, faute de passer complètement à coté du sujet.
Ce casque est exigent sur la qualité des fichiers musicaux, et tout autant sur les maillons en amont.
Les sets sur définis, un peu hyperréaliste, risquent de souffrir.

c'est une balance personnelle à réaliser pour soi, en fonction de nos goûts musicaux.

Si le prix demeure abyssale  :mrgreen: , son potentiel est énorme.

très belles écoutes à vous tous.

Eric.

Image


Très beau retour ... , avec un set extraordinaire tant la qualité de ces tubes 211 avec des R120 derrière , et la puissance délivrée booste incontestablement l' Abyss Phi et le TC . Les graves ou les sous graves sont justes bluffants. Attention, bien mettre les oreillettes comme il faut , voir sur head fi, sinon on risque de passer à côte de ces magnifiques graves . Le TC apportant apparemment plus de médiums et de magnifiques aigus ,  un casque qui demande vraiment une amplification à part , je l'ai vu chez Pierre avec le Soloista  , et chez Cédric avec le 211  , c'est juste bluffant .Scène sonore , image ...à couper le souffle . Je pense qu'on peut classer le Susvara dans cette catégorie de casque qui réclament de la puissance . En tout cas magnifique photo Eric , d'un set hors du commun . On en reste sans voix . Merci !  :jap:

Message 11 Juil 2019 18:52

C’est effectivement un bon casque mais je ne suis pas aussi emballé et stupéfait que viking. Il s’agit sans aucun doute d’un bon casque et je suis assez d’accord pour penser qu’un ampli à tubes est peut être plus adapté qu’un transistor.
De ce que j’ai entendu je préfère pour le moment le TC sur le Viva 845 que sur le Formula S qui devrait logiquement s’imposer avec ce casque.

Concernant l’image, également d’accord. Ce casque propose une image très précise de la scène sonore avec une profondeur que l’on trouve rarement. J’ai écouté quelques quatuors et on perçoit justement le positionnement des 4 intervenants.

Pour le grave, son impact et sa profondeur j’avais été plus impressionné par l’abyss première mouture de Myocastor que par le TC.
Je trouve l’impact du grave, son assise, son extension vers le bas et sa rapidité en deçà du D8000 de final audio qui reste mon étalon.

Pour le médium aigu, je le trouve plus travaillé et moins dur que sur l’Abyss première mouture mais ça ne me semble pas pouvoir rivaliser avec des casques comme le D8000 ou le Stax 009S.

Pour le plaisir d'écoute c’est un casque qui impressionne d’emblée par une image assez convaincante et un bon équilibre général. Il a de plus un bel impact du grave, un médium aigu assez doux et riche en harmoniques mais pour le moment et malgré ses qualités le Meze égalisé câble Dana sur le Formula S garde ma préférence en l’absence du D8000. Je ne mettrais donc pas pour le moment l’abyss égalisé dans mon top 3 mais plus top 5.

Message 11 Juil 2019 22:21

Pour ma part , lors des écoutes faites chez Pierre,  en comparaison avec le Susvara, le V2 , le SE, et le Stax, ( qui sont tous de très beaux casques )  j' avais en terme de restitution et d'image,  opté pour le PHi CC, pour ensuite passer au TC , justement pour des aigus plus raffinés ou moins impactants .  

L'espace , et la profondeur sont exceptionnels ,  j'attends quelques adaptations de mon ampli halgorythme, justement pour accueillir avec pas mal de puissance , 22 watts par canal, le TC . On peut d'ores et déjà affirmé, que l'écoute de l' abyss avec le Solista chez Pierre , est meilleure , qu'avec un amplificateur moins puissant . Sincèrement, cela va encore plus loin , dans l'ouverture et dans la dynamique . Je pense comprendre pourquoi Eric est subjugué par la beauté de ce qu'il entend, tant son set sied à merveille à ce casque, qui demande incontestablement une approche particulière .

C'est peut être son défaut , la mise en oeuvre , en amont , nécessaire , mais il sonne déjà très bien avec d'autres amplis, pour en retirer la quintessence, il faudra néanmoins lui appairer une amplification importante .  Il est de plus, parfaitement complémentaire avec ...le HE1000 V2 , autre casque que j'adore .

Bien entendu les goûts et les attentes sont personnelles .

Mais une fois mon amplificateur receptionné, je pourrais vous faire un compte rendu encore plus précis !

Bonne soirée à tous, et encore merci à Eric  et  à popov pour leur CR . !  :jap:

Message 12 Juil 2019 05:10

Je peux parfaitement comprendre pourquoi un casque comme l’abyss peut s'avérer meilleurs avec un ampli plus puissant. Ce que je comprends moins est que l’ampli conseillé pas abyss himself est le Formula S et que celui ci fait 2,1 Watts sous 46 ohms.alors qu’un viva 845 ou qu’un soliste sont donnés pour beaucoup plus.
Je suis de moins en moins convaincu que la course à la puissance soit l’element prépondérant pour faire fonctionner HE6, Susvara ou Abyss.

Quand j’avais le HE6SE et le Susvara et l’impedanceur Hifiman j’ai essayé sur divers amplis de puissance dont un mark levinson 2X100W et un Teac Esoteric 2X100W également. Pour faire du bruit et cogner en ce qui concerne le HE6 ça cognait mais ce qui sortait était pour moi inaudible, plat et sans nuances.

J’imagine qu’en tests aveugles il serait peut être plus difficile de différencier un soliste d’un 845 sur un Abyss et si le Formula S est donné comme l’ampli « idéal » pour faire fonctionner l’abyss c’est possiblement que la puissance de l’ampli n’est pas l’element essentiel mais je peux me tromper.

Message 12 Juil 2019 07:22

Popof94 a écrit:...si le Formula S est donné comme l’ampli « idéal » pour faire fonctionner l’abyss c’est possiblement que la puissance de l’ampli n’est pas l’element essentiel mais je peux me tromper.
Tu n’était pas toi même en train de valider le fait que pour toi, le Formula S n’était en fin de compte pas l’idéal pour l’Abyss et que le viva s’en sortait mieux ? (Alors qu’il matchait mieux avec l’Emphyrean il me semble...?)

Message 12 Juil 2019 07:25

Comme Scifo, j’ai écouté le TC sur le solista après l’avoir écouté sur d’autres amplis.

Comme Scifo, et nombre de testeur ayant fait l'expérience, j’avais trouvé le TC exceptionnel sur le solista.

Message 12 Juil 2019 07:40

Chris a écrit:
Popof94 a écrit:...si le Formula S est donné comme l’ampli « idéal » pour faire fonctionner l’abyss c’est possiblement que la puissance de l’ampli n’est pas l’element essentiel mais je peux me tromper.
Tu n’était pas toi même en train de valider le fait que pour toi, le Formula S n’était en fin de compte pas l’idéal pour l’Abyss et que le viva s’en sortait mieux ? (Alors qu’il matchait mieux avec l’Emphyrean il me semble...?)

Tout à fait. Je n’ai d’ailleurs pas écrit plus haut que je préférais le Formula S. Je relatais simplement le fait qu’Abyss conseille le Formula S qui n’est pas l’ampli le plus puissant du marché.
Et effectivement sur mes écoutes de quelques jours je préfère le Viva mais je ne pense pas que ce soit dans mon cas un problème de puissance. Le Formula S me semble largement assez puissant pour alimenter l’abyss très au delà du raisonnable.

Message 12 Juil 2019 08:02

Le bon mariage entre l’Abyss et les Viva n’est peut-être pas juste qu’une question de puissance, cf les essais infructueux de Popof avec d’autres amplis très puissant.
Perso, j’ai eu l’occasion d’écouter l’Abyss sur Solista et je n’en est pas été plus chamboulé que çà en comparaison d’un Egoista qui fait déjà parfaitement le job.
Je serais curieux de voir des feedbacks avec volume égalisés: en ce qui me concerne j’avais tendance à pousser plus le volume sur le Solista afin de voir les effets de cette abondance de puissance et effectivement çà sonnait super. En faisant plus attention à avoir un volume comparable (àl’oreille pas de mesures) les differences s’estompaient. C’est d’ailleurs ce qui m’a incité à prendre l’Abyss sans pour autant avoir un ampli ultra puissant.

Message 12 Juil 2019 08:20

@fading starlight: c’est effectivement ce qui serait intéressant: test aveugle solista versus egoista pour alimenter l’Abyss. Je serais étonné qu’il y ai une différence significative mais ce n’est qu’une impression. Lors d’une prochaine session nous feront des tests en aveugle de l’Abyss alimenté par 845, Formula S et Auris HA2 pour mieux percevoir ces différences.

Message 12 Juil 2019 10:57

oswald66 a écrit:Comme Scifo, j’ai écouté le TC sur le solista après l’avoir écouté sur d’autres amplis.

Comme Scifo, et nombre de testeur ayant fait l'expérience, j’avais trouvé le TC exceptionnel sur le solista.


En effet Oswald ,nous avons été beaucoup , l'immense majorité à le constater lors de  comparaisons directes .  Moi je l'ai encore plus constaté avec le Susvara par exemple , de grands moments d'écoute .

Message 14 Juil 2019 13:10

Je me suis amusé à régler le 845 et le Formula S chacun sur 75db en bruit rose et basculer l’abyss de l’un à l’autre. Comme ça, en le faisant seul les différences me semblent plus subtiles que ce que je pensais. En ayant écouté uniquement sur le Formula S 2 jours puis la même chose sur le 845, le 845 m’avait semblé un peu moins sec et droit et plus musical. En passant de l’un à l’autre c’est nettement moins évident et assez semblable.

Message 14 Juil 2019 14:20

Intéressant. J’ai l’Abyss sur les oreilles justement, dur à prendre en défaut dans cette version TC quand même.

Message 14 Juil 2019 14:29

Oui, pas beaucoup de defaut, c’est très linéaire, droit et assez neutre. Je le trouve également plutôt mat. Bref ça n’a pas l'onctuosité et la souplesse du LCD4 ou du Meze. C’est une présentation un peu rigide et brut de décoffrage.

Message 14 Juil 2019 14:49

Oui c’est çà, mais brut de décoffrage dans le bon sens du terme, synonyme de transparent pour moi. Je serais curieux de voir des mesures pour la version TC, je n’en ai pas trouvé...