Message Re: [Feedback] Focal Utopia VS Stax 009 04 Avr 2019 18:59

J’attends les tubes qui m’ont été conseillés par Ali pour continuer dans les meilleures conditions possibles et écouter des dizaines d’enregistrements dans tous les styles que je connais.

En tout cas, intuitivement mais il faut le confirmer, le Stax sur du classique me semble supérieur à ce que je connais du HE6 SE, du Susvara et du LCD4. Je pense que ça va vraiment se jouer entre Stax et Utopia. Même si l’utopia n’est pas un casque parfait, pour mes oreilles et sur classique et jazz c’est celui qui me convient le mieux depuis plusieurs années. Dés les premières écoutes du Stax j’ai vraiment été confronté à quelque chose de nouveau pour moi et il me semble que les deux au dessus du reste sont le 009 sur le BH et l’Utopia.

A suivre  :DD

Message 05 Avr 2019 18:39

je suis donc rentré dans le vif du sujet  pour comparer durant une dizaine d’heures les 2 casques uniquement sur du piano, 1 ou 2 pianos.

Image

J’ai entre autre utilisé ces enregistrements:

L’integrale Des sonates de Schubert par Brendel:
Image

L’integrale Argerich chez Warner music avec notamment des live permettant de bien comparer aux sonorités que je connais

Image

Les études de Chopin par El Bacha pour voir le comportement des 2 casques sur des passages très techniques:

Image

Des œuvres pour 2 pianos:

Image

Du piano jazz en live:

Image

Et d’autres œuvres par Ciccolini, Radu Lupu, Vlado Perlmuter, wilhem Backaus et Maurizio Pollini.

Pour faire simple j’ai trouvé de manière globale et uniquement sur le piano le STAX au dessus de l’Utopia sur la totalité des écoutes.

Ce qui est surprenant c’est que l’Utopia qui m’apparaissait comme le casque le plus précis et le plus détaillé sur du piano devient comparé au stax plus flou. Il me fait penser effectivement à une mise au point qui n’est pas parfaite comparé au STAX. Le minime tour de la bague de MAP qui permet d’etre parfaitement au point.

Sur les sonates de Schubert chaque note sur l’utopia semble entourée d’un minuscule halo qui lui fait perdre en définition face au 009.

Sur les passages techniques des études de Chopin le mélange des halos de chaque note donne l’impression que la pedale de droite est utilisée de manière exagérée un peu à la manière d’un pianiste masquant ses fausses notes dans un flou artistique.

Sur le 009 le contour des notes est mieux défini que sur le Focal et surtout dans des accords à 2,3,4 ou 5 notes l’impression d’entendre véritablement chaque note de l’accord est réelle sur le 009 alors que les notes se mélangent un peu sur le Focal, rendant moins lisible l’interpretation.

Le Focal s’en sort mieux sur les passages lents ( sonate au clair de lune, scènes pour enfants) que sur des passages rapides( Schubert D960, étude révolutionnaire de Chopin)  où il existe une diaphonie que le Stax ne connaît pratiquement pas.

Les silences sont parfaits sur le 009 et le poids des notes plus perceptible que sur le Focal. Le Focal est plus flatteur, la ou le 009 est plus technique et plus précis.

Sur la qualité des timbres les deux casques sont excellents.

Sur l’image sonore le Focal place le piano un peu plus en retrait que sur le 009 mais l’image du piano est aussi belle et précise sur les deux.

La parfaite définition de chaque note, l’absence de halo et d’imprecisions même sur des passages très techniques, la restitution plus réelle et naturelle du 009 le place pour moi devant le Focal sur les écoutes du piano seul.

A suivre :DD

Message 05 Avr 2019 19:00

Très intéressant, merci pour ces retours tout à fait parlants   :headphone:

Message 05 Avr 2019 19:06

:soumis:

Message 05 Avr 2019 19:20

C'est curieux Popof, mais en lisant ton CR dédié au piano, j'ai la sensation que tu préfères une restitution assez sèche de l'instrument. Je m'explique : pardonne mon amateurisme, mais certains pianistes me semblent user et - parfois - abuser de la pédale pour sonner plus opulent, souligner davantage le sentiment, ou tout simplement noyer les imprécisions digitales (souvenir d'un concert Brahms ou Nelson Freire a - selon moi - enlisé le 3ème mouvement du 1er concerto en noyant les descentes de gamme dans la pédale ; on sentait qu'il était fatigué et tapait parfois à côté des touches).

Ce halo que tu décris dans la restitution de l'Utopia sur les passages techniques pourrait-il résulter du fait que ce dernier les "joue" en totalité tandis que le 009 - que j'ai déjà écouté et que j'adore je le précise - écourte les extinctions de note - comme le signale Burndav plus haut -, donnant faussement l'impression de justesse alors qu'il est juste plus sec et plus rapide.

Et puis, il y a la technique d'enregistrement et la personnalité du pianiste qui entrent en ligne de compte : Pour moi, les Pollini et Argerich, Zimerman sont des virtuoses plus du côté "articulation nette" de la force, alors qu'El Bacha, Lupu, Kempf sont davantage du côté "romantisation" de la force. Sur les premiers, j'entends l'Utopia sonner équilibré, voire un peu sec ; sur les seconds, il sonne plus gras. En cela, il me semble rendre justice aux interprètes, il n'enjolive pas ou ne floute pas leur prestation.
Qu'en penses-tu ? si tu estimes mes interrogations recevables bien entendu  :mrgreen:
En tout cas, merci pour ton travail :jap:

Message 05 Avr 2019 19:30

Tu n’as pas tord, le stax étouffe ou minore certainement l’effet de la pédale de droite alors que l’utopia que je pensais juste parait maintenant comparé au 009 exagérer cet effet. Même si le Stax est plus sec que ne le voudrait l’enregistrement en minorant l’extinction de la note il me semble plus du côté de la vérité que l’utopia sur le piano.
Je suis allé écouter argerich lundi dernier et j’ai une nouvelle fois ete impressionné par l’extrême lisibilité de chaque note qui n’etaient pas noyées par la pedale:



Si l’on supprimait l’effet pédale sur l’utopia la lisibilité des notes serait je pense tout de même inférieure au 009.

PS: Nelson Freire était juste derrière nous :loool:

Message 05 Avr 2019 19:45

Popof94 a écrit:PS: Nelson Freire était juste derrière nous :loool:

:loool:
C'était un grand pianiste Nelson, mais maintenant faut prendre son manteau :mrgreen:
Merci pour ta réponse. J'avoue qu'acquérir un 009 me démange souvent, mais s'il faut un BHSE pour obtenir le maximum de ce casque, ça fait un peu trop d'argent déraisonnablement dépensé pour ma bourse
PS : Plus 1 pour Martha Argerich que j'ai vu donner, il n'y a pas si longtemps, une interprétation très enlevée du 3ème concerto de Prokofiev à la Grande Philarmonie ; malheureusement minorée par un orchestre et un chef un peu pantouflards (alors qu'il faut à cette oeuvre une démesure toute slave)

Message 05 Avr 2019 19:59

Tu es en région parisienne?

Message 05 Avr 2019 20:00

Popof94 a écrit:Tu es en région parisienne?

oui dans l'Essonne

Message 05 Avr 2019 20:06

Bon ben passe quand tu veux :DD

Message 05 Avr 2019 20:13

Popof94 a écrit:Bon ben passe quand tu veux :DD
Avec plaisir, tu me joueras une sonate en si sur ton Steinway  :p

Message 05 Avr 2019 20:25

A propos de la Sonate en Si = la version de Minoru Nojima chez Reference Recordings est a se damner  :soumis:  :p

Et en plus l'enregistrement est au top.

Message 05 Avr 2019 20:31

Image
:bravo:

Je l’ai entendu il y a 15 jours par Katia buniatishvili  :lool: elle nous a joué ça en mode TGV sans frein entrant en gare de Marseille :@@

Message 05 Avr 2019 20:33

DaveStarWalker a écrit:A propos de la Sonate en Si = la version de Minoru Nojima chez Reference Recordings est a se damner  :soumis:  :p

Et en plus l'enregistrement est au top.
Ok, je ne la connais pas. Je lance la quête :) Thanx

Message 05 Avr 2019 20:40

C’est un pianiste japonais qui a été l’éléve de Lev Oborin de l’ecole de Moscou. C’est une belle interprétation, que je trouve un peu lente dans le premier mouvement. Je préfère Martha Argerich dans cette sonate en si mais comme le dit Dave l’ enregistrement est superbe et ça reste une très grande interprétation.