Message Re: [Feedback] Sony - Just ear XJE-MH1, XJE-MH2 et variation 02 Nov 2018 11:37

Up: rendez-vous pris et confirmé pour le 13 décembre.

En attendant je vais bosser un peu ma playlist de test pour être prêt avec des signatures en tête pour le jour-j.

Vu la demande en ce moment, ils annoncent une livraison autour de Mars de façon prudente, idéalement vers Février mais ça dépendra du volume à traiter.

Message 06 Nov 2018 18:31

Raaah, je suis songeur...

Message 07 Nov 2018 06:05

Si j’ai bien compris, il faut aller au Japon pour la prise d’empreinte et passer la commande puis attendre 3 ou 4 mois pour se faire livrer en Europe?

Au final, avec le dérangement ces intras vont revenir dans les 5000-6000€ sauf si t’habites déjà au Japon

Message 07 Nov 2018 10:16

Francky a écrit:Si j’ai bien compris, il faut aller au Japon pour la prise d’empreinte et passer la commande puis attendre 3 ou 4 mois pour se faire livrer en Europe?

Au final, avec le dérangement ces intras vont revenir dans les 5000-6000€ sauf si t’habites déjà au Japon

Ils ne livrent qu'a l'interieur du Japon, et generlament ils preferent remettre en main propre pour une seance finale pour verifier que le fit est parfait ainsi que le tuning correspond aux demandes de l'acheteur. :)

Message 07 Nov 2018 12:00

Tin a écrit:
Francky a écrit:Si j’ai bien compris, il faut aller au Japon pour la prise d’empreinte et passer la commande puis attendre 3 ou 4 mois pour se faire livrer en Europe?

Au final, avec le dérangement ces intras vont revenir dans les 5000-6000€ sauf si t’habites déjà au Japon

Ils ne livrent qu'a l'interieur du Japon, et generlament ils preferent remettre en main propre pour une seance finale pour verifier que le fit est parfait ainsi que le tuning correspond aux demandes de l'acheteur. :)


Ça complique un peu plus les choses, donc c’est le double dérangements et la note grimpe à plus de 8000€ pour le MH1.

On a tous rêvé d’une paire d’intras entièrement customs par rapport à ses préférences mais pour celui qui n’habite pas au Japon, il devra débourser une sacrée somme :mrgreen:

Message 08 Nov 2018 09:40

En même ce service n'est proposé qu'au Japon pour l'instant vu que ça monopolise un des top ingénieurs de chez Sony. :jap:
Dans les autres pays où Just ear est disponible, seuls les MH2,donc avec des tuning pré-définis sont proposés.

Cela dit, on trouve des vols pas chers pour le Japon maintenant (500eu l'A/R), faut juste choisir les bonnes périodes. :mrgreen:

Message 08 Nov 2018 16:29

Tin a écrit:En même ce service n'est proposé qu'au Japon pour l'instant vu que ça monopolise un des top ingénieurs de chez Sony. :jap:
Dans les autres pays où Just ear est disponible, seuls les MH2,donc avec des tuning pré-définis sont proposés.

Cela dit, on trouve des vols pas chers pour le Japon maintenant (500eu l'A/R), faut juste choisir les bonnes périodes. :mrgreen:


Je me soucis moins du vol que le prix d’une chambre et de la bouffe à Tokyo. Il ne faut surtout pas se rater sur l’emploi du temps et éviter de passer à Akihabara :mrgreen:

Message 08 Nov 2018 16:53

Tu exagères pour la bouffe, on peut se régaler pour que dalle là-bas dans la plupart des gargottes.  :lol:

Message 08 Nov 2018 17:05

Je confirme, la bouffe ca coute 3x rien au Japon et je peux manger dehors tous les jours sans exploser mon budget.

Bon par contre, s'il s'agit de se chercher du boeuf de Kobe ou autres trucs de luxe, ca va monter tres tres vite... mais c'est tellement bon en meme temps :mrgreen:

Message 09 Nov 2018 13:46

Message 06 Déc 2018 06:55

Plus qu'une semaine avant mon rendez-vous pour la prise d'empreintes et le tuning.
Voilà déjà plusieurs semaines que j'élague comme je peux ma playlist de tuning et je la boucle tous les jours pour vraiment l'intégrer. :levit:

Je vous ferai un petit retour sur la séance une fois terminée. :jap:
(et après avoir décuvé de la grosse murge prévue juste après :mrgreen: )


Sinon pour les curieux, M. Matsuo, l'ingénieur à la tête du projet -et celui qui s'occupe de toutes les séances de tuning- était à Hong Kong pour donner une petite conférence sur les Just ear (en anglais avec un interprète anglais>cantonais) avec une petite séance de questions-réponses à la fin.
https://www.youtube.com/watch?v=dwkf2oKjJ5M#t=1m37s

* Vers 21:45, il y a des questions sur les câbles et il y donne une réponse très politiquement correct. :loool:

Message 14 Déc 2018 11:36

Bon bin voilà, j'ai effecté la première phase pour ces Just ear du coup petit retour (attention pavé !):

Paperasse et Paiement
D'abord le formulaire de commande où ça demande les infos personnelles, dont une adresse au Japon ; j'y étais avec un ami qui passe au Japon en touriste et du coup, il a mis mon adresse (avec mon accord et celui du staff) pour la livraison si jamais il ne peut pas repasser d'ici là. (ça va, il n'ont pas mis de grosses contraintes pour les non résidents, pas comme chez FitEar par exemple, pour le moment du moins)
Ensuite il faut signer une longue décharge avec plein de trucs à accepter, c'est juste du blabla juridique et la plupart c'est pour se prévenir d'éventuelles plaintes des utilisateurs, genre si ce dernier gagne ou perd 20kg en un mois et que le fit n'est plus parfait. :loool:
En soi, rien de très abusif, d'autant plus qu'à la livraison, y'a une période d'un mois où on peut les contacter afin de vérifier le fit et l'ajuster au besoin gratuitement.

Ensuite le choix du modèle puis de comment régler.
Comme on est au Japon, sortir 340 000 yens (~2 700 euros) en liquide pour payer, c'est pas un problème et ça ne fait cligner des yeux à personne (alors qu'en France, c'était rare si je me trimballais avec plus de 40 euros en liquide :loool: ).
Il y a plusieurs options ainsi que la possibilité de payer en plusieurs mensualités sans frais supplémentaires... mais bon tant qu'à faire j'ai préférer tout régler en une fois et être tranquille avec.

Fabrication du moule
Pour la phase de fabrication du moule, j'ai signé accord de confidentialité vu que pour le coup, ils ont développé leurs propres outils.
Par contre, je peux dire que ça a pris près d'une heure, dont une bonne partie est consacrée à des mesures faites au millimètre près. Etant donné qu'il faut pouvoir insérer le driver dynamique de taille assez conséquente, M. Sugano, en charge de ce processus, veut s'assurer également que l'esthétique extérieure de la coque se marie bien avec le visage de chaque client, d'où le temps qui y est consacré.
Ca paraît rien comme ça mais on sent ce souci de la perfection et le côté maniaque de M. Sugano pour qui chaque millimètre va compter.

Il y a aussi une part active du client lors de la prise d'empreintes afin de s'assurer que le seal/fit reste parfait même lorsque la mâchoire bouge pas mal mais encore une fois je ne peux pas donner les détails exacts du processus. :jap:

Pour l'injection de silicone, de ce que j'ai compris, ils n'utilisent pas le même silicone qui est utilisé par quasi tous les autres fabricants de moulés au Japon et pour l'occasion, ils reçoivent une formule unique de la part de leur fournisseur.
Je n'ai pas trop cherché à demander les détails de pourquoi et tout vu que ça commençait à dépasser mon niveau technique en japonais de toute façon. :rouge:
Par chance, il était satisfait des premières prises d'empreintes faites dans mon cas, mais il arrive que parfois il ai eu à faire plusieurs injections de silicones car les moules une fois pris se remplissaient pas son standard de qualité. :-O

Pour comparaison, la prise d'empreinte de mes oreilles pour mes FitEar a bien pris 25-30 minutes avec pas mal de mouvements de la bouche à faire.
Et plus récemment, un ami qui est allé commander des moulés chez Onkyo, ça a pris environ 10 minutes à tout casser, vu qu'il s'agissait juste d'injecter le silicone et attendre qu'il prenne forme.

C'est une opération que j'aurais pu faire en avance il y a quelques mois mais comme je souhaitais perdre un peu de poids avant les fêtes, il m'a conseillé d'attendre le jour de la commande pour la prise d'empreintes à mon poids idéal*.
Normalement ça importe assez peu sauf dans les cas de prises ou pertes de poids extrêmes mais il y a des personnes dont le visage change pas mal même avec des fluctuations plus légères et non seulement les mesures de et les ajustements sont faits au millimètre près pour le fit mais il ne voudrait pas que d'un coup ça ne soit plus esthétiquement parfait vu de l'extérieur. (Un maniaque ce M. Sugano, je vous le dis !)
*: je m'étais fixé comme objectif (impossible) de perdre jusqu'à 10kg en 5 semaines sans non plus me priver ou autres. Au final avec de l'auto-discipline, une meilleure hygiène de vie et moins de malbouffe, j'ai quand même réussi à perdre 4.6kg, ce qui n'est pas mal... Une amie me faisait la remarque qu'heureusement je suis célibataire en ce moment, peu de filles apprécieraient que je fasse autant d'efforts pour des intras et non pour elles. :lool:
Pour le coup je vais rester dans cette fourchette de poids, pas loin du surpoids et ça sera très bien ainsi. :jap:

Si vous prenez un modèle autre que le MH1, sautez la partie suivante.

Tuning
Il y a une petite pause entre la fabrication du moule et la séance de tuning, M. Matsuo ainsi pour que le client se sente à l'aise et décontracté histoire de pouvoir apprécier la musique pendant le tuning sans stress.
Pour le coup, il prépare aussi lui-même du café à partir de son stock personnel qu'il moud lui-même à partir de grains achetés à un torréfacteur, c'est plutôt léger et avec une note assez sucrée même sans additif. Je n'ai pas le détails de son blend mais c'était 2/3 graines du Brésil et 1/3 graines du Guatemala. D'ailleurs pour l'occasion, vu qu'il y a une boutique Pierre Hermé à 10 minutes à pied du centre, j'avais fait un petit détour avant de venir pour acheter une petite collation.
Donc bref grosse détente qui m'avait presque fait oublier pourquoi j'étais venu. :mrgreen:

Pendant que je me faisais mon 4h, M. Matsuo pose des questions sur le genre de musiques que j'aime bien écouter, s'il y a des aspects qui me plaisent en particulier et enfin si j'avais des souhaits vis à vis de la signature.

Enfin, met en place son PC, le relie à une interface audio ainsi que 2 paires de Just ear (une pour moi et une pour lui afin qu'il écoute en même temps) de démo avec un des profils qu'il pense formerait la meilleure base pour commencer le tuning (entre les 3 modèles MH2), et au vu de mes réponses, on est partis sur une base de Listening vu que c'est fait pour de l'écoute reposée.
On ajuste le volume d'écoute et c'est parti !

Le processus en soi est assez simple, je choisis les pistes et les passages à écouter, puis je fais part de mon ressenti et d'éventuels souhaits à M. Matsuo qui va ensuite ajuster le tuning sur son logiciel d'EQ / simulateur.
Comme j'avais souhaité mettre les voix féminines en avant ainsi que les violons, on a commencé avec des médiums bien ancrés et on a surtout passé notre temps à ajuster l'équilibre entre les aigus et les basses sans trop toucher aux médiums et haut-médiums qui étaient d'entrée plutôt bien choisis.

Ma priorité pendant les écoutes c'était de maintenir les voix claires et présentes sans les noyer dans les instruments, puis ensuite de m'assurer que les violons n'étaient pas en reste avant d'attaque les timbres et autres.
Je ne vais pas trop rentrer dans les détails mais il y a eu quelque points sur lesquels on a passé beaucoup de temps :
- Les cymbales : bien équilibrer pour éviter que ça ne sonne trop perçant, ou pire que ça crée de la distorsion tout en gardant l'impact et les harmoniques.
- Les percussions : selon les modifications, il arrivait de perdre l'impact créé par l'attaque de des percussions.
- La résolution : j'ai demandé de ne pas trop pousser les aigûs pour ne pas "artificiellement" pousser les micro-détails qui rendraient trop apparents les limites du mixage de certaines chansons - je cherche encore à écouter de la musique, pas des filtres ou des techniques de mastering.
- La chaleur et le rythme : comme ce sont souvent les basses qui vont donner le rythme de la musique, on a passé pas mal de temps à trouver un bon niveau de chaleur pour donner de la dynamique et du fun à l'écoute sans que ça vienne voiler le reste. J'avais pas mal insisté que ce n'était pas forcément la quantité de basses qui importait mais plus la rapidité et la qualité de ces dernières.
- Les timbres : j'ai beau écouter principalement du pop-rock avec une liste d'instruments assez limitée, j'ai quand même cherché à m'assurer que ça sonne quand même comme ça devrait. Tant que le hautbois sonne comme du hautbois et pas comme une clarinette ou une flûte, etc...

Au bout d'une heure on est arrivés à un équilibre qui me plaisait vraiment pas mal et du coup il prend ça en compte avec une bonne page de notes prises sur mes impressions. Aussi un petit rappel qu'il ne s'agissait pas du rendu final mais de simulations afin de non seulement cerner mes souhaits et mes préférences, mais aussi pour M. Matsuo de savoir ce que j'écoute afin de bien potasser pour me pondre une signature parfaite.
Comme je m'y attendais on part sur une signature qui est tout sauf neutre (tant qu'à faire, il y a déjà pas mal d'intras de ce type) et M. Matsuo a déjà quelques idées en tête sur comment gérer ça, ayant déjà eu beaucoup de clients avec les mêmes artistes dans la playlist que moi, même si je semble avoir des préférences un peu plus exotiques et spécifiques.

Comme j'ai dit que j'étais sûr d'être disponible entre février et début avril pour revenir une fois que mes Just ear seront sortis de la production, on pourra reprendre la séance de tuning à ce moment là avec le fit parfait et donc le résultat final.

Toute la session s'est faite avec mon ZX300 mais il est bien sûr possible d'apporter plusieurs sources et d'ajuster le tuning pour avoir un bon rendu sur toutes les sources souhaitées (dans la limite du possible).

Ah et j'oubliais, la playlist de tuning que j'ai utilisé (notes personnelles en anglais) :
https://docs.google.com/spreadsheets/d/ ... edit#gid=0
(Si vous voulez les pistes, DM :jap: )

Très orientée J-POP mais j'ai inclus des pistes un peu plus diverses afin que ça reste écoutable sur quelques autres genres sans forcément chercher à en faire un all-rounder qui manquerait un peu de personnalité.

A venir
Le moule ainsi que les détails du tuning sont partis pour la production et ça devrait être prêt vers février~mars.

A ce moment là, je pourrais soit demander la livraison à domicile ou alors je peux reprendre un rendez-vous afin de 1) vérifier le fit, la tenue et ainsi que l'apparence une fois portés et surtout 2) vérifier le rendu sonore avec le fit parfait, il y a des chances que ça change pas mal dans les basses.
M. Matsuo me disait que la séance de tuning post-production était à ses yeux la plus importante et donc recommandait vivement de ne pas la zapper.
Ce sera aussi potentiellement plus long vu qu'il devra physiquement ajuster les drivers et les filtres mais je verrai bien à ce moment là.

En tout cas, s'il y a quelque chose qui m'a vraiment marqué c'est que plus que jamais, le client est roi et que l'on paye non seulement pour du matériel mais aussi pour un service aux petits oignons où rien n'est laissé au hasard et surtout où la recherche de la perfection est au coeur du processus.
M. Matsuo et M. Sugano ont beau être des ingénieurs très haut gradés dans la branche audio & vidéo de Sony, ils mettent de côté le reste pour les rendez-vous Just ear afin de se concentrer à 100% sur le client et faire en sorte que tout soit parfait. (l)

Donc bref, suite et fin des aventures l'année prochaine. :jap:
En attendant je vais enfin pouvoir reprendre des écoutes normales et non la même playlist limitée toute la journée. :headphone:

P.S.: comme ils aimeraient garder le secret industriel sur beaucoup de points, je me suis retenu de prendre des photos, néanmoins on était autorisés à prendre des photos de l'entrée où on peut voir des dédicaces de certains artistes ayant acheté des Just ear, à titre personnel ainsi qu'un modèle d'exposition.
https://imgur.com/a/EfcmkdK

Message 14 Déc 2018 12:37

Super retex ! ça se passait où exactement, chez Sony ?

C'est certes un peu cher, mais quel service incroyable !! Très difficile de se planter dans des conditions pareilles !

Message 14 Déc 2018 13:07

Ca se passe au Tokyo Hearing Care Center de Aoyama, pas loin de Shibuya :
https://tokyohearing.jp/

https://www.google.com/maps/place/%E6%9 ... 39.7162246


Vu la montée en flèche du prix des intras dernièrement, je me dis que finalement, ça en devient compétitif. :loool:
De base 200 000 yen (1 550€) pour les modèles prédéfinis auxquels ajouter 9 000 yen (70€) pour la prise d'empreintes, c'est certes pas donné mais ça n'est plus aussi excessif qu'il y a 3-4 ans quand le projet a été lancé.
En comparaison, ajouter les 100 000 yen pour le tuning de la signature c'est un très bon investissement, surtout que du coup je risque assez peu d'acheter de nouveaux intras à l'avenir... sauf peut-être si le coeur m'en dit de faire des paires secondaires avec des signatures que je ne trouverais pas sur le marché. :mrgreen:

Message 21 Fév 2019 09:50

Comme vous le savez déjà, j'ai mes Just ears depuis samedi et c'est la lune de miel en ce moment.
Je pense pouvoir dire sans problèmes qu'il s'agit des meilleurs intras au monde pour moi et que je vais avoir du mal à trouver mieux... mais bon c'est tricher vu le processus engagé. :loool:

Bon sans plus tarder un compte rendu de ma matinée de samedi :

Fin de la production
Je reçois un e-mail mercredi me signalant que mes Just ear sont prêts et me demandant si je préfère qu'ils me soient livrés directement ou si je préfère prendre rendez-vous pour la une dernière session (qui serait toujours possible ultérieurement même dans le premier cas -dans la limite des 30j de garantie pour fit-).
Naturellement j'opte pour cette dernière option et dès le lendemain on me confirme que M. Matsuo et M. Sugano peuvent être disponibles le samedi matin 10h.

Livraison et vérification du fit
Arrivé à 10h pétantes, M. Sugano m'acceuille et après quelques minutes de préparation il me présente ma paire toute belle et toute neuve et m'explique comment les mettre, les nettoyer, etc... Puis vient le moment de les fit après les avoir relié à mon ZX300 via le câble 3.5mm de base.
Première impression : le fit est vraiment parfait, au même titre que mes FitEar mais avec en plus un confort amélioré.
A vrai dire, je reste encore vraiment étonné par le fait que même en les portant plusieurs heures, ils ont une présence physique perceptible vraiment quasi-nulle, surtout dans l'oreille gauche.
Dans l'oreille droite je ressens très légèrement la présence de la canule mais comme il s'agit de la partie semi-rigide, un peu comme du caoutchouc, et non de l'acrylique dure, ça se fait oublier très facilement.

Pendant ce temps M. Sugano vérifie l'aspect esthétique extérieur, il m'avoue qu'en raison de la forme de mes oreilles ça ressort un peu mais c'était un compromis esthétique à faire pour ne pas compromettre le son. Cela dit lorsque je regarde dans le miroir, j'avoue que je m'en fiche un peu, et je ne trouve pas ça aussi laid qu'il laissait l'entendre... mais bon c'est lui le perfectionniste, pas moi. :loool:
Comme on peut s'attendre de la politesse japonaise, il me demande si je suis satisfait non seulement avec le fit mais également avec le rendu visuel une fois porté car j'ai une garantie de 30 jours pour tout ce qui est lié au confort / fit / coque etc.
On verra bien ce qu'il en est dans les prochaines semaines mais je doute avoir besoin de faire appel à cette garantie.

Pour donner une image un peu plus précise, j'ai mis en rouge les parties rigides de la coque et en bleu celles qui deviennent plus molles à température corporelle :
Image

A noter que la faceplate n'était pas celle définitive et qu'elle portait les mentions "SAMPLE" car il restait encore l'étape la plus importante à faire....

Tuning final
Une fois confirmation que le fit me va bien, M. Sugano laisse la place à M. Matsuo qui finit de préparer un café (toujours le même mélange). J'en profite pour sortir ma boîte de chocolats que j'ai apporté pour accompagner et on discute un peu de tout et de rien histoire de détendre l'atmosphère.

J'avais déjà pu écouter un peu comment ils sonnaient juste avant, du coup M. Matsuo me demande si j'ai quelques retours à faire. A vrai dire je ne faisais pas encore trop attention au son, plus occupé à bouger ma tête, mâchoire et autres pour voir si c'est aussi confortable que mes FitEar.
Comme l'écoute s'est faite avec le câble asymétrique de base, il me demande si je préfère écouter sur la sortie symétrique plus qualitative du ZX300. Le modèle de démo avait beau être branché sur la sortie asymétrique lors de la première session, il m'avait demandé si j'écoutais plutôt sur l'autre, ce que j'ai confirmé et il avait donc pris ça en compte en faisant le tuning.
Comme je n'avais pas de câble sous la main, il me prête un câble symétrique Kimber pour l'occasion et c'est parti pour le tuning final !

Les 2 premiers morceaux (水樹奈々 - ヒメムラサキ & 水樹奈々 - undecover) : Ces basses ! Très énergiques, elles donnent une grosse sensation "physique" de rythme à la musique et j'avoue que c'est très entrainant sur du pop-rock. Mes craintes que la voix de la chanteuse soit étouffée sont très vites dissipées et c'est un rendu extrêmement chaleureux qui sublime cette chanson que j'aime beaucoup avec 2-3 réserves sur les aigûs néanmoins.

Du coup je switch sur un troisième morceau (リズと青い鳥 第三楽章「愛ゆえの決断」) pour vérifier les timbres, car bon autant en termes de musicalité sur la première chanson c'était très limite émouvant, je suis curieux d'écouter ce que ça donne sur un orchestre d'harmonie, surtout le rendu du hautbois, un de mes instruments préférés au même titre que le violon et du violoncelle.
Autant sur la plupart des instruments (hautbois, contrebasse, trombones, euphonium, etc) je dénote un manque d'énergie sur ceux avec un registre plus haut (flûte principalement) et surtout un manque d'assise sur la cymbale très perceptible autour de 04:40.

Je fais donc part de cette impression à M. Matsuo et il me confirme que c'est un point récurrent ; avec un fit parfait, les basses sont parfaitement maîtrisées alors que le résultat pouvait être variable même avec la bonne taille pour les eartips.
Premier break avec M. Matsuo qui emporte donc ces intras dans la salle à côté où il retire la faceplate et ajuste les filtres, pour ne pas le déranger dans ce travail vraiment minutieux digne des artisans horlorgers, je savoure mon café et discute un peu avec M. Sugano.

Quelques minutes plus tard il revient avec et donc round 2 d'écoutes :
Cette fois-ci les cymbales et les flûtes sonnent justes, en termes d'attaque, decay, etc, tout va bien par contre, avec les basses plus basses, je ne sais pas ça manque un poil de rythme sur certaines chansons.
En passant plusieurs chansons, c'est sur undercover que je réalise que c'est l'extension dans les basses et sutrtout infra-basses qui a perdu au change plus que le reste et je demande si on peut rétablir ça.

3ème proposition pas mal différent "pour voir" et là ça semble plutôt équilibré mais dans l'absolu ça manque pas mal d'énergie et de personnalité, beaucoup trop "neutre-chiant"© ( :mrgreen: ) à mon goût.
On revient donc sur un tuning basé sur la 2nde proposition mais en modulant principalement le rapport basses:aigus, la richesse des médiums n'étant que très rarement impactée, ou plutôt que M. Matsuo veille à les préserver avant tout en fait.

Je passe les détails mais à chaque itération, je sens qu'on s'approche de plus en plus de ma perfection personnelle.
Au 6ème tuning je me dis qu'on est quasiment bon à 99.99..99% mais je lui dis qu'il y a sûrement encore un moyen "d'améliorer ça" mais.... que je ne sais pas comment. On fait un petit bilan pour discuter de toute cette aventure, ainsi que de macarons Pierre Hermé que j'avais apporté à la première séance, pour moi-même et en tant que cadeau et des chocolats de chez Jean-Paul Hévin, cadeau pour cette fois.
L'atmosphère est vraiment détendue alors que ça fait plus de 90 minutes qu'on est en train de faire ce tuning final. M. Matsuo me demande sur quelle piste je sentais qu'il y avait ce petit "je ne sais quoi" manquant et je lui donne Aimer - あなたに出会わなければ~夏雪冬花~ (Live in church ver.), il réfléchit quelques secondes et veut tenter un dernier tuning et si ça passe pas, me demande si ça me conviendrait de revenir à ce 6ème tuning et de le figer dans le marbre. Etant déjà totalement sous le charme, j'acquiesce en me disant que de toute il n'y à plus rien à toucher

7ème tuning : j'écoute et je ne sais pas trop comment expliquer mais le millionième manquant semble avoir été résolu et je tente de confirmer avec les pistes listées plus haut dans l'ordre. A la chanson qui "posait problème", je suis vraiment sous le charme et je n'arrivais pas à me l'expliquer car à l'oreille ça me semblait presque similaire.
A la 5ème chanson (FictionJunction YUUKA - 暁の車), l'écoute cumulée me donne tellement de frissons que je dois faire une pause.
Pour la validation finale, je remets cette chanson d'Aimer pour tenter de comprendre et là je me rends compte que je retrouve un certain degré de sibilance sur certaines parties de la chanson mais qu'en même temps, peut-être dû à l'habitude de voir Aimer en live mais le fait que ça ait été un peu trop lissé sur le 6ème tuning était ce qui me faisait apparaître ça comme dissonant.

J'en discute un peu avec M. Matsuo qui me disait que généralement les gens tendent à vouloir effacer toute trace de sibilance car c'est assez désagréable, d'autant plus que la langue japonaise et la façon de chanter de certaines artistes Japonaises s'y prêtent pas mal.
Comme il est très familier avec Aimer et comme il sait également que j'aime bien assister à des concerts, masquer ce genre d'imperfections crééait peut-être une certaine gêne pour mon cerveau même si c'est techniquement souhaitable.
Comme quoi tout est vraiment conditionné à nos préférences et expériences perso car cela vaut dans mon cas personnel ici mais ça aurait été quelqu'un d'autre, le tuning précédent aurait été plus adapté. :jap:

Je dois maintenant choisir si je veux garder cette dernière itération ou revenir à la précédente. En y réfléchissant de façon logique, je me disais que la précédente semblait mieux d'un point de vue technique car ça gomme vraiment tous les défauts et les limites des mixages de ma playlist... Cependant, ce dernier tuning semblait me donner beaucoup plus d'émotions et comme on est en audio, je me dis que c'est ce petit degré d'imperfection technique qui fait la différence et en dépit de toute bonne logique ce sera donc ce dernier tuning qui sera retenu.

M. Matsuo retourne donc effectuer l'opération finale : changer la faceplate temporaire pour la version définitive arborant le logo Sony. Pendant ce temps, M. Sugano me donne les deniers papiers à remplir, pour confirmer la livraison du produit plus un rappel sur les 30 jours en cas de problème physique ainsi que la garantie générale d'un an.
*: Ca peut sembler court mais on est sur un produit artisanal et non produit à la chaîne et qui passe par un contrôle qualité beaucoup plus strict. D'ailleurs, des témoignages des autres possesseurs de MH1, les quelques uns qui ont fait appel au support ont été soignés aux petits oignons, même après la fin de la garantie officielle.

Je regarde l'heure et wow, deux heures se sont écoulées sans que je m'en rende vraiment compte. L'atmosphère très relaxante du Tôkyô Hearing Care Center ainsi que la gentillesse de MM. Matsuo et Sugano contribuant énormément.

Remise en mains propres
(Ca fait bizarre de décrire ça comme ça après les avoir déjà eu sur les oreilles depuis un moment...)
Retour de M. Matsuo avec les intras finalisés qu'il va rattacher au câble de base avant de remettre dans la housse fournie. Dernière touche, il sort une carte vierge où il écrit quelques notes sur la signature sonore :

Si je devais traduire:
- Faire s'exprimer tout le charme de la voix de Nana Mizuki (ma chanteuse préférée)
- Préserver l'énergie des voix féminines pour qu'elles ne soient jamais noyées


Câbles et accessoires
Je pense que vous connaissez mon avis sur les câbles, je les choisis pour leur esthétique et l'ergonomie tout en évitant de possibles colorations, qu'elles soient jugées qualitatives ou non.
A la base j'avais acheté un câble de la gamme iect_03 de chez Onso pour ses qualités suivantes :
- flexible et solide
- agréable à porter, pas d'irritation causée par des frictions avec le câble
- non microphonique
- jack coudé (assez rare au japon avant le très haut de gamme)
- pas de vente de chimère, c'est vendu comme un câble droit et basta
et surtout
- moins cher que la concurrence : 9 720yen TTC (~75eu), ça reste cher pour un câble mais pour un 4.4mm symétrique avec connecteurs MMCX, ça faisait partie des moins chers. (Mon 4.4mm FitEar chez eux m'avait coûté moins de 6 000yen... dure loi du marché).
Page officielle : http://www.onsoproject.com/iect_03_m.html
Il existe aussi la gamme iect_04 plus chère, un peu plus jolie à mes yeux (gris industriel plutôt que rouge délavé) et euh... je ne me prononcerais pas sur les qualités audio potentielles car ça reste tout aussi transparent à mes oreilles. :jap: (ou peut-être des aigus un peu plus énergiques ? je ne sais pas et je ne tiens pas à savoir non plus..)

C'était sans compter sur le fait qu'un des amis, qui possède 2 paires de Just ear (un MH2 Monitor et un MH1 "plaisir"), que j'ai vu dans l'après-midi m'offre le Himedzuru de chez Nobunaga Labs pour me féliciter de rejoindre le cercle des propriétaires de MH1.
Pour les caractéristiques techniques :
- 4 brins de cuivre OFC 7N plaqués argent + 4 brins d'argent pur 4N
- Impédance de 0.28Ω
- prix de vente: 15,800yen TTC
Page officielle : http://wisetech.co.jp/brand/nobunaga/pr ... index.html
A l'écoute, je le trouve aussi transparent que le Onso mais esthétiquement, j'avoue que la paire tressée gris-argent est visuellement plus plaisante que le rouge délavé un peu tristounet de chez Onso. En termes d'ergonomie, rien à redire, un petit tube enveloppe les câbles près des connecteurs MMCX pour lisser le contact des câbles avec le tour d'oreille.
Du coup bin j'ai acheté un câble pour rien et j'ai un joli câble pour aller avec mes Just ear... Je n'exclus pas la possibilité d'acheter séparemment un connecteur 4.4mm coudé de chez PENTACONN et de modifier le câble si jamais le connecteur droit me semble peu pratique sur la durée.... mais voilà encore une fois c'est pour l'ergonomie et non pour modifier le son.
Ce n'était pas très constructif mais j'aime bien quand on m'offre des cadeaux. :mrgreen:

Petite note sur le câble fourni de base : il est vraiment très fin, flexible et très léger, le revêtement est tout aussi agréable au contact de la peau. Si j'utilisais un DAP asymétrique, je n'aurais aucun problème à utiliser celui fourni de base, d'autant plus que le jack est coudé !
Pour brancher sur des entrées asymétiques, je pense que je ferai l'acquisition d'un adaptateur 4.4mm Femelle / 3.5mm Mâle histoire de minimiser les manipulations et donc l'usure mécanique des connecteurs MMCX.
Pour assurer la longévité des connecteurs MMCX, je pense aller acheter une paire de protections JAC-CS01 de chez Pioneer histoire de pousser les choses jusqu'au bout.
https://pioneer-headphones.com/japanese ... -cs01.html

En ce qui concerne la housse, je trouve qu'elle suffit amplement à mon usage, assez compacte pour rentrer dans mon sac en bandouillère pour le quotidien et est divisée en 2 compartiments pour garder les écouteurs droit et gauche séparés.
Je verrai à l'occasion de salons les promotions de chez Van-Nuys (ma marque de housses préférée avec Dignis) si je trouve mieux mais en attendant ça fera très bien l'affaire. :jap:

Conclusion
Pfiou quelle aventure, même si en tout les deux sessions combinées ont duré environ 5h, il y avait également tout un travail en amont effectué : composer une playlist, étudier plus en détail ce que j'écoute, chercher et comprendre ce qui me plaît, imaginer quel type de profil je voudrais, etc...
M'être amusé à jouer de l'EQ avec mon Elear puis mon Clear m'a permis de pas mal appréhender l'équilibre tonal et autres aspects de l'audio.

Je ne rappellerai jamais assez qu'il s'agit vraiment d'une démarche engagée que je ne recommanderais pas forcément à tout le monde ; j'avais déjà songé à faire ça un an plus tôt mais avec le recul, je me dis que j'ai vraiment bien fait d'avoir retardé ça d'un an afin de d'approfondir mon expérience et mes connaissances en audio. Mieux me familiariser avec ce que j'écoute m'a également permis d'être plus précis dans l'expression de mes voeux et plus attentifs à certains détails lors des écoutes pour le tuning.

Cela dit, je pense qu'il n'est pas non plus nécessaire d'être un gros mordu pour tenter l'aventure, M. Matsuo a non seulement une culture musicale très étendue et l'expérience accumulée via la clientèle des MH1 très diverse lui permet d'aborder la chose à un niveau très humain et non seulement purement technique.

Petite interlude technique : les Just ear sont composés d'un driver BA et d'un driver dynamique et 2 voies par écouteur (une pour chaque driver).
Ca semble très simple en apparence, et d'aucuns vont utiliser ce fait pour argumenter que les Just ear ne pourront jamais être aussi techniques que des intras hybrides/electrostatiques/planar/à trouzemille drivers/etc... mais honnêtement pour avoir pu écouter divers tunings (merci les salons audio où M. Matsuo met à disposition quelques paires assez uniques en plus des 3 modèles de base), je trouve qu'ils n'ont vraiment rien à envier au reste du marché.

Cependant, il faut quand même garder en tête certaines limites physiques propres aux intras, la scène sonore peut être certes bien poussée mais on ne recréera pas celle du HD800 par exemple tout comme on ne pourra pas retrouver la vitesse des électrostatiques par exemple.
Personnellement, j'écoute pour le plaisir et ça ne me dérange pas de manipuler les timbres et autres pour rendre plus agréable certains aspects à mon oreille et en masquant certains autres ; l'expérience que j'ai en concerts reste liée aux concerts et je ne cherche pas à recréer ça chez moi, le mixage de ce que j'écoute étant ce qu'il est, je cherche surtout à en tirer le meilleur selon mes critères.

Je radote beaucoup mais je tiens à ne pas induire les gens en erreur et à leur vendre la lune, le marché des intras évolue à vitesse grand V depuis ces dernières années et on trouve beaucoup de perles, à des prix très variables. J'aurais largement pu me satisfaire de certains modèles comme le Solaris de Campfire ou les JVC HA-FW10000 ou les Shure KSE1200 mais chacun manquait "un petit quelque chose" à chaque fois qui m'aurait sûrement fait changer quelques années plus tard (je mets du temps à renouveler mon matériel :P ).

On ne va pas se mentir, sortir presque 3 000 euros ce n'est pas une décision à prendre à la légère (enfin pour la plupart des gens :loool: ) mais avec l'inflation des prix des intras, finalement je me dis que ce n'est plus si cher payé que ça pour avoir des intras qui correspondent vraiment à mes goûts,
Je tiens également à rappeler le soin apporté par MM. Sugano et Matsuo dans tout le processus, qui sont je le rappelle des ingénieurs assez hauts dans la hiérachie de Sony AV, pouvoir échanger sur divers sujets dont surtout l'audio fut également très enrichissant (et quelques anecdotes intéressantes sur certains artistes que je suis :lool: ).

Pour l'anecdote, 2h pour ce tuning final ça peut sembler pas mal et en effet, j'ai pris plus de temps que la moyenne... mais cette même moyenne est tirée vers le bas par les professionels de la musique qui arrivent à boucler l'affaire en 15-30 minutes chrono grâce à leur expérience. A l'extrême opposé, de mémoire sa plus longue session a duré près de 4h, et bien après l'heure de fermeture du bureau (19h) mais encore une fois, il faut se rappeler qu'au Japon, le client est l'égal de dieu.

A noter également que je n'ai effectué le tuning qu'avec le NW-ZX300 comme source mais il est bien sûr possible de choisir ce que l'on veut et ne pas se limiter à une seule source. Parmi les contacts que j'ai, un a tuné via son iPhone 7 uniquement, un autre l'a tuné pour aller aussi bien sur un iPhone qu'un AK70 mkII et son Hugo 2 et il affirme être entièrement satisfait du résultat sur chacune des machines.
Pour la petite histoire, M. Matsuo est en train de travailler sur un modèle spécial pour aller avec le DMP-Z1 et j'ai pu essayer un prototype du combo. C'était assez impressionant d'avoir ce fond plus noir que noir (imaginez la profondeur des noirs sur une TV OLED vs une TV LCD) et le rendu sonore sur les grosses formations orchestrales bien mixées était tout simplement bluffant. C'est le genre de tuning qui je pense ferai le bonheur des audiophiles mordus de classiques et de symphonies. :-O

N'empêche, à force de demander des modifications vraiment très enculage de mouches à M. Matsuo, je me sentais un peu coupable mais il m'a rassuré qu'après tout c'est toute l'idée derrière l'offre MH1 : permettre au client de pousser l'exercice jusqu'à l'extrême et je trouve que ça résume très bien tout le concept de ces MH1.


Voilà c'était un très gros pavasse, j'espère avoir été exhaustif mais si vous avez des questions n'hésitez pas, je répondrai dans la mesure du possible. :jap:



Annexes
Le reste des photos (déjà posté dans le bistrot) :
https://imgur.com/a/exFvH4m

Je ne sais pas si ça posera problème mais je vous pouvez récupérer les pistes mentionnées via la lien ci-dessous :
https://mega.nz/#F!JmZnTaRI!EngVKFwGO193v-lrQKKTvA

P.S.: J'ai aussi testé hier soir sur mon Hugo 2 et il y a 2-3 différences qui sont immédiatement perceptibles mais ça reste un bonheur complet à écouter. (l)

Promis, un jour je prendrai des cours pour apprendre à bien écrire. :loool: