Page 1 sur 1

Message [Feedback] Le Real Z de chez Teufel , c'est le mal... 17 Nov 2015 23:50

Comme toujours, un petit Feedback sur un casque d'enfer : le RealZ de chez Teufel! :hb:
et comme toujours, quelque chose de plus complet dans ma signature.

Image
Site de la marque & Boutique : http://www.teufelaudio.com/
Prix Public : 175€

Spécifications officielles :
* Type : circum-aural (semi-ouvert) , mousses en simili-cuir hypoallergéniques
* Haut-parleurs: 44mm
* Réponse: 20 Hz - 22 kHz
* Distorsion (THD): 0,05% 1mW/1KHz
* Impédance : 50 Ω (+/- 15%)
* Sensibilité : 102db (+/-4db)
* Entrée maxi : 200 mW
* Câbles :  tressés, et plaqués or
* Accessoires : adaptateur 3,5 / 6,35mm, deux câbles (1.5m et 3m), boite de transport rigide en tissu
* poids : 200g

Teufel...traduisez par « Diable » en allemand (« El Diablo » en espagnol ou « le diap’ » en Papi-Mamie) ,
l’utilisation de ce mot restera un élément teinté de mystère, malgré toutes mes recherches et incantations.

Ce texte étant devenu par la suite maudit, sachez qu’il ne faut pas le lire à haute voix,
sous peine de prendre feu instantanément...vous êtes prévenus, malheureux !!

25 ans d’existence, de souffrances et de hurlements, au fin fond de l’abîme et en proie aux flammes, Teufel reste encore finalement peu connu chez nous.
Tout comme certains de ses confrères allemands, la marque propose donc ses services dans beaucoup de domaines touchant à l’audio, aussi divers que variés.
Ne manque plus que l’outillage de jardin au catalogue (je pense notamment aux fourches), et on sera complet.

4094

La conception de leurs casques est entièrement réalisée en enferAllemagne à Berlin, mais la fabrication est comme souvent, transférée du coté obsur, en Chine...
Un élément qu’on ne retrouvera effectivement nulle part sur le produit, sauf si on le demande très fort, avec insistance, autour d’une table,
les doigts posés sur un verre et aidés d’un pendule.

Partis sur la base d’un de leur modèle réputé (l’Aureol Real), Teufel nous propose ici une version diaboliquement mieux finie : plus classieuse, plus complète,
mais aussi bien plus chère : en plus du prix, il faudra vous acquitter de votre âme...

4088

Premier contact : la boite est tout simplement énorme. Mais bien finie, et de bonne qualité. Cependant,
un détail qui ne trompe pas sur la provenance du produit : l’autocollant rond transparent, typique des produits manufacturés en Chine. Pouah !

A l’intérieur, deux modes d’emploi allant à l’essentiel, en allemand et en anglais. Si elle manque aujourd’hui à l’appel,
la version traduite en Cthulhu sera peut-être incluse dans une prochaine version.
A coté de ça, on retrouve une boite de transport rigide et originale, recouverte de peau ressemblant à s’y méprendre à du tissu synthétique,
le logo de la marque en excroissance des deux cotés.

4089

C'est alors qu'une odeur de plastique pestilentielle se fit sentir, et l’on entendit au loin des chiens hurler à la mort...
Mes mains devinrent moites et se mirent à trembler, l’angoisse m’étreint : je l’ouvre, je ne l’ouvre pas ? que va-t-il se passer si jamais je l’ouvre??
Le Monde ne sera plus jamais le même, j’ai peur de la suite, du lendemain, du futur...un craquement et mon cœur de battre s’arrêta.
Je n’ai plus le choix, l’inévitable va se produire. Que dieu me pardonne : à l’intérieur, j’y trouve donc le casque, les deux câbles, et un adaptateur jack 6.35,
que du classique. Ouf !

4091

L’ensemble ainsi maintenu et bien protégé ne risque pas d’être endommagé. Cela dit, dommage qu’on ne puisse pas y placer un DAP, voir une petite Bible.

Passons sans tarder au casque : il est d’une finition exemplaire. Avec quelques éléments en aluminium (fixation de l’arceau, sur les écouteurs et autour),
rien ne dépasse, tout est ajusté, précis, et net. Pas de bruit suspect, un vrai sans faute. C’est louche, trop louche...je mis de suite mon étole,
mon Chasuble, j’étais prêt.

4096

Et je poursuivis le tout dans un mouvement vertical et horizontal, en respectant le sens des aiguilles d’une montre (en gros, je ne savais plus ce que je faisais),
brandissant les deux mains aux cieux et m’écriant :
« l'arceau est très large, recouvert de simili cuir et poinçonné de la marque, les tiges en métal sont également peintes en noir et permettent un réglage assez précis... »
...je ne vous cache pas que les voisins, si tant est qu’il en reste encore, m’ont certainement pris pour un fou.

C'est alors que mon regard s’est naturellement posé sur les câbles...
Pendant un long moment, assis à contempler le vide et ne pensant à rien, j’ai passé lentement mes doigts dessus...très lentement.
Ils sont tressés, d’un diamètre rassurant. Ils semblent parfaitement robustes. L’un est assez long (3m), l’autre est court (1,5m), tout juste parfait.
Seulement voilà, toutes les fiches jack on le droit à une gravure au laser de la marque du diable ! Et ça, je ne l’avais pas prévu....

4099

A bout de force, je pose le casque sur la tête : c’est l’envoûtement. Des mousses bien larges et d’une douceur exceptionnelle,
un bandeau proche de la matière polaire, l’arceau qui serre correctement sans excès : un très bon confort en perspective.

Ma première écoute m’a surtout révélé un casque au son propre, avec des basses nettes et de l’impact. Si l’association avec mon TEAC me semble parfaite,
sur le FIIO X3 II, j’ai trouvé par moments comme un subtil manque de saveur ou dans les aigus, et quelques ricanements bizarres sur tous mes enregistrements.
Tant que l’on se sert d’un magnétocassette, les voix ainsi que celles de l’au-delà ressortent correctement et son bien définies, cependant moins proches qu’avec d’autres casques.
La spatialisation reste très correcte, et à force de poser la même question à chaque fois, les chaises et les tables se déplacent seules dans l’espace,
et on peut aisément les situer, tout comme le placement de certains instruments d'ailleurs.

4098

Testé au bureau, le semi-ouvert est un excellent choix pour ne pas être coupé du monde et profiter de la musique (sans trop déranger),
voir se sentir rassuré lorsque l’on regarde un film d’horreur tout en restant attentif à son environnement...
A contrario, et même si le format s’y prête, il n’est pas du tout adapté aux transports en commun. On devra monter le volume pour couvrir les bruits,
et donc certainement gêner l’entourage. Dans la rue en revanche, ça ne devrait pas poser de soucis particulier.

Ma seconde écoute m’a conforté dans mes premières impressions : un casque qui s’adapte sans aucun problème à tous les styles,
et clairement orienté plaisir tout en gagnant du détail.
Bénéficiant d’une conception semi ouverte, la sensation de confinement est très faible et c’est appréciable, surtout dans un cercueil.

Durant mes écoutes, j’ai tout de même noté quelques petits craquements de plastique au niveau des écouteurs (oui, ça venait certainement des écouteurs...
enfin je crois...pourtant je ne les avais pas touchés) : il s’agit de l’élément de maintien d’écart des tiges métalliques. A chaque mouvement, les tiges bougent,
et exercent une pression dessus, ce qui génère donc de petits cliquetis.

4093

Au fur et à mesure, le confort s’est encore amélioré. J’avais remarqué une très légère chauffe en sortie de boite. Elle s’est quasiment estompée avec l’utilisation,
surtout depuis que j’ai chanté « Pater Noster, qui es in caelis : sanctificetur nomen tuum ; adve­niat regnum tuum  ... »

L’ arceau a aussi tendance à garder la forme du crâne de l’utilisateur. De même, son réglage aurait mérité d’avantage de fermeté : s’il est très doux à manipuler,
il se dérègle aussi assez facilement, et peut finir par vous rendre fous, pauvres sots !

4092

Un point d’attention sur les câbles : si j’ai vraiment apprécié leur finition, je trouve que les fiches sont globalement trop longues, d’au moins un centimètre.
Dès que l'on doit bouger la tête, ça frotte non loin du col, provoquant des bruits parasites et une ouverture systématique des portes de l’enfer...

Conclusion :
Le Real Z est une excellente surprise pour moi, au vu de sa forme générale assez commune. Sans m’être renseigné sur ce casque,
je pensais à tort qu’il serait un énième clone rebadgé, au son basseux à souhait, cachant la misère, malgré son tarif élevé. Rien de tout ça, heureusement.


La conception étant chapeautée par Teufel, ça se voit d’emblée : c’est un produit fini sans erreurs d'assemblage. Complet en terme d’offre et agréable à l’écoute,
il n’a pas à rougir face à la concurrence dans la même gamme.
Alors il se pourrait que certains le trouvent un peu trop pêchu, cela dit, sur une source correcte, il apporte suffisamment de punch pour casser le coté trop neutre,
qui peut facilement devenir ennuyeux si appliqué à tous les styles.
Un casque docile, qui s’accommode de tout, et par son coté semi ouvert sachant donner suffisamment d’ouverture et de détails sans en faire trop :
à utiliser finalement dans bien des circonstances et sans aucune modération, en tant que casque principal ! Ksssss !!!!! Ksssssssss!!!!!!


4090

Message 18 Nov 2015 00:03

Excellent retour, très inspiré (mais par qui? :twisted: ).
Enfin, bref: j'ai ri et je me suis instruit. Merci. :jap:

Message 18 Nov 2015 08:49

Merci Dz ;)
Page 1 sur 1