Page 1 sur 1

Message [Feedback] Beats EP 26 Juil 2017 19:06

Aujourd’hui je vais vous parler d’un casque Beats. Je ne crois pas avoir déjà vu un test de casque Beats ici sur Tellement Nomade. Il faut dire que ces casques se trainent (à tort ou à raison) une sacrée réputation. Moi-même j’avais déjà écouté des casques Beats par le passé et je n’avais pas été emballé par leur sonorité.
Ces casques mettent énormément en avant le bas du spectre, souvent au détriment du reste. Il en résulte un son boomy, peut agréable et brouillon. Je ne me souviens plus du modèle que j’avais testé (le Solo premier du nom je crois) mais c’était clairement une mauvaise expérience.
Alors pourquoi ce Beats ? Et bien c’est tout simplement sur un coup de tête et il s’avère que ce coup de tête s’est révélé être un coup de cœur.
Au départ, je n’avais pas entendu parler de cet EP. Je ne m’intéressais pas à la marque non plus. J’étais bien trop occuper à acheter et revendre des casques « audiophile ». Un matin je me suis rendu à ma boutique habituelle pour me prendre un Focal Listen. Le Beats EP était présenté dans un coin et tout de suite il attirait mon regard. Le casque faisait bonne impression. Il était en démo avec quelque musique, je le mets sur les oreilles, je lance les musiques de test et… Ce n’était pas mal du tout. Puis je le repose, je retourne à mon Listen que je n’ai finalement pas acheté et je retourne chez moi.
Puis dans la journée, une idée me trottait dans la tête. « Un Beats qui sonne bien ? ». Fin d’après-midi, je fonce à ma boutique, j’achète ce petit EP en me disant « Au pire ce n’est que 99€ » (ce qui est déjà quand même une somme mais bon…).
C’est ainsi que ce petit Beats a franchi la porte de chez moi. Maintenant voyons un peu le packaging.

Packaging



La boite est assez sobre, fidèle à l’esprit Beats. Blanche et rouge, un visuel du casque sur le devant, des inscriptions au dos. Rien d’autre à dire. Si ce n’est que l’emballage est tout de même réalisé avec soin et classe.
On défait le fourreau pour découvrir une boite à couvercle rouge. A l’intérieur un carton avec le slogan de Beats protège le casque.
On le soulève et on découvre le casque niché dans une housse de transport souple en velours (ou similaire). L’habituelle paperasse est caché dans une petite boite en carton et… c’est tout !? Là j’avoue que j’ai été déçu. Même pour 99€, pas d’adaptateur jack 6.35, encore moins avions etc…
Bon j’ai déjà vu pire notamment chez Grado qui sont vendu bien plus cher.


Design



Celui-ci est de type supra-aural. Moi qui déteste les supra-aural à cause de mes lunettes, ce Beats EP est extrêmement confortable. Mais j’y reviendrais.
Le design du casque est très sympa, très sobre et simple. Je l’ai pris, comme vous le voyez, en blanc. Il existe également en noir, bleu ou rouge. La construction est en plastique mais les attaches des cups sont en acier inoxydable. Ces attaches font le tour des cups et sont en forme de goutte d’eau. Pour ma part, je trouve cet effet de style très réussi. Les plastiques sont mats et de très bonne qualité.
L’intérieur de l’arceau est fait en silicone et le rembourrage n’est pas une mousse à mémoire de forme, mais une sorte de gel comme on peut en trouver dans certains tapis de souris. Je trouve ce choix très pertinent. Cela permet de garder un casque fin, léger et confortable. Cependant suivant la morphologie de chacun, le casque pourra faire mal sur le haut du crâne au bout de quelques heures. Sur ma propre tête, cela dépend comment je le positionne. Si je prends soin de bien le placé, aucune douleur même au bout de trois heures. Je le place « à la va vite » je ressens parfois cette douleur.



Les oreillettes sont en similicuir et sont très confortable. Pourtant leur épaisseur n’est pas très importante et les mousses à mémoires de forme sont assez souples. Je pense que le clamping est parfaitement géré et que c’est grâce à cela que le casque est si confortable. L’isolation est très bonne, aucun problème dans les transports en commun ou dans la rue.

Venons-en aux point qui fâchent avec ce casque. Le câble. Celui-ci est fin et plat (plat c’est une bonne chose, ça évite qu’il s’emmêle). Il parait peu solide, il faudra donc en prendre soin. De plus il n’est pas détachable. Ça c’est très embêtant. Il n’y a aucune visse apparente ni trace d’assemblage, si c’est parfait pour le design, il est impossible à ouvrir pour éventuellement le réparer. C’est donc un casque « jetable » et ça c’est vraiment dommage. Sur le câble, on dispose d’une télécommande qui, Beats oblige, ne fonctionne qu’avec les smartphones Apple. Sur les smartphones Android, le micro et les commandes de volumes ne fonctionne pas. Heureusement le bouton central fonctionne lui, c’est au moins ça. Pour les possesseurs d’un smartphone Apple cela sera parfait. Au niveau des DAPs, presque aucun ne sont compatible avec les télécommandes des casques. Certains Fiio le sont, mais comme pour les smartphones Android, seul le bouton central fonctionnera.
Autre point faible, le casque n’est pas pliable. Sachant qu’il est clairement à vocation nomade c’est un peu dommage. Heureusement il est très petit et léger et donc pourra tout de même le transporter facilement. Il rentre sans aucuns soucis dans une sacoche ou une très grande poche de veste.


Son

Maintenant son véritable atout, le son ! D’après ce que j’ai compris, ce Beats EP serait le premier casque intégralement conçu sous le giron d’Apple. Est-ce qu’un rachat peut avoir un impact aussi important sur la conception d’un casque ? Je ne sais pas.
Toujours est-il que c’est sa sonorité qui me l’a fait acheter.
Après deux semaines d’écoutes, pas de confusion possible, c’est un Beats ! Ce qui veut dire bas du spectre très chargé, mais cet EP regorge de raffinement que je n’aurai pas soupçonné sur un casque de cette tranche tarifaire, surtout venant de cette marque.
Malgré le bas très chargé, ce casque possède un équilibre sonore remarquable. Sa signature est en V et produit un son très fun.

Basses :
Les basses. C’est pour cela qu’on achète un Beats. Le problème des Beats, c’est que les basses prenait le pas sur le reste, n’était pas précise et ressemblait plus à un ronflement. Ce qui donnait quelque chose d’assez désagréable.
Ici sur cet EP, les basses sont véritablement magnifique ! Le casque est tout petit, et pourtant je n’ai encore jamais croisé de casque qui en envoi autant. Il descend très bas, le 20Hz est atteint sans difficulté. Les basses sont maitrisés, elle ne couvre pas le reste du spectre. Elle manque un peu de rapidité, mais sont tout de même réactive. Par comparaison un Focal Spirit One S ou un Ultrasone Pro 550i sont de petit joueurs.
Ses basses sont entrainantes, donne vraiment envie de taper du pieds et cerise sur le gâteau ! Elles possèdent une très bonne texture. Je dois dire que je suis vraiment impressionné.

Mediums :
clairement le point faible de cet EP. Les mediums sont un peu en retrait. Et manque de présence. Cependant ils ne sont pas masqués par les basses ce qui est une bonne chose. Les mediums manquent également de textures, ce n’est pas dérangeant, mais après la prestation des basses, on en vient à se dire « pourquoi n’ont-ils pas gardé cette qualité pour les médiums ? ».
En revanche les voix féminines ont une très bonne présence, ce qui est moins le cas pour les voix masculines qui elles paraissent plus lointaines.

Aigus :
Alors là chapeau ! Je n’attendais pas autant d’aigus de la part de ce casque. Cela lui permet de garder une bonne quantité de détails et c’est vraiment très agréable. Cela aère légèrement la scène sonore. Ses aigus ne sont pas piquants et on retrouve un peu cette maitrise que l’on a dans les basses.

Scène sonore :
Tout comme les médiums, ce n’est pas son point fort. La latéralisation est vraiment pas mal du tout, mais la profondeur n’est pas bonne. Elle n’est pas absente, mais pas beaucoup présente non plus. Bref en terme de spatialisation c’est pas ça. Il n’est pas simple de définir le placement des instruments. Mais la bonne nouvelle ! C’est que les instruments se détachent suffisamment pour que l’on ait aucune sensation de brouillon ni de confusion. Sur toute les musiques que je lui ai soumises, pas une seule fois j’ai eu une impression de brouhaha comme ça avait pu l’être avec d’autre casque. Ce casque m’a impressionné sur les groupes Nightwish et Powerwolf, lesquels sont intransigeant sur le « détachement des instruments » j’ai été vraiment étonné de le voir s’en sortir si bien.

Image

J’ai testé ce Beats EP sur mon Meizu Pro 6 Plus, Hifiman Supermini, Cowon Plenue D et Xduoo XD-05. Rien à faire, le casque impose sa signature et on ne perçoit aucune différence en changeant de source. Il n’a rien à faire de l’amplification qu’on lui met, il a sa signature et il en bougera pas. Au moins ça limite le casse-tête de l’appairage. Si le son ne vous plait pas, inutile de se pencher sur la source.

Au niveau des musiques, il s’est accommodé de tous les genres que je lui ai donnés. J’ai commencé avec mes musiques favorites :



Communiqué de Dire Straits, rien à dire ici, tous les instruments sont parfaitement rendus. On entend beaucoup de détail, le piano se paie le luxe d’avoir une bonne texture et la ligne de basse est juste parfaite. Elle est pour moi à sa juste place. On aurait tendance à penser qu’elle aurait pris le pas sur le reste, mais pas du tout.



Audiomachine Road to Glory, dynamique excellente, Les chœurs sont superbes, aucun trou ni aucun manque dans la restitution.



Equilibrium Rise Again de l’album Armageddon, encore une fois le casque s’en sort avec les honneurs, une très bonne dynamique, un très bon sens du rythme. Par contre cela manque d’aération. On sent les limites de la scène sonore.

Ensuite je l’ai testé avec des musiques qui lui conviendrai plus, de l’electro, du hip-hop, du rock etc… Une jolie playlist de quelques 145 morceaux dont entre autres :



HandClap de Fitz and the Tantrums, ici les basses déménages vraiment, elles cognent, tabasses et sont toujours aussi rapide. Bon quand je dis rapide on est pas au niveau d’un casque haut de gamme mais c’est beaucoup mieux qu’un Meizu HD50 par exemple.



To U de Skrillex et Diplo, clairement le type de musique qui convient parfaitement au Beats EP, toute les subtilités de la musique sont présentes, les basses toujours aussi présentes, la voix de « je-ne-sais-pas-qui-de-toute-façon-je-crois-qu’on-s’en-fiche » est parfaitement rendu. On se rend compte de la bonne latéralisation et de la bonne séparation des notes malgré leur proximité.



Fall Back Down de Rancid, là on arrive à la limite de ce que peux donner le Beats EP, la proximité des instruments lors du mix n’aident pas du tout le Beats, ça passe encore, on garde une bonne cohérence de la musique mais certaines notes commencent à se mélanger.



The Gold Song de The Bouncing Souls, impeccable, il y a le même genre de proximité que Fall Back Down dans les instruments, mais peut être des mélodies plus simples, du coup le rendu est très agréable, grâce au basse on suit très bien le jeu du batteur, les guitares ne sont pas masqué et les voix s’expriment parfaitement.

Je vais terminer avec un dernier petit test, qu’est-ce que ça donne sur de la musique orchestrale ?
La musique Trials du jeu Halo 5. Encore une fois, je suis impressionnée par les capacités de ce casque mais, ici les basses sont brouillonnes et finalement cette musique n’a pas un beau rendu. Pourtant les basses étaient impeccables avec toutes les autres. Encore une fois, je pense que le problème vient de la scène sonore. Concentré un orchestre dans un si petit espace, avec l’emphase qu’il y a dans le bas du spectre, pas étonnant que les notes finissent par se marcher dessus. C’est vraiment dommage.
De petites formations orchestrale, passeront sans problème, mais de grands orchestre symphonique, il ne faut pas trop y compter.




Conclusion

Alors pourquoi suis-je autant hypé par ce casque ? Déjà son format, tout petit, bien construit (sauf le câble) il s’emporte partout et aucun problème d’amplification, n’importe quoi peut le driver. Pour un casque d’appoint, dans les transports etc… Il est juste parfait.
Son équilibre sonore est vraiment remarquable. Je ne sais pas s’ils ont changé d’ingénieur chez Beats, mais il y a une énorme différence par rapports aux autres.
Son prix est assez doux et son placement vraiment bien choisi. Et je pense que c’est un casque à considérer dans les casques à bas prix. Il a comme concurrent le Meizu HD50, le Focal Spirit One S, les anciens Beats, la foultitude de casque bas de gamme cher (genre Urbanears, Skullcandy etc…) les Noontec et je pourrais encore en citer plein. Et clairement, il a de sacré atouts à faire valoir.
Bien sûr, à condition que vous aimiez les basses et que vous voulez un casque d’appoint. Il est évident qu’il ne va pas éclipser de bonnes références présente depuis longtemps. Mais par exemple, je le préfère largement à un Sennheiser Momentum On ear. Qui est pourtant vendu presque deux fois le prix.

Un bon casque, et ça fait plaisir de voir que c'est une marque comme Beats qui le sort.

Message 26 Juil 2017 19:49

Whouah, super feedback, ultra agréable à dévorer lire, bien précis, ça se sent que t'as eu un coup de coeur pour lui.   :DD

Je l'avais écouté une fois ou deux dans un Darty, déjà l'isolation passive m'a surpris dans le bon sens, de même que le confort.  Quant à la signature sonore, ouais bof, un rendu très chaleureux et émoussé, suivant les traces de bon nombre de casques de cette tranche de prix, notamment le Sony H.ear On (ou Mdr100AAP).  N'empêche, c'est le meilleur Beats qu'il m'avait été donné d'écouter, un type de son totalement taillé pour celui ou celle qui n'aime pas se prendre la tête avec la moindre subtilité et qui recherche quelque chose d'assez direct et frontal.  

En revanche, je trouve que le Focal Spirit One S joue dans un autre monde, en terme de précision, de rapidité et de résolution  (le revêtement titane ça aide aussi il faut croire).  ^^

Message 26 Juil 2017 20:29

Et bien le Spirit One S je le trouvais très "sourd" avec beaucoup de manque dans la restitution du son. Clairement je lui préfère ce petit Beats.

Après on a tous des oreilles différentes ^^
Et puis ça reste un casque nomade à petit budget. Mais pour 100€ et moins je trouve vraiment que c'est une réussite, mis à part ses défauts (qui peuvent être très contraignant pour certains)

Message 16 Aoû 2017 14:42

J'ai identifié le problème du Beats EP. Les transducteurs sont à l'étroit dans une conception on-ear. Le casque aurait été de type over et semi ouvert je pense qu'il aurait fait un carton.

Message 16 Aoû 2017 15:46

Ça serait possible de voir à quoi ressemble les transducteurs ?  Ils sont plaqués au titane ou c'est juste du Mylar ?

Message 16 Aoû 2017 17:22

le casque n'est pas démontable. Et je veux pas prendre le risque de le casser.

Je ne pense pas qu'il soit plaqué titane ou quoique ce soit. Ca reste du bas de gamme, sans doute vendu avec une grosse marge, donc à mon avis faut pas s'attendre à grand chose niveau technique.

C'est juste une bonne installe parmi des composants de bases je pense.

Message 08 Mai 2018 21:29

Ca donne envie de tester! j'ai eu un beats studio 2 acheté 370 euros qui ma dégouté de cette marque a cause d'un bruit de fond insupportable

Message 08 Mai 2018 21:42

Le EP est le seul Beats que j'apprécie. Aucun bruit de fond pour ma part.

Message 08 Mai 2018 21:49

Super feedback  8-D , agréable à lire, merci  :jap:
Page 1 sur 1