1 ... 10, 11, 12, 13, 14

Message Re: Astell Kern SP1000 CU, SS ou Onyx? That’s the question 05 Sep 2019 14:06

Une synthèse d'une Thèse doctorante intitulée "Élaboration d'une méthode de test pour l'évaluation subjective de la qualité des sons spatialisés" qui contient 145 pages, comme ça, en quelques lignes ? Je ne saurai le faire. Mais je te laisse le plaisir de la lire si ça t'intéresse, ça se lit bien.

Par contre j'ai posté le résumé, un morceau choisi + une proposition de "chapitre que je recommande", juste au-dessus.  ;-/

Édit : bibliographie de folie à partir de page 139.  :headphone:

Message 05 Sep 2019 14:10

Ben tu l'as "linkée" ici donc au boulot  :mrgreen:

Perso j'ai donné :

DaveStarWalker a écrit:Bon alors pour tenter de mener ces écoutes entre les 2 ou 3 versions du SP1000

A mon avis de petit vermisseau insignifiant :

1/ Déjà 3 appareils à écouter/comparer/évaluer de la sorte... en aveugle ou pas... cela me parait beaucoup. Déjà si on y arrive avec 2 appareils en frontal, cela me paraîtra déjà pas mal.
2/ Globalement, mon postulat de départ consiste à penser qu'il n'y a pas de différence(s) audible(s) entre les 2, 3 versions de ce SP1000 (SS, Cu et Onyx). Mais... divers témoignages prétendent le contraire. Donc l'idée - compte tenu du postulat de départ - consiste à déterminer si ce postulat est correct ou pas, compte tenu des témoignages mis en vis à vis.
3/ Toutefois, bien prendre en compte que la démarche qui va être faite n'est en aucun cas scientifique, avec une rigueur très rapidement limitée aux moyens qui peuvent être mis en oeuvre, vis à vis d'une population non représentative (les personnes qui veulent se soumettre au "test"), et sans aucune récurrence statistique permettant de dégager des conclusions univoques au pire, et certaines au mieux. Dit autrement, nous comptons faire un test ludique, nous permettant de réfléchir collectivement quant aux résultats obtenus.
4/ Dans tous les cas, et ceci pour éviter facilement des biais de cette nature, je pense qu'il faut absolument veiller à ce que les 2 (3) appareils soient évalués dans des conditions strictement identiques, quant à leur état intrinsèque : même niveau de charge, appareil seul (pas de housse), réglages strictement identiques (tous les réglages et pas d'EQ évidemment  :mrgreen: ). Cela permet d'éliminer de facto tout un ensemble de réclamations. Si les 2 (3) DAP ont un mode "pure direct" c'est je pense le top.
5/ Je pense aussi, peut-être pour chacun des "testeurs", qu'il faut déterminer un programme musical construit avec très peu de morceaux (voire un seul ?), mais programme parfaitement connu par chacun des testeurs (points de repères). Potentiellement 3 testeurs = 3 programmes différents. On peut estimer que le programme musical soit le même pour tous les testeurs... mais si ce programme est très bien connu par certains testeurs, et pas d'autres, cela ne me parait pas pertinent (on est très rapidement déstabilisé par une musique que l'on ne connait pas ou peu ; moi en tout cas  :$ ).
6/ Je pense aussi que chacun des testeurs devrait utiliser une paire d'intra et/ou un casque qu'il connait parfaitement. Exactement pour les mêmes raisons. Donc ses propres intras et/ou casque.
7/ Je pense qu'il faut une carte SD identique par appareil, chargée avec le ou les morceaux test (par exemple appelés 1, 2 et 3 ; comme cela l'opérateur peut facilement les passer à la demande du testeur en aveugle : je veux "1", je veux "2", etc.)

8/ Lors d'un premier round d'écoute, je propose une ou des écoutes où l'on sait exactement quel produit on écoute. Déjà là... tout en sachant exactement ce que l'on écoute, alternativement, et tous réglages identiques comme précédemment indiqué... si aucune différence ne peut être clairement établie... je ne vois pas trop l'intérêt de poursuivre avec des écoutes en aveugle.
9/ Lors d'un second round d'écoute, si des différences semblent avoir été entendues lors du round 1), il faut alors dissimuler le dap SS, Cu et/ou Onyx dans une boîte à chaussures par exemple, et donc lancer à la demande du testeur le programme musical. Et donc alterner ou pas les DAP.
10/ A mon sens, pour avoir un minimum de récurrence statistique (un bien grand mot dans notre cas...), 10 passages en tout (si 2 appareils comparés, soit 2 x 5 passages), 15 si 3 appareils comparés (3 x 5 passages) me semble être le strict minimum. Quoi qu'il arrive, dans un ordre aléatoire, chaque appareil étant au moins écouté 5 fois, en aveugle.

Voilà, rapidement, ce que je propose  :headphone:

En aucun cas cela ne peut constituer une preuve, au sens scientifique du terme, mais cela permettrait déjà de poser quelques éléments intéressants de réflexion.

A vous les studios  :hb:


Je m'arrête là  :headphone:

Au boulot bande de feignants !  :vieux:
1 ... 10, 11, 12, 13, 14