Message Re: InEar ProMission X - Le nouveau flagship 10 BA 06 Sep 2019 19:23

MrLocoLuciano a écrit:Oui, à mes yeux c'est magnifique aussi   :drool:


A voir de près et surtout si il y a d'autres couleurs  :P

Message 06 Sep 2019 19:49

Jamais pu ecoute les pp8, et vu l'unanimite qui se degage...  :levit:

Si ceux la ont le "X factor"....  :vieux:

Vraiment interesse par les cr a venir... surtout ici  :headphone:

Message 10 Sep 2019 14:26

1er post complété  :P

Message 15 Juil 2020 15:05

Bonjour à tous, je me demandais pourquoi n’y avait t’il pas davantage de retour sur ce PMX? Quelqu’un a pu écouter? merci

Message 02 Nov 2020 09:27

LES InEar ProMission X


Image


1. PRESENTATION

Je remercie tout d’abord La boutique anglaise Audio Concierge qui nous fait confiance en nous prêtant une paire de PMX et MrLocoLuciano pour l’organisation du tour.
INEAR est une société allemande fabriquant des prothèses auditives, des protections auditives et des intras universels et customs. L’offre d’Inear n’est pas aussi pléthorique que celle d’autres marques mais se démarque par des produits qui ont pour beaucoup d’entre eux résisté à l’usure du temps, on peut citer par exemple les PP8 qui sont toujours appréciés et cités comme des intras “référence”. A titre personnel ces PP8 restent parmi les intras que j’ai préférés, d’où mon intérêt pour tester les derniers nés.
Les intras dont je vais parler sont le dernier flagship de la marque : les InEar Promission X.
Pour des raisons de commodité, nous avons dans le cadre de ce tour les PMX dans un boitier rigide avec quelques paires d’embouts, mais la présentation est bien plus complète avec une boîte en bois comprenant les écouteurs ProMission X avec le câble, 4 paires d'embouts en silicone (dans les tailles XS, S, M et L), 3 paires de Comply Foam TS400 (dans les tailles S, M et L), un adaptateur plaqué or ( Jack 3,5 mm à 6,3 mm), 3 chiffons de nettoyage, un boîtier rigide InEar IE13 et un jeu de filtres cérumen H3.
Les PMX ont une esthétique remarquable, la coque est faite d’un mélange bois/résine acrylique de toute beauté et la qualité de fabrication est au rendez-vous.
Le fit est semblable à celui des PP8, autrement dit exceptionnel, le seul fit universel s’approchant de ce que peuvent procurer des customs, il faut dire qu’Inear a scanné des centaines d’oreilles pour créer la forme pouvant s’adapter au maximum d’utilisateurs.
Le câble à une bonne ergonomie, n’offre pas de mémoire de forme et est exempt de bruits microphoniques.
Spécifications :
Système : système à 4 voies (10 pilotes BA)
Matériau : bois hybride
Réponse en fréquence : 10 Hz à 20 kHz
Impédance : 10Ω
Sensibilité : 120 dB / mW
Câble : 1,2 m, OFC 4 fils, 3.5mm, 2 pins.
Prix : environ 2100 euros
Sites : https://www.audioconcierge.co.uk/portfo ... earphones/
https://www.inear-monitoring.eu/de/prod ... ng-pmx.htm
J’ai pu écouter les PMX une quarantaine d’heures avec le AK SP 2000 en utilisant des embouts Spinfit, Sedna et Tornado.

2. SIGNATURE ET SOUNDSTAGE

La signature est équilibrée mais tend à s’éloigner de la stricte neutralité des PP8, on pourrait Dire que les PMX sont des PP8 qui ont les switches basses et aigus ON, mais avec des basses Moins en avant que sur les PP8 et plus chaleureuses ainsi que des aigus beaucoup plus étendus et moins bright que ceux des PP8. On est passé d’un son de “Studio monitoring” à un son “mélomane”
Le soundstage est immersif : Superbe en largeur et en hauteur mais m’a semblé manquer de profondeur lors de l’écoute de musique classique symphonique. La localisation des sources sonores est précise.

3. REGISTRES

Les basses ne conviendront sans doute pas aux bassheads, manquant un peu d’autorité, elles sont cependant superbes et bien présentes lorsqu’un morceau leur donne la prééminence. Elles sont rapides et texturées et ne débordent pas sur les autres registres, il y a une légère mise en avant à la jonction basses/bas médiums qui apporte un brin de chaleur et un son plus organique. Les sub basses manquent un peu d’impact.
Les médiums ont une grande définition alliée à un aspect léger, lisse et détendu, ils parviennent à allier un côté analytique avec une sensation de grande fluidité et de naturel.
Les aigus me paraissent constituer la plus grande réussite avec une grande extension, un rendu magnifique des timbres et une grande douceur. Bien que mis en avant ils n’ont aucune dureté et ne provoquent pas de sibilance.
A noter la liaison parfaite entre chaque registre.

4. “CARRE MAGIQUE”

La séparation atteint un excellent niveau sans être exceptionnelle, il en est de même pour la résolution. Je pense que cela est voulu pour obtenir un son où la musicalité est préférée à un rendu plus analytique qui est celui des PP8.
Par contre la définition est exceptionnelle ainsi que la transparence, les micro-détails sont nettement perceptibles ainsi que toutes les nuances de la musique, les différentes textures des voix et des instruments. La dynamique et la vitesse ajoutent au réalisme et à la musicalité.

5. COMPARAISON ET MORCEAUX

Voici une comparaison avec les U12t, les Sony IER-Z1r, les Anole VX et les Vision Ears VE8 sur quelques morceaux.

David Gilmour : “High hopes, live in Pompei “

Les PMX sont excellents, les timbres des nombreux instruments sont parfaitement rendus et le morceau est plein de vie. Les VE8 offrent une plus grande immersion, les U12t ont un rendu un peu plat, les Sony ont une meilleure scène sonore avec des timbres encore meilleurs.

Eagles : “Hotel California” Freeze

Beaux timbres et bon placement, Les VE8 ont un meilleur impact sur les basses et des voix plus texturées, les Sony sont plus vivants, les Anole ont un son plus immersif.

Vivaldi : “Quatre saisons par Carmignola”

Les PMX offrent un rendu magnifique avec notamment de très beaux violons, le placement est parfait et le rendu très vivant, Les VE8 ont plus de profondeur et de résolution, lesU12t ont un rendu plus lointain et les Anole ont une grande résolution.

Bruckner : “Quatrième Symphonie par Simon Rattle”

Beaux timbres pour les PMX mais le rendu peut paraître un peu froid, notamment pour les cuivres qui sont par contre bien rendus avec les VE8, les Sony ont une belle masse sonore avec des timbres parfaits, les Anole donnent une sensation d’enveloppement et d’organicité.

Angra : “Carolina IV”

Les PMX rendent parfaitement la vitesse du morceau, tout y est audible, Les concurrents sont tous moins rapides et rendent moins bien l’ambiance.

Cash et Strummer : “Redemption song”

Les PMX rendent parfaitement la beauté et les nuances des voix, les VE8 y apportent une résolution plus importante, les Anole un plus grand sentiment de proximité, les Sony une plus grande séparation.

On peut dire que les PMX allient la qualité des aigus des U12T, le soundstage des Sony, la qualité de timbres des VE8 et la définition des Anole.

6. CONCLUSION

Les PMX sont bien dans la lignée des PP8, On est passé d’un son de “Studio monitoring” à un son “mélomane”. Les PMX offrent une qualité de musicalité rare avec un son qui ne provoque
Aucune fatigue. La polyvalence est grande, elle permet à tous les styles musicaux de s’exprimer avec bonheur bien que je les aie trouvés particulièrement à l’aise sur le rock, le folk et la chanson. Le mot qui résume le mieux ces intras est probablement celui d’équilibre : équilibre entre les registres, équilibre entre qualité technique et émotion musicale. Alors bien sur ces intras pourront ne pas plaire à ceux qui sont à la recherche de sensations et d’effet whaouh !, il faut en effet du temps pour apprécier ces PMX qui se contentent d’apporter un plaisir d’écoute inédit dans le monde des intras. C’est donc une bien belle réussite appelée à devenir une référence mélomane.

Message 02 Nov 2020 12:05

Chouette retour ! :jap:
Content d’apprendre qu’InEar améliore ses produits dans la continuité de la gamme.

Message 02 Nov 2020 12:12

Thx sausa !

Message 02 Nov 2020 20:59

Merci Sausa, j'étais passablement intrigué par cette paire  (Y)

Message 12 Nov 2020 14:26

Historique et conditions de test :

Je me considère comme un basshead et j'écoute principalement des styles où la dynamique est un critère primordial : électro, metal, rock, symphonique, classique. J'aime les basses, les détails et les voix chaudes. Je suis un amoureux éternel de la signature des DAP et casques Sony.
Pour ce feedback, les PMX ont été couplés à mon fidèle Wma1A sur firmware moddé Solis puis DMP MK 2
Les embouts utilisés sont des Symbio W et des Sedna Xelastec, le câble celui fourni avec les intras.
J'ai essayé de faire du câble rolling lors des premières heures mais la contraintes des adapatateurs MMCX>2 pin a fait que j'ai rapidement laissé de côté cette démarche.


Quelques titres de ma Playlist de test à titre indicatif

Envy - Blue Moonlight
The Dillinger Escape Plan - Farewell Mona Lisa
Michael Jackson - Wanna Be Startin' Something
Alanis Morissette - You Oughta Know (acoustic)
A Perfect Circle - The Outsider
Massive Attack - Special Cases
Nobuyoshi Suzuki - Ludwig, The Holy Blade (Bloodborne OST)
Keiichi Okabe - Nier Automata OST
Periphery - Rainbow Gravity
Carpenter Brut - Invasion AD
Perturbator - Satanic Rites
Hans Zimmer - Pirates of The Caribbean medley live in Prague
Max Richter - Summer 1,2,3 (Vivaldi réinterprété)
Birdy Nam Nam - Jaded Future


Impressions visuelles et premiers contacts


Les intras sont magnifiques, ils ont même attiré l'oeil de ma grande " wouah trop beaux tes écouteurs en bois!"  
La finition est exemplaire, on est vraiment en face d'un produit HDG et ça se remarque au premier coup d'oeil.
Le câble fourni fait en comparaison dramatiquement cheap et m'a semblé très fragile, j'ai vraiment évité de trop le manipuler, ce fut donc une utilisation "nomadentaire" exclusivement.
Leur form factor est semble-t-il calqué sur celui des PP8, paire mythique sur TN que je n'ai pas eu la chance d'avoir entre les mains. Pour moi il reste dans la norme acceptable mais j'ai vraiment de petites oreilles et c'est la limite que je peux encaisser. J'ai parfois ressenti des douleurs sur de longues voire moyennes sessions d'écoute.
Le seal obtenu avec les Xelastec et Symbio était très bon mais pas parfait, ne pouvant pas trop enfoncer les canules dans mes esgourdes.

Le son, rien que le son

En préambule je dois mentionner que j'ai clairement eu un problème de souffle dans ma config, et ce pour la première fois sur le Wma1A. Très perceptible à volume moyen lorsqu'aucune piste n'était lancée, j'ai mis ça sur le compte du câble.

Mon ressenti global :
L'équilibre tonal est quasi parfait ici, sans manquer de musicalité. Tout est bien rendu, sans manque ou grossière mise en avant.
Quelle délicatesse ! Ce sont des intras bons partout, ils savent s'adapter à beaucoup de styles différents. Un vrai plaisir de faire défiler sa playlist...
Pour ma part il manquerait un peu de subs mais je ne suis pas objectif dans ce domaine.
Le soundstage m'a semblé vraiment impressionnant également , surtout en passant au Fw DMP sur mon DAP dans les dernières heures. Alors, biais psychoacoustique ou réelle amélioration ? Je ne saurais trancher mais j'ai vraiment eu un effet bulle très agréable avec des détails poppant de partout !
Des détails donc, ils en donnent ces PMX et de façon assez exceptionnelle.  C'est vraiment magique par moments.
On plonge véritablement dans la musique, on est happé par la fluidité de tous les éléments qui s'imbriquent entre eux.
Attention ce ne sont pas des intras avec "wow effect" immédiat et ils restent sages dans l'ensemble. Peut-être un peu trop, si vous aimez comme moi les musiques qui rentrent dedans, il peut demeurer un petit manque mais faire le difficile à ce niveau est compliqué.

Une paire que je recommande donc chaudement à ceux ayant les moyens (ou la folie) de se les offrir, une véritable réussite de la part de InEar.

Un grand merci à Loco, Ludo et Audio Concierge pour ce Tour

Message 12 Nov 2020 20:08

Merci pour ce retour dans lequel je retrouve mes impressions.
Un mot pour ajouter qu'il existe pour les PMX tout comme les PP8 une version s à la coque plus petite ,tu aurais probablement été plus à l'aise.

Message 12 Nov 2020 20:42

sausalito a écrit:Merci pour ce retour dans lequel je retrouve mes impressions.
Un mot pour ajouter qu'il existe pour les PMX tout comme les PP8 une version s à la coque plus petite ,tu aurais probablement été plus à l'aise.


Intéressant tout ça c'était le seul point un peu négatif de mon futur retour que je vais publier ce week end . C'était déjà le cas avec les prophile 8 à l'époque.

Message 12 Nov 2020 20:48

LeFaucon a écrit:@HxClad : en regardant la photo grand format de Sausa (pardon de Monsieur le Président Sausalito), je ne retrouve absolument pas le shell de mes PP8s ?
Ceux-ci semblent plus « ronds« , ou alors c’est la - très bonne - photo de Monsieur le Président Sausalito qui rend comme ça ?  :mellow:

Ayant oublié de prendre des photos, elle est empruntée à une revue sur HF.En effet les formes sont un peu moins anguleuses sur les PMX mais la sensation est identique.
ps : garde les "Monsieur le président " pour les personnes avides de gloriole  :mrgreen:

Message 12 Nov 2020 21:10

sausalito a écrit:
LeFaucon a écrit:ps : garde les "Monsieur le président " pour les personnes avides de gloriole  :mrgreen:

Ben c'est exactement ce qu'il a fait non ?  :PP

Message 12 Nov 2020 21:14

:lool:

Message 12 Nov 2020 21:33

En tout cas c'est à la fois un grand plaisir et une immense frustration ces Tours, même si encore une fois mes Ak T8ie me comblent au quotidien, j'aimerai trouver 2000 euros sous ma chaussure pour m'offrir une paire haut de gamme de ce calibre  :loool: