Venez parler ici de vos films, musiques, livres,... préférés
1 ... 71, 72, 73, 74, 75

Message Re: [Lecture] Bouquins à se mettre sous la dent 06 Fév 2019 10:51

J'ai entamé la série des "bourbon kid", c'est vraiment marrant, c'est exactement comme les films de Rodriguez, surtout la série des mariachi. Pour mémoire, cette série de livres est anonyme et chacun vote pour son poulain, en général c'est soit Tarantino, soit Rodriguez. Moi je vote donc Rodriguez.

Message 06 Fév 2019 19:36

De la TRÈS grande littérature  :diplome:
Oui monsieur !!!!

Message 06 Fév 2019 21:09

En tous cas ça me fait plaisir de lire ce genre d'ambiance tellement cinématographique. Après faut aimer Rodriguez ; moi je suis fan.

Message 06 Fév 2019 21:10

Buzthafuzz a écrit:Après faut aimer Rodriguez ; moi je suis fan.

En parlant de lui, les premiers retours démontent Alita... J'suis dég.  :'(

Message 06 Fév 2019 21:11

C'est quoi ça ?

Message 06 Fév 2019 21:13

Son dernier film (Alita : Battle Angel) ! L'adaptation au ciné de Gunnm...
https://www.sciencesetavenir.fr/decouvr ... 131275.amp

Message 06 Fév 2019 21:17

Faut voir le film, les chroniqueurs de cinéma ne comprennent rien à Rodriguez.

Message 06 Fév 2019 21:25

Là en fait c'est des chroniqueurs scientifiques. Et ce qu'ils en disent fait peur au fan du Manga que je suis, surtout, au delà du "Rodriguez / Pas Rodriguez", parce que là le but est aussi et surtout de respecter l'oeuvre originale sinon autant ne rien faire.

Tout ça pour ça ? C'est la première pensée qui nous traverse tandis que le générique de fin défile. Domine en effet l'impression d'avoir assisté non pas à un film mais à une bande-annonce géante dont le seul but serait de promouvoir la future série de films Alita.

Produit et scénarisé par James Cameron, grand fan du manga, et ses collaborateurs, réalisé par Roberto Rodriguez, on aurait pu espérer que le film ressemble plus au génial créateur d'Avatar et de Terminator qu'au plus inconséquent réalisateur de la série des Spy Kids. Raté ! c'est ce dernier qui l'a emporté. Symptomatiques d'une greffe qui ne prend jamais, les dialogues sont notamment d'une niaiserie confondante, soulignant la schizophrénie d'un projet perpétuellement écartelé entre une problématique de SF adulte, des préoccupations fortes sur la cybernétique, les questions d'identité ou d'humanité, mais racontées façon "bibliothèque verte". Les acteurs sont au diapason de cet écartèlement : ne sachant jamais sur quel pied danser, ils hésitent perpétuellement entre la moue rageuse des ados et l'introspection adulte et c'est particulièrement flagrant pour les deux têtes d'affiche.

Alita, bientôt la suite ?
En ces temps de suprématie des séries TV et de Netflix, il semblerait qu'un film à grand spectacle ne puisse plus être auto-contenu. L'explosion des budgets et la recherche de rentabilité à tout prix nécessitent de lancer des franchises qui harponneront le spectateur sur le long cours et en plusieurs épisodes. Certains ont encore un peu de respect pour leur public en s'efforçant de livrer un spectacle se suffisant à lui-même. Alita : Battle Angel n'a pas cette politesse et attend même ses tous derniers instants pour nous dévoiler subrepticement le méchant ultime du film, celui dont on nous a rebattu les oreilles deux heures durant. Le temps de se dire " Oh, tiens, un acteur connu " durant la demi-seconde où son visage apparaît à l'écran et ce sera tout. Pour le voir jouer et interagir avec les autres personnages, on imagine qu'il faille attendre un second volet dans quelques mois. Ou pas. En effet, un "four" au box-office handicaperait grandement le lancement d'une suite qui pourrait bien ne jamais voir le jour. Il sera alors temps de se dire : tout ça pour rien…


Je flippe, j'ai peur, je suis dég. J'en attendais tellement de ce film... :(

Message 06 Fév 2019 21:30

Mon pauvre. Mais aussi c'est une drôle d'idée, Rodriguez est incapable de faire autre chose que de la série B...
Je suis pas sûr qu'on soit dans le bon topic, là...
1 ... 71, 72, 73, 74, 75