Page 1 sur 1

Message [Feedback] Combo JH Billie Jean + AK SR15 25 Oct 2018 18:14

Combo JH Audio Billie Jean + Null Audio Lune Series MkV + AK SR15

(les photos seront ajoutées ultérieurement)

Je rédige ce feedback dans cette section pour le moment, car ce sont les intras JH Audio qui font le plus gros du boulot, mais vu que ce feedback concerne uniquement ce combo précis, il sera sans doute déplacé dans une section plus adéquate.


Avant de parler de ce combo, la première question qu’on peut se poser c’est “pourquoi” avoir choisi ce combo ?

Et bien c’est une intuition pure et dure. Je n’avais jamais écouté d’intras venant de JH Audio, aucune expérience de câble avec Null Audio et concernant Astell & Kern, j’avais l’AK Jr, mais ce n’est pas vraiment comparable. J’en avais déjà testé d’autre (AK320, Ak120II) mais c’était des tests très rapides donc ça ne compte pas.

Donc pourquoi ce combo précisément, sans aucun élément objectif de choix ? Aucune idée. L’intuition c’est tout. Remplacez ce mot par ce que vous voulez ^^ (intervention divine, pur coup de chance, guidage d’un moi du future invisible  :lol: … peu importe).

J’étais persuadé que ça sonnerait bien, j’ai donc foncé en parfait achat “à l’aveugle”.

Je m’attendais à un son excellent.
Et bien après avoir reçu ce combo, déballé le tout, branché et testé, le résultat est bien supérieur à ce que je m’attendais.

Bon ok, je blablate, mais ce n’est pas ce qui vous intéresse.  ;-/
Commençons par...

Billie Jean: (Ils auront droit à un vrai feedback dédié).

Les Billie Jean arrivent dans un très bon package. Reprenant le style et le design des boîtes des daps Astell & Kern, auquel JH Audio est venu ajouter une petite touche de couleur.

La boîte est donc très simple, noire, en carton, mais avec l’inscription Billie Jean écrite en rouge “chromé”. ça donne un petit côté chic bienvenu.

A l’intérieur, on trouve une petite pochette de transport semi rigide logotisé Astell & Kern, et les Billie Jean dans un support en mousse. On trouve bien évidemment le câble et les embouts supplémentaire en silicone. Pas de mousse type Comply.

Les JH Audio Billie Jean, une fois en main, sont bien plus petits que les photos ne le suggèrent. De même l’effet “jouet” que l’on peut voir sur les photos n’est pas présent.

le fit est très bon, mais avec un petit bémol. Si on ne place pas correctement les intras, une partie du corps des Billie Jean peut déclencher une petite douleur au niveau de l’oreille après 2 heures d’utilisations. Si on prend bien soin de placer les intras, cette douleur ne survient pas. Peut être qu’un changement d’embouts peut autoriser un placement moins précis des intras, mais je n’en ai pas trouvé pouvant me convenir.


AK SR15:

Comme pour les JH Billie Jean, l’AK SR15 arrive dans un package très sobre, dans le plus pur style Astell & Kern, cette fois ci sans aucune excentricité.

L’AK SR15 est lové dans un écrin de mousse, en dessous on trouve des protections d’écrans (et du dos en verre) le câble USB et la paperasse. J’en parle plus longuement dans son feedback dédié.

Au niveau design, c’est un AK ! Qui ne renie absolument pas sa paternité. Je vous laisse voir des photos pour plus de détails. Mais la spécificité de celui-ci c’est son écran incliné. Ce qui laisse une impression bizarre visuellement, mais ne pose jamais de soucis lors de l’utilisation.



Le Son:

Le plus important de ce feedback, c’est : comment tout cela sonne ? Il y a énormément à dire.
Il faut bien comprendre qu’il s’agit d’un “Tout” que je vais détailler ci-après. Même si ce sont les Billie Jean qui conditionne tout le combo, ce que je vais dire ne peut décrire seulement les Billie Jean. Je vais également détailler quel est l’impact du dap et du câble sur les Billie Jean.

Ce combo est meilleur que tout le reste que je possède. Meilleur que le Focal Clear ? Oui ! Et de très loin. Mais pas sur tous les points. Ce combo à tout de même quelque faiblesse, mais selon moi trop peu pour contrebalancer les points forts.



Signature:

La signature de ce combo, est plutôt neutre. Les Billie Jean sont de base plutôt en V, mais l’AK SR15 avec son EQ “Pro EQ” vient relever les médiums et fait quasi disparaître le côté en V. Les Billie Jean gagne en qualité de timbre et en rendu des voix. Et ce même si le Pro EQ est très subtil, l’effet est suffisant que pour relever la qualité globale. Le tout est d’une excellente clarté. J’ai vraiment l’impression que le combo respecte la musique, la ou par exemple l’Apogee Groove ou le Cowon P1 va forcer la musique à paraitre “chaude” / “tubesque”. Je pense que c’est grâce à la très bonne clarté du SR15. Je ne sais plus à qui j’avais dit que le SR15 me fait penser à un mini QP1R, mais après réflexion, le QP1R est même dépassé.

Les Billie Jean n’ont pas l’air d’avoir une scène sonore exceptionnelle. Comme je le disais dans le topic dédié, je suis plutôt en désaccord avec la plupart des reviewers. Par contre, couplé à la bonne source, la scène sonore peut évoluer de manière magistrale !

De base, les Billie Jean n'externalise pas beaucoup (voir pas du tout) les sons. On est sur une écoute “dans sa tête”. Par contre, une fois associé au SR15 et au câble Null Audio, la scène sonore change pas mal. Pour des intras, on obtient une scène sonore qui a tendance à s'externaliser (même si ce n’est pas aussi flagrant qu’avec un casque, on obtient un très bon niveau pour des intras). Par contre la scène sonore est d’une cohérence incroyable. L’étagement, la profondeur, l’effet “holographique” etc… C’est une scène sonore grisante. Qui semble “vraie”. Il y a une séparation des instruments et des sons énormes, et pourtant aucun ne joue dans son coin. C’est très détaillé tout en formant un “tout” très musical.

Mon autre combo favori, Focal Clear + Apogee Groove, n’arrive pas à ce niveau de cohérence dans la musique. Et pourtant beaucoup savent ici, que le Clear est un des meilleurs casque qui soit sorti.


Timbres:

On continue sur les timbres. Ce combo fourni une vraie justesse des timbres. Grain, texture, harmonique, tonalité etc… Tout est respecté. Ce respect des timbres donne énormément de “matière” au son. Quand on monte en gamme de matos, on a tous tendance à dire qu’on “redécouvre sa musique”. Tout simplement, qu’avec du matos haut de gamme on a moins d’effet de masquage, ce qui permet de relever plus détails qu’on ne percevait pas auparavant.

Là, ces timbres ne permettent pas de dire qu’on redécouvre sa musique. On entend pas plus de chose qu’avec un autre combo. Par contre sur ce que l’on entend, on transcende le réalisme.

Ce combo, à changé à jamais l’idée que je me faisais de l’écoute aux intras.

Bref, les timbres, épique, ultra réaliste, juste magnifique !



Basses:

Ensuite, parlons un peu des basses. Les JH Billie Jean utilise deux transducteurs à armature. Un pour les basses / médiums et un pour les aigus. A première vue, c’est une conception qui n’a rien de particulière et qui ne laisse pas forcément présager des performance de furieux. Les BA ne sont pas très efficace pour reproduire les basses par rapport à des drivers dynamique. Enfin ça, c’est la théorie et la réputation que les BA se traînent.

A mon avis, ces deux derniers points sont complètements caduque aujourd’hui. Et les Billie Jean aidé du SR15 et du câble nous le démontre !

Mes deux meilleures expériences en terme de basses c’était le Focal Clear pour la justesse et l’Audioquest Nighthawk / Nightowl pour leur côté “viscéral” qui sied très bien à de la techno / R&B et autre musique moderne chargées en basses. Le Focal Clear, lui est meilleur pour faire “ressortir” des basses en arrière plan. Exemple parfait avec une contrebasse dans un orchestre.

Le combo Billie Jean + SR15 fait les deux à la fois. Non seulement les basses sont très très juste dans leur expression (timbres, texture etc…) mais en plus elles ont un punch et un impact saisissant. Et ça pour un transducteur BA, c’est une prouesse impressionnante.
Les basses descendent super bas, à mon avis bien en dessous des 20 Hz. L’extension est identique au Focal Clear. Le punch et la dynamique, bien supérieur. Quand aux Audioquest, ils paraissent en définitive bien ternes sur les basses, alors que c’est pourtant un de leur point fort.

Ces basses sont d’une maîtrise impressionnante. Sur une musique chargé en punch, par exemple Blight Mamba de Royalston, elles sont capable de déménager et de nous faire vibrer. Par contre sur une musique “douce” en punch, et bien le combo respecte ça. Pour donner un exemple extrême, si vous prenez un Beats, vous aurez du punch dans les basses même avec un solo de voix de soprano (ouais bon exemple idiot, mais c’est pour imager).


Médiums :

Les médiums bénéficie du même traitement que les basses. Hyper détaillés, fouillés, riches. Les voix ont une excellente présence. L’impression d’avoir le chanteur dans la même pièce que soi est saisissante. Le grain, les timbres, les inflexions de voix sont parfaite. Ou plutôt correspondent à l’idée que je me fais de médiums parfaits.

Alors qu’avec les Billie Jean sur, par exemple, l’Encore mDSD les médiums semblent en retrait, avec l’AK SR15 (comme dit un peu plus haut dans la signature) les médiums se retrouvent à la bonne place. Juste ce qu’il faut pour conserver le comportement des Billie Jean et avoir une musicalité très bien gérée.


Aigus :

A propos des aigus. C’est encore une fois un tir en plein dans le mille. Les aigus filent très très haut, ils apportent une aération assez impressionnante et une très grande clarté. Surtout ils permettent à la signature sonore globale de rester contrasté sans jamais en faire trop. Je pense que ces aigus sont en partie responsable de la très bonne séparation des notes et instruments.

Pendant que je rédige ces lignes, j’écoute du Tchaikovsky. Le très connus Casse-noisette, Opus 71a ici joué par le Royal Philharmonic Orchestra. On perçoit la moindre petite variation de chaque instrument. La harpe au début de la musique à un réalisme à couper le souffle. Aucun masquage, on perçoit chaque instrument sans aucun effort. Autre exemple, le triangle, où l’on perçoit très distinctement la résonnance du triangle et le moment où la baguette vient frapper celui-ci. Le genre de détail qui donne un réalisme assez bluffant à la musique.


Mister Null Audio:

Ce qui va suivre est à prendre avec des grosses pincettes, car je n’ai aucune idée si le ressenti est un effet placebo / nouveau jouet ou est bien réel. Par rapport au câble stock des Billie Jean, la première chose à savoir c’est que le câble Null Audio est Balanced. Donc j’utilise la sortie Balanced de l’AK SR15.

J’ai testé ce câble avec un adaptateur TRS sur la jack standard du SR15. En passant de l’une à l’autre je ne note aucune différence dans le son ou la présentation de la scène sonore. Le seule différence que je constate est la puissance en plus de la sortie 2.5mm.

Donc entre le câble stock et le Null Audio j’ai l’impression d’un niveau de détail dans les aigus un poil plus élevé, et d’une “douceur” dans le son. je n’ai pas d’autre mot pour le décrire. Je trouve le son moins agressif qu’avec le câble stock. Comme si le bruit de fond était plus “black”. Ce qui est étonnant vu que l’AK SR15 est déjà dénué de tout souffle.

Donc voilà, un peu plus de “quiétude” dans le son et peu plus de détails.



Conclusion:

Vais-je mettre le Focal Clear à la retraite ? Non j’y tiens trop XD Mais l’option n’a rien d’une folie passagère.

JH Audio / AK ont réalisés des intras d'un rapport qualité / prix très impressionnant. En combinaison de l’AK SR15 on atteint un niveau que je ne pensais atteignable qu’avec des casques.

Evidemment j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir dans le monde des intras. (Certains semblent déjà avoir atteint le bout avec les Tia Fourté ou des Empire Ears valant le prix de ma voiture ^^).

Mais ce petit combo d’à peu près 1100€ donne déjà des résultat vraiment bluffant. Et cerise sur le dap ! Transportable facilement sans prise de tête. Mes casques ouverts restent chez moi car ils sont trop compliqués à transporter et surtout me gênaient dans pas mal de situation (boulot, transport en commun etc…). Là, un petit AK SR15 + Billie Jean et hop c’est parti pour une écoute de très haute qualité n’importe où !

J’ai vraiment hâte de pouvoir faire écouter ce combo lors d’un meeting car je n’en reviens toujours pas. Alors comme d’habitude peut-être que je m'excite pour pas grand chose et que des amateurs de Campfire Andromeda me répondront “Pffff, petit joueur !” avec bienveillance. Toujours est-il que je fais maintenant des heures supp” à mon boulot juste pour pouvoir écouter ma musique un peu plus longtemps.

Depuis que j’ai ce combo ma consommation de musique quotidienne a explosé. Je pense que ça représente bien l’effet d’une excellente synergie entre appareil.

En définitive, 1100€ de pur bonheur, et si c’était à refaire je le referai 100x ! Chose que je ne peux pas dire de beaucoup de mes autres achats. Parfois, suivre son intuition, ça a vraiment du bon !

Message 25 Oct 2018 19:40

Bravo, super retour qui donne vraiment envie d’essayer d’autant que moi non plus je n’ai jamais écouté d’intras JH audio :bravo: et vite les photos :DD
PS: ce sont des connecteurs 4 broches?

Message 25 Oct 2018 19:47

Non des connecteurs 2 broche et non recessed. Donc compatible avec 100% des câbles 2 pins.

Message 25 Oct 2018 20:04

Ta démarche est très intéressante et l’idee de trouver des éléments qui fonctionnent en parfaite synergie mériterait une catégorie combo. Je suis comme toi persuadé qu’un combo autour de 1000€ avec  des éléments  judicieusement  choisis peut parfaitement rivaliser avec un autre au double ou au triple du prix fait d’elements ne fonctionnant pas ensembles.
Il suffit d’ecouter des Sony EX1000 sur un Fiio X5III avec le câble stock pour s’en persuader :loool:

Message 27 Oct 2018 19:47

Merci !!! Super retour ! Je vais également écrire quelques lignes à propos du P1 et des Universal (également deux Ba). C’est succulent de volupté !

Message 27 Oct 2018 20:10

Super retour  (Y)
Merci  :jap:

Message 28 Oct 2018 17:45

Merci pour le retour  (Y)(Y) . Je n’ai eu que de bonnes expériences avec JH, Roxanne puis Layla...
Page 1 sur 1