Les écouteurs intras-auriculaires moulés  2016 n’a pas été marquée par la sortie de beaucoup de nouveaux modèles d’intras moulés, 2015 nous ayant apporté d’ailleurs une partie de la sélection que nous vous proposons aujourd’hui. Si la section intras universels touche plus l’entrée et le milieu de gamme, la présente sélection est résolument haut-de-gamme, attention donc au […]

Guide de Nöel 2016

Les écouteurs intras-auriculaires moulés

 

2016 n’a pas été marquée par la sortie de beaucoup de nouveaux modèles d’intras moulés, 2015 nous ayant apporté d’ailleurs une partie de la sélection que nous vous proposons aujourd’hui. Si la section intras universels touche plus l’entrée et le milieu de gamme, la présente sélection est résolument haut-de-gamme, attention donc au porte-feuille !

 

Advanced AcousticWerkes AAW500

Les AAW500, porte-drapeau d’Advanced AcousticWerkes, sont des écouteurs hybrides à cinq voies composés d’un driver dynamique propriétaire de neuf millimètres (modulable) et de quatre drivers à armatures équilibrées. Livrés dans une coque acrylique soignée et accompagnés d’un câble Null Audio Vitesse Copper (à quatre brins et détachable) ainsi que d’une garantie de deux ans (deux mois pour le remoulage), ces intras-auriculaire sont impressionnants autant par leur finition que par la qualité de leur restitution.
La position du driver dynamique est modulable suivant trois positions : une au résultat percutant, une autre à l’effet plus modéré et enfin une troisième au rendu plus équilibré. Un petit module permet ce changement qui, cependant, se fait à l’aide d’un petit tournevis, ce qui dissuade un peu les manipulations à tout-va.
Dans la position « modérée » (indicateur jaune), une chaleur agréable — sobrement marquée — vous accueillera dans vos tâches nomades. Le niveau de détail est par ailleurs impressionnant dans les basses fréquences qui offrent une cohésion parfaite avec des médiums plus percutants ainsi qu’avec des hautes fréquences qui ne tombent pas dans le piège de la brillance et se veulent raffinées et naturelles, le tout formant un ensemble intimiste mais résolvant.
La source et la qualité de l’enregistrement sont très importantes et ne doivent pas être prises à la légère avec ces intras, au risque de se retrouver avec un son baveux et lourd.
Moins de 1050 euros (sans les options) pour des écouteurs moulés de qualité hors norme, ce n’est pas cher payé — à une seule condition : rejoindre le côté sombre de la force… écoustique !

ciem800_07_2048x2048

Lime Ears Æther

Début 2016, Lime Ears a présenté ses nouveaux intra-auriculaires moulés très haut de gamme, les Æther : cinq drivers, quatre voies et trois tubes de sortie dans un corps en acrylique, avec un interrupteur pour gonfler (ou pas) les infra-basses. Etymologiquement, Æther est un nom qui promet un son aéré et pur, transparent, avec un haut degré d’informations. Et ce nom, en l’occurrence, est bien porté : la scène des Æther est large et profonde, avec une séparation des instruments exceptionnelle.
Les aigus sur ces intras apportent une grande aération et beaucoup de détails, sans douleur aucune grâce à un filtre spécifique, mais pourront potentiellement manquer de piquant pour ceux qui aiment les signatures brillantes. Les médiums ne sont pas le point fort des Æther sans être pour autant leur point faible. Ils sont équilibrés : ni denses ni fins, leur timbre est juste, mais ils n’ont rien de magique non plus. Les basses de ces intras sont réellement excellentes, avec un bel impact et une bonne extension dans les infra-graves. Le switch permet de les renforcer jusqu’à 100Hz, ce qui, en environnement calme, paraît déséquilibrer la signature de ces intras — presque neutre quand le switch est désactivé — mais est très agréable en situation nomade.
Si vous aimez une sonorité neutre avec une scène ample profonde et précise ainsi qu’une belle dose d’aération, mais qui ne sacrifie pas les basses, nul doute que vous serez conquis. Ajoutez à cela une qualité de fabrication irréprochable et un prix (1150€) presque raisonnable dans l’offre actuelle des moulés très haut de gamme (la majorité dépassant maintenant allègrement les 1500€) et vous obtenez, avec les Æther, un fort belle réussite.

le3s-chester-low_0ee4c22a-8f52-481f-bb9a-cadea1df7424_grande

64Audio A12

Présentés à l’occasion d’un projet Kickstarter lancé au dernier trimestre 2014, les écouteurs de séries A et U de la marque 64Audio sont des modèles intras-auriculaire recourant à un module externe remplaçable, produit et breveté par Asius Technologies™ etr appelé ADEL™ dont la fonction est de réduire la pression acoustique afin de préserver l’oreille d’éventuels dommages. Pour être honnête, il faut préciser que les, commentaires suivant porteront sur les U12, version universelle des A12, et que la signature d’un modèle custom est susceptible de quelque peu diverger de celle de sa version universelle.
La scène sonore des A12 est, sans nul doute, une des scènes sonores les plus incroyables, larges et précises qui puissent se rencontrer parmi les moulés très haut de gamme. Le positionnement des instruments y est bien net et son rendu spatial très englobant. Coté signature, les fréquences graves sont présentes sur les A12, bien perceptibles et tout le registre, des infra-basses au bas-médium, est plutôt tendu et ferme. Les médiums et les aigus de ces intras sont mats et fermes aussi mais sans  jamais verser dans la brillance. La signature produite est plutôt analytique, avec une restitution très équilibrée et contenue, sans aucune exubérance.
Amateurs de rondeurs plantureuses, de grosses dynamiques ou de sonorités scintillantes, passez votre chemin : comme vous l’aurez compris, ces intras sont plutôt sages. La conséquence directe de cette présentation est une absence totale de fatigue auditive et une bonne adaptation aux mauvais enregistrements, au détriment peut-être de l’aspect ludique et émotionnel produit par des modèles plus « bruts » dans leur restitution. En utilisant le module externe manuel (MAM) en position ouverte, on gagne légèrement en libération du son, en rondeur et en âpreté, mais au détriment d’une perte d’isolation acoustique par rapport aux bruits extérieurs.

1964ears-1469669090-a12_apex_a-series_product

Spiral Ear SE 5-way Ultimate

Malgré un tarif élevé, Spiral Ear avait rencontré un certain succès avec les SE 5-way Reference, souvent salués comme les meilleurs CIEMs du marché. Avec la version Ultimate du SE 5-way, la mystérieuse société polonaise hausse encore le tarif (de 330€), en conformité avec la tendance générale, et propose un très bon produit arrivant à conjuguer transparence, précision, extension et justesse… Ce qui était tout de même la moindre des choses pour les 1699€ déboursés !
Si les SE 5-way Reference sont censés avoir une restitution proche du neutre, celle des Ultimate n’en est pas loin non plus, avec le pic dans les médiums en moins et une attaque plus énergique encore dans l’infra-grave. A l’écoute on s’étonne d’une telle simplicité, il est même nécessaire de revenir à d’autres CIEMs pour se rendre compte à quel point cette simplicité est prodigieuse : les Ultimate ont peu de caractère, ils colorent peu le signal et restituent la musique avec transparence et rigueur.
Au prix qui est le leur, il n’est plus question de transiger sur les qualités acoustiques et, à vrai dire, les SE 5-way Ultimate ont peu de défauts, sinon celui de ne pas avoir un caractère marqué par une signature sonore originale. Le timbre des instruments restitué par ces intras se veut juste, avec des notes aussi étendues qu’en est capable la technologie actuelle des transducteurs à armature équilibrée. Surtout, grâce à ces moulés, n’importe quelle piste est lisible dans toute sa complexité.
Seul regret au vu du tarif : seul le son est soigné. Vous n’aurez pas de packaging délirant mais une simple boîte Pelican dans du papier bulle. Pas de personnalisation, juste un choix restreint de couleurs. Bref, les SE 5-way Reference sont un produit d’exception consacrée de façon exclusive à la restitution authentique de la musique.

downloads3

25 réponses à “Guide de Nöel 2016

    1. Hello you have a fantastic website over here! Thanks for sharing this innetesritg stuff for us! If you keep up this good work I’ll visit your weblog again. Thanks!

  1. Impressionnant, riche, intéressant et super complet !

    Merci à tous les contributeurs pour ce travail de qualité !

    longue vie @TN !

  2. Pas du tout d’accord avec vous pour les Joyroom E107.

    Pour moi, c’est de la merde en barre ! Je regrette de les avoir pris, mais bon pour 10€…
    Mais je ne les conseil pas tout de même.

      1. Les aigus sont à mon goût trop aigus voire agressives… Les basses quand à elles, ressemblent un peu à de la basse made in Beats By Dr Dre, bien baveuse et débordantes, bien grades en fait.

        Le reste j’ai pas testé, maintenant si tu veux une valeur sûre en écouteurs boutons, les Jiushao E300 !!! Du lourd !

        J’avais aussi pris les VE Monk sur les « conseils » du forum, pareil, je ne vais pas dire que c’est de la merde, mais à côté des Jiushao, y a pas photo, ces derniers sont nettement meilleurs !

  3. A place de faire le comique de service, indique moi plutôt où je peux me m’acheter Seafh 32Ohms.

    D’ailleurs petit avis perso mais qui je pense en aideront plus d’un, s’il était possible de fournir au moins un site marchand pour chaque casque que vous recommandez ce serait bien.

    Parce qu’impossible de trouver les :
    – Seafh
    – Elibud Sabia V2
    – TY Hi-Z HP400S

    Pas testé les autres.

    1. Les Elibud, comme cela est d’ailleurs indiqué dans la notule qui leur est consacrée, lien à l’appui, étaient commandables naguère sur le compte FaceBook d’Eli Audio. Ils ne sont plus fabriqués aujourd’hui mais on pourra se procurer leurs successeurs, les V3, par le même biais.
      Toutes les autres oreillettes sont proposées sur Aliexpress ainsi que sur certains sites d’exportateurs « connus » comme Gearbest, Penon Audio, etc…

      1. Dark,
        T’es toujours au TOP, l’un des mecs les plus sûrs ici (avec sans doute Woopie et Darktores), vous je vous aime mes petits BB !!! lol

        Bizarrement j’ai pas trouvé les « Seafh 32 Ohms » sur aliexpress, je vais regarder de nouveau ou sur un autre site.

        Question, est-ce qu’ils ressemblent aux Jiushao, voir en mieux ?

        Merci et bonnes fêtes de fin d’années !

  4. Alors jusqu’à maintenant, je croyais que les rois étaient les Jiushao E300 et qu’ils étaient indétrônables… Mais je viens de recevoir mes Seafh 32 omhs (10 balles sur Aliexpress), écoutez, je viens de les déballer, ils ne sont mêmes pas rodés et c’est juste déjà magique !!! Mais pourquoi dépenser plus franchement !?

    C’est un truc de ouf ces écouteurs !!! Il faut que je compare bien comme il faut avec les Jiushao, mais le challenger risque de prendre la place du numéro Uno !

    Je vous tiens au courant !

  5. Merci beaucoup pour ce guide qui m’a permit de découvrir le topping nx5 maintenant accouplé à mon X1, je suis ravi!
    :jap:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: