Cette news ne comporte pas vraiment de nouveaux produits, mais parle plutôt d’innovation et d’opportunisme. L’innovation, c’est du côté de Meridian, avec les annonces concernant MQA, et son utilisation dans Tidal. L’opportunisme, c’est du côté d’Onkyo, qui s’associe avec Iron Maiden pour créer une marque de casques. On referme les portes papillon, et en route […]

[Brèves] Marty@CES #6 : Meridian MQA et Maiden Audio

Cette news ne comporte pas vraiment de nouveaux produits, mais parle plutôt d’innovation et d’opportunisme. L’innovation, c’est du côté de Meridian, avec les annonces concernant MQA, et son utilisation dans Tidal. L’opportunisme, c’est du côté d’Onkyo, qui s’associe avec Iron Maiden pour créer une marque de casques. On referme les portes papillon, et en route !

 

Meridian MQA

L’annonce initiale sur la technologie MQA date du 4 décembre 2014, mais la mise en pratique de cette technologie est plus récente, puisque c’est à l’occasion du CES, à Las Vegas, que le site de streaming audio Tidal a annoncé un partenariat avec Meridian pour l’utilisation de MQA.
Meridian Audio ltd. est une compagnie anglaise spécialisée dans la haute-fidélité, créée en 1977 et réputée pour la conception d’appareils de haute-fidélité (enceintes actives, sources numériques) mais aussi pour l’innovation dans le domaine du traitement du signal (la compression MLP – Meridian Lossless Packing – est utilisée dans les DVD-Audio, les Blu-ray et le codec Dolby TrueHD).

Historiquement, l’adoption des formats compressés, comme le MP3, a été facilitée par la forte réduction de la taille des données par rapport au format CD, permettant, à une époque où la bande passante restait faible, un partage rapide des fichiers sur internet, et tout autant de place gagnée sur les supports de destination. Si l’augmentation régulière des volumes de stockage disponibles (aussi bien sur les ordinateurs que sur les appareils nomades) et l’augmentation de la bande passante moyenne ont permis de généraliser les formats non compressés puis d’autoriser l’apparition d’enregistrements haute définition pour les fichiers dématérialisés, les formats de streaming, eux, sont encore limités, la plupart du temps, à la qualité CD (16bit et 44.1kHz) et sont compressés sans perte seulement dans les meilleurs des cas.

Meridian MQA

L’objectif présidant à la création de MQA, acronyme de « Master Quality Authenticated » (ou Qualité Master Authentifiée) est de permettre la communication de fichiers en Haute Qualité tout en nécessitant une bande passante équivalente à celle requise pour la lecture de fichiers « qualité CD » dans un format utilisant une compression sans perte (FLAC 16/44). La compression adopte un mécanisme d’encapsulation assez complexe, permettant de stocker des échantillons de poids différents à des fréquences d’échantillonages différents (non, vraiment, c’est tordu) avec des échantillons limités à la qualité CD plus un autre package emportant les informations au delà. Meridian l’affirme basée sur un paradigme différent de ce qui a été choisi jusqu’à présent : alors que les formats actuels mettent en avant les fréquences et la résolution, Meridian prétend que le plus important reste le timing et fonde cette affirmation sur des études neurologiques portant sur l’identification et la localisation des sons par les humains. Le résultat premier est que le format MQA n’est pas actuellement présenté comme un couple fréquence d’échantillonnage / résolution des échantillons, puisque ces deux données sont variables en fonction des packages formant le signal.

Aussi, le format MQA ne présente pas plusieurs qualités différentes, ce qui, pour Meridian, donne l’assurance que le son n’est pas dégradé depuis la source (vous savez maintenant pourquoi on parle d’Authentification). Le format interne du flux audio est basé sur le PCM (Pulse-Code Modulation) et le flux MQA peut être placé dans des conteneurs sans perte préexistant, comme le FLAC, le WAV ou l’ALAC. Lors de la lecture, un matériel compatible (le décodage peut être hardware ou software) saura retrouver ses petits et restituer la qualité master, alors que les appareils non compatibles pourront lire le flux mais se contenteront d’une qualité CD.

Les premiers retours d’écoute sont bien évidemment laudatifs (on trouve toujours des gens pour trouver et écrire que le signal compressé était meilleur que l’original) et Meridian étant une société qui, par le passé, a tenu ses promesses, on peut donc se réjouir de la sortie du MQA. Il faut cependant garder en tête qu’il ne s’agit pas d’un format d’enregistrement et que la qualité d’un fichier, quel qu’il soit et aussi fantastique et novateur que puisse être l’algorithme de compression, ne pourra pas être supérieure à celle de sa source. Aussi, il n’y a pas de miracle à attendre et la « qualité master authentifiée » dépendra avant tout du soin apporté aux enregistrements et à la conversion.
Deux doutes sur le fonctionnement du MQA font tiquer :
– l’adoption de fréquences d’échantillonnages différentes pour les différents packages risque d’augmenter fortement le jitter;
– il est difficile de voir comment Meridian peut respecter les deux promesses du MQA : « ça fait la taille d’un fichier FLAC 16/44″ et « si l’appareil n’est pas compatible, il aura droit à du 16/44″. Pour qu’un appareil non compatible puisse lire le signal 16/44 encapsulé, il faut que celui-ci soit présent (et si c’est le cas, lui seul prendra la taille d’un fichier FLAC 16/44, logiquement). Cela donne donc l’impression que les informations au delà de la qualité CD ont une taille nulle, que Meridian a inventé la compression infinie ou… que la compression n’est pas lossless.

Pour autant, les premiers gains à attendre sont l’arrivée de flux de streaming MQA, permettant la transmission de flux haute définition ne requérant pas une bande passante délirante. L’une des plus grosses annonces du CES était ainsi l’utilisation de MQA par Tidal, qui veut être le premier site de streaming « haute-fidélité », et qui promet un service de streaming haute définition disponible courant 2015.
Du côté des produits compatibles, ils sont pour l’instant réduits à portion congrue, puisque seul Meridian en propose : ses enceintes actives DSP8000 et DSP7200 « special edition » (attention, elles sont un peu onéreuses), le DAC USB Explorer² à 300$ et le combo DAC/ampli casque Prime, disponible à 2000$. Quant aux appareils nomades, aucune annonce de compatibilité pour le moment, mais à terme, on peut penser que plusieurs constructeurs seront intéressés (dès que les puces de décodage à faible consommation seront disponibles), le gain en espace de stockage étant considérable.
Beaucoup de chemin reste à parcourir pour l’adoption du MQA puisque toute la chaîne de transmission doit être compatible, des doutes subsistent sur la technique employée, mais c’est sans doute l’innovation technologique la plus excitante du moment, dans le domaine de l’audio.

Maiden Audio

Après les rappeurs (Dr. Dre, Ludacris, 50 cents, …), c’est donc au tour des rockeurs de sortir des casques brandés : après Motörhead en 2013, c’est Iron Maiden qui s’y colle en 2015. Etrangement (ou pas), plutôt que s’associer avec une marque spécialisée et légitime, Bruce Dickinson et sa bande se sont acoquinés avec Onkyo, pas franchement réputé pour ses casques. L’annonce en a été faite au CES, avec un stand dédié pour la marque.

Eddie et son casque

Aucun modèle présenté. Aucun détail. Seulement un Eddie géant, armé et muni d’un casque présent sur le stand de la marque et visible en photos sur le site web. Je vous entends déjà crier « buzz de merde », « arnaque », « récupération », « opportunisme » et « son pourri », et je me permets de vous signaler que vous n’êtes pas très gentils mais certainement dans le vrai.

Histoire de faire une vraie brève Marty_2.0, je vous invite dans les commentaires de la news à lister le couple fabriquant de casque / artiste qui vous émoustillerait le plus. À titre personnel, je pourrais casser ma tirelire pour un casque Audeze aux couleurs de Dirtyphonics…

Une réponse à “[Brèves] Marty@CES #6 : Meridian MQA et Maiden Audio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: