Les Ecoutes   J’ai d’abord chaussé mon D8000 pour des sessions d’écoutes au casque. Je commence par le Questyle car c’est lui que j’ai le mieux dans les oreilles ces derniers temps. Sur les morceaux qui mettent en valeur les voies et les instruments, le Questyle procure un ensemble voie/instrument extraordinaire, avec la voix parfaitement […]

RME ADI2 DAC / Questyle CMA 12 Master – Le match des DAC / AMP

Les Ecoutes

 

J’ai d’abord chaussé mon D8000 pour des sessions d’écoutes au casque.

Je commence par le Questyle car c’est lui que j’ai le mieux dans les oreilles ces derniers temps.

Sur les morceaux qui mettent en valeur les voies et les instruments, le Questyle procure un ensemble voie/instrument extraordinaire, avec la voix parfaitement placée et suffisamment charnue et suave. Ce qui saute aux oreilles avec Macy Gray et Rebecca Pidgeon c’est la capacité à retranscrire toutes les nuances vocales à en donner la chair de poule. Clairement sur le morceau « Raven » l’écoute me donne des frissons, la voix monte, monte avec le piano mais reste à distance raisonnable d’aigus piquants. Quand on passe à Macy Gray et le morceau « I try », on ressent bien la vibration des cordes de la basse, l’enregistrement est très bon et on a l’impression d’être face à Macy.

Sur le RME la sensation des voies est un peu différente, on a l’impression d’une transparence accrue mais du coup les aigus peuvent se montrer dangereux. Le niveau de détails parait légèrement supérieur, par exemple de 1min33 à 1min40 on décèle davantage les musiciens qui se préparent à entrer en scène sur le morceau « XXX »

Quand on passe à l’album de Macy Gray, les attaques de basse sont plus nettes et donnent une légère impression de raideur par rapport au Questyle. Là on le musicien avait des doigts agiles, on a davantage l’impression qu’il a les doigts raides.

 

Sur Take Five, le Questyle transforme le saxophone en un serpent qui tourne autour de vous et vous hypnotise. On ressent la moindre variation d’intensité sur la batterie, quelle que soit la caisse ou la cymbale concernée. Sur le solo de batterie de Joe Morello à 2.40 on en prend plein la tête, c’est propre mais qu’est ce que c’est engageant !

Avec le RME, la séparation des instruments est excellente et on garde le même niveau de détails sur les variations d’intensité mais on est un cran en dessous sur la fougue du morceau. Encore une fois les attaques de note sont plus franche et sèche. On est marqué par la technicité des solo, on tape un peu moins du pied pendant ce temps là.

 

CMA

 

Je passe à Daft Punk sur Alive 2007. Je ne mets pas RAM car Alive me met davantage la patate et je suis tellement enthousiaste avec mes écoutes que j’ai envie de rester sur ma lancée. J’ai écouté plusieurs fois plusieurs morceaux en switchant entre le Questyle et le RME. Si les basses sont un peu plus nettes et sèches sur le RME c’est vraiment ténu. Kif kif bourrico pour moi ici.

Les deux me donne une séparation entre le public et la musique au top et une largeur de scène comparable.
Daft Punk étant un peu une impasse, je reviens sur des morceaux plutôt voie : Nirvana – Oh Me et Frank Sinatra – Come Fly with Me. Une nouvelle fois les poils qui se hérissent avec le Questyle sur la voie de Kurt Cobain. La scène semble parfaitement restranscrite et on place parfaitement les musiciens. Par rapport au RME, un petit grain en plus dans la voie qui fait trembler. Sur le disque de Sinatra, on ferme les yeux et on croit voir Frank qui arrive sur scène c’est bon bon bon bon ! Le Questyle est magique ici.

Pas grand-chose à reprocher au RME ici mais on vit un moment un peu moins magique. Alors on tente de monter le son pour voir si ça améliore mais non, ça ne change rien.

 

J’enchaîne avec Michel Petrucciani Trio et John Renbourn (Sweet Potato). Les deux écoutes m’amènent à un ressenti similaire. Le RME sonne un peu plus chirurgical sur les notes, tant sur le piano de Michel que sur la guitare acoustique de John. Il donne une sensation de plus de transparence exacerbée au prix d’un peu moins de groove.

 

Je termine par l’album qui a tourné en boucle chez moi depuis quelques temps : Jay Eletronica. On n’est pas sur un enregistrement « audiophile » mais certaines attaques sont bien marquées en on sent une nouvelle fois la différence entre le RME et le Questyle. Sur le morceau The Neverending Story, le Questyle donne l’impression d’apporter une puissance un peu plus élevée sur le bas du spectre, ou alors ce sont les aigus moins présents qui donne cette sensation.

Sur le RME, on a l’impression d’aigus un peu plus pointus et qui pourraient devenir dérangeant pour une oreille sensible. L’écoute est plus agréable et moins agressive avec le Questyle.

 

Sur des intras, les sensations sont globalement similaires à l’écoute au casque et je ne reviendrai pas dessus. Aucun des 2 ne donne du souffle sur mes intras, les sorties sont particulièrement propres ! Un régal à utiliser avec ses intras.

A noter que sur le Questyle, il faut modifier à la main la sortie en « low » sous l’ampli, ce qui n’est vraiment pas pratique (il y a 2 switch par voie, donc 4 switchs à changer), tandis que le RME détecte automatiquement le branchement du câble sur le connecteur 3.5mm et se met ensuite en mode « iem » tout seul.

Attention aussi aux câbles coudés comme le Hulk, ca ne passe pas avec le Questyle car les connecteurs sont légèrement enfoncés dans la façade.

jack

 

5 réponses à “RME ADI2 DAC / Questyle CMA 12 Master – Le match des DAC / AMP

  1. Merci pour cette belle review comparative, j’ai eu le Twelve Master et je ne peux pas donner mon avis sur le RME ! J’ai testé et acheté tout un tas de matos depuis 10 ans, le Twelve Master est pour moi une des plus grande surprise que j’ai écouté ! A mon sens il fixe  »le standard » d’un haut de gamme moderne et complet, pour dépenser plus il faut faire mieux et franchement c’est pas si simple à faire….

  2. Merci d’avoir partagé cette review. Je possède l’ADI-DAC 2 et j’ai déjà écouté le Questyle qui est très plaisant également.

    Globalement je partage l’avis. Le point fort du RME réside aussi dans toutes les possibilités d’ajustement du DAC que n’as pas le Questyle. Par contre la partie Ampli du Questyle est très bonne.

    Coté évolutions, si l’on utilise le RME avec un ampli externe en sortant en symétrique on peut encore élever le niveau par rapport à la sortie casque intégrée.
    Si l’on souhaite un tout en un pour de l’écoute HiFi le Questyle est très bien.

    1. Tout à fait d’accord. J’ai cherché pendant quelque temps un Auris HA2 pour aller avec le RME car l’association est reconnue. Faute de l’avoir trouvé, le Questyle en tout en un me semblait au-dessus.

  3. Super !
    Merci beaucoup pour tout ce boulot de tests et la tâche, non moins compliquée pour certains, de
    convertir toutes ces émotions en mots.
    Ton convertisseur personnel marche du tonnère, jajaja.

    Ce que j’en retire, c’est ce que je pense depuis pas mal longtemps et c’est qu’il est
    facile de confondre du son avec de la musique. Ou du lard avec du cochon.

    Encore merci,
    Juan

  4. Merci pour ton feedback charlesm !

    Ça ne fait que confirmer ce que je pense depuis longtemps des appareils RME: le fil droit avec du gain !
    Contrairement aux autres marques, RME ne fait pas des appareils qui flattent l’oreille de l’auditeur, mais des appareils qui ne font aucune concession avec le son. C’est du monitoring pur jus ! On entend tout, y compris les défauts de la prise de son ! Électroniquement parlant, c’est du grand art.
    Après, pour « embellir » le son, rien n’empêche (et c’est d’ailleurs conseillé…) d’utiliser un bon ampli externe ( à tube ?) pour donner plus de « chaleur » ou de « côté charnel » au son. Et pour driver des casques à impédance élevée, c’est un must !

    Cordialement, staki ( un fan absolu de RME)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: