L’audio-Technica W1000X « Grandioso » que nous allons découvrir est un modèle haut de gamme Full Size qui ouvre les portes de la gamme W chez le constructeur Japonais. L’ATH W1000X fait partie de la 10e génération W ou l’on retrouve également les modèles d’exception que sont les W3000 et  W5000. Le modèle de test a […]

[Test] Audio-Technica W1000X

 

L’audio-Technica W1000X « Grandioso » que nous allons découvrir est un modèle haut de gamme Full Size qui ouvre les portes de la gamme W chez le constructeur Japonais.

L’ATH W1000X fait partie de la 10e génération W ou l’on retrouve également les modèles d’exception que sont les W3000 et  W5000.

Le modèle de test a été mis à disposition par le Concept Store Audio Technica (11 rue des Pyramides 75001)  où il est également possible de l’écouter dans de bonnes conditions.

Après de nombreuses écoutes et comparaisons très intéressantes sur mon installation sédentaire je vous livre ici mes impressions sur ce casque fermé.

 1) Caractéristiques:

Audio Technica a choisi un essence de cerisier américain pour réaliser les cups de ce casque fermé, on a donc un design qui mêle le système des wings à de belles cups en bois recouvertes d’une laque ou d’un vernis brillant. La couleur est assez claire comme vous pouvez le voir sur les photos et je dois dire que j’ai bien accroché au style général.

Tout est une histoire de goûts et de couleurs … dans la vie comme dans l’audio.

Coté réalisation la fabrication est une belle réussite: l’arceau métal, les plastiques de qualité, les cups en bois et les pads en simili-cuir sont tous d’un excellent niveau. J’ai rarement vu ce niveau de réalisation sur un casque fermé et j’apprécie le soin apporté aux petits détails comme par exemple la fiche jack 6.35 sertie d’un corps en bois du plus bel effet.

Le confort:

L’ATH W1000X est très confortable, la tenue des pads est de haut niveau et englobe bien l’oreille. Les oreilles ne touchent pas le driver. Le contact du cuir est légèrement différent du velours employé par exemple sur la série AD…..X et globalement il y a un léger avantage pour le W1000X avec une meilleure épaisseur. On joue ici dans la cour des casques les plus confortables où l’on trouve le Sennheiser HD800, les casques Beyerdynamic, les casques Audeze  …..

Le système 3D wings est ici très bien exécuté. On est sur les wings classiques qui sont sur ce modèles aussi confortables que celles de la série AD et plus confortables que les précédentes.  et encore une fois le port est vraiment agréable. On ne ressent pas de manière gênante le poids de 350g.

Le tarif:

Répertorié à 754,80 € sur le site du concept store Audio-Technica, on peut trouver ce casque à partir de 480€ euros actuellement sur le net grâce aux soldes ce qui est un bon rapport qualité prix.

L’aspect technique:

Conception de type fermé
Type : dynamique
Haut-parleur : diamètre de 53 mm
Bobine mobile 8n-OFC (cuivre désoxygéné de haute qualité)
Sensibilité : 100 dB / mW
Réponse en Fréquence : 5 Hz – 42 kHz
Puissance d’entrée : 2 000 mW
Impédance : 42 ohms

Coté technique, on reste dans les standards d’Audio-Technica, à savoir un casque haut rendement avec des haut parleurs imposants de 53mm de diamètre à bobine cuivre.

La puissance admissible est importante, l’impédance est assez faible avec 42 ohm. Dans les faits aucune difficulté à driver ce casque.

Les drivers sont inclinés et doté d’un découplage, des subtilités que l’on trouve par exemple sur l’AD900X, le beyerdynamic T1 ou encore le sennheiser HD800 et qui permettent d’améliorer la présentation de la scène sonore rendant le son plus frontal comme si l’on était en présence d’une mini paire d’enceintes inclinées en triangle à 60° en direction de l’auditeur (configuration courante en studio).

« La petite griffure qu’avait mon modèle de test au niveau du jack laisse découvrir le bois »

2) Le son:

Comment définir l’ATH W1000X:

En premier lieu c’est un casque plutôt chaleureux, très « punchy » et avec un grave remarquable pour un casque fermé.

Le registre grave donne immédiatement une forte impression avec un niveau conséquent et une emphase très nette. Le grave est coloré en raison du design fermé mais cette coloration n’est pas gênante, l’ensemble restant agréablement texturé et nuancé.

On perçoit les lignes de basses nettement qu’elles soit issues de synthés ou de guitares basses. Sur des styles modernes et électroniques le registre grave profond, puissant et rond est un atout  indéniable et l’on prendra énormément de plaisir à l’écoute de ce modèle.

Cette qualité du registre grave est du à un rendu assez linéaire avec un bon niveau et une tonalité chaleureuse.

L’ATH W1000X est également un casque très dynamique dans ces fréquences.

Il y a beaucoup d’impact. Cela est accentué par une signature légèrement en V favorisant les extrémités du spectres. Le casque conserve en plus de cette dynamique une bonne résolution. La précision est d’un bon niveau. Cependant on est plutôt dans une restitution engageante que purement analytique. Il y a là un bon compromis choisi par les concepteurs.

Un autre point fort de ce casques est son soundstage. Plutôt large et assez profond pour un casque fermé il permet de ne pas se sentir en présence d’un message sonore ramassé et participe également à la séparation des instruments et autres éléments sonores dans l’espace. Ce soundstage est selon moi parmi les meilleurs compromis réalisés en termes de casques fermés : il ne parait pas artificiel ou surfait et même si un gros mangeur de son sédentaire sur casque ouvert sentira les limites du au design fermé cela reste tout à fait acceptable pour une écoute de qualité.

Le casque Audio-Technica W1000X a une présentation de la scène légèrement différente de la série ouverte AD900-2000X on a un peu plus d’espace interne alors que la serie AD a un rendu de scène assez proche avec beaucoup d’extension laterale. Avec ce W1000X on a quelque chose entre la présentation ATH classique et un Beyerdynamic.

Cotés limites il y a ce retrait léger du medium et plus particulièrement du haut médium qui joue sur la perception des drums notamment et de certaines voix. Sur ce casque le medium n’est pas aussi présent que sur les séries ouvertes ATH et on est loin de certains grado mid centric (qui ont eux aussi d’autres défauts) .

Les voix reste globalement belles et typées ATH mais je dirais que cette présentation du medium rend cette partie du spectre quelque fois un peu sèche voire artificielle  par rapport aux références du genre.

L’ATH W1000X conserve malgré tout les caractéristiques d’un ATH et ce retrait du médium/haut médium n’est pas systématiquement perceptible. Sur des styles dynamiques électro ou house le choix de signature n’est pas gênant. Sur des genres classiques ou certains morceaux pop/rock hors mainstream il peut y avoir un léger effet perceptible pour un initié.

La grande dynamique de ce casque peut être un avantage sur certains morceaux un peu traînant mais peut aussi être perçu comme un excès. Sur certaines musiques Ambient il m’est arrivé de trouver parfois le casque trop dynamique ou ayant trop d’impact. Ici le choix d’une Electronique adaptée plutôt douce devrait pouvoir calmer la bête.

L’extension dans l’aigu est bonne bien que pas particulièrement ultra ciselée ou analytique.

Le registre aigu est relativement doux et l’ensemble est plaisant à écouter tout en donnant suffisamment d’ouverture et de définition pour ne pas perdre des harmoniques ou une ligne de hit hats haute.

Coté électroniques le W1000X est assez polyvalent et donne de très bons résultats sur des sources modestes. Un ampli adapté aux casques basses impédances sera un plus et la plage de puissance admissible laisse un large choix. A noter que ce casque est livré en connectique 6.35mm donc exit les amplis nomades et le branchement en direct sur une carte son à moins de passer par un adaptateur.

 

 3) Comparaisons:

La partie comparaison sera ici centrée sur des modèles fermés car comparer un tel casque à un modèle ouvert serait inadéquat. J’aborde certains points qui m’ont marqués et l’information est donc forcément sélective. Chaque casque cité ici méritant au moins un développement égal à celui de cet article.

Audio-Technica W1000X et DT770 pro250ohm softskin:  Ici l’ATH marque une certaine différence de signature par rapport au Beyerdynamic. Le DT770pro à un rendu plutôt medium et plutôt descendant dans l’aigu. Le soundstage est correct mais légèrement moins développé que celui du W1000X. Moins profond également. L’ATH W1000X a un rendu différent plus engageant et large. Les timbres et l’extension dans le grave sont aussi à l’avantage de ce W1000X. Le DT770 dans cette livrée avec pads cuirs conserve pour lui un médium de très bon niveau et un certain naturel de la restitution. Le coté descendant le rend non agressif mais plus sujet à l’électronique associée.

Audio-Technica W1000X et Denon D600. Le D600 est un casque midrange qui présente de bonne critique ça et là. comparé au W1000X je trouve le registre grave du 1000X plus performant et beau. Le D600 à quelque chose d’artificiel et d’emphasé dans la reproduction du grave qui ne plaira pas à tout le monde. Globalement l’ATH W1000X sonne plus naturel dans ce registre. Le médium et l’aigu du D600 sont de très bon niveau pour un casque fermé et peuvent faire pencher la balance si l’on adhère au registre grave de celui ci. Ceci n’étant pas mon cas je penche plutôt coté W1000X. Le confort et la construction de ce dernier sont également de premier ordre.

Audio-Technica W1000X et W5000: La montée en gamme tourne ici naturellement à l’avantage du W5000, le registre grave et bas médium déjà excellent sont encore plus détaillés, naturels et profond. On gagne dans l’extension. Le médium est ici de meilleur niveau et le son est globalement plus ample. La prestation du W1000X n’est pas mauvaise en soit mais le W5000 livre une copie qui corrige les petits défauts du W1000X et va encore plus loin dans l’expérience de la série W.

Audio-Technica W1000X et T5p: Les deux casques disposent d’une bonne dynamiques, la restitution du medium du T5 est légèrement plus équilibrée. Le T5P est un modèle à part dans la gamme Beyerdynamic. Il sonne différent des DT ou du T1.

Le T5P offre une approche différente du registre grave moins chaleureux, plus ferme. Dans les deux cas il y a une coloration et une compression liée au design fermé. Histoire de préférences.

Léger avantage au Beyerdynamic dans le medium et en performances d’analyse pure (sans prendre en compte le style de son et le fun que peut apporter l’un ou l’autre) mais il faut aussi prendre en compte un écart de prix d’environ 200€ supplémentaire pour acquérir le T5.

Audio-Technica et Ultrasone Signature pro: L’Ultrasone delivre une extension plus importante dans l’aigu et un medium plus analytique. Le style de restitution est orienté vers la clarté alors que le W1000X est plutôt chaleureux. L’ATH W1000X est plus à même de satisfaire les amateurs de soundstage et de registre medium/grave développé. Il est sur ce plan supérieur à l’Ultrasone. La finition du W1000X est globalement meilleure.

 

Conclusion:

Dédié à de belles écoutes en intérieur, l’ATH W1000X est un casque de caractère avec un son dynamique et vivant. Le rendu à bas volume est très bon et assez équilibré. La dynamique suit en toutes circonstances.

C’est un très bon casque fermé et j’ai particulièrement apprécié son écoute en comparaison des modèles fermés que je connais. Il donne envie d’explorer les modèles superieurs de la gamme W.

Ce casque s’adresse bien sur aux personnes qui aiment le rendu des casques fermés ou recherchent un minimum d’isolation.

Il est doté d’une belle qualité de timbres, d’un grave linéaire, d’un bon placement et d’une signature légèrement creusée dans le medium qui convient bien sur les styles modernes.

Les réactions sur le forum: http://www.tellementnomade.org/forum/viewtopic.php?f=92&t=5661

Une réponse à “[Test] Audio-Technica W1000X

  1. Il me parait important de rectifier que le DT770 descend plus bas que le w1000x, ça c’est un fait indiscutable, le w1000x n’est malheureusement pas très doué sous les 40/45Hz.

    Quand à la comparaison avec le W5000 … Je n’en ferais pas du tout la même analyse… Je préfère la copie rendu par le w1000x sur autre chose que la musique accoustique, mais ça c’est totalement subjectif. :mrgreen:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: