Ancien cadre de chez Microsoft, Robbie Bach a dirigé la division divertissement : il participa ainsi au lancement de la Xbox qui fut un veritable succès, mais aussi à celui du Zune qu’il avoue humblement comme étant  » sans aucun doute vue par tous comme une moins bonne réussite ». Il déclarera ainsi que « Si je […]

Zune : Microsoft reconnait ses erreurs

Ancien cadre de chez Microsoft, Robbie Bach a dirigé la division divertissement : il participa ainsi au lancement de la Xbox qui fut un veritable succès, mais aussi à celui du Zune qu’il avoue humblement comme étant  » sans aucun doute vue par tous comme une moins bonne réussite ».

Il déclarera ainsi que « Si je pouvais refaire le Zune de zéro, nous aurions complètement évité le marché des lecteurs multimédia . Nous nous serions tourné vers ce que faisait l’équipe Windows Mobile pour laquelle nous aurions pu produire le service de musique le plus cool qui soit pour vos téléphones. Le marché du baladeur est fini, c’était déjà le cas quand nous avons commencé. Nous n’avons pas été assez pas assez vif, sincèrement, et nous nous limitions à courir derriere Apple avec un produit qui n’etait pas mauvais, mais qui n’avait pour autre but que de rester derrière; et il n’y avait aucune raison pour quelqu’un dise ‘Oh, il faut que je sorte acheter ce truc’ « .
Une autre raison pour laquelle il considère que le Zune ne marcha pas fut le manque de partenariats : « Ce n’est pas comme si nous n’avions pas essayés, mais — Je ne sais pas comment dire ça poliment — l’industrie musicale n’a rien compris. Ils ne se sont pas rendus compte combien être dépendant d’Apple était néfaste pour eux. Et ils étaient tellement attirés par la drogue que leur fournissait Apple qu’ils ne se sont pas rendus compte après coup qu’il leur fallait autre chose pour mener à bien leur activité. L’industrie musicale ne s’en est pas remise. »

A n’en pas douter, certains ont néanmoins accroché au principe du Zune et à son environnement complet, néanmoins abandonné désormais. Reste la question de la survie du baladeur.. Qui vivra verra !

Source : http://www.geekwire.com/2012/robbie-bachs-lessons-intrapreneurship-xbox-zune/

avatar

wardormeur

Just a little frenchi workin in IT :)

Une réponse à “Zune : Microsoft reconnait ses erreurs

  1. Il raconte n’importe quoi surtout Oo
    A la sortie du 1er zune en 2006 le marché du baladeur mp3/multimédia n’était pas du tout « fini », bien au contraire. Les ventes et les bénéfices ont grimpé pour la plupart des marques jusqu’en 2008 puis c’est retombé progressivement jusqu’au médiocre niveau actuel. Par contre, oui, le zune HD sorti en 2009 était une erreur. Mais rien à voir avec le marché, il y avait largement la place à l’époque pour un concurrent sérieux de l’ipod Touch. Encore fallait-il copier le bon d’Apple et laisser le mauvais de côté. Seul Apple peut se permettre d’avoir un écosystème aussi verrouillé. Les clients des autres marques ne sont pas formatés pour accepter cela. Sony en a fait les frais au milieu des années 2000, Microsoft avec le Zune. Quant à l’analyse sur les partenariats… lol.
    Tu m’étonnes qu’avec de tels zouaves incapables de prendre du recul plusieurs années après, Microsoft n’ai pas réussi là où il aurait pu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: