IntroAprès 2 ans d’attente EarSonics revient avec les Grace, un IEM hors-norme repoussant encore un peu plus les limites fixées par les EM10. L’entreprise occitane est bien connue sur Tellement Nomade pour concevoir et réaliser une large gamme d’IEMs et CIEMs pour les professionnels et les mélomanes. Implantée dans la région montpelliéraine depuis 2007, elle a suivi une croissance à l’internationale sur […]

EarSonics Grace, performance et musicalité

Intro

Après 2 ans d’attente EarSonics revient avec les Grace, un IEM hors-norme repoussant encore un peu plus les limites fixées par les EM10.

L’entreprise occitane est bien connue sur Tellement Nomade pour concevoir et réaliser une large gamme d’IEMs et CIEMs pour les professionnels et les mélomanes. Implantée dans la région montpelliéraine depuis 2007, elle a suivi une croissance à l’internationale sur le marché audiophile grâce aux SM3 qui ont récemment disparu de la gamme Classic et s’est ensuite orientée vers plusieurs gammes d’in-ear : Music, Signature et Classic.

Près d’un an après la sortie des EM10, et suite à de nombreuses demandes pour une universalisation de ce modèle, EarSonics tease sur la sortie des Grace, un IEM aux caractéristiques techniques identiques sur le papier aux EM10, mais pourtant à la sonorité encore un peu différente et offrant un choix encore plus large au sein de la gamme Music.

gamme music

Les Grace sont vendus à 2000€ et se positionnent au sommet de la gamme Music constituée des S-EM9, S-EM6v2, ES5, ES3 et ES2. Seuls les 3 derniers de la gamme sont constitués de coques en plastique, les autres s’en distinguent en logeant leur électronique dans un shell acrylique noir fabriqué par impression 3D puis vernis. Les Grace sont conçus dans un shell très proche de celui des S-EM9, ils ne diffèrent que par les gravures laser sur les coques.

Packaging

EarSonics propose le même packaging pour tous ses IEMs haut-de-gamme, ceux-ci sont présentés dans une boîte avec un tiroir dans lequel sont rangés les accessoires ainsi que les Grace que l’on voit par transparence. Les accessoires ne sont pas nombreux en comparaison de ce que certaines marques proposent, mais l’essentiel est là avec une pochette de transport de taille moyenne, un adaptateur jack, quelques lingettes hydroalcooliques de nettoyage, un cure-canule et 6 paires d’embouts S et L monoflanges et biflanges ainsi que 2 paires de mousses type Comply.

Ergonomie et confort

Malgré la dizaine de transducteurs présents dans les Grace, le shell des IEM reste très compact. La canule est courte et permet d’avoir l’obturation en début de conduit. Le confort qui en résulte est proche d’un CIEM, voire moins invasif, et permet des écoutes prolongées à condition de trouver les bons embouts.

hdrpl

Un test auprès de plusieurs personnes a permis de confirmer que la forme, et tout particulièrement la taille de la canule autant en diamètre qu’en longueur, s’adaptait très bien à la plupart des morphologies.

hdrpl

Le seal se faisant à l’entrée du conduit auditif, l’isolation est dans la moyenne, ceux cherchant à obtenir une isolation plus importante pourront se tourner vers des customs, bien que les EM10 diffèrent quelque peu de la signature des Grace.

hdrpl

 

 

 

 

 

 

 

 

En comparaison des Phantom d’Empire Ears à 5 transducteurs BA, les Grace sont plus compacts et semblent aussi plus solides.

hdrpl

 

 Pour la partie son, passez à la page suivante… 

Vic

5 réponses à “EarSonics Grace, performance et musicalité

Répondre à Audio Power Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: