EM4 Le réveil de Earsonics.

Cela fait plusieurs années que Earsonics tient le pavé du haut et très haut de gamme en intra-auriculaires professionnels  dans l’hexagone grâce à ses EM3 Pro, fer de lance de la marque, pour rappel il s’agissait d’un intra 2 voies et 3 transducteurs. Durant ce laps de temps beaucoup de concurrents se sont faits connaître (JH Audio, 1964 Ears…) et ont commencé une course aux drivers, initiée par Ultimate Ears,...

Cela fait plusieurs années que Earsonics tient le pavé du haut et très haut de gamme en intra-auriculaires professionnels  dans l’hexagone grâce à ses EM3 Pro, fer de lance de la marque, pour rappel il s’agissait d’un intra 2 voies et 3 transducteurs.

Durant ce laps de temps beaucoup de concurrents se sont faits connaître (JH Audio, 1964 Ears…) et ont commencé une course aux drivers, initiée par Ultimate Ears, mais peu importe les Earsonics EM3 Pro ont continué paisiblement leur vie sans vraiment craindre ses concurrents, et pour cause, malgré la profusion de débauche technologique, leur sonorité propre à la marque restait à niveau face à des “monstres” multi-drivés.

Sans vraiment être attendus mais plutôt espérés voici donc venir les Earsonics EM4, le nouveau flagship de la marque, qui a bénéficié d’une longue gestation pour offrir des réglages  ad-hoc si chers à la marque et appuyés en cela par 4 transducteurs à filtre passif 3 voies (1 pour les aigus, 1 pour les médiums, 2 pour les basses) procurant une sensibilité de 124dB/mW pour 55 ohms et fournissant une plage de fréquences allant de 10Hz à 20KHz le tout pour un tarif de 890€ hors options de personnalisation.

Du très haut de gamme donc qui perd cependant sa dénomination “Pro”, pour être en phase avec la demande actuelle du “grand public”, plus nombreux à s’équiper avec ce type de matériel destiné aux professionnels.

A noter que la gamme des EMx-Pro subit une baisse tarifaire en coque creuse ce qui permettra un upgrade futur vers la version EM4, ceci n’est pas  valable pour les EMx-Pro à coque pleine (tous les modèles antérieurs à cette date).

Update : Earsonics nous fait également savoir que son entrée de gamme les SM1, anciennement pourvu d’un transducteur à 1 voie, passe la vitesse supérieure en devenant un 2 voies grâce à un changement de driver vers un dual HQ d’une sensibilité de 109dB/mW pour 28 ohms restituant une plage de fréquences allant de 20Hz à 18KHz et cela sans changement de tarif, ce qui permet d’entrer dans le monde du haut de gamme pour 199€.

Le test est disponible ici

 

Source : Earsonics

A lire aussi :

article lu: 1130 fois
Mots-clés : , , ,