Feedback de jecrVieux motard que j’aimais a fini son tour de Harley et m’a finalement déposé ici pour que j’y poste mon feedback rapide. Je tiens à préciser que je me suis attaché à ne rien lire des écrits précédents. Introduction / remerciements (ou pas) Je tiens à présenter mes excuses pour le délai, lié […]

[Feedback collectif] RHA Audio T20

Feedback de jecr

Vieux motard que j’aimais a fini son tour de Harley et m’a finalement déposé ici pour que j’y poste mon feedback rapide.

Je tiens à préciser que je me suis attaché à ne rien lire des écrits précédents.

Introduction / remerciements (ou pas)

Je tiens à présenter mes excuses pour le délai, lié certes à des occupations diverses, notamment pour TN au début, m’éloignant de ce topic, mais surtout à un manque de motivation flagrant.

La quasi totalité de ce feed a été rédigée en notes lorsque j’avais les intras sur les oreilles, ce n’est donc pas basé sur ma mémoire auditive, et vous pouvez y accorder un minimum de confiance. Par contre, il reste extrêmement subjectif, et j’ai parfois l’impression de ne pas entendre les trucs comme tout le monde. Yours May Vary, donc.

Je tiens à remercier Randomkitty et TN pour ce tour de prêt, et bien sûr RHA pour avoir pris le risque de confier leurs intras à des TNiens maladroits, les exposer à des échanges postaux multiples, et bien sûr à des critiques acerbes de TNiens qui ne se gênent pas pour dire qu’ils n’aiment pas, et c’est pour ça qu’on nous aime… parfois.

Un gros chapeau bas donc, chapeau rempli d’embouts. Et donc, je ne me remercie pas pour le retard.

J’ai testé les intras sur ipod+Duo majoritairement. Je les ai passés rapidement sur clip zip, pour confirmer qu’ils étaient bien drivés, et n’ai pas entendu d’écart significatif en tenant compte des signatures des sources.

Packaging

RHA nous présente un bien joli packaging. L’emballage pourrait faire pâlir la majorité des concurrents bien plus haut de gamme.

RHA offre un vaste choix d’embouts : monoflanges, biflanges et mousses viennent en plusieurs tailles, le tout rangé dans un support de présentation. On notera le geste de RHA qui a rajouté de multiples embouts monoflanges de différentes tailles pour le tour, pour des raisons d’hygiène. Je n’ai donc testé que des monoflanges. Ils sont assez rigides, je ne les ai pas trouvé très confortables et suis vite revenu à mes Sony Hybrids fétiches. Mais je pense que comme la plupart des embouts, ils s’assoupliront avec le temps de façon à avoir un port plus sûr et confortable, ainsi qu’une meilleure occlusion.

On trouve aussi un clip, assez standard (le même que sur les Awei ES10), mais qui est très efficace et pratique, bien que fragile à l’usage.

La housse fournie est de fort belle facture, assez grande, mais plutôt plate. Je ne la trouve par contre pas adaptée aux intras, car un peu petite, la faute à un câble dont je parlerai plus bas.

Et enfin, sont fournies deux paires de filtres, en plus de celle montée sur les intras, fixée de façon sécurisée par vissage sur une petite plaque en métal, qui permet de les transporter sans risque de perte.

Fabrication / finition / ergonomie

Les intras sont en métal, donnant une forte impression de solidité, au prix d’un poids au-dessus de la moyenne. Les canules sont aussi en métal, d’un diamètre assez large, et se vissent, un petit joint caoutchouc assurant le blocage.

Ils comportent un tour d’oreille peu confortable, assez épais, peu souple et avec une mémoire de forme toute relative. Ne comptez pas sur lui pour aider à maintenir l’intra dans la bonne position après l’avoir réglé à la forme désirée.

Le jack 3.5 est très bien fini et a l’air plutôt solide, avec un espèce de ressort pour jouer le rôle d’atténuateur de contrainte.

Par contre le câble… Ok, il a l’air solide, ça c’est sûr. Mais vu son épaisseur et son poids, encore heureux. On dirait un câble d’alim. La plupart de mes chargeurs divers ont des câbles moins volumineux que ça. Vous comprenez maintenant que la housse fournie est en fait trop petite pour tenir le câble…

L’obtention d’occlusion est facilitée par une forme bien pratique, mais desservie par une largeur de canule importante et un câble défiant toute logique pour un matériel nomade. Une fois celle-ci obtenue, l’isolation est plutôt bonne, on n’est pas gêné par un aspirateur.

Son

Je commencerai par décrire l’embout dit « Reference », avant de décrire succinctement les évolutions des autres embouts. L’impact des filtres n’est pas négligeable, et permet de régler l’intra à son goût, mais ne révolutionne pas sa signature.

Les graves sont plutôt en avant, un peu molles à mon goût mais pourront paraitre sèches, je sais que je suis un peu extrême sur ce point. Il y a pas mal d’impact, mais j’ai quand même l’impression d’un manque de définition.

Les aigus sont plutôt bons en quantité, mais pourraient être plus fins et aérés. Ils coupent assez court, et me donnent une impression de manque d’énergie, notamment dans les cymbales. Mais cela devrait éviter aux plus sensibles de les trouver trop agressifs ou métalliques. Sachant que je suis hyper tolérant, voire un peu masochiste à ce niveau diront certains, ils pourront quand même retourner les oreilles…

La scène est assez large et enveloppante, assez typique des drivers dynamiques selon moi, et restent assez précis, sans arriver à un summum niveau détail.

Les articulations ne sont pas à mon avis super propres, les graves bavant un peu sur les bas médiums, et les hauts médiums pouvant paraitre un peu acide. Il manque un peu de chaleur et de précision sur les médiums pour atténuer ce V qui désarticule un peu le message. Les voix sont en retrait, avec pour moi une impression de voile, un manque de précision. Peut-être une phase chute + entretien trop plate et courte.

Ils sont sensibles au souffle.

Les embouts « Treble » augmentent sans surprise le niveau d’aigus, amenant un peu plus de clarté et d’énergie. Ils pourront rebuter certains, mais pas moi.

Les embouts « Bass » ont l’avantage surprenant de libérer les médiums (peut-être en clarifiant la transition avec les bas médiums ?). Les basses sont au final un peu plus fortes, mais surtout beaucoup plus propres, ce qui au final donne une impression de plus d’énergie sur tout le spectre.

Conclusion

Ce sont pour moi des intras réussis dans leur construction et leur présentation, et avec un système d’embouts convaincant. Le câble va limiter leur utilisation ultra-nomade.

Le rendu sonore est sympathique, pour une présentation assez basseuse sans sacrifier complètement la clarté, au contraire d’autres produits de ce type. Pour moi les embouts « reference » seraient à jeter, au profit des autres, qui proposent des types d’écoute différents et plus qualitatifs.

Au niveau concurrence, je n’ai pas une grosse expérience sur le sujet, mais je pense qu’il doit quand même être possible de trouver mieux au niveau sonore, ou plus pratique au niveau du câble, à ce niveau de prix. Probablement pas au niveau qualité de construction.
 

Une réponse à “[Feedback collectif] RHA Audio T20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: