Les casques nomadesEt si en matière de casque nomade, tout ou presque avait déjà été dit ? Depuis presque deux ans, pas une référence n’est réellement venue bousculer la hiérarchie sur ce marché qui semble être arrivé à maturité avec l’émergence du Momentum chez Sennheiser ou des Beyerdynamic DT1350 et T51P, alors que le HD25 et […]

Guide de Noël Tellement Nomade 2015

Les casques nomades

Et si en matière de casque nomade, tout ou presque avait déjà été dit ?

Depuis presque deux ans, pas une référence n’est réellement venue bousculer la hiérarchie sur ce marché qui semble être arrivé à maturité avec l’émergence du Momentum chez Sennheiser ou des Beyerdynamic DT1350 et T51P, alors que le HD25 et ses différentes déclinaisons ne déméritent toujours pas.

Et si c’était finalement du côté des casques orthodynamiques que venait un souffle nouveau sur le marché des casques nomades ?

Certes,  leur prix est encore élevé (plus de 500 euros pour l’Oppo PM3 ), mais il devrait rapidement se rapprocher des tarifs des casques classiques, puisque Hifiman, cet automne, a été capable de proposer avec le HE400S, un ortho, qu’un simple smartphone peut faire chanter pour moins de 300 euros. Il est vrai que le HE400S n’est pas un casque fermé mais rien n’interdit de penser que la marque chinoise puisse nous proposer rapidement son équivalent nomade.

En attendant nous vous invitons à découvrir ce qui se fait de mieux en cette fin d’année 2015, à un tarif encore abordable.

AKG K545

AKG

Le K545 est un casque à classer dans la catégorie des trésors cachés. Fin, discret, avec son design plutôt épuré et son tarif désormais très abordable (120 euros), il offre pourtant des performances acoustiques qui ont de quoi surprendre.

AKG K545

Pour beaucoup d’entre nous, il ne s’agit de rien d’autre que de la version nomade du K551 (de la même marque). Malgré le caractère analytique du K551, le petit – en taille – K545 est bien plus apte à vous faire taper du pied : tout en conservant le côté aérien de son grand frère, il propose des basses revisitées apportant à la fois consistance et rondeur, des médiums au rendu soyeux et nuancé et des aigus à la fois précis et fins qui se révèlent bien mieux maîtrisés que ceux du K551.
Cette restitution claire et vivante est portée par une dynamique efficace au service d’un soundstage large et aéré. L’extension du K545 est plutôt supérieure à ce qu’on trouve dans cette gamme et lui permet d’être utilisé avec un certain bonheur sur un système sédentaire. Peu gourmand, le K545 – également très confortable – se conduira à partir d’un simple baladeur mais aura tout à gagner à être branché sur une source de qualité.
Bien fini, confortable, le K545 est une alternative méconnue aux cadors de la catégorie, pour qui aime les signatures équilibrées au service d’une musicalité qu’il sera difficile de prendre en défaut.

Edifier H850

EDIFIER

Pour un prix contenu, Edifier propose un casque au confort royal pour sa catégorie, mais également dans les gammes supérieures. Si les aigus et les haut-médiums peuvent crisper par moment les personnes sensibles aux sibilances, on retrouve des médiums offrant un rendu dense. Le bas du spectre ne démérite pas non plus tant par sa présence que sa qualité, compte tenu de la gamme tarifaire, même si parfois le rendu peut paraître un peu brouillon.
La spatialisation, le placement des instruments tout comme le soundstage sont excellents, offrant un positionnement réaliste des sources et une belle aération. Malheureusement, sa faible sensibilité peut parfois mettre à mal les sources les moins puissantes.

Casque de compromis vu sa catégorie, l’Edifier HM850 reste une bonne entrée dans le monde des casques nomades, une fois ses limites connues.


Sennheiser Momentum 2.0

Sennheiser

Le Momentum 2.0, sorti il y a quelques mois, est une évolution de premier modèle lancé en 2013, cette nouvelle mouture amenant son lot d’améliorations : il est désormais pliable, doté de coussinets un peu plus grands en véritable cuir, son clamping est modéré mais suffisant pour une bonne isolation, et le confort général est excellent.

Le Momentum 2.0 est un casque à la sonorité pleine, équilibrée et mature, qui passera très bien avec tous les styles. Les basses, bien que très légèrement prononcées, sont excellentes et restent bien en place, les médiums sont de très bonne facture — bien que très légèrement en retrait — avec un rendu des instruments et un respect des timbres satisfaisants. Les haut médiums sont détaillés, clairs et aérés, et les aigus délivrent suffisamment de décibels tout en étant plutôt doux, permettant ainsi de donner de l’air et de faire ressortir les détails de vos enregistrements.
Le soundstage est vraiment convainquant tant en largeur qu’en profondeur, offrant à l’auditeur un ensemble cohérent dans lequel il est facile de se laisser aller. Quant à la séparation des instruments, elle est vraiment excellente.
Avec ce Sennheiser Momentum 2.0, nous avons donc affaire à un poids lourd dans la catégorie nomade, un excellent casque qui permettra au novice de redécouvrir sa musique et à l’audiophile on-the-go de ne pas faire de concession.

Audio-Technica ATH-MSR7

Audio-Technica

Vendu à 240 euros environ et disponible en plusieurs coloris, l’ATH-MSR7 offre un très bon confort avec sa construction robuste et son excellente finition. Il est livré avec 3 câbles dont un est doté d’une télécommande et d’un microphone intégrés, ainsi qu’une housse de transport.

Le MSR7 se révèle très séduisant à l’écoute ; plutôt équilibré, il n’a pas pour autant une restitution sonore analytique. Au contraire, son équilibre tonal est séduisant, plutôt chaleureux et physiologique. Les basses sont profondes et généreuses, tout en restant fermes, propres et percutantes. L’aigu est clair sans être incisif, avec juste une petite pointe de brillance qui aère la signature et contribue à l’impression d’espace que procure le casque. Les médiums, légèrement mats, pourraient en revanche être un peu plus brillants et aérés afin de proposer une signature globale plus fun et enjouée, à la manière d’un Beyerdynamic DT1350 ou d’un Nad HP 50 qui dans ce domaine font tous deux mieux que lui.

En terme d’isolation, le MSR7 est largement supérieur à ses prédécesseurs chez le constructeur nippon, et tout à fait au niveau de ses concurrents les plus redoutables.

Bien construit, confortable, facile à alimenter et offrant une restitution sonore fine et équilibrée assez rare à ce prix, le MSR7 ne souffre finalement que d’une signature un peu sage pour qui cherche dans un casque un peu d’exubérance. Pour les autres, ils trouveront avec l’ATH-MSR7 une restitution sonore équilibrée et naturelle, et un niveau de finition, de confort et d’isolation de premier ordre.

26 réponses à “Guide de Noël Tellement Nomade 2015

    1. Oui, il semblerait qu’il y ait eu quelques loupés dans l’identification des contributeurs…
      Sincèrement désolé, le coupable sera pendu et, surtout, on va rectifier ça très, très vite.

      Space Cowboy et tous les contributeurs non nommés à la fin : acceptez nos excuses.

  1. Sinon, pourquoi il y a une photo des Fitear Air pour la notule des 335? (encore quelques remarques et je vais passer pour un chieur :D)

  2. Super guide tant par son aspect que par son contenu, félicitation aux TNiens contributeur ! Juste une petite précision sur le Oppo HA2, il est aussi un très bon ampli/dac de voyage avec un pc portable ou un macbook …

  3. Merci pour cette nouvelle mouture du guide TN.
    Une remarque néanmoins, les écouteurs-boutons VE Monk ne sont pas livrés avec un étui de rangement, du moins c’était comme ça pour les deux paires que j’ai achetées.

  4. Sacré beau boulot messieurs !
    Merci pour ce guide qui sera bien utile à tous ceux qui se perdent dans cette jungle audiophile… Et ils sont nombreux :mrgreen:

  5. Merci. Une chose que je ne comprends pas pour les intras moulés, aucun mot sur Earsonics qui fait pourtant d’excellents intras ?????

  6. Merci beaucoup à tous les contributeurs pour ce très beau guide !

    La mise en page change en fonction de la taille de la fenêtre, c’est classe !!! Bravo Ward !

  7. Tout d’abord, beau travail ! Très agréable à lire, même pour un novice.

    Pas de Jds the element ? Que vaut-il par rapport au Valhalla ?

  8. Encore un super guide toujours aussi intéressant. Merci à tous les contributeurs … Mon portefeuille relique,lui, de ne pas,apprécier

    1. I love to make chicken salad sandwiches on crisssanto!Christine Jensens last blog post..Got a file you want to send, but it is too big for your email server?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: