Les écouteurs boutonsL’année écoulée a connu des hauts et des bas dans le domaine des écouteurs ouverts. Des bas avec un relatif tarissement de l’offre en matière d’écouteurs-boutons, les marques novatrices du secteur telles que Blox gardant un silence qui, espère-t-on, est le signe d’une intense cogitation consacrée à leur prochain produit-phare. Des hauts avec […]

Guide de Noël Tellement Nomade 2015

Les écouteurs boutons

L’année écoulée a connu des hauts et des bas dans le domaine des écouteurs ouverts. Des bas avec un relatif tarissement de l’offre en matière d’écouteurs-boutons, les marques novatrices du secteur telles que Blox gardant un silence qui, espère-t-on, est le signe d’une intense cogitation consacrée à leur prochain produit-phare. Des hauts avec le retour des semi-intras, ces oreillettes à canule et coque perforée qui s’efforcent de concilier la précision et le sens du détail des intra-auriculaires avec l’aération et l’ouverture de scène des écouteurs-boutons. C’est à un ténor européen, Philips, et à un jeune dragon de Chine, Dunu, que nous devons la renaissance en fanfare, avec des matériaux qualitatifs et un design urbain, de ces produits nomades en prise avec leur environnement : Fidelio S2 et Titan 1 ont été remarqués, appréciés et récompensés aussi bien par les audiophiles que par la critique.
Nous avons également choisi, cette année, de vous recommander deux valeurs sûres dans le domaine des oreillettes : croyez bien qu’elles sont au niveau des « Cinq merveilles d’Asie » de 2014 ! Enfin, il aurait été terriblement injuste de ne pas rendre hommage à une jeune entreprise, chinoise aussi, qui, avec ses trois premiers modèles d’écouteurs-boutons, a su se hisser d’emblée aux tout premiers rangs des fabricants de ce genre de système d’écoute. Je veux naturellement parler de Venture Electronics qui avec ses VE Monk vient tout simplement de battre un nouveau record du rapport qualité/prix — rien de moins !

Edifier H180

Edifier

Ami audiophile qui ne sait comment justifier ta passion dispendieuse auprès de ton entourage, sache-le, les Edifier H180 sont la réponse à ton problème : en plus de coûter moins de 8 euros sur les sites marchands chinois, ils ont des basses puissantes et propres, des aigus fins — jamais agressifs — et des médiums juste assez dosés pour servir leur sens du détail. La scène sonore est aérée, comme celle de la plupart des oreillettes, assez large mais surtout dotée d’une profondeur sensible. Leur port est par ailleurs assez commode : ils se logent bien dans le creux de l’oreille et leur queue assez fine et légère ne les tirent pas vers le bas. Bref, malgré leurs coques passe-partout qui ont déjà servi à d’autres marques (dont Philips) ces écouteurs-boutons à signature plutôt en V, assez clairs mais résolument dynamiques et « fun » présentent un rapport qualité/prix qui saura produire sur tes amis l’effet « Wahou ! » si longtemps escompté.
Il à noter que, pour pleinement apprécier ces oreillettes, il vaut mieux les équiper de bonnettes trouées ou « donut foams ». On les trouve facilement sur les mêmes sites chinois. En plus de permettre une meilleure accroche de ces oreillettes dans le pavillon, elles achèveront de donner aux Edifier H180 le petit surcroît de graves qui rend leur sonorité si réjouissante, et cela sans étouffer leurs aigus.

AKG K545

Pioneer SE-CE521

Pioneer

Les Pioneer SE-CE521 prouvent qu’il n’est pas besoin de dépenser des fortunes pour goûter à la qualité de la célèbre marque japonaise. Pour la modique somme d’une vingtaine d’euros, ces oreillettes disponibles sur les plus grandes enseignes du net (Amazon.fr, FNAC…) vous seront livrées avec une paire de bonnettes (attention : elles sont fragiles !) et une petite housse de rangement. Leur forme plutôt ovale risquera peut être de provoquer quelques gênes au niveau de l’oreille tout comme leurs coques qui sont assez volumineuses. De nombreux membres de Tellement Nomade les portent cependant sans inconfort notable. Côté son, ces écouteurs-boutons proposent une signature équilibrée et une scène sonore très aérée, avec une belle assise dans les basses et des médiums très agréables. Avec les Pioneer, en effet, les médiums se trouvent libérés, permettant d’apprécier particulièrement les voix de vos chanteurs préférés, et le rendu des basses a l’avantage d’allier rapidité, impact et texture, ce qui est d’autant plus net si vous arrivez à caler ces écouteurs dans le pavillon de votre oreille afin qu’ils soient bien face à votre conduit auditif.

Il est à noter que les Pioneer SE-CE521 bénéficient d’un design original ainsi que d’une identification claire des voies, gauche et droite, par le biais d’inclusions de silicone colorées. Leur câble est correct et se termine par un jack coudé qui semble de bonne facture.
Un premier pas idéal dans le monde des écouteurs-boutons pour qui recherche un produit de marque renommée accessible à toutes les bourses !


Philips Fidelo S2

Sennheiser

Avec une présentation très soignée et une conception semi-ouverte, les Philips Fidelio S2 ont de nombreux atouts à faire valoir, à commencer par leurs coques entièrement faites d’un alliage métallique censé réduire les résonances parasites et permettant d’obtenir un rendu puissant, sans distorsion aucune. La signature de ces écouteurs est pleine et chaude, avec des basses non envahissantes mais bien présentes, des médiums clairs et des aigus vivants, sans excès ni agressivité. Leur rendu général est dynamique et précis, avec une belle aération : la coque protégeant sur chaque écouteur le gros transducteur dynamique de 13,5 mm de diamètre présente trois évents à l’avant et une grille à l’arrière qui offrent une bonne circulation de l’air à travers l’intra et confèrent au son une belle spatialisation, assez rare dans leur secteur tarifaire.
Les Fidelio S2 sont livrés avec une solide boîte de transport, un câble plat anti-nœuds muni d’une télécommande avec micro et six paires d’embouts permettant à chacun de trouver le bon fit. Celui-ci restera cependant superficiel et peu isolant, ces intras étant, par leur architecture particulière, les compagnons parfaits des personnes voulant rester au contact de leur environnement. Bref, vous avez là une alternative séduisante dans la gamme des écouteurs à prix contenu, puisqu’on les trouve maintenant à moins de 100 euros en France.

Dunu Titan 1

Dunu

Dunu, marque implantée en Chine depuis 20 ans, ne cesse d’épater la scène audiophile internationale depuis quelques années avec des produits innovants, bien finis et à la sonorité souvent remarquable. C’est encore le cas avec ces Titan 1, des « semi-intras » qui, contrairement aux écouteurs intra-auriculaires classiques, ne s’insèrent que peu profondément dans le conduit auditif.
Cette particularité les rend bien sûr peu isolants mais leur confère des atouts acoustiques indéniables. L’aération et l’ouverture de leur scène sont ainsi remarquables, sans doute les meilleures dans leur gamme de prix. Leur rendu jouit en outre d’une clarté exemplaire et d’un haut niveau de détails. Leur signature sonore légèrement en V offre une ligne de basse solide, des médiums clairs et enjoués et des aigus filant haut sans agressivité. Avec une source à la sonorité chaleureuse, ce sera l’entente parfaite !
Si on ajoute à ce tableau une finition remarquable, un confort excellent et un câble de bonne facture, il est difficile de croire que ces semi-intras ne coûtent que 115 $ en import (soit 100 euros livrés). Au final, on détient là un produit d’un rapport qualité/prix imbattable — si tant est que l’isolation ne soit pas un critère d’achat.
Et si vous les trouvez encore trop chers, notez que FiiO en a sorti une version rebadgée, les EX1, à seulement 79,90 $ en import.


VE Monk

Venture Electronics

Quand Venture Electronics surgit dans le paysage assez morne des oreillettes, en cette année 2015, ce fut inespéré, quasi-miraculeux… Leur modèle Monk — « Moine » — le plus accessible de leur gamme, tant techniquement par son impédance assez basse que pécuniairement par son prix très serré, mérite bien son nom car, sous sa robe noire et austère, se cachent les grandes qualités qui font les produits d’exception : le soundstage ouvert et aéré des meilleurs écouteurs-boutons, bien sûr, mais aussi de la profondeur et une très grande fermeté dans le placement spatial des sources, de la dynamique sans agressivité, de la clarté, une transparence exemplaire et, surtout, de beaux médiums, pleins et vibrants, qui donnent au rendu de ces écouteurs-boutons une musicalité et une présence qui semblaient jusqu’alors inatteignables par ce genre de système d’écoute.

Les Monk, ce sont les retrouvailles des oreillettes avec un réalisme charnu, avec de la texture. Alors, certes, cela se paie sans doute par un certain déficit en définition… mais quel allant, quelle sensualité, quelle conviction dans la restitution ! De quoi leur pardonner largement leur aspect plus que commun, cent fois vu ailleurs, leur fabrication moyenne (mais robuste) et un packaging assez spartiate puisque restreint à une paire de bonnettes de rechange et une trousse de transport. Cela étant, outre un son de folie, proprement inouï auparavant, les Monk présentent aussi l’atout d’être livrées avec des bonnettes trouées… et d’avoir un prix qui ferait pleurer les anges : moins de 8 euros livraison incluse sur Aliexpress !

26 réponses à “Guide de Noël Tellement Nomade 2015

    1. Oui, il semblerait qu’il y ait eu quelques loupés dans l’identification des contributeurs…
      Sincèrement désolé, le coupable sera pendu et, surtout, on va rectifier ça très, très vite.

      Space Cowboy et tous les contributeurs non nommés à la fin : acceptez nos excuses.

  1. Sinon, pourquoi il y a une photo des Fitear Air pour la notule des 335? (encore quelques remarques et je vais passer pour un chieur :D)

  2. Super guide tant par son aspect que par son contenu, félicitation aux TNiens contributeur ! Juste une petite précision sur le Oppo HA2, il est aussi un très bon ampli/dac de voyage avec un pc portable ou un macbook …

  3. Merci pour cette nouvelle mouture du guide TN.
    Une remarque néanmoins, les écouteurs-boutons VE Monk ne sont pas livrés avec un étui de rangement, du moins c’était comme ça pour les deux paires que j’ai achetées.

  4. Sacré beau boulot messieurs !
    Merci pour ce guide qui sera bien utile à tous ceux qui se perdent dans cette jungle audiophile… Et ils sont nombreux :mrgreen:

  5. Merci. Une chose que je ne comprends pas pour les intras moulés, aucun mot sur Earsonics qui fait pourtant d’excellents intras ?????

  6. Merci beaucoup à tous les contributeurs pour ce très beau guide !

    La mise en page change en fonction de la taille de la fenêtre, c’est classe !!! Bravo Ward !

  7. Tout d’abord, beau travail ! Très agréable à lire, même pour un novice.

    Pas de Jds the element ? Que vaut-il par rapport au Valhalla ?

  8. Encore un super guide toujours aussi intéressant. Merci à tous les contributeurs … Mon portefeuille relique,lui, de ne pas,apprécier

    1. I love to make chicken salad sandwiches on crisssanto!Christine Jensens last blog post..Got a file you want to send, but it is too big for your email server?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: