Les casques sédentairesL’année 2015 marque peut être un tournant dans le monde du casque sédentaire, celui de la montée en gamme de ce marché à part de la hifi. En effet, cette année a vu apparaître plusieurs références à des tarifs dépassant les 2000 voire 3000 euros à l’instar du Hifiman HE1000 testé dans nos […]

Guide de Noël Tellement Nomade 2015

Les casques sédentaires

L’année 2015 marque peut être un tournant dans le monde du casque sédentaire, celui de la montée en gamme de ce marché à part de la hifi. En effet, cette année a vu apparaître plusieurs références à des tarifs dépassant les 2000 voire 3000 euros à l’instar du Hifiman HE1000 testé dans nos colonnes, du controversé Kennerton Odin, du Pioneer SE Master 1 ou, dernièrement, de l’Audeze LCD-4. Tous ces casques ne rêvent évidemment que d’une chose, venir chasser sur les terres du JPS Labs Abyss.

Vous noterez que j’ai écrit « peut-être » dans la première phrase. Je dois avouer que ce peut-être est une marque d’optimisme de ma part, j’espère que ne va pas se produire une augmentation générale et continue des prix sur le marché du casque sédentaire. Heureusement, certaines sorties de cette année, en proposant un excellent rapport qualité/prix, nous laissent une lueur d’espoir.

Fostex TH-7B

Fostex

Dès l’ouverture, le packaging ultra-coloré nous informe sur la nature du casque : résolument fun, sans prétention et sans autre volonté que faire profiter de la musique avec plaisir, tout simplement.
Malgré la fabrication « tout plastique », le rendu esthétique est bon et la finition excellente : ça respire quand même la solidité ! Avec ses pads corrects, son arceau bien rembourré et son clamping pas excessif, l’inconfort n’est pas à craindre… Malgré son positionnement en entrée de gamme, on en a pour son argent.
C’est un casque facile à vivre et passe-partout quant à la source (impédance de 70 ohms et sensibilité à 98 dB). Le rendu global est légèrement chaleureux, avec des basses bien assises et surtout une jolie ouverture sur les médiums. Les voix, notamment féminines, sont très bien rendues. Les aigus sont propres sans être impressionnants. Le tout reste bien aéré pour un casque fermé, avec une scène sonore assez vaste (c’est un « semi-fermé » en réalité, mais il fuit peu). Au final on obtient une écoute qui est dynamique sans être fatigante, assez smooth, servie par une résolution honorable. Un bon petit frère du Fostex T50RP, en somme.

Incontestablement, il mérite sa réputation et pour le prix c’est une vraie bonne affaire. Cela fait de lui le cadeau idéal à glisser au pied du sapin, pour faire découvrir le monde audiophile autour de vous (et profitez-en pour l’écouter au passage).

Pioneer SE Master 1

Pioneer

Le Pioneer SE Master-1 a été conçu au sein des équipes de Tohoku, habituellement affectées à la construction aux produits TAD (la filiale haut-de-gamme de la marque).
L’assemblage final est entièrement réalisé et contrôlé par une personne dédiée, le but étant de fournir un produit de haute facture — ce qui a pour conséquence sa rareté en neuf (seulement 2 à 3 casques sont produits par jour). La particularité du Pioneer SE Master-1 vient de sa conception avec une cage d’amortissement flottante, à l’instar des enceintes, mais dont le travers est de demander à son acquéreur un peu de patience : un temps de rodage, avant de profiter au mieux des capacités de reproduction musicale.
Le caractère du Pioneer SE Master-1 se révèle par des infra-graves précis, dont la présence est appréciable. Les médiums sont bien équilibrés mais pourraient toutefois déplaire aux personnes cherchant une écoute plus chaude ou avec une plus grande mise en avant. Les aigus quant à eux, ont pour caractéristique de présenter une belle aération, sans exagération.
Au niveau spatialisation, le casque permet de pouvoir profiter pleinement d’une scène sonore profonde, sans toutefois égaler le Sennheiser HD800 sur ce point.

Aussi bien d’ores et déjà objet de collection que démonstration technique du savoir-faire de Pioneer, ce casque plaira particulièrement aux amateurs exigeants d’écoutes détaillées et racées, notamment sur les instrumentations acoustiques.


Hifiman HE400S

Hifiman

Vous pensez (et regrettez) que les casques orthodynamiques sont chers et nécessitent forcément un système solide derrière ? Réjouissez-vous car le dernier né de chez Hifiman rend cette technologie plus accessible. En effet, le HE400S est intéressant sur plusieurs points : le premier est qu’il présente une impédance de seulement 22 ohms et une sensibilité de 98 dB : il est ainsi possible de le faire fonctionner associé à un DAP ou un amplificateur peu puissant. Le second est son prix : le HE400S est vendu neuf à 299 euros. Autre point intéressant : sur ce casque, Hifiman a enfin abandonné ses connecteurs habituels reliant le câble détachable au casque au profit de jack 2,5 mm, plus classiques et plus agréables à utiliser.
Côté son, le HE400S propose une sonorité plutôt douce. Avec une signature en léger V, le HE400S présente un grave texturé et rapide avec une belle extension (surtout avec les focus pads A). Le médium, bien que légèrement en retrait, est de bonne qualité bien que les timbres manquent parfois de naturel en comparaison de certains concurrents au même prix. A côté de ça, le HE400S offre un soundstage relativement bien étagé et équilibré en largeur et en profondeur. Pour conclure, le HE400S est un casque polyvalent avec une sonorité un peu technique et les qualités des orthodynamiques sans avoir à se ruiner.

ZMF Vibro X

ZMF

Le ZMF Vibro X est un n-ième casque basé sur le transducteur orthodynamique du Fostex T50RP. Pour autant, il offre un charme particulier avec ses coques en bois travaillées à la main et ses coussinets ultra confortables. Vous imaginez cette bonne odeur de DIY réalisé avec passion au fond d’un garage ? Eh bien le ZMF c’est ça et ça sonne à l’avenant : tonalité légèrement chaude tout en restant suffisamment proche du neutre, légère coloration un peu boisée qui apporte juste ce qu’il faut d’euphonie. À peine un soupçon d’acidité, dans le haut du spectre, pour venir rappeler les gènes du Fostex. Pour un casque fermé, le Vibro X offre, en outre, un espace sonore de belle taille et de bonne facture avec notamment un bel équilibre largeur/profondeur. Cerise sur le gâteau, les basses peuvent être réglées au goût de l’auditeur via l’ouverture ou la fermeture de trois évents sur chaque oreillette. En résumé : une très belle réussite que l’on conseille chaudement. D’autres déclinaisons sont disponibles au catalogue ZMF. Outre ce Vibro X, ce sont le Blackwood et l’Omni, au tarif un peu supérieur, qui vous tendent les bras et offrent des prestations a priori encore supérieures.

26 réponses à “Guide de Noël Tellement Nomade 2015

    1. Oui, il semblerait qu’il y ait eu quelques loupés dans l’identification des contributeurs…
      Sincèrement désolé, le coupable sera pendu et, surtout, on va rectifier ça très, très vite.

      Space Cowboy et tous les contributeurs non nommés à la fin : acceptez nos excuses.

  1. Sinon, pourquoi il y a une photo des Fitear Air pour la notule des 335? (encore quelques remarques et je vais passer pour un chieur :D)

  2. Super guide tant par son aspect que par son contenu, félicitation aux TNiens contributeur ! Juste une petite précision sur le Oppo HA2, il est aussi un très bon ampli/dac de voyage avec un pc portable ou un macbook …

  3. Merci pour cette nouvelle mouture du guide TN.
    Une remarque néanmoins, les écouteurs-boutons VE Monk ne sont pas livrés avec un étui de rangement, du moins c’était comme ça pour les deux paires que j’ai achetées.

  4. Sacré beau boulot messieurs !
    Merci pour ce guide qui sera bien utile à tous ceux qui se perdent dans cette jungle audiophile… Et ils sont nombreux :mrgreen:

  5. Merci. Une chose que je ne comprends pas pour les intras moulés, aucun mot sur Earsonics qui fait pourtant d’excellents intras ?????

  6. Merci beaucoup à tous les contributeurs pour ce très beau guide !

    La mise en page change en fonction de la taille de la fenêtre, c’est classe !!! Bravo Ward !

  7. Tout d’abord, beau travail ! Très agréable à lire, même pour un novice.

    Pas de Jds the element ? Que vaut-il par rapport au Valhalla ?

  8. Encore un super guide toujours aussi intéressant. Merci à tous les contributeurs … Mon portefeuille relique,lui, de ne pas,apprécier

    1. I love to make chicken salad sandwiches on crisssanto!Christine Jensens last blog post..Got a file you want to send, but it is too big for your email server?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: