Les Présentations   Introduction   Bonjour à tous, je continue mes pérégrinations dans l’inépuisable recherche de la perfection audiophile (si tant est qu’elle puisse exister). Après un joli match d’ouverture entre le Clear et le Thridi, j’ai été très tenté de monter en gamme et il est désormais temps de passer aux choses très sérieuses […]

Kennerton Thekk vs Focal Utopia : deuxième manche Russie – France

Les Présentations

 

Introduction

 

Bonjour à tous, je continue mes pérégrinations dans l’inépuisable recherche de la perfection audiophile (si tant est qu’elle puisse exister). Après un joli match d’ouverture entre le Clear et le Thridi, j’ai été très tenté de monter en gamme et il est désormais temps de passer aux choses très sérieuses avec leurs grands frères !

Du côté de chez Focal j’ai nommé la superstar absolue, l’Utopia. Pour Kennerton, plutôt que le Thror, ce sera son alter ego, le Thekk !

Let’s fight !!!

 

Forces en présence

 

 

Kennerton Thekk

Casque circum-aural ouvert à transducteurs Planar Magnetic 80 mm

Cups en bois massif, Arceau en acier-cuir-plastique, pads en cuir véritable

Réponse en fréquence : 15 Hz à 65 kHz

Impédance : 35 ohms

Sensibilité : 100 dB pour 1 mW

Poids : Environ 350 grammes

Prix public : 2850€

 

Focal Utopia

Casque circum-aural ouvert à transducteurs électrodynamiques 40 mm (dôme en béryllium)

Structure en aluminium et carbone, Arceau en cuir, pads en cuir véritable

Réponse en fréquence : 5 Hz à 50 kHz

Impédance : 80 ohms

Sensibilité : 104 dB pour 1 mW

Poids : Environ 490 grammes

Prix public : 3990€

 

Les Conditions d’Ecoute :

 

Pour ces écoutes j’ai utilisé un ampli qui correspond à mon sens extrêmement bien aux deux casques, l’Auris HA 2 avec un tube de pré-amplification Mullard. Cet ampli permet ainsi une belle douceur et offre une jolie matière aux médiums sans trop sacrifier la justesse et la neutralité.

Avec le Thekk, j’ai utilisé le câble Vectura C de Pierre PAYAT et avec l’Utopia j’ai alterné entre le câble stock (en majorité) et un Lavricables pur argent.

J’ai écouté essentiellement du jazz vocal, de la musique acoustique et un peu de classique. Les sources ont été des fichiers Qobuz qualité cd ou studio master envoyés à l’ampli depuis mon streamer/dac Atoll hd200 signature (parfois le dac du streamer était remplacé par le dac de mon gustard A20h légèrement plus doux).

Je possède l’Utopia depuis 2 mois. Le Thekk depuis 1 mois. Les deux casques ont étés écoutés au moins 50 heures chacun de façon séparée. Ils ont tous les deux environ une centaine d’heure de rodage/écoute à leur actif.

La comparaison en A/B entre les deux a été faite durant une vingtaine d’heures, en alternant parfois toutes les 30 secondes pour me concentrer sur des détails précis et à d’autres moments à la fin de la piste (voir de la playlist) pour un ressenti plus général et spontané.

Ces deux casques étant nouveaux à mes oreilles, aucun biais lié à la nouveauté ou au contraire au casque habituel ne peut être considéré.

 

Esthétique :

 

Alors que le Clear était à mes yeux très banal, l’Utopia est une franche réussite. Il est nettement plus raffiné de par l’ajout de Carbone mais surtout grâce à ses cups ultra modernes et stylisées. Ça respire le très haut de gamme. L’aspect sombre seulement relevé par endroits par la présence d’acier gris est aussi du plus bel effet !

 

Pour le Thekk, ne nous voilons pas la face, c’est un bon pas en arrière de ce point de vue, on perd la beauté et le coté luxueux du bandeau des précédentes générations pour quelque chose qui respire la praticité au détriment de l’esthétisme. Les matériaux utilisés sont toujours aussi nobles, très peu de plastique, et surtout du métal et du cuir. Heureusement on garde l’ADN de la marque de St Petersbourg (et ce qui a fait une grande partie de sa renommée) avec les magnifiques cups en bois uniques, même si l’on peut déplorer que le travail sur ces dernières offre une forme un peu plus basique. Enfin on regrettera le remplacement des magnifiques grilles des versions antérieures par des bandes en composite nettement moins sexy.

Cependant difficile de jeter la pierre à Kennerton sur ce point-là, ils ont très souvent été décriés pour le confort de leurs casques alors ils ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Aussi, ne boudons pas notre plaisir que voie le jour une alternative moins onéreuse à leur flagship. Enfin n’oublions pas que ce Thekk est censé être une version professionnelle du Thror avec les avantages mais aussi les inconvénients que cela peut comporter.

 

 

Le Confort :

 

L’Utopia est un très bon élève dans ce domaine, relativement léger, avec un seul réglage nécessaire (longueur de l’arceau par crans), plutôt bien rembourré et un clamping raisonnablement présent.

Kennerton a fait très fort avec leurs nouveaux casques. En effet, ils étaient souvent considérés comme les plus mauvais dans ce domaine avec leur premier casque (Odin). Et bien désormais avec le Thekk et son nouveau système de bandeau (réglage automatique en hauteur et largeur) ainsi que son poids ultra réduit, on est sur ce qui se fait de mieux. Au-dessus de l’Utopia (plus léger, plus aérien, moins de clamping, moins chaud) et même meilleur qu’un Sennheiser HD600 !

 

15 réponses à “Kennerton Thekk vs Focal Utopia : deuxième manche Russie – France

  1. juste
    bravo….
    émotion et naturel,
    c ‘est ce que je retrouve dans l’écoute du thridi et que je n ‘ai pas trouver sur le focal clear
    alors ton test me parle en effet….

    1. Merci !!!!!!!!
      Super content que tu t’y retrouves Klennex, en effet sur ces critères là, le Thekk et le Thridi sont bien des Kennerton…

  2. Comparaison très fouillée, très détaillée ; après sa lecture, le seul commentaire à faire est « à mes oreilles ». J’ouvrirais mon museau après, d’autant plus que j’écoute uniquement du classique.
    Un détail m’a interpellé cependant , moi « qui vient » de chez Sennheiser avec une préférence nette pour les sons aérés et soyeux : c’est le cas du Kennerton. J’ai écouté l’Utopia, pas suffisamment certes, mais je l’ai trouvé plus incisif.
    HD820, Thekk, Utopia ; aucun casque n’est supérieur à l’autre, c’est une question de préférence auditive. Aucun mot ne peut s’y substituer.

    1. Bonjour Robert,

      En effet l’utopia est un casque que je qualifierais aussi de très incisif (Mon image du scalpel).
      Je n’ai jamais écouté le HD820 donc je m’abstiendrai d’en parler mais en ce qui concerne le Thekk et l’Utopia, en effet impossible de dire que l’un est meilleur que l’autre (sauf sur des points de détail à la rigueur).

      Pour quelqu’un comme toi qui n’écoute quasiment que du classique, j’aurais en effet tendance à dire que ce comparatif est à prendre avec des pincettes tellement ce type de musique est particulier.
      Ou sinon lire entre les lignes et piocher seulement les caractéristiques qui nous intéresse.

      Charles

      1. En quoi le classique est à part? J’écoute peut-être des fois 80% de « musique classique » en volume, et pourtant j’ai du mal à imaginer ce que pourrait-être un casque « fait pour le classique »… Musique de chambre, musiques anciennes, piano en studio, concert, orchestre, choeur etc. C’est tellement vaste. J’attends, peut être à tort, d’un casque qu’il me réjouisse quelque soit la musique, qu’il puisse faire vibrer du jazz moderne à la limite de l’électro ou du R&B comme une cantate de Bach…

        1. C’est exactement ce que j’attends aussi car pour le moment je n’ai ni les moyens ni l’envie de collectionner les tres bon casques… donc je veux un casque qui me correspond au mieux sur tout ce que j’écoute, l’avantage en effet c’est que mes écoutes ne couvrent pas du tout l’ensemble des styles musicaux…

          Pour le classique, je fais peut être un raccourci trop rapide, en effet c’est plutôt vaste comme style musical…
          Il n’empêche que j’ai trop rarement pris du plaisir avec du classique car la restitution produite par mes enceintes ou mes casques n’est souvent pas au diapason de la qualité de restitution sur du jazz, de l’acoustique ou du vocal en général.
          Je suis pourtant très à l’écoute des suggestions de bons enregistrement faites par les forumeurs (j’utilise Qobuz)…
          J’en déduis donc (peut être à tord) qu’il est plus compliqué pour un casque ou des enceintes de reproduire la dynamique d’un orchestre de 100 musiciens, ou encore la richesse harmonique d’un duo de piano et violon ou enfin l’ambiance d’une pièce d’opéra…

          Je rappel que je suis audiophile avant d’être mélomane et donc que J’ai toujours beaucoup de mal avec des messages trop brouillons, manquant de dynamique et d’air, avec des aigus trop agressifs…

          Voilou !

        2. Exact Carducit, nous créons des catégories musicales adaptées à nos préférences dont les chois s’enracinent dans un mystère qu’aucune pensée ne peut franchir, la nôtre comprise.
          Il existe une multitude d’associations de matériel d’écoute pour cette raison. À force d’échanger et d’écouter les aînés, je n’ai pas de réponse sur ce que je dois acheter précisément, mais sur comment prioriser mes choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: