Introduction Les S8Pro et les PP8 ont été achetés d’occasion respectivement sur Head-Fi et Tellement Nomade. Fearless est une des marques chinoises qui monte dans le petit monde des intras-auriculaires. Le modèle qui nous intéresse aujourd’hui est leur modèle à 8 armatures équilibrées (BA) dénommé S8Pro. Il est actuellement vendus 450€ sur Aliexpress, 491€ sur […]

Loco’s Motion : Fearless S8Pro contre InEar Prophile 8 – Le match des 8 BA

Introduction

Les S8Pro et les PP8 ont été achetés d’occasion respectivement sur Head-Fi et Tellement Nomade.

Fearless est une des marques chinoises qui monte dans le petit monde des intras-auriculaires.
Le modèle qui nous intéresse aujourd’hui est leur modèle à 8 armatures équilibrées (BA) dénommé S8Pro. Il est actuellement vendus 450€ sur Aliexpress, 491€ sur Amazon.de et 489$ chez Linsoul. La qualité de finition est excellente pour le tarif, avec une coque très ergonomique en résine et qui permet un excellent fit. La boite fournie avec est très pratique et permet de ranger facilement un câble et 2 paires d’intras. Le câble stock fait bonne impression mais il ne fonctionnait malheureusement pas à la réception.

InEar est une marque allemande bien connue des audiophiles.
Les Prophile 8 étaient jusqu’à il y a encore peu de temps le flagship de la marque. Composé de 8 armatures équilibrées (BA), ils sont réputés pour leur signature équilibrée dite de référence. Ils possèdent sur leur coque 2 switchs permettant un boost des basses et/ou des aigus. L’ergonomie des coques est la meilleure que j’ai jamais rencontrée en ce sens qu’elle permet un fit proche de celui d’une paire de customs. Ils semblent capables de résister à tout, mais le câble fournit avec est de piètre qualité. Ils sont disponibles actuellement à 1333€.

Image
http://fearlessaudio.com/Intro.aspx?bid=163 / https://www.linsoul.com/products/fearlessaudio-s8freedon-s8pro

 

Image
https://www.inear-monitoring.eu/en/produkte/inear-universelles-monitoring/monitoring-prophile-8.htm

 

Image

Pour la review qui suit, j’ai pu tester les PP8 et les S8Pro avec un WM1Z mod K, un LPG et un Cayin N8. Les PP8 sont utilisées avec le bass boost on.

 

Son

Si l’on savait déjà que InEar était parvenu à créer avec les PP8 la paire de monitoring par excellence, Fearless nous propose ici sa vision d’une signature référence. Et c’est d’ailleurs l’argument commercial qu’ils utilisent, puisqu’ils préconisent sur leur site les S8Pro pour les professionnels et les producteurs. Nous sommes donc face à 2 interprétations d’une restitution équilibrée.
Voici les mesures de Crinacle (non compensées) permettant de comparer les PP8 (avec bass boost) et les S8Pro.

Image

 

Les basses

Le pic des Sub Basses (20 à 60Hz) et des Basses (60 à 250Hz) se situe pile à la jonction des deux registres dont la restitution est très linéaires et typiques des BA. Rapides et présentes de manière égale sur les deux paires, le rendu diffère tout de même un peu. Elles semblent un poil plus lentes côté PP8 en raison d’un «sustain» un peu plus long. Cela donne un meilleur impact pour les S8Pro, un ressenti un peu plus physique. Cependant, il peut manquer pour certains un vrai slam et un peu de subs que l’on retrouve sur les Drivers Dynamiques (DD) comme les Trinity par exemple.
La quantité et la nature non boomy des basses proposées ici permettent finalement au reste des registres de s’exprimer tout en assurant des fondations solides à la musique.

 

Les médiums

Les médiums dans leur ensemble sont plus mats et denses sur les PP8 et plus ouverts et aérés sur les S8Pro, mais avec pour les deux une sensualité très agréable.
Le Bas-Médium (250 à 500Hz) est assez proche et dans la continuité des basses sur les 2 paires.
Si l’on part du postulat que le Médium (500 à 2000Hz) et le Haut-Médium (2000 à 4000Hz) des PP8 sont neutres, ont obtient un Médium et donc des voix un peu en retrait sur les S8Pro. Les hommes et les femmes ont des timbres de voix un peu moins chaud. Mais dans le même temps, le Haut-Médium un peu en avant permet d’apporter de l’éclat à ces mêmes voix et aux notes. Le son des PP8 semble plus plein mais moins lumineux en comparaison.
Le pic à 4000Hz des S8Pro peut par ailleurs parfois être un peu gênant pour certains en fonction des enregistrements.
En comparaison, le Bas-Médium des Trinity est plus dégraissé et le Médium encore plus aéré et profond. Le Haut-Médium est lui plus épanouie, propice au développement des harmoniques et à l’efflorescence des timbres.

 

Les aigus

L’extension des aigus est assez similaire sur les deux intras. Mais en raison du pic à 4KHz des S8Pro qui se prolonge un peu au delà, les aigus semblent un peu moins présents. Ils semblent aussi un peu moins précis sur les S8Pro, plus flottants.
Déliés et agréables sur les 2 paires, ils offrent une belle résonance sur les cymbales et permettent d’avoir suffisamment d’espace pour s’épanouir. Une jolie réussite sans brillance.
En comparaison, les aigus des Trinity sont assez similaires à ceux des S8Pro en terme de quantité mais paraissent plus naturels, nettement plus précis aussi et beaucoup plus aérés.

 

La scène sonore

Avec les PP8, on a une scène très large mais relativement peu profonde et de hauteur assez moyenne.
Avec les S8Pro, on recule de quelques rangs dans la salle mais les chanteurs ne sont pas plus près des musiciens. La profondeur et la largeur s’améliore donc légèrement, tout comme la hauteur.
Cependant, on reste en dessous des Zeus XIV en terme de largeur et des Trinity pour la profondeur et la hauteur.

 

Le carré magique

Il résulte des éléments évoqués précédemment que les S8Pro semblent avoir un tout petit peu plus de résolution et de séparation que les PP8, sauf dans les aigus ou les PP8 reprennent la main. La définition et la transparence me semblent du même acabit sur les deux 8 BA.
Il faut noter cependant que les S8Pro sont plus sensibles et dépendants des enregistrements que les PP8, ce qui peut parfois notamment augmenter le souffle de la prise de son et faire ressortir les petites imperfections.
En comparaison, la séparation et la résolution des Trinity sont meilleures, la transparence et la définition un peu supérieure aussi.

 

Conclusion

Comme toujours, tout est question de préférences.
Si vous souhaitez un son doux, mat, dense et parfaitement équilibré, les PP8 sont faits pour vous. Ils vous permettront d’écouter vos morceaux favoris pendant des heures sans fatigue en mettant en avant le travail de production. Certains pourront cependant toujours dire qu’ils sont un peu ennuyeux, plats et ternes.
Si vous voulez un peu de peps et de clarté sans pour autant dénaturer vos morceaux et vous écarter trop d’une restitution équilibrée, les S8Pro sont faits pour vous. Joueurs et lumineux, disponibles pour moins de la moitié du tarif des PP8, les Fearless sont une proposition très crédible qui saura à n’en pas douter se faire une place sur le marché français. Attention cependant aux oreilles sensibles à 4KHz et à la qualité de vos enregistrements.

Vous retrouverez tous mes retours sur mon topic dédié, n’hésitez pas à venir y discuter !

4 réponses à “Loco’s Motion : Fearless S8Pro contre InEar Prophile 8 – Le match des 8 BA

Répondre à mrlocoluciano Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: