On vous propose cette semaine un retour de LudoLVG sur une paire d’intras exotique et peu connue par chez nous, les Nocturnal Audio Eden. Ces écouteurs multi-ba combleront peut-être vos attentes audiophiles. Bonne lecture !     Disclaimer : mon feedback est conditionné par mes attentes musicales et mon approche personnelle. Concernant l’analyse sonore, je préfère […]

Nocturnal Audio Eden : le nouveau paradis ?

On vous propose cette semaine un retour de LudoLVG sur une paire d’intras exotique et peu connue par chez nous, les Nocturnal Audio Eden. Ces écouteurs multi-ba combleront peut-être vos attentes audiophiles. Bonne lecture !

 

 

Disclaimer : mon feedback est conditionné par mes attentes musicales et mon approche personnelle.
Concernant l’analyse sonore, je préfère décrire la sonorité des instruments plutôt que des fréquences. Je trouve cela personnellement plus parlant.
J’effectue la grande majorité de mes sessions en écoute aléatoire sur l’ensemble de ma bibliothèque, et j’écoute principalement du Rock, du Punk-rock et du Métal.
Mes écoutes se sont faites avec le câble Dunu Hulk et sur les DAP Sony ZX300 et Fiio X7-2, ainsi que les DAC/Amp Chord Mojo et E1DA 9038s (gen 2).

 

Présentation

 

Je voudrais vous faire partager mon coup de cœur actuel sur une paire d’intras rare et peu répandue dans nos contrées : les Nocturnal Audio Eden.
Nocturnal Audio est une marque Singapourienne créée en 2013. A l’origine, elle se spécialise dans les câbles audio fait main.
Elle a désormais toute une gamme d’intras : Gorham (2-driver), Avalon (3-Driver), Atlantis (4-Driver) et les Eden, leur flagship.

 

Courbe

 

 

Description des intras

 

Site du fabricant : https://nocaudio.com/ciem/#eden-start

Les eden sont composés de 5 BA sur 4 voies (bass, mid, high-mid et high) et ont une impédance de 17 Ohms. Ces intras existent en version universelle et moulée.

Ils sont disponibles au tarif de 1079 euros pour la version universelle et de 1149 euros pour la version moulée via l’importateur officiel français de la marque : http://www.hifi-portable.com

 

Forme

 

les Eden ont une taille moyenne avec une forme proche des moulés. Niveau taille, ils sont comparables aux ISN H40 par exemple.
La canule est de longueur moyenne. Par contre, elle est très large (5mm) et de forme ovale. Ce qui m’a causé des soucis de fit et m’a beaucoup fait hésiter avant de les acquérir.

 

Le Fit

 

J’ai des oreilles assez petites et un canal d’oreille assez petit et court. Du coup, le fit est difficile pour moi pour les canules larges et/ou longues.

Par chance, j’ai trouvé la parade pour la canule. Comme vous pouvez le voir sur la photo, j’ai mis le plus petit embout fourni (un simple rond en silicone) bien enfoncé dans la canule. Cette idée m’est venue après avoir essayé les intras sans les embouts. A ce moment là, ils se mettaient correctement dans mes oreilles mais bien entendu je n’avais pas le seal et donc d’isolation. Du coup, en mettant l’embout de la sorte, je peux plus facilement mettre la canule dans mes oreilles et avoir le seal en milieu de canule.
Le reste de l’intra est bien positionné dans l’oreille et est relativement confortable. Le tout est supportable lors de longues sessions.

 

1

 

Le Son

 

Les Eden sont des intras assez clairs.
Ils sont très faciles à driver et proposent un son engageant et dynamique.
Ils passent bien sur tous les styles de musique (des dead kennedys à Radiohead en passant par Iron Maiden). Les écoutes des mauvais enregistrements peuvent s’avérer être parfois désagréables.
L’ensemble du spectre sonore est bien représenté selon mes préférences et j’y vois un certain équilibre.

 

Les basses sont tendues et dynamiques. Elles n’empiètent pas du tout sur le reste du spectre (comme peuvent le faire mes Earsonics Graces). Elles sont présentes mais en faible quantité, et je conçois tout à fait que les bass head les trouvent trop discrètes (confirmé par un pote bassiste qui les a écouté depuis).
Couplé au ZX300, elles présentent quand même une certaine rondeur.

La batterie est aussi pêchue. On distingue bien les différents éléments de la batterie. Seules les cymbales peuvent parfois me gêner. Elles manquent parfois de précisions.

 

comparo

ISN H40 – Nocturnal Audio Eden – ES Grace

 

Les guitares sont pour moi le vrai point fort de ces intras. Mais ça peut en même temps s’avérer être leur petit défaut.
Elles sonnent exactement comme je veux qu’une guitare sonne. Elles sont ciselées et tranchantes. A fort volume, elles peuvent cependant prendre le dessus sur le reste du spectre et s’avérer trop agressives. Cela m’a valu de parfois baisser le volume (selon les morceaux écoutés). Mais j’écoute assez fort et ces intras, faciles à driver, s’écoutent bien à un volume modéré.

Couplés à un Sony ZX300, les guitares rendaient mieux que sur mon fiio X7-2, où là elles pouvaient justement être un peu piquantes. Ce qui me fait dire que ces intras s’accomodent mieux d’un DAP chaud, à contrario de mes Grace qui ont un meilleur rendu sur mon X7-2.

 

Les voix, je les pensais en retrait lors de mes premières écoutes mais a vrai dire, elles sont bien présentes. Peut-être manquent-elles juste un peu d’épaisseur parfois mais sans que ce soit rédhibitoire.

J’ai été surpris de découvrir la résonance de la voix (due à l’enregistrement) dans certaines chansons comme le «accapella» à la 4ème minute dans Pionner to the Falls d’Interpol et le début de On The Turning Way de Pink Floyd. Le tout laissant transparaître une émotion rare. J’écoute très peu, voir pas du tout, de jazz et de classique. Cependant, les cuivres et instruments classiques m’ont semblé avoir un beau rendu.

 

comparo 2

ISN H40 – Nocturnal Audio Eden – ES Grace

 

Je trouve la scène sonore très cohérente et très lisible. Elle est plutôt frontale mais très étirée.

La stéréo est très bien rendue. On entend le placement de chaque instrument et les passages de la musique de gauche à droite (et inversement) est très lisible et plaisant.

Le niveau de détails est très bon. On peut juste avoir un petit «écrasement» de la scène quand la guitare (électrique et saturée) prend le dessus lors d’écoute à fort volume.

 

Comparaison avec mes autres intras

 

Earsonics Velvet V2

J’ai décidé de garder les Eden après comparaison. Ils partagent tous les deux une signature claire. Les Velvet V2 vont être cependant plus dur à driver. Il y a 20 cran de volume de plus avec les Velvet V2 sur le Fiio X7-2 pour atteindre le même volume sonore.
Les Eden me font donc penser à des Velvet V2 survitaminés avec un médium plus présent et un son plus plein et plus «rentre dedans».

 

comparo 3

ISN H40 – Nocturnal Audio Eden – ES Grace

 

Earsonics Grace

Si les Eden sont le coté clair de la Force, les Grace en sont pour moi le coté obscur. Ils vont être beaucoup plus chauds et la basse va prendre plus de place dans l’image proposée.
Néanmoins, les Grace vont être un peu plus détaillés et vont permettre d’entendre mieux la scène sonore. Les micro-détails sont plus facilement lisibles, la musique plus aérée.
Par exemple, sur le morceau «High & Dry» de Radiohead, la deuxième guitare en arrière plan (entre 2 min et 2 min30) est nettement plus audibles sur les Grace que sur les Eden. Les Eden vont avoir tendance à mettre plus en avant la voix et la première guitare (rythmique).

 

Melting pot de mes ressentis sur certains morceaux

 

Fear of the Dark de Iron Maiden : batterie bien claquante.
Angel of death de Slayer : la double pédale à 4min25 seconde est bien mortelle.
Freak on the Leash de Korn : basse bien présente et grondante. Petit air de guitare se baladant de gauche à droite dans les 20 première secondes du morceau et donnant l’impression de flotter. Très plaisant.
Wish you were here de Pink Floyd : belle distinction des deux guitares et très bien placées.
Modern Love de David Bowie : Voix centrale et Choeurs à droite. Batterie centrale. Guitare excentrée. Cuivres bien répartis : Rythmique à gauche et Solo au centre. Basses quand même en retrait.

 

Conclusion

 

Les Eden sont une paire all rounder, très engageante et séduisante. Elle est facile à driver. Le niveau de détail est très bon. La scène est cohérente et étirée.
Personnellement, si j’avais une seule paire à garder à l’heure actuelle, ça serait celle-ci tellement elle est en adéquation avec mes attentes et mon style d’écoute.
Après elles ne conviendront pas à tout le monde, notamment les bass head. Elles n’ont pas non plus l’aération et le niveau de détails des Grace mais elles font mieux sonner le rock et les guitares.

Je pense aussi qu’il est préférable de les associer à un dap chaud. Mes meilleures sessions d’écoutes l’ont été avec le ZX 300 ou le Mojo et non avec le Fiio X7-2 ou le iDSD Micro Black Label.
J’ai pu écouter les Eden avec le Hifiman R2R2000 Red, dernière acquisition de ma part. Je me met en Super Low Gain pour éviter le souffle. Je suis quasiment au volume maximum (31 sur 32) donc je n’ai pas trop de marge. Il n’empêche que l’ensemble est très musical. Le R2R2K rajoute de la rondeur à la basse sans dénaturer ou déborder sur le reste du spectre.
Les Eden peuvent donc proposer une écoute différente selon la source, ce qui les rend d’autant plus intéressant.

 

C’est donc une paire que je compte garder longtemps et je pense même en faire ma première paire de moulés pour pouvoir les apprécier avec un fit parfait.

 

 

2 réponses à “Nocturnal Audio Eden : le nouveau paradis ?

Répondre à sausalito Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: