Introduction: A travers cet article nous allons découvrir la serie AD du groupe Japonais Audio Technica. L’AD2000X et sont petit frère AD1000X ont été mis à ma disposition par Audio-Technica. Tous les modèles abordés dans cet article sont disponibles en écoute au concept store Parisien situé 11 rue des Pyramides 75001 Paris.   La série AD […]

[Test] La gamme AD Audio-Technica

Introduction:

A travers cet article nous allons découvrir la serie AD du groupe Japonais Audio Technica.

L’AD2000X et sont petit frère AD1000X ont été mis à ma disposition par Audio-Technica. Tous les modèles abordés dans cet article sont disponibles en écoute au concept store Parisien situé 11 rue des Pyramides 75001 Paris.

 

La série AD occupe une place particulière sur la scène des casques ouverts. On trouve de nombreux articles traitant de l’ancienne série AD. On parle souvent de ces casques comme étant très faciles à driver, très confortables et ayant un rendu très intéressant sur les voix.

Ils sont aussi réputés pour être parmi les casques procurant la plus grande sensation d’aération.

Nous allons donc voir comment Audio-Technica aborde cette nouvelle gamme AD-X  et si oui ou non elle offre une prestation digne des attentes des amateurs de casques ouverts.

1) Construction & Confort:

Les 3 casques testés sont architecturés sur une même structure.

Les détails et les matériaux varient avec la montée en gamme. L’AD2000X dispose d’un niveau réalisation supérieur.

Les grilles reprennent la même structure en nid d’abeille mais la forme et la couleur varie sensiblement. L’arceau est en magnésium sur l’AD2000X.

Au niveau du confort c’est l’AD900X qui remporte la palme du plus confortable des trois d’une courte distance.

En effet les 3 casques utilisent les mêmes pads microfibre et le même système de wings présent depuis les anciennes gammes AD et qui a été légèrement amélioré pour cette nouvelle série. Les wings sont désormais ajourées et permettent une inclinaison sur 4 axes. Le maintien occipital est bon pour ces casque; assez ferme, je n’ai pas trouvé la sensation d’un casque lâche sur la tête et il n’y a pas de compression excessive.

Un très bon compromis donc niveau confort tout à fait au niveau de ce qui se fait chez Beyerdynamic ou encore Sennheiser.

L’AD1000X et l’AD2000X ne disposent pas de drivers inclinés et de fait le driver peut toucher l’oreille plus facilement que sur l’AD900X. L’épaisseur de tissu devant le driver est d’autant plus très fine. Sans doute lié à des impératif acoustiques.  Pour tout dire j’aurai vu des pads de +/- 1cm plus épais sur L’AD1000X et l’AD2000X .

Au niveau des drivers on retrouve sur les 3 casques des modèles de 53mm soit parmi ce qui se fait de plus imposant. Les differences internes concernent la conception de la bobine et le système magnétique notamment.

 » AD900X « 

« L’AD900X est un casque qui va à l’essentiel, il privilégie le fun et procure des écoutes très agréables. »

L’AD900X à déjà fait l’objet d’un test récent que vous pourrez consulter pour obtenir plus d’informations:

 Test AD900X

Point de vue confort l’AD900X est le plus confortable des trois avec ses drivers inclinés l’oreille est moins susceptible de le toucher.

La grande qualité de l’AD900X vient de sa capacité à imager. Il ne développe pas la scène sonore la plus large mais il a en revanche, grâce à ses drivers inclinés, une perception plus frontale que j’affectionne notamment par rapport à la présentation plus latérale de l’AD1000X. Question de préférence personnelle mais quelqu’un venant de la Hifi sur enceintes s’y retrouvera surement plus.

L’AD900X descend au niveau signature plus directement de l’AD2000X que de l’AD1000X. Il présente une légère pointe de sécheresse dans le haut medium/aigu comparé à l’AD2000X sans doute du à une partie du spectre légèrement moins détaillée. L’AD2000X corrige au profit d’un profil plus linéaire et subtilement plus descendant. Une pente qui ne sacrifie pas les détails mais rends l’écoute encore plus confortable sur le long terme.

La résolution de l’AD2000X est plus importante de même que l’extension dans le registre grave. Le grave de l’AD900X est plus ferme/sec. Cela reste de très bon niveau compte tenu du prix.

Comparé à l’AD1000X le casque offre une restitution légèrement moins dynamique mais il est en revanche moins brillant. Ici c’est plus une affaire d’orientation dans les choix musicaux qui va définir la préférence.

L’AD900X peut être légèrement brillant sur partie du spectre bien précise qui concerne la reproduction de certains paterns de hit hat ou certaines voix et cette brillance est un avantage notamment sur les voix.

En contrepartie de ce caractère assez fun le son est globalement moins flat qu’un AD2000X. Il développe également moins dans la profondeur comparé à l’AD2000X.

L’AD900X a un coté moins ample que l’AD2000X en raison de son registre bas qui coupe plus court. C’est un compromis entre l’assise et le fun en partie à cause de cette légère brillance des drums. (encore que tout peut varier avec la source et l’amplification); L’AD900X a moins d’ampleur mais un focus de bon niveau sur les fréquences graves. On perçoit les textures et l’ensemble est bien tenu sans flou.

Cet AD900X dispose d’un fort potentiel d’engagement. Il coupe un peu plus bas dans l’aigu que l’AD1000X et l’AD2000X. Le background est plus dissout que sur l’AD1000X ou l’AD2000X. La restitution est plus engageante qu’analytique.

 » AD1000X « 

« L’AD1000X est assez différent des deux autres modèles de la gamme. Il dispose d’un caractère plus sec, plus ciselé et dispose d’une bonne précision. »

L’aspect Technique:

Type: Dynamique, ouvert
Transducteurs : Ø 53 mm
Réponse en Fréquence : 5 – 40,000 Hz
Puissance Maximale en Entrée : 2,000 mW
Sensibilité : 102dB/mW
Impédance: 40 ohms
Poids : 265 g
Câble: 3.0 m (9.8’)
Connecteur: Mini-jack stéréo plaqué or de 6,3 mm
Accessoires Inclus : Adaptateur 6.3 mm
extension câble 0.6 m, clip

Coté technique on distingue certains éléments:

  • Impédance faible et rendement élevé font de l’AD1000X un casque exploitable sur de nombreuses sources
  • La puissance admissible est élevée.
  • La bande passante est large
  • Le casque est léger

 

L’AD1000X est celui des trois qui met le plus en avant le registre aigu , il dispose d’une restitution légèrement en V qui contribue à produire une sensation d’impact. Le soundstage de l’AD1000X offre plus de recul que sur l’AD900X.

L’AD1000X est souvent le casque de la serie AD qui plait le plus à la première impression. Il est assez immersif et son coté restitution légèrement en V procure une sensation entraînante.

D’emblée j’ai pu percevoir une difference assez marquée entre AD1000X et AD2000X.

Ce sont deux casques au caractère singulier. Ils ont un tempérament différent et une identité propre.

L’AD1000X est un casque dynamique. Il est très efficace sur de l’electro ou des musiques Mainstream. Si vous aimez ce style de musique et une présentation claire la restitution sera en adéquation.

Il y a une contrepartie à ces aspects. L’AD1000X délivre un son plus froid et  légèrement plus ascendant que l’AD2000X qui calme beaucoup plus les aigus.

Le haut medium de l’AD1000X est intéressant car il met en avant les drums et les voix féminines.

J’ai trouvé l’AD1000 capable de dresser un portrait plus précis de certaines séquences sonores mais en contre partie je le trouve moins immersif sur certains genres.

La présentation est plus orienté rock/Pop/electro sur ce casque. C’est assez marquant. Il y a une emphase du kick légère et un bas medium creusé au profit d’une restitution plus funs de ces styles musicaux.  L’AD1000X développe un grave pas très emphasé mais plus impactant et sec en raison de cette tendance à avoir un haut medium à l’avant plan.

Les genres Ambient et Jazz vont beaucoup mieux passer sur l’AD2000X à moins d’associer à une électronique très douce.

Ce coté légèrement brillant donne une restitution plus haute des reverbs que sur l’AD900X ou l’AD2000X. Les reverbs sont plus intégrées au message sonore, moins feutrées. Il y a plus de distance et de diffusion sur l’AD2000X et l’AD900X. C’est un caractère à choisir en fonction de ses préférences. Il faut savoir que les sibillantes sont légèrement plus perceptible sur cet AD1000X

 

 » AD2000X « 

« L’AD2000 développe un son ample avec une bonne extension. C’est le casque le plus immersif de cette série AD ».

L’aspect technique:

Transducteurs : 53 mm, bobine en cuivres OFC7N
et circuit magnétique en Permendur
Sensibilité : 103dB/mW
Réponse en Fréquence : 5 ~45,000 Hz
Puissance d’Entrée Maximale : 2,000 mW
Impédance : 40ohms
Poids (sans le câble) : environ 265g
Câble : 3.0 m (en Y)
Connecteur : 3,5 mm plaqué or avec adaptateur 6,35mm vissable

Coté technique on distingue certains éléments:

  • La bande passante est large.
  • L’AD2000X offre un rendement élevé, une impédance élevée et une puissance admissible importante. C’est un casque qui gagnera à l’usage d’un ampli.
  • Le casque est très léger ce qui sera gage de confort.  

 

L’AD2000X est le plus doux des trois modèles dans sa restitution. Il est en fait le plus linéaire des trois.

Ce casque est d’un naturel et d’une douceur surprenante. Il développe son ampleur avec un compromis d’équilibre et de précision.

L’AD2000X a un caractère propice au détail dans le medium et le bas medium. La restitution est claire mais jamais brillante: plutot mat et feutrée.

C’est aussi le casque de la serie AD qui a le plus d’assise dans la restitution. L’infra grave est plus audible sur ce casque par rapport à l’AD900X et l’AD1000X et c’est un facteur qui entre en compte sur des styles dub ou Ambient.

Le medium est encore plus liquide et organique sur ce casque que sur les 2 autres modèles de la gamme.

Le bas medium est à l’honneur et permet un très bon rendu des voix masculines et des instruments à cordes. Les reverbs ont légerement plus d’ampleur que l’AD900X.

L’AD2000 est le casque qui a le plus d’aeration des trois dans sa restitution.

Il y a un focus moins important au niveau du ciselage/détourage/decay des differents sons que sur l’AD1000X. En contre partie l’AD2000X peut se targuer d’avoir une densité plus élevé dans sa reproduction.

Pour illustrer ma pensée de manière plus simple disons que l’AD2000X n’as pas forcement une séparation plus élevé que l’AD1000X mais il se distingue sur la profondeur.

Sur cet AD2000X la profondeur se traduit par des effets dans le registre medium qui ressortent légèrement plus du message musical (synthés, arpèges, pluckeds). Ces effets et instruments sont parfaitement mis en relief et il y a une capacité très sympa à les suivre avec un placement efficace.

L’AD2000X fait le tour de force intéressant de laisser la part belle aux ambiances et au background tout en restant équilibré.

Le niveau de bas medium est plus important et plus riche, l’extension est légèrement plus performante aux deux extrémités du spectre. L’AD2000X délivre une teinte globalement plus matte des sons reproduits; les snares sonnent brossés, il y a cette sensation de velours et d’amorti.

L’AD2000X est très entrainant, ce n’est pas le plus large des casques au niveau de la presentation du soundstage mais il développe cette habilité à laisser s’exprimer magnifiquement les voix, les pianos et les cordes. La richesse et le caractère du medium est un des points forts de ce casque.

Avec l’amplification adaptée l’AD2000X est merveilleux sur du Jazz ou du classique. c’est assez spécifique mais c’est un casque qui excelle particulièrement dans ses genres.

Sur les genre électroniques mieux vaut privilégier l’AD1000X car l’AD2000X dispose de moins d’impact et d’une dynamique différente plus centrée sur les fréquences médium/bas medium que sur l’habilité à déplacer de l’air et développer une énergie dans le grave.

l’AD2000X est un casque plus chaleureux, plus que l’AD1000X et bien driver c’est un fauteuil de choix pour les oreilles. Il y a plus de profondeur et d’équilibre.

Nous parlons d’ampleur et de son chaleureux mais il ne faut pas croire que l’AD2000X est un casque qui colore façon « warm » au contraire c’est un casque qui ne pardonne pas sur les mauvais enregistrements. Les clipings (saturations à l’enregistrement) particulièrement qu’ils soient numériques ou analogiques sont tout de suite détectés dessus et bien plus qu’avec d’autres casques d’autres marques. C’est un caractère que l’on retrouve également sur l’AD900X et qui m’a toujours amusé sur ces casques.

L’AD2000X et la concurrence:

En haut de gamme dans les casques qui avoisinent les 1000€ on trouve des casques qui sont tous très attrayants avec une grande polyvalence ou à l’inverse des spécification qui excellent dans certains domaines spécifiques. L’AD2000X fait plutôt partie de la seconde catégorie: Il est assez spécifique et dédié aux genres Jazz, Ambient,Classique et acoustiques.

Voici  donc certains points qui m’ont marqués.

Tout dabord chaque casque cité ici méritant au moins un développement égal à celui de cet article.

Il est très difficile de comparer ces casques qui sont tous d’excellent niveau dans tous les domaines mais ont souvent une signature ou certaines caractéristiques qui font leur force.

Le Sennheiser HD800 est à l’heure actuelle le casque qui donne la restitution de scène la plus large et la plus définie que j’ai pu entendre. Il est suivit du T1 qui image aussi très bien mais d’une autre manière avec un compromis profondeur/largeur.

Ces deux casques sont au dessus du lot en matière de soundstage.

L’AD2000X dispose également d’un soundstage très large mais n’image pas au niveau de perception 3D de ces deux modèles. On a une présentation intimiste alors que l’HD800 et le T1 tentent de nous donner un certain recul sur les choses.

Là ou l’AD2000X excelle vraiment c’est sur la profondeur et la beauté du registre medium/bas medium.  Il y a un aspect vivant dans ces fréquences que peu de casques donnent.

Le T1 est un modèle de précision et de placement mais n’a pas la même façon de présenter le medium il y a plus de recul et d’analyse. Tout est affaire de goûts.

L’Audeze LCD2 dispose d’une très bonne, voir excellente profondeur, mais au prix d’une scène assez réduite et d’un registre aigu quelque peu descendant. C’est incontestablement le meilleur sur le registre grave et l’impact et il suplante l’AD2000X dans ces domaines. L’AD2000X conserve plus de largeur et sa courbe donne un compromis intéressant dans l’aigu.

Tout est ici affaire de préférence, d’écoutes, de comparaisons, de coup de cœur.

Sans compter les possibilités de mariage avec votre source et votre electronique qui permettent parfois de compenser les faiblesses et de ne garder que le meilleur de chaque casque.

Conclusion:

Comment conclure sur cette immersion dans l’univers de la série AD de chez Audio technica ?

Déjà il faut savoir que l’AD900X a été un petit coup de cœur pour moi et je l’ai acheté quasi instantanément de manière compulsive. Il y a le style ATH, cette reproduction du medium particulière, cette capacité à être bon sur les voix sans agressivité. Le tout agrémenté d’un grand confort.

Les trois casques ne sont pas ceux qui délivrent le niveau de grave le plus conséquent du marché.

Encore qu’une bonne amplification libère pas mal les choses de ce coté mais on est plutôt dans un grave assez ferme et tenu sauf pour l’AD2000X qui a une capacité à développer un peu plus d’ampleur. On est cependant loin d’un LCD2 ou même d’un T1. Pas qu’il y ait moins d’extension mais il y a juste moins de décibels à ces fréquences.

Globalement les trois casques conservent le son ATH dans le medium. Ils ont une manière de présenter la scène sonore assez similaire dans ses fréquences et ont tous les trois des panoramiques de bon niveau.

Pour ceux qui préferent une restitution claire et avec une certaine dynamique  je recommande l’AD1000X. Pour les autres l’AD900X et L’AD2000X seront plus adaptés. Plus feutrés, ils sont engageants mais peuvent paraître moins dynamiques sur certains styles. Tout est affaire de compromis.

L’AD2000X procure une restitution pleine de maturité, très cohérente et plaisante sur de longues écoutes.

Il n’est pas le plus polyvalent des casques ouverts haut de gamme mais excelle incontestablement sur certains genres lorsque bien mis en oeuvre. Cela pour le plus grand bonheur de l’auditeur.

L’AD2000X très entraînant mais pour les personnes souhaitant un peut plus d’impact et un son plus adapté aux musiques électroniques je conseillerais plutôt l’AD1000X qui bien que plus froid conserve les qualités ATH dans le medium avec un contour plus marqué des divers instruments. Plus mesuré et plus en contrôle il ne procurera pas les mêmes euphories que l’AD2000X notamment sur les reverbs et certaines voix ou cordes mais offrira une articulation qui se prête au rock electro ou à la House, Trance, Electronica.

Au final l’AD2000X a été un casque auquel j’ai beaucoup accroché, j’ai d’ailleurs demandé une extension du prêt pour pouvoir l’explorer plus longtemps et vous livrer mes impressions. Il va sans dire que j’ai eu du mal à rendre ce casque.

 

Les réactions sur le forum: http://www.tellementnomade.org/forum/viewtopic.php?f=89&t=5756

Auteur: Benjamin Lasserre @ Benjisun 27/07/2013

4 réponses à “[Test] La gamme AD Audio-Technica

  1. I wanted to thank an individual for this excellent read!! I definitely experiencing every little bit of it I have you bookmarked to see new stuff an individual post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: